Passer au contenu

À propos

L’Association a pour mission de trouver les points de convergence dans les politiques nationales du Canada et des États-Unis, d’instaurer un dialogue sur les points de divergence, de favoriser les échanges d’information et de promouvoir une meilleure compréhension entre les parlementaires canadiens et américains sur des questions d’intérêt commun.

L’Association convoque une réunion annuelle, au Canada et aux États-Unis, à tour de rôle, à laquelle participent les délégués du Parlement du Canada et les délégués du Congrès des États-Unis. Dans le cadre de cette réunion annuelle, les délégués cherchent à dégager les valeurs communes et à trouver des pistes de solutions aux diverses questions bilatérales et multilatérales qui préoccupent les deux pays.

En plus de la réunion annuelle, les membres du Groupe interparlementaire poursuivent leurs efforts bilatéraux en se rendant à Washington pour rencontrer des sénateurs américains et des membres de la Chambre des représentants afin de discuter de divers sujets comme le commerce, le bois d’œuvre, l’Initiative relative aux voyages dans l’hémisphère occidental et autres questions touchant les frontières, l’énergie, l’environnement, la sécurité et la défense. Des délégations canadiennes du GIP participent également à des conférences nationales et régionales réunissant des gouverneurs et des législateurs des États, ainsi qu’à des sommets nationaux et régionaux organisés par des associations de gens d’affaires et de parlementaires locaux œuvrant dans le domaine des échanges économiques et du tourisme transfrontaliers.

L’idée de créer le Groupe interparlementaire Canada-États-Unis remonte à 1940, quand des législateurs fédéraux du Canada et des États-Unis ont discuté de la possibilité d’établir un comité mixte chargé d’étudier des questions concernant la reconstruction d’après-guerre.

L’idée d’établir une association bilatérale a ressurgi à différents moments, notamment à la fin des années 1950 lorsque les représentants américains Frank M. Coffin et Brooks Hays ont proposé dans un rapport d’instaurer une certaine forme de consultation parlementaire entre le Canada et les États-Unis. En juin 1958, le premier ministre du Canada a mentionné le concept dans une allocution et, en juillet de la même année, le président américain et le premier ministre canadien en ont discuté. En septembre 1958, des représentants du Congrès américain sont venus à Ottawa pour amorcer des discussions préliminaires avec des parlementaires canadiens. La première réunion annuelle s’est tenue les 9 et 10 janvier 1959 à Washington, D.C. Depuis, des parlementaires fédéraux des deux pays se réunissent au moins une fois par année.

  • David Chandonnet, secrétaire d’association
  • Michael Chalupovitsch, conseiller
  • Marie Dumont, conseillère
  • Sarah Lemelin-Bellerose, conseillère
Les associations parlementaires doivent se conformer aux procédures énoncées dans leurs statuts. Ces statuts exigent notamment la création d’un comité de direction pour superviser leurs travaux et la tenue d’une assemblée générale annuelle des membres.