Passer au contenu

Projet de loi C-24

Si vous avez des questions ou commentaires concernant l'accessibilité à cette publication, veuillez communiquer avec nous à accessible@parl.gc.ca.

REPRINT
RÉIMPRESSION
First Session, Thirty-ninth Parliament,
55 Elizabeth II, 2006
Première session, trente-neuvième législature,
55 Elizabeth II, 2006
STATUTES OF CANADA 2006
CHAPTER 13
LOIS DU CANADA (2006)
CHAPITRE 13
An Act to impose a charge on the export of certain softwood lumber products to the United States and a charge on refunds of certain duty deposits paid to the United States, to authorize certain payments, to amend the Export and Import Permits Act and to amend other Acts as a consequence
Loi imposant des droits sur l’exportation aux États-Unis de certains produits de bois d’oeuvre et des droits sur les remboursements de certains dépôts douaniers faits aux États-Unis, autorisant certains paiements et modifiant la Loi sur les licences d’exportation et d’importation et d’autres lois en conséquence


ASSENTED TO
14th DECEMBER, 2006
BILL C-24
SANCTIONNÉE
LE 14 DÉCEMBRE 2006
PROJET DE LOI C-24




RECOMMENDATION
Her Excellency the Governor General recommends to the House of Commons the appropriation of public revenue under the circumstances, in the manner and for the purposes set out in a measure entitled “An Act to impose a charge on the export of certain softwood lumber products to the United States and a charge on refunds of certain duty deposits paid to the United States, to authorize certain payments, to amend the Export and Import Permits Act and to amend other Acts as a consequence”.
SUMMARY
The purpose of this enactment is to implement some of Canada’s obligations under the Softwood Lumber Agreement between the Government of Canada and the Government of the United States, by imposing a charge on exports of certain softwood lumber products to the United States and on refunds of certain duty deposits paid to the United States and by amending certain Acts, including the Export and Import Permits Act. The charge on exports will take effect on October 12, 2006 and will be payable by exporters of softwood lumber products. The enactment also authorizes certain payments to be made.
RECOMMANDATION
Son Excellence la gouverneure générale recommande à la Chambre des communes l’affectation de deniers publics dans les circonstances, de la manière et aux fins prévues dans une mesure intitulée « Loi imposant des droits sur l’exportation aux États-Unis de certains produits de bois d’oeuvre et des droits sur les remboursements de certains dépôts douaniers faits aux États-Unis, autorisant certains paiements et modifiant la Loi sur les licences d’exportation et d’importation et d’autres lois en conséquence ».
SOMMAIRE
Le texte régit certaines des obligations du Canada découlant de l’Accord sur le bois d’oeuvre résineux entre le gouvernement du Canada et le gouvernement des États-Unis d’Amérique, notamment par l’imposition de droits sur les exportations aux États-Unis de certains produits de bois d’oeuvre, par l’imposition de droits sur les remboursements de certains dépôts douaniers faits aux États-Unis et par la modification de certaines lois, dont la Loi sur les licences d’exportation et d’importation. Il prévoit que les droits d’exportation seront exigibles des exportateurs de produits de bois d’oeuvre à compter du 12 octobre 2006. Enfin, il autorise certains paiements.
Also available on the Parliament of Canada Web Site at the following address:
http://www.parl.gc.ca
Aussi disponible sur le site Web du Parlement du Canada à l’adresse suivante :
http://www.parl.gc.ca

TABLE OF PROVISIONS
TABLE ANALYTIQUE
AN ACT TO IMPOSE A CHARGE ON THE EXPORT OF CERTAIN SOFTWOOD LUMBER PRODUCTS TO THE UNITED STATES AND A CHARGE ON REFUNDS OF CERTAIN DUTY DEPOSITS PAID TO THE UNITED STATES, TO AUTHORIZE CERTAIN PAYMENTS, TO AMEND THE EXPORT AND IMPORT PERMITS ACT AND TO AMEND OTHER ACTS AS A CONSEQUENCE
LOI IMPOSANT DES DROITS SUR L’EXPORTATION AUX ÉTATS-UNIS DE CERTAINS PRODUITS DE BOIS D’OEUVRE ET DES DROITS SUR LES REMBOURSEMENTS DE CERTAINS DÉPÔTS DOUANIERS FAITS AUX ÉTATS-UNIS, AUTORISANT CERTAINS PAIEMENTS ET MODIFIANT LA LOI SUR LES LICENCES D’EXPORTATION ET D’IMPORTATION ET D’AUTRES LOIS EN CONSÉQUENCE
SHORT TITLE
TITRE ABRÉGÉ
1.       Softwood Lumber Products Export Charge Act, 2006
1.       Loi de 2006 sur les droits d’exportation de produits de bois d’oeuvre.
INTERPRETATION
DÉFINITIONS ET INTERPRÉTATION
2.       Definitions
2.       Définitions
3.       Conversion
3.       Conversion
4.       Interest to be paid
4.       Intérêts à payer
5.       Time of export
5.       Moment de l’exportation
6.       Arm’s length
6.       Lien de dépendance
7.       Person resident in Canada
7.       Personne qui réside au Canada
HER MAJESTY
SA MAJESTÉ
8.       Binding on Her Majesty
8.       Obligation de Sa Majesté
APPLICATION
CHAMP D’APPLICATION
9.       Exceptions
9.       Exceptions
SOFTWOOD LUMBER PRODUCTS EXPORT CHARGE
DROITS D’EXPORTATION DE PRODUITS DE BOIS D’OEUVRE
Export Charge
Droits d’exportation
10.       Charge imposed
10.       Imposition du droit
11.       Exclusions
11.       Exclusions
12.       Export from a region
12.       Exportation d’une région
13.       Export price
13.       Prix à l’exportation
14.       Surge mechanism
14.       Mécanisme en cas de déclenchement
15.       Charge
15.       Droit
Exemptions
Exemptions
16.       Exemption — schedule
16.       Exemption — annexe
17.       Exempt exports
17.       Exportations exemptées
CHARGE ON REFUNDS OF DUTY DEPOSITS
DROITS SUR LES REMBOURSEMENTS DE DÉPÔTS DOUANIERS
18.       Imposition of charge on duty deposit refund
18.       Droit sur les remboursements de dépôts douaniers
GENERAL PROVISIONS CONCERNING CHARGES AND OTHER AMOUNTS PAYABLE
DISPOSITIONS GÉNÉRALES CONCERNANT LES DROITS ET LES AUTRES SOMMES À PAYER
Administration, Enforcement and Officers
Personnel assurant l’exécution et le contrôle d’application
19.       Minister’s duty
19.       Fonctions du ministre
20.       Staff
20.       Personnel
21.       Administration of oaths
21.       Déclaration sous serment
Registration and Certification
Inscription et agrément
22.       Duty to register
22.       Inscription obligatoire
23.       Registration
23.       Inscription
24.       Cancellation
24.       Annulation
25.       Certification of independent remanufacturers
25.       Entreprise indépendante de seconde transformation
Returns and Payment of Charges
Déclarations et paiement des droits
26.       Monthly returns
26.       Déclarations mensuelles
27.       Large payments
27.       Paiements importants
28.       Small amounts owing
28.       Sommes minimes
29.       Set-off of refunds
29.       Compensation de remboursement
30.       Authority for separate returns
30.       Déclarations distinctes
31.       Execution of returns, etc.
31.       Validation des déclarations
32.       Extension of time
32.       Prorogation
33.       Demand for return
33.       Mise en demeure de présenter une déclaration
Interest
Intérêts
34.       Compound interest on amounts not paid when required
34.       Intérêts composés sur les sommes non versées
35.       Compound interest on amounts owed by Her Majesty
35.       Intérêts composés sur les dettes de Sa Majesté du chef du Canada
36.       Application of interest provisions if Act amended
36.       Modification de la loi
37.       Waiving or cancelling interest or penalty
37.       Renonciation ou annulation — intérêts ou pénalités
Administrative Charge under the Financial Administration Act
Frais administratifs prévus par la Loi sur la gestion des finances publiques
38.       Dishonoured instruments
38.       Effets refusés
Refunds
Remboursements
39.       Statutory recovery rights
39.       Droits de recouvrement créés par une loi
40.       Refund — third country adjustment
40.       Remboursement — ajustement pour les pays tiers
41.       Refund of payment
41.       Remboursement d’une somme payée par erreur
42.       Restriction
42.       Restriction
43.       Restriction — trustees
43.       Restriction — failli
44.       Overpayment of refunds, etc.
44.       Somme remboursée en trop
Bankruptcies and Corporate Reorganizations
Faillites et réorganisations
45.       Trustee’s obligations
45.       Obligations du syndic
46.       Amalgamations
46.       Fusions
Partnerships
Sociétés de personnes
47.       Member of a partnership
47.       Associés de sociétés de personnes
Records and Information
Registres et renseignements
48.       Keeping records
48.       Obligation de tenir des registres
49.       Requirement to provide records or information
49.       Présentation de registres ou de renseignements
Assessments
Cotisations
50.       Assessment
50.       Établissement des cotisations
51.       Assessment of refund
51.       Cotisation visant le montant du remboursement
52.       Notice of assessment
52.       Avis de cotisation
53.       Limitation period for assessments
53.       Prescription des cotisations
Objections to Assessment
Opposition aux cotisations
54.       Objection to assessment
54.       Opposition à la cotisation
55.       Extension of time by Minister
55.       Prorogation du délai par le ministre
Appeal
Appel
56.       Extension of time by Tax Court of Canada
56.       Prorogation du délai par la Cour canadienne de l’impôt
57.       Appeal to Tax Court of Canada
57.       Appel
58.       Extension of time to appeal
58.       Prorogation du délai d’appel
59.       Limitation on appeals to the Tax Court of Canada
59.       Restriction touchant les appels à la Cour canadienne de l’impôt
60.       Institution of appeals
60.       Modalités de l’appel
61.       Disposition of appeal
61.       Règlement d’appel
62.       References to Tax Court of Canada
62.       Renvoi à la Cour canadienne de l’impôt
63.       Reference of common questions to Tax Court of Canada
63.       Renvoi à la Cour canadienne de l’impôt de questions communes
ADMINISTRATION AND ENFORCEMENT
EXÉCUTION ET CONTRÔLE D’APPLICATION
Penalties
Pénalités
64.       Failure to file a return when required
64.       Omission de présenter une déclaration
65.       Failure to answer demand
65.       Omission de donner suite à une mise en demeure
66.       Failure to provide information
66.       Omission de fournir des renseignements
67.       False statements or omissions
67.       Faux énoncés ou omissions
Offences and Punishment
Infractions et peines
68.       Offence for failure to file return or to comply with demand or order
68.       Omission de présenter une déclaration ou d’observer une obligation ou une ordonnance
69.       Offences for false or deceptive statement
69.       Déclarations fausses ou trompeuses
70.       Failure to pay charges
70.       Omission de verser un droit
71.       Offence re confidential information
71.       Communication non autorisée de renseignements
72.       General offence
72.       Infraction générale
73.       Defence of due diligence
73.       Disculpation
74.       Compliance orders
74.       Ordonnance d’exécution
75.       Officers of corporations, etc.
75.       Cadres de personnes morales
76.       Information or complaint
76.       Dénonciation ou plainte
Inspections
Inspection
77.       By whom
77.       Inspection
78.       Compliance order
78.       Ordonnance
79.       Copies
79.       Copies
80.       Prohibition
80.       Interdiction
81.       Requirement to provide foreign-based information
81.       Obligation de présenter des renseignements et registres étrangers
82.       Information respecting non-resident persons
82.       Renseignements concernant certaines personnes non résidantes
Investigation
Enquête
83.       Search warrant
83.       Requête pour mandat de perquisition
Confidentiality of Information
Renseignements confidentiels
84.       Provision of information
84.       Communication de renseignements
Collection
Recouvrement
85.       Debts to Her Majesty
85.       Créances de Sa Majesté
86.       Collection restrictions
86.       Restrictions au recouvrement
87.       Authorization to proceed without delay
87.       Recouvrement compromis
88.       Certificates
88.       Certificat
89.       Garnishment
89.       Saisie-arrêt
90.       Recovery by deduction or set-off
90.       Recouvrement par voie de déduction ou de compensation
91.       Acquisition of debtor’s property
91.       Acquisition de biens du débiteur
92.       Money seized from debtor
92.       Sommes saisies d’un débiteur
93.       Seizure if failure to pay
93.       Saisie — non-paiement
94.       Person leaving Canada or defaulting
94.       Personnes quittant le Canada ou en défaut
95.       Liability of directors
95.       Responsabilité des administrateurs
96.       Tax liability re transfers not at arm’s length
96.       Transfert entre personnes ayant un lien de dépendance
Evidence and Procedure
Procédure et preuve
97.       Sending by mail
97.       Date d’envoi et de réception
98.       Proof of sending by mail
98.       Preuve d’envoi par la poste
PAYMENTS TO PROVINCES
PAIEMENTS AUX PROVINCES
99.       Distribution of revenue
99.       Répartition de recettes
REGULATIONS
RÈGLEMENTS
100.       Regulations
100.       Règlements — général
101.       Effect
101.       Prise d’effet
EXPIRY
CESSATION D’EFFET
102.       Regulation
102.       Règlement
PAYMENT TO ACCOUNTS
AFFECTATION DE VERSEMENTS
103.       Payment
103.       Paiement sur le Trésor
TRANSITIONAL PROVISIONS
DISPOSITIONS TRANSITOIRES
104.       Transitional period
104.       Période de transition
105.       Month
105.       Mois
106.       Section 64
106.       Article 64
107.       Retroactive regulations
107.       Règlements rétroactifs
108.       Retroactive regulations — Export and Import Permits Act
108.       Règlements rétroactifs — Loi sur les licences d’exportation et d’importation
AMENDMENTS TO THE EXPORT AND IMPORT PERMITS ACT
MODIFICATIONS À LA LOI SUR LES LICENCES D’EXPORTATION ET D’IMPORTATION
109-117.       Export and Import Permits Act
109-117.       Loi sur les licences d’exportation et d’importation
CONSEQUENTIAL AMENDMENTS
MODIFICATIONS CORRÉLATIVES
118-119.       Access to Information Act
118-119.       Loi sur l’accès à l’information
120.       Canada Revenue Agency Act
120.       Loi sur l’Agence du revenu du Canada
121-124.       Tax Court of Canada Act
121-124.       Loi sur la Cour canadienne de l’impôt
COORDINATING AMENDMENT
DISPOSITION DE COORDINATION
125.       Public Safety Act, 2002
125.       Loi de 2002 sur la sécurité publique
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
126.       Coming into force
126.       Entrée en vigueur
SCHEDULE
ANNEXE

55 ELIZABETH II
55 ELIZABETH II
——————
——————
CHAPTER 13
CHAPITRE 13
An Act to impose a charge on the export of certain softwood lumber products to the United States and a charge on refunds of certain duty deposits paid to the United States, to authorize certain payments, to amend the Export and Import Permits Act and to amend other Acts as a consequence
Loi imposant des droits sur l’exportation aux États-Unis de certains produits de bois d’oeuvre et des droits sur les remboursements de certains dépôts douaniers faits aux États-Unis, autorisant certains paiements et modifiant la Loi sur les licences d’exportation et d’importation et d’autres lois en conséquence
[Assented to 14th December, 2006]
[Sanctionnée le 14 décembre 2006]
Her Majesty, by and with the advice and consent of the Senate and House of Commons of Canada, enacts as follows:
Sa Majesté, sur l’avis et avec le consentement du Sénat et de la Chambre des communes du Canada, édicte :
SHORT TITLE
TITRE ABRÉGÉ
Short title

1. This Act may be cited as the Softwood Lumber Products Export Charge Act, 2006.
1. Loi de 2006 sur les droits d’exportation de produits de bois d’oeuvre.
Titre abrégé

INTERPRETATION
DÉFINITIONS ET INTERPRÉTATION
Definitions

2. The following definitions apply in this Act.
“Agency”
« Agence »

“Agency” means the Canada Revenue Agency continued by subsection 4(1) of the Canada Revenue Agency Act.
“assessment”
« cotisation »

“assessment” means an assessment or a reassessment under this Act.
“bank”
« banque »

“bank” means a bank as defined in section 2 of the Bank Act or an authorized foreign bank, as defined in that section, that is not subject to the restrictions and requirements referred to in subsection 524(2) of that Act.
“board foot”
« pied-planche »

“board foot” means a unit of measurement of lumber equal to 12 inches × 12 inches × 1 inch, and one thousand board feet is equal to 2.35974 cubic metres or 92.90227 square metres of lumber.
“calendar quarter”
« trimestre »

“calendar quarter” means a period of three months beginning on the first day of January, April, July or October.
“Commissioner”
« commissaire »

“Commissioner” means the Commissioner of Revenue appointed under section 25 of the Canada Revenue Agency Act.
“data”
« données »

“data” means representations, in any form, of information or concepts.
“judge”
« juge »

“judge”, in respect of any matter, means a judge of a superior court having jurisdiction in the province in which the matter arises or a judge of the Federal Court.
“Minister”
« ministre »

“Minister” means the Minister of National Revenue.
“person”
« personne »

“person” means an individual, partnership, corporation, or a body that is a union or association.
“prescribed”
Version anglaise seulement

“prescribed” means

(a) in the case of a form or the manner of filing a form, authorized by the Minister;

(b) in the case of the information to be given on or with a form, specified by the Minister; and

(c) in any other case, prescribed by regulation or determined in accordance with rules prescribed by regulation.
“primary processing”
« première transformation »

“primary processing” means the production of softwood lumber products from softwood sawlogs.
“record”
« registre »

“record” means any material on which data are recorded or marked and that is capable of being read or understood by a person or a computer system or other device.
“region”
« région »

“region” has the same meaning as in subsection 6.3(1) of the Export and Import Permits Act.
“reporting period”
« période de déclaration »

“reporting period” means the month in respect of which a person is required to file a return under section 26.
“softwood lumber product”
« produit de bois d’oeuvre »

“softwood lumber product” means, other than in section 18, a product referred to in section 8.4 of the Export and Import Permits Act.
“United States”
« États-Unis »

“United States” means the customs territory of the United States and the foreign trade zones located in the United States.
2. Les définitions qui suivent s’appliquent à la présente loi.
Définitions

« Agence » L’Agence du revenu du Canada, prorogée par le paragraphe 4(1) de la Loi sur l’Agence du revenu du Canada.
« Agence »
Agency

« banque » S’entend au sens de l’article 2 de la Loi sur les banques. Est également visée la banque étrangère autorisée, au sens de cet article, qui n’est pas assujettie aux restrictions et exigences visées au paragraphe 524(2) de cette loi.
« banque »
bank

« commissaire » Le commissaire du revenu, nommé au titre de l’article 25 de la Loi sur l’Agence du revenu du Canada.
« commissaire »
Commissioner

« cotisation » Cotisation ou nouvelle cotisation établie en vertu de la présente loi.
« cotisation »
assessment

« données » Toute forme de représentation d’informations ou de notions.
« données »
data

« États-Unis » Le territoire douanier des États-Unis et les zones franches situées sur le territoire des États-Unis.
« États-Unis »
United States

« juge » Juge d’une cour supérieure de la province où l’affaire prend naissance ou juge de la Cour fédérale.
« juge »
judge

« ministre » Le ministre du Revenu national.
« ministre »
Minister

« période de déclaration » Le mois à l’égard duquel la personne est tenue de présenter une déclaration au titre de l’article 26.
« période de déclaration »
reporting period

« personne » Particulier, société de personnes, personne morale ainsi que l’organisme qui est un syndicat ou une association.
« personne »
person

« pied-planche » Unité de mesure du bois égale à 12 pouces sur 12 pouces sur 1 pouce, mille pieds-planche égalant 2,35974 mètres cubes ou 92,90227 mètres carrés.
« pied-planche »
board foot

« première transformation » Production de produits de bois d’oeuvre à partir de grumes de sciage de résineux.
« première transformation »
primary processing

« produit de bois d’oeuvre » Sauf à l’article 18, tout produit visé à l’article 8.4 de la Loi sur les licences d’exportation et d’importation.
« produit de bois d’oeuvre »
softwood lumber product

« région » S’entend au sens du paragraphe 6.3(1) de la Loi sur les licences d’exportation et d’importation.
« région »
region

« registre » Tout support sur lequel des données sont enregistrées ou inscrites et qui peut être lu ou compris par une personne ou par un système informatique ou un autre dispositif.
« registre »
record

« trimestre » La période de trois mois débutant le premier jour de janvier, d’avril, de juillet ou d’octobre.
« trimestre »
calendar quarter

Conversion

3. If a conversion of board feet to cubic metres or to square metres is required for the purposes of this Act, the conversion is to be made on a nominal measurement basis and shall not be rounded up to the nearest cubic metre or square metre.
3. Pour l’application de la présente loi, s’il est nécessaire de convertir des pieds-planche en mètres cubes ou en mètres carrés, la conversion est faite sur la base de mesures nominales et n’est pas arrondie au mètre cube ou au mètre carré supérieur.
Conversion

Interest to be paid

4. (1) For the purposes of every provision of this Act that requires interest to be paid at a specified rate, the specified rate in effect during any particular calendar quarter is the total of

(a) the rate that is the simple arithmetic mean, expressed as a percentage per year and rounded to the next higher whole percentage where the mean is not a whole percentage, of all amounts each of which is the average equivalent yield, expressed as a percentage per year, of Government of Canada Treasury Bills that mature approximately three months after their date of issue and that are sold at auctions of Government of Canada Treasury Bills during the first month of the calendar quarter preceding the particular calendar quarter, and

(b) 4 %.
4. (1) Pour l’application des dispositions de la présente loi selon lesquelles des intérêts sont à payer, le taux d’intérêt en vigueur au cours d’un trimestre donné correspond au total des taux suivants :
Intérêts à payer

a) le taux qui représente la moyenne arithmétique simple, exprimée en pourcentage annuel et arrondie au point de pourcentage supérieur, des pourcentages dont chacun représente le taux de rendement moyen, exprimé en pourcentage annuel, des bons du Trésor du gouvernement du Canada qui arrivent à échéance environ trois mois après la date de leur émission et qui sont vendus par voie d’adjudication de bons du Trésor pendant le premier mois du trimestre qui précède le trimestre donné;

b) 4 %.

Interest to be paid by the Minister

(2) For the purposes of every provision of this Act that requires interest at a specified rate to be paid on an amount payable by the Minister to a person or applied by the Minister against an amount owed by a person, the specified rate in effect during any particular calendar quarter is the total of

(a) the rate determined under paragraph (1)(a) in respect of the particular calendar quarter, and

(b) 2 %.
(2) Pour l’application des dispositions de la présente loi selon lesquelles des intérêts sont à payer sur une somme que le ministre verse à une personne ou à déduire par celui-ci d’une somme dont la personne est redevable, le taux d’intérêt en vigueur au cours d’un trimestre donné correspond au total des taux suivants :
Intérêts à payer par le ministre

a) le taux déterminé selon l’alinéa (1)a) pour le trimestre donné;

b) 2 %.

Time of export

5. (1) For the purposes of this Act, the time at which an exported softwood lumber product is considered to be exported is the time at which the product was last loaded aboard a conveyance for export.
5. (1) Pour l’application de la présente loi, le produit de bois d’oeuvre exporté est réputé avoir été exporté au moment où il a été chargé pour la dernière fois sur un véhicule en vue de son exportation.
Moment de l’exportation

Export by rail

(2) However, if the softwood lumber product is exported by rail, the time at which it is considered to be exported is the time at which the railcar that contains it was released to the railway for assembly to form part of a train for export.
(2) Toutefois, si le produit de bois d’oeuvre est exporté par chemin de fer, il est réputé avoir été exporté au moment où le wagon qui le contient est placé sur le chemin de fer pour être rattaché au train en vue de son exportation.
Exportation par chemin de fer

Clarification

(3) For greater certainty, if a softwood lumber product is transshipped through a Canadian reload or other inventory location, the time at which it is considered to be exported is the time at which the product last leaves a reload or other inventory location for export.
(3) Il est entendu que si le produit de bois d’oeuvre est transbordé dans un centre de réexpédition ou un lieu de stockage au Canada avant son exportation, il est réputé avoir été exporté au moment où il a quitté pour la dernière fois un tel centre ou lieu pour exportation.
Précision

Arm’s length

6. (1) For the purposes of this Act,

(a) related persons are deemed not to deal with each other at arm’s length; and

(b) it is a question of fact whether persons not related to each other were, at any particular time, dealing with each other at arm’s length.
6. (1) Pour l’application de la présente loi :
Lien de dépendance

a) les personnes liées sont réputées avoir entre elles un lien de dépendance;

b) la question de savoir si des personnes non liées n’ont pas de lien de dépendance à un moment donné est une question de fait.

Related persons

(2) For the purposes of this Act, persons are related to each other if they are related persons within the meaning of subsections 251(2) to (6) of the Income Tax Act, except that

(a) a reference in those subsections to “corporation” shall be read as a reference to “corporation or partnership”; and

(b) a reference in those subsections to “shares” or “shareholders” shall, in respect of a partnership, be read as a reference to “rights” or “partners”, respectively.
(2) Pour l’application de la présente loi, des personnes sont liées si elles sont des personnes liées au sens des paragraphes 251(2) à (6) de la Loi de l’impôt sur le revenu. Cependant, la mention à ces paragraphes de « société » vaut mention de « personne morale ou société de personnes » et les mentions d’« actions » et d’« actionnaires » valent mention respectivement, en ce qui concerne les sociétés de personnes, de « droits » et d’« associés ».
Personnes liées

Person resident in Canada

7. For the purposes of this Act, a person is deemed to be resident in Canada at any time

(a) in the case of a corporation, if the corporation is incorporated or continued in Canada and not continued elsewhere;

(b) in the case of a partnership or an association, or a branch of one of them, if the member, or a majority of the members, having management and control of it is or are resident in Canada at that time;

(c) in the case of a union, if it is carrying on activities as such in Canada and has a local union or branch in Canada at that time; and

(d) in the case of an individual, if the individual is deemed under any of paragraphs 250(1)(b) to (f) of the Income Tax Act to be resident in Canada at that time.
7. Pour l’application de la présente loi, sont réputés résider au Canada à un moment donné :
Personne qui réside au Canada

a) la personne morale constituée ou prorogée exclusivement au Canada;

b) l’association non dotée de la personnalité morale ou la société de personnes, ou une succursale de celles-ci, dont le membre ou la majorité des membres la contrôlant et la gérant résident au Canada à ce moment;

c) le syndicat qui exerce au Canada des activités à ce titre et y a une unité ou section locale à ce moment;

d) le particulier qui est réputé, par l’un des alinéas 250(1)b) à f) de la Loi de l’impôt sur le revenu, résider au Canada à ce moment.

HER MAJESTY
SA MAJESTÉ
Binding on Her Majesty

8. This Act is binding on Her Majesty in right of Canada or a province.
8. La présente loi lie Sa Majesté du chef du Canada et des provinces.
Obligation de Sa Majesté

APPLICATION
CHAMP D’APPLICATION
Exceptions

9. (1) This Act does not apply to a softwood lumber product that is exported to a country other than the United States but that passes in transit through the United States.
9. (1) La présente loi ne s’applique pas aux produits de bois d’oeuvre qui ne font que transiter aux États-Unis.
Exceptions

For greater certainty

(2) For greater certainty, this Act applies in respect of a softwood lumber product that is exported to the United States but that passes in transit through a country other than the United States.
(2) Il est entendu que la présente loi s’applique aux produits de bois d’oeuvre qui sont exportés aux États-Unis mais qui transitent dans un autre pays.
Précision

SOFTWOOD LUMBER PRODUCTS EXPORT CHARGE
DROITS D’EXPORTATION DE PRODUITS DE BOIS D’OEUVRE
Export Charge
Droits d’exportation
Charge imposed

10. (1) Subject to the exclusions provided for in subsection 11(1), every person who exports a softwood lumber product to the United States after October 11, 2006, shall pay to Her Majesty in right of Canada a charge as determined under this Act in respect of the export.
10. (1) Sous réserve des exclusions prévues au paragraphe 11(1), quiconque exporte tout produit de bois d’oeuvre aux États-Unis après le 11 octobre 2006 est tenu de payer à Sa Majesté du chef du Canada le droit déterminé sous le régime de la présente loi relativement à cette exportation.
Imposition du droit

When charge payable

(2) The charge becomes payable at the time that the softwood lumber product is exported.
(2) Le droit devient exigible au moment où le produit de bois d’oeuvre est exporté.
Paiement du droit

Exclusions

11. (1) The following exports of softwood lumber products are excluded from the charge referred to in section 10:

(a) exports from Nova Scotia, New Brunswick, Prince Edward Island or Newfoundland and Labrador;

(b) exports from Yukon, the Northwest Territories or Nunavut; and

(c) exports by a person referred to in section 16.
11. (1) Les exportations de produits de bois d'oeuvre ci-après sont exclues de l'application de l'article 10 :
Exclusions

a) les exportations en provenance de la Nouvelle-Écosse, du Nouveau-Brunswick, de l’Île-du-Prince-Édouard ou de Terre-Neuve-et-Labrador;

b) les exportations en provenance du Yukon, des Territoires du Nord-Ouest ou du Nunavut;

c) les exportations effectuées par une personne visée à l’article 16.

Deemed export from Atlantic provinces

(2) An exported softwood lumber product is deemed to be exported from Nova Scotia, New Brunswick, Prince Edward Island or Newfoundland and Labrador if the product underwent its first primary processing in one of those provinces from softwood sawlogs originating in one of those provinces or in the State of Maine.
(2) Le produit de bois d’oeuvre exporté est réputé être exporté de la Nouvelle-Écosse, du Nouveau-Brunswick, de l’Île-du-Prince-Édouard ou de Terre-Neuve-et-Labrador s’il y subit, pour la première fois, une première transformation et que les grumes de sciage de résineux proviennent de l’une de ces provinces ou de l’État du Maine.
Présomption — exportation des provinces de l'Atlantique

Deemed export from territories

(3) An exported softwood lumber product is deemed to be exported from Yukon, the Northwest Territories or Nunavut if the product underwent its first primary processing in one of those territories from softwood sawlogs originating in one of those territories.
(3) Le produit de bois d’oeuvre exporté est réputé être exporté du Yukon, des Territoires du Nord-Ouest ou du Nunavut s'il y subit, pour la première fois, une première transformation et que les grumes de sciage de résineux proviennent de l’un de ces territoires.
Présomption — exportation des territoires

Export from a region

12. (1) If a softwood lumber product is exported from a region in a particular month, the amount of the charge in respect of that export is the amount calculated by applying the rate applicable for the month under subsection (3) or (4) to the export price of the product as determined under section 13.
12. (1) Dans le cas où le produit de bois d’oeuvre est exporté d’une région au cours d’un mois donné, le droit relatif à cette exportation est égal au produit de la multiplication du taux applicable pour le mois prévu aux paragraphes (3) ou (4) par le prix à l’exportation du produit de bois d’oeuvre déterminé selon l’article 13.
Exportation d’une région

Deemed export from a region

(2) An exported softwood lumber product is deemed to be exported from the region where the product underwent its first primary processing. If, however, the exported product underwent its first primary processing in Nova Scotia, New Brunswick, Prince Edward Island, Newfoundland and Labrador, Yukon, the Northwest Territories or Nunavut from softwood sawlogs originating in a particular region, it is deemed to be exported from that region.
(2) Le produit de bois d’oeuvre exporté est réputé être exporté de la région où il subit, pour la première fois, une première transformation. Toutefois, s’il la subit, pour la première fois, en Nouvelle-Écosse, au Nouveau-Brunswick, à l’Île-du-Prince-Édouard, à Terre-Neuve-et-Labrador, au Yukon, dans les Territoires du Nord-Ouest ou au Nunavut et que les grumes de sciage de résineux proviennent d’une région donnée, il est réputé être exporté de cette région.
Présomption — exportation d’une région

Applicable rate — export allocation

(3) In the case of an export for which an export allocation issued under paragraph 6.3(3)(b) of the Export and Import Permits Act is required, the applicable rate of charge for the particular month is

(a) 0% if the reference price for the month is more than US$355;

(b) 2.5% if the reference price for the month is at least US$336 but not more than US$355;

(c) 3% if the reference price for the month is at least US$316 but not more than US$335; or

(d) 5% if the reference price for the month is not more than US$315.
(3) Dans le cas de l’exportation qui ne peut être faite sans l’autorisation d’exportation délivrée en vertu de l’alinéa 6.3(3)b) de la Loi sur les licences d’exportation et d’importation, le taux applicable pour le mois donné est :
Taux applicable — autorisation d’exportation

a) 0 %, si le prix de référence pour le mois est supérieur à 355 $US;

b) 2,5 %, s’il est d’au moins 336 $US mais d’au plus 355 $US;

c) 3 %, s’il est d’au moins 316 $US mais d’au plus 335 $US;

d) 5 %, s’il est d’au plus 315 $US.

Applicable rate — other cases

(4) In the case of an export for which an export allocation referred to in subsection (3) is not required, the applicable rate of charge for the particular month is

(a) 0% if the reference price for the month is more than US$355;

(b) 5% if the reference price for the month is at least US$336 but not more than US$355;

(c) 10% if the reference price for the month is at least US$316 but not more than US$335; or

(d) 15% if the reference price for the month is not more than US$315.
(4) Dans le cas de l’exportation qui peut être faite sans l’autorisation d’exportation visée au paragraphe (3), le taux applicable pour le mois donné est :
Taux applicable — autres cas

a) 0 %, si le prix de référence pour le mois est supérieur à 355 $US;

b) 5 %, s’il est d’au moins 336 $US mais d’au plus 355 $US;

c) 10 %, s’il est d’au moins 316 $US mais d’au plus 335 $US;

d) 15 %, s’il est d’au plus 315 $US.

Reference price

(5) The reference price for a particular month is the most recent four-week average of the weekly Framing Lumber Composite Price, published by Random Lengths Publications Incorporated, that is available at least 21 days before the start of the particular month.
(5) Le prix de référence pour le mois donné est égal à la dernière moyenne sur quatre semaines du prix composite du bois de charpente hebdomadaire disponible au moins vingt-et-un jours avant le premier jour du mois, le prix composite du bois de charpente correspondant au « Framing Lumber Composite Price » publié par Random Lengths Publications Incorporated.
Prix de référence

Reference price by regulation

(6) If Random Lengths Publications Incorporated changes, at any time after April 27, 2006, the weights it uses to calculate the Framing Lumber Composite Price or ceases to publish the Framing Lumber Composite Price or any of its constituent prices, the reference price for a particular month is to be calculated according to a prescribed formula.
(6) Toutefois, si Random Lengths Publications Incorporated cesse de publier le prix composite du bois de charpente ou le prix de tout type de bois de charpente utilisé pour calculer le prix composite du bois de charpente ou change, après le 27 avril 2006, les coefficients de pondération pour calculer le prix composite du bois de charpente, le prix de référence pour le mois donné est fixé selon la formule réglementaire.
Prix de référence fixé par règlement

Rounding

(7) Each reference price shall be rounded to the nearest multiple of one dollar or, if the amount is equidistant from two multiples of one dollar, to the higher multiple.
(7) Le prix de référence est arrondi au dollar supérieur dans le cas où la somme comporte une fraction égale ou supérieure à cinquante cents et, dans le cas contraire, au dollar inférieur.
Arrondissement

Definitions

13. (1) The following definitions apply in this section.
“FOB value”
« valeur franco à bord »

“FOB value” means a value consisting of all costs payable by a purchaser, including those incurred in the placement aboard the conveyance for shipment, but not including the actual shipping costs and the amount of a charge payable under section 10.
“independent remanufacturer”
« entreprise indépendante de seconde transformation »

“independent remanufacturer” means a person who is certified under section 25.
“remanufactured”
« seconde transformation »

“remanufactured” means, in relation to a softwood lumber product, that the softwood lumber product, in order to produce a semi-finished or finished softwood lumber product, has been subjected to changes including changes in thickness, width, length, profile, texture, moisture or grading, has been joined together by finger jointing or has been turned.
13. (1) Les définitions qui suivent s’appliquent au présent article.
Définitions

« entreprise indépendante de seconde transformation » Personne titulaire d’un agrément délivré au titre de l'article 25.
« entreprise indépendante de seconde transformation »
independent remanufacturer

« seconde transformation » Transformation du produit de bois d’oeuvre en produit fini ou semi-fini, notamment par la modification de l’épaisseur, de la largeur, de la longueur, de la coupe, de la texture, du niveau d’humidité ou de la qualité, l’assemblage par aboutage ou le tournage.
« seconde transformation »
remanufac- tured

« valeur franco à bord » La valeur des frais que doit acquitter l’acheteur, y compris les frais engagés pour charger l’expédition sur le moyen de transport, à l’exclusion des frais réels de transport et de toute somme exigée au titre du droit prévu à l’article 10.
« valeur franco à bord »
FOB value

Export price

(2) The export price of a softwood lumber product is to be determined in accordance with the following rules:

(a) if the product has undergone only primary processing, the export price is the FOB value that is determined at the facility where the product underwent its last primary processing before export;

(b) if the product was last remanufactured before export by an independent remanufacturer, the export price is the FOB value that is determined at the facility where the softwood lumber used to make the remanufactured product underwent its last primary processing before export;

(c) if the product was last remanufactured before export by a remanufacturer that is not an independent remanufacturer, the export price is the FOB value that is determined at the facility where the product underwent its last processing before export;

(d) for a product described in paragraph (a), (b) or (c) in respect of which an FOB value cannot be determined, the export price is the market price for identical products sold in Canada at approximately the same time and in one of the following arm’s length transactions, listed in order of precedence:

(i) a transaction at substantially the same trade level but in different quantities,

(ii) a transaction at a different trade level but in similar quantities, or

(iii) a transaction at a different trade level and in different quantities; and

(e) if the export price determined in accord-ance with any of paragraphs (a) to (d) is greater than US$500 per thousand board feet, the export price is deemed to be US$500 per thousand board feet.
(2) Le prix à l’exportation du produit de bois d’oeuvre est déterminé selon les règles suivantes :
Prix à l’exportation

a) si le produit n’a subi qu’une première transformation, le prix à l’exportation correspond à la valeur franco à bord à l’établissement où le produit a subi sa dernière première transformation avant l’exportation;

b) si le produit a subi une dernière seconde transformation avant l’exportation par une entreprise indépendante de seconde transformation, il correspond à la valeur franco à bord à l’établissement où le bois d’oeuvre utilisé pour faire le produit de seconde transformation a subi sa dernière première transformation avant l’exportation;

c) si le produit a subi une dernière seconde transformation avant l’exportation par une entreprise de seconde transformation autre qu’une entreprise indépendante de seconde transformation, il correspond à la valeur franco à bord à l’établissement où le produit a subi sa dernière transformation avant l’exportation;

d) s’agissant d’un produit visé à l’un des alinéas a) à c) dont la valeur franco à bord ne peut être déterminée, il correspond au prix du marché pour des produits identiques vendus au Canada durant la même période et dans le cadre de l’une des opérations sans lien de dépendance ci-après, énumérées par ordre de priorité :

(i) l’opération est réalisée substantiellement au même niveau commercial mais pour des quantités différentes,

(ii) elle est réalisée à un niveau commercial différent mais pour des quantités similaires,

(iii) elle est réalisée à un niveau commercial différent et pour des quantités différentes;

e) si le prix à l’exportation déterminé au titre de l’un des alinéas a) à d) est supérieur à 500 $US pour chaque millier de pieds-planche de produits de bois d’oeuvre, il est de 500 $US pour chaque millier de pieds-planche.

Exchange rate

(3) For the purposes of subsection (2), the rate of exchange in order to determine the export price in Canadian dollars of a softwood lumber product is the rate of exchange as quoted by the Bank of Canada at noon on the day before the day on which the charge referred to in section 10 becomes payable.
(3) Pour l’application du paragraphe (2), le taux de change applicable pour déterminer le prix à l’exportation équivalent en dollars canadiens est celui affiché à midi, à la Banque du Canada, la veille du jour où le droit prévu à l’article 10 devient exigible.
Taux de change

Surge mechanism

14. (1) The amount of the charge applicable to an export of a softwood lumber product from a region during a month is increased by 50% if

(a) the export is one that does not require an export allocation under paragraph 6.3(3)(b) of the Export and Import Permits Act; and

(b) the exports of softwood lumber from the region during that month exceed the monthly trigger volume applicable to that region.
14. (1) Le droit relatif à toute exportation de produit de bois d’oeuvre d’une région au cours d’un mois est majoré de 50 % si, à la fois :
Mécanisme en cas de déclenchement

a) l’exportation peut être faite sans qu’une autorisation d’exportation soit délivrée en vertu de l’alinéa 6.3(3)b) de la Loi sur les licences d’exportation et d’importation;

b) les exportations de produits de bois d’oeuvre de la région au cours du mois excèdent le volume de déclenchement mensuel applicable pour la région.

Exports in excess of trigger volume

(2) Exports from a region for a month are considered to have exceeded the monthly trigger volume if the volume of exports from that region for that month exceed 101% of the monthly trigger volume for that region for that month.
(2) Les exportations d’une région pour un mois sont considérées comme excédant le volume de déclenchement mensuel dans le cas où le volume d’exportation de la région pour le mois excède 101 % du volume de déclenchement mensuel applicable pour la région pour le mois.
Exportation en excédent du volume de déclenchement mensuel

Trigger volume

(3) The monthly trigger volume applicable to a region, other than the BC Coast as defined in subsection 6.3(1) of the Export and Import Permits Act, is the amount determined by the formula

[A x (B/100) x 1.1] - C

where

A      is the expected monthly American consumption of softwood lumber products, as calculated in accordance with the prescribed formula;

B      is

(a) in respect of Ontario, 3.15,

(b) in respect of Quebec, 4.39,

(c) in respect of Manitoba, 0.29,

(d) in respect of Saskatchewan, 0.42,

(e) in respect of Alberta, 2.49, and

(f) in respect of the BC Interior, as defined in subsection 6.3(1) of the Export and Import Permits Act, 17.43; and

C      is the amount by which the exports from the region of softwood lumber products during the previous month exceeded the trigger volume for the region for the previous month, if those exports exceeded the trigger volume for the previous month by 1% or less of that trigger volume.
(3) Le volume de déclenchement mensuel applicable pour une région, autre que la côte de la Colombie-Britannique au sens du paragraphe 6.3(1) de la Loi sur les licences d’exportation et d’importation, correspond au nombre obtenu par la formule suivante :
Volume de déclenchement mensuel

[A x (B/100) x 1,1] - C

où :

A      représente la consommation américaine mensuelle prévue de produits de bois d’oeuvre calculée conformément à la formule réglementaire;

B      est égal :

a) s’agissant de l’Ontario, à 3,15,

b) s’agissant du Québec, à 4,39,

c) s’agissant du Manitoba, à 0,29,

d) s’agissant de la Saskatchewan, à 0,42,

e) s’agissant de l’Alberta, à 2,49,

f) s’agissant de l’intérieur de la Colombie-Britannique, au sens du paragraphe 6.3(1) de la Loi sur les licences d’exportation et d’importation, à 17,43;

C      représente l’excédent éventuel du volume des exportations de produits de bois d’oeuvre de la région au cours du mois précédent sur le volume de déclenchement mensuel de la région pour le mois précédent, si cet excédent est de 1 % ou moins du volume de déclenchement mensuel de la région pour le mois précédent.

Trigger volume — BC Coast

(4) The monthly trigger volume applicable to the BC Coast as defined in subsection 6.3(1) of the Export and Import Permits Act is the amount determined by the formula

(A x 0.0186 x 1.1 x B) - C

where

A      is the expected monthly American consumption of softwood lumber products, as calculated in accordance with the prescribed formula;

B      is

(a) in respect of January, the quotient obtained by dividing 0.7212 by 0.9288,

(b) in respect of February, the quotient obtained by dividing 0.9767 by 0.8944,

(c) in respect of March, the quotient obtained by dividing 0.9025 by 1.0014,

(d) in respect of April, the quotient obtained by dividing 1.3557 by 1.0707,

(e) in respect of May, the quotient obtained by dividing 1.1461 by 1.0679,

(f) in respect of June, the quotient obtained by dividing 1.1771 by 1.0405,

(g) in respect of July, the quotient obtained by dividing 0.9213 by 1.0508,

(h) in respect of August, the quotient obtained by dividing 1.0719 by 1.0501,

(i) in respect of September, the quotient obtained by dividing 1.0584 by 0.9953,

(j) in respect of October, the quotient obtained by dividing 0.9477 by 1.0636,

(k) in respect of November, the quotient obtained by dividing 0.8466 by 0.9435, and

(l) in respect of December, the quotient obtained by dividing 0.8746 by 0.8930; and

C      is the amount by which the exports from the region of softwood lumber products during the previous month exceeded the trigger volume for the region for the previous month, if those exports exceeded the trigger volume for the previous month by 1% or less of that trigger volume.
(4) Le volume de déclenchement mensuel applicable pour la côte de la Colombie-Britannique, au sens du paragraphe 6.3(1) de la Loi sur les licences d’exportation et d’importation, correspond au nombre obtenu par la formule suivante :
Volume de déclenchement mensuel — côte de la Colombie- Britannique

(A x 0,0186 x 1,1 x B) - C

où :

A      représente la consommation américaine mensuelle prévue de produits de bois d’oeuvre calculée conformément à la formule réglementaire;

B      est égal :

a) s’agissant de janvier, au quotient de 0,7212 par 0,9288,

b) s’agissant de février, au quotient de 0,9767 par 0,8944,

c) s’agissant de mars, au quotient de 0,9025 par 1,0014,

d) s’agissant d’avril, au quotient de 1,3557 par 1,0707,

e) s’agissant de mai, au quotient de 1,1461 par 1,0679,

f) s’agissant de juin, au quotient de 1,1771 par 1,0405,

g) s’agissant de juillet, au quotient de 0,9213 par 1,0508,

h) s’agissant d’août, au quotient de 1,0719 par 1,0501,

i) s’agissant de septembre, au quotient de 1,0584 par 0,9953,

j) s’agissant d’octobre, au quotient de 0,9477 par 1,0636,

k) s’agissant de novembre, au quotient de 0,8466 par 0,9435,

l) s’agissant de décembre, au quotient de 0,8746 par 0,8930;

C      représente l’excédent éventuel du volume des exportations de produits de bois d’oeuvre de la région au cours du mois précédent sur le volume de déclenchement mensuel de la région pour le mois précédent, si cet excédent est de 1 % ou moins du volume de déclenchement mensuel de la région pour le mois précédent.

Charge

15. (1) If, during a particular calendar quarter, total exports of softwood lumber products from Nova Scotia, New Brunswick, Prince Edward Island and Newfoundland and Labrador, as provided in subsection 11(2), exceed the aggregate sum of total production in that calendar quarter and total inventory at the beginning of that calendar quarter, of softwood lumber products that underwent their first primary processing in one of those provinces from softwood sawlogs originating in one of those provinces or in the State of Maine, each person responsible for excess exports as determined under subsection (2) shall pay to Her Majesty in right of Canada a charge calculated by applying $200 per thousand board feet of exported lumber products to that person’s excess exports.
15. (1) Si, au cours d'un trimestre donné, les exportations totales de produits de bois d’oeuvre en provenance de la Nouvelle-Écosse, du Nouveau-Brunswick, de l’Île-du-Prince-Édouard et de Terre-Neuve-et-Labrador, compte tenu du paragraphe 11(2), excèdent la somme de la production totale, pour ce trimestre, et de l'inventaire, au début de celui-ci, de produits de bois d’oeuvre qui y ont subi, pour la première fois, une première transformation à partir de grumes de sciage de résineux provenant de l’une de ces provinces ou de l’État du Maine, chaque personne responsable des exportations excédentaires déterminées selon le paragraphe (2) est tenue de payer à Sa Majesté du chef du Canada, à l’égard de celles-ci, un droit égal à 200 $ par millier de pieds-planche de produits de bois d’oeuvre exportés.
Droit

When charge payable

(1.1) The charge becomes payable at the time that the softwood lumber product is exported.
(1.1) Le droit devient exigible au moment où le produit de bois d’oeuvre est exporté.
Paiement du droit

Excess exports

(2) A person’s excess exports shall equal the amount by which its exports exceed in a particular calendar quarter the sum of the person’s total production in that calendar quarter and total inventory at the beginning of that calendar quarter of softwood products that underwent their first primary processing in New Brunswick, Nova Scotia, Prince Edward Island or Newfoundland and Labrador from softwood sawlogs originating in one of those provinces or in the State of Maine.
(2) Les exportations excédentaires d'une personne correspondent à l'excédent de ses exportations au cours d'un trimestre donné sur la somme de sa production totale, pour ce trimestre, et de son inventaire, au début de celui-ci, de produits de bois d’oeuvre qui ont subi pour la première fois, en Nouvelle-Écosse, au Nouveau-Brunswick, à l’Île-du-Prince-Édouard ou à Terre-Neuve-et-Labrador, une première transformation à partir de grumes de sciage de résineux provenant de l’une de ces provinces ou de l’État du Maine.
Exportations excédentaires

Exemptions
Exemptions
Exemption — schedule

16. (1) Despite section 10, a person whose name is set out in the schedule is exempt from the charge referred to in that section in respect of the export of softwood lumber products that the person produces if the person satisfies the prescribed conditions.
16. (1) Par dérogation à l’article 10, la personne dont le nom figure à l’annexe est exemptée du droit prévu à cet article à l’égard de toute exportation de produit de bois d’oeuvre qu’elle produit si elle satisfait aux conditions réglementaires.
Exemption — annexe

Amendments to schedule

(2) The Governor in Council may, by regulation, amend the schedule by adding, deleting or changing the name of a person.
(2) Le gouverneur en conseil peut, par règlement, modifier l’annexe pour y ajouter, en retrancher ou y modifier le nom d’une personne.
Modification de l’annexe

Exempt exports

17. (1) The Governor in Council may, on the recommendation of the Minister for International Trade, by regulation, conditionally or unconditionally, exempt from the charge referred to in section 10 the export of softwood lumber products from a region.
17. (1) Sur recommandation du ministre du Commerce international, le gouverneur en conseil peut, par règlement, exempter, conditionnellement ou non, du droit prévu à l’article 10 toute exportation de produit de bois d’oeuvre d’une région donnée.
Exportations exemptées

Exempt products

(2) The Governor in Council may, on the recommendation of the Minister for International Trade, by regulation, conditionally or unconditionally, exempt any softwood lumber product from the charges referred to in sections 10 and 15.
(2) Sur recommandation du ministre du Commerce international, le gouverneur en conseil peut, par règlement, exempter, conditionnellement ou non, des droits prévus aux articles 10 et 15 tout produit de bois d’oeuvre.
Produits exemptés

Exempt person

(3) Any person exempted from registering under subsection 22(2) is exempted from the charges referred to in sections 10 and 15.
(3) Toute personne exemptée au titre du paragraphe 22(2) est également exemptée des droits prévus aux articles 10 et 15.
Personne exemptée

CHARGE ON REFUNDS OF DUTY DEPOSITS
DROITS SUR LES REMBOURSEMENTS DE DÉPÔTS DOUANIERS
Definitions

18. (1) The following definitions apply in this section.
“covered entry”
« importation non tarifée »

“covered entry” means an entry that, on October 12, 2006, has not been liquidated and in respect of which a duty deposit has been made.
“duty deposit”
« dépôt douanier »

“duty deposit” means an amount deposited under a United States duty order.
“duty deposit refund”
« rembourse- ment »

“duty deposit refund” of a specified person means the refund of a duty deposit and all interest on that deposit accrued under United States law up to the earlier of

(a) the day on which the refund is issued to the specified person or a designate of the specified person, and

(b) the day on which the specified person sells the rights to the refund to Her Majesty in right of Canada.
“revocation”
« révocation »

“revocation” means a revocation of a United States duty order including any direction to end any suspension of liquidation of a covered entry or to refund any duty deposit.
“specified person”
« intéressé »

“specified person” means a person that filed the documents and information required under the applicable United States law in respect of the importation of any softwood lumber product into the United States during the period beginning on May 22, 2002 and ending on October 11, 2006.
“specified rate”
« taux applicable »

“specified rate” means the rate determined by the formula

A/B

where

A      is US$1,000,000,000; and

B      is the total, expressed in United States dollars, of all duty deposits and all interest accrued on them under United States law as of October 12, 2006.
“United States duty order”
« décret douanier américain »

“United States duty order” means

(a) the Notice of Amended Final Determination of Sales at Less Than Fair Value and Antidumping Duty Order: Certain Softwood Lumber Products from Canada, 67 Fed. Reg. 36,068 (May 22, 2002), as amended; or

(b) the Notice of Amended Final Affirmative Countervailing Duty Determination and Notice of Countervailing Duty Order: Certain Softwood Lumber Products from Canada, 67 Fed. Reg. 36,070 (May 22, 2002), as amended.
18. (1) Les définitions qui suivent s’appliquent au présent article.
Définitions

« décret douanier américain » Selon le cas :
« décret douanier américain »
United States duty order

a) le texte intitulé Notice of Amended Final Determination of Sales at Less Than Fair Value and Antidumping Duty Order: Certain Softwood Lumber Products from Canada, 67 Fed. Reg. 36,068 (22 mai 2002), avec ses modifications;

b) le texte intitulé Notice of Amended Final Affirmative Countervailing Duty Determination and Notice of Countervailing Duty Order: Certain Softwood Lumber Products from Canada, 67 Fed. Reg. 36,070 (22 mai 2002), avec ses modifications.

« dépôt douanier » Somme donnée en dépôt au titre du décret douanier américain.
« dépôt douanier »
duty deposit

« importation non tarifée » Importation pour laquelle un dépôt douanier a été fait et à l’égard de laquelle les droits n’ont pas été déterminés au 12 octobre 2006.
« importation non tarifée »
covered entry

« intéressé » Personne qui a présenté les documents et renseignements exigés par la législation américaine pour l’importation, aux États-Unis, de produits de bois d’oeuvre durant la période commençant le 22 mai 2002 et se terminant le 11 octobre 2006.
« intéressé »
specified person

« remboursement » S’agissant de l’intéressé, le remboursement de tout dépôt douanier et des intérêts afférents courus, selon le droit applicable aux États-Unis, jusqu’au premier en date des jours suivants :
« remboursement »
duty deposit refund

a) le jour où le remboursement est fait à l’intéressé ou à la personne désignée par celui-ci;

b) le jour où l’intéressé cède à titre onéreux son droit au remboursement à Sa Majesté du chef du Canada.

« révocation » S’agissant de tout décret douanier américain, sont assimilées à la révocation l’instruction de mettre fin à toute suspension de la tarification des importations non tarifées et celle de rembourser tout dépôt douanier.
« révocation »
revocation

« taux applicable » Taux obtenu par la formule suivante :
« taux applicable »
specified rate

A / B

où :

A      représente 1 milliard de dollars américains;

B      le total, en dollars américains, de tous les dépôts douaniers et des intérêts afférents courus, selon le droit applicable aux États-Unis, jusqu’au 12 octobre 2006.

Rounding

(2) The specified rate shall be expressed as a decimal fraction rounded off to four digits after the decimal point, but if the fifth digit is five or greater, the fourth digit is increased by one.
(2) Le taux applicable, exprimé en nombre décimal, est arrêté à la quatrième décimale, les résultats qui ont au moins cinq en cinquième décimale étant arrondis à la quatrième décimale supérieure.
Arrondissement

Imposition of charge on duty deposit refund

(3) Every specified person in respect of whom a covered entry is to be liquidated as a result of a revocation shall pay to Her Majesty in Right of Canada a charge at the specified rate on the amount of any duty deposit refund that relates to the covered entry.
(3) Tout intéressé à l’égard duquel une importation non tarifée sera tarifée, pour cause de révocation, est tenu de payer à Sa Majesté du chef du Canada le droit au taux applicable sur le montant de tout remboursement relatif à l’importation non tarifée.
Droit sur les remboursements de dépôts douaniers

Liability for charge

(4) The charge under subsection (3) is payable by the specified person even if the refund is issued to a designate of the specified person.
(4) Le droit est exigible de l’intéressé même si le remboursement est fait à la personne que celui-ci a désignée.
Obligation de payer

When charge payable

(5) The charge under subsection (3) becomes payable by the specified person on the later of

(a) the day on which this Act is assented to, and

(b) the day that is the earlier of

(i) the day on which the duty deposit refund is issued to the specified person or a designate of the specified person, and

(ii) the day on which the specified person sells the rights to the duty deposit refund to Her Majesty in right of Canada.
(5) Le droit devient exigible à celle des dates ci-après qui est postérieure à l’autre :
Paiement du droit

a) la date de sanction de la présente loi;

b) la date du remboursement à l’intéressé ou à la personne désignée par lui ou, si elle lui est antérieure, la date à laquelle l’intéressé a cédé à titre onéreux son droit au remboursement à Sa Majesté du chef du Canada.

Joint and several or solidary liability

(6) If, at any time after September 18, 2006, a specified person sells or otherwise disposes of the rights to a duty deposit refund to a person other than Her Majesty in right of Canada, the specified person and the other person are jointly and severally, or solidarily, liable to pay the charge under subsection (3) and any penalties and interest payable under this Act in relation to that charge.
(6) L’intéressé qui, après le 18 septembre 2006, cède son droit au remboursement à toute autre personne que Sa Majesté du chef du Canada est solidairement responsable avec cette personne du paiement du droit prévu au paragraphe (3) et des intérêts et pénalités visés par la présente loi à cet égard.
Solidarité

GENERAL PROVISIONS CONCERNING CHARGES AND OTHER AMOUNTS PAYABLE
DISPOSITIONS GÉNÉRALES CONCERNANT LES DROITS ET LES AUTRES SOMMES À PAYER
Administration, Enforcement and Officers
Personnel assurant l’exécution et le contrôle d’application
Minister’s duty

19. The Minister shall administer and enforce this Act and the Commissioner may exercise the powers and perform the duties of the Minister under this Act.
19. Le ministre assure l’exécution et le contrôle d’application de la présente loi, le commissaire pouvant exercer les attributions conférées au ministre par celle-ci.
Fonctions du ministre

Staff

20. (1) The persons that are necessary to administer and enforce this Act are to be appointed, employed or engaged in the manner authorized by law.
20. (1) Sont nommées, employées ou engagées de la manière autorisée par la loi les personnes nécessaires à l’exécution et au contrôle d’application de la présente loi.
Personnel

Delegation of powers

(2) The Minister may authorize any person employed or engaged by the Agency or who occupies a position of responsibility in the Agency to exercise powers or perform duties of the Minister, including any judicial or quasi-judicial power or duty of the Minister, under this Act.
(2) Le ministre peut autoriser toute personne employée ou engagée par l’Agence ou occupant une fonction de responsabilité au sein de celle-ci à exercer les attributions que lui confère la présente loi, notamment en matière judiciaire ou quasi judiciaire.
Fonctionnaire désigné

Administration of oaths

21. Any person, if designated by the Minister for the purpose, may administer oaths and take and receive affidavits, declarations and affirmations for the purposes of or incidental to the administration or enforcement of this Act, and every person so designated has for those purposes all the powers of a commissioner for administering oaths or taking affidavits.
21. Toute personne désignée à cette fin par le ministre peut faire prêter les serments et recevoir les déclarations sous serment, solennelles ou autres, exigés pour l’exécution ou le contrôle d’application de la présente loi, ou qui y sont accessoires. À cette fin, elle dispose des pouvoirs d’un commissaire aux serments.
Déclaration sous serment

Registration and Certification
Inscription et agrément
Duty to register

22. (1) Every person who exports a softwood lumber product to the United States is required to be registered for the purposes of this Act.
22. (1) La personne exportant des produits de bois d’oeuvre aux États-Unis est tenue d’être inscrite pour l’application de la présente loi.
Inscription obligatoire

Exception

(2) On the recommendation of the Minister for International Trade, the Governor in Council may, by regulation, exempt persons or classes of persons from the requirement to register.
(2) Le gouverneur en conseil peut, par règlement, sur recommandation du ministre du Commerce international, exempter toute personne — individuellement ou au titre de son appartenance à une catégorie déterminée — de l’obligation de s’inscrire.
Exception

Application

(3) A person required to be registered shall apply to the Minister for registration on or before the day on which the softwood lumber product is exported.
(3) La personne assujettie à l’obligation prévue au paragraphe (1) présente une demande d’inscription au ministre au plus tard le jour où les produits de bois d’oeuvre sont exportés.
Présentation de la demande

Form and manner

(4) An application for registration must be made in the prescribed form containing the prescribed information and must be filed with the Minister in the prescribed manner.
(4) La demande d’inscription est présentée en la forme, selon les modalités et accompagnée des renseignements déterminés par le ministre.
Forme et contenu

Security

(5) An applicant who is not resident in Canada or who does not have a permanent establishment in Canada shall give and maintain security, in an amount and in a form satisfactory to the Minister, for the purposes of securing all amounts payable by the person under this Act.
(5) Tout demandeur qui ne réside pas au Canada ou n’y a pas d’établissement stable est tenu de donner et maintenir une garantie — sous une forme et d’un montant acceptables pour le ministre — portant qu’il paiera les sommes dont il est redevable en vertu de la présente loi.
Garantie

Definition of “permanent establishment”

(6) For the purposes of subsection (5), “permanent establishment” in respect of an applicant means a fixed place of business of the applicant, including a place of management, a branch, an office, a factory or a workshop or any timberland.
(6) Pour l’application du paragraphe (5), « établissement stable » s’entend de toute installation fixe du demandeur, notamment siège de direction, succursale, bureau, usine, atelier ou terre à bois.
Définition de « établissement stable »

Registration

23. The Minister may register any person applying for registration and, if the Minister does so, shall notify the person of the effective date of the registration.
23. Le ministre peut inscrire toute personne qui lui présente une demande. Le cas échéant, il l’avise de la date de prise d’effet de l’inscription.
Inscription

Cancellation

24. (1) The Minister may cancel the registration of a person registered under section 23 if the Minister is satisfied that the registration is not required for the purposes of this Act or the person has failed to maintain security in accordance with subsection 22(5).
24. (1) Le ministre peut annuler l’inscription de toute personne s’il est convaincu qu’elle n’est pas nécessaire pour l’application de la présente loi ou si la personne néglige de maintenir la garantie exigée aux termes du paragraphe 22(5).
Annulation

Notice

(2) If the Minister cancels the registration of a person, the Minister shall notify the person in writing of the cancellation and the effective date of the cancellation.
(2) Il informe la personne de l’annulation de l’inscription dans un avis écrit en précisant la date de prise d’effet.
Avis d’annulation

Certification of independent remanufacturers

25. (1) The Minister may, on application in prescribed form containing prescribed information and filed in the prescribed manner, certify a person registered under section 23 to be an independent remanufacturer.
25. (1) Le ministre peut délivrer un agrément d’entreprise indépendante de seconde transformation à toute personne inscrite qui lui présente une demande en la forme, selon les modalités et accompagnée des renseignements déterminés par celui-ci.
Entreprise indépendante de seconde transformation

Renewal, etc.

(2) The Minister may amend, suspend, renew, cancel or reinstate a certification as required for the purposes of this Act.
(2) Il peut modifier, suspendre, renouveler, révoquer ou rétablir l'agrément, dans la mesure nécessaire à l'application de la présente loi.
Renouvellement, etc.

Notice

(3) If the Minister cancels the certification of a person, the Minister shall notify the person in writing of the cancellation and of its effective date.
(3) Il informe la personne de la révocation de l'agrément dans un avis écrit en précisant la date de prise d’effet.
Avis

Registry

(4) The Minister shall establish and maintain a publicly accessible registry containing the following information with respect to each certification:

(a) the name of the person that is certified;

(b) the date of the certification;

(c) any amendment made to the certification and the date of the amendment; and

(d) the date of any suspension, renewal, cancellation or reinstatement of the certification.
(4) Il établit et tient un registre accessible au public où figurent, à l'égard de chaque agrément, les renseignements suivants :
Registre

a) le nom de la personne agréée;

b) la date de l'agrément;

c) toute modification à l'agrément et la date de celle-ci;

d) la date de suspension, de renouvellement, de révocation ou de rétablissement de l'agrément.

Returns and Payment of Charges
Déclarations et paiement des droits
Monthly returns

26. A person who is, at any time during a particular month, registered under section 23 or required to be registered under section 22 — or a specified person as defined in subsection 18(1) by whom a charge under section 18 becomes payable at any time during a particular month — shall, on or before the last day of the month following the particular month,

(a) file with the Minister a return for that month in the prescribed form and manner and containing the prescribed information;

(b) calculate in the return the total amount of the charges payable for that month; and

(c) pay that amount, if any, to the Receiver General.
26. Au plus tard le dernier jour du premier mois suivant un mois donné, toute personne qui, au cours de ce mois, est inscrite en vertu de l’article 23, ou tenue de l’être en vertu de l’article 22, ou tout intéressé au sens du paragraphe 18(1) à l’égard duquel le droit prévu à l’article 18 devient exigible au cours de ce mois :
Déclarations mensuelles

a) présente au ministre une déclaration pour ce mois, en la forme, selon les modalités et accompagnée des renseignements déterminés par celui-ci;

b) indique dans la déclaration le total des droits qu’il est tenu de verser pour ce mois;

c) verse au receveur général une somme égale à ces droits, le cas échéant.

Large payments

27. Every person who is required under this Act to pay an amount to the Receiver General shall, if the amount is $50,000 or more, make the payment to the account of the Receiver General at

(a) a bank;

(b) a credit union;

(c) a corporation authorized under the laws of Canada or a province to carry on the business of offering its services as a trustee to the public; or

(d) a corporation authorized under the laws of Canada or a province to accept deposits from the public and that carries on the business of lending money on the security of real property or immovables or investing in mortgages on real property or hypothecs on immovables.
27. Quiconque est tenu en vertu de la présente loi de payer au receveur général une somme s’élevant à 50 000 $ ou plus la verse au compte du receveur général à l’une des institutions suivantes :
Paiements importants

a) une banque;

b) une caisse de crédit;

c) une personne morale qui est autorisée par la législation fédérale ou provinciale à exploiter une entreprise d’offre au public de services de fiduciaire;

d) une personne morale qui est autorisée par la législation fédérale ou provinciale à accepter du public des dépôts et qui exploite une entreprise soit de prêts d’argent garantis sur des immeubles ou biens réels, soit de placements par hypothèques sur des immeubles ou biens réels.

Small amounts owing

28. (1) If, at any time, the total of all unpaid amounts owing by a person to Her Majesty in right of Canada under this Act does not exceed two dollars, the amount owing by the person is deemed to be nil.
28. (1) La somme dont une personne est redevable à Sa Majesté du chef du Canada en vertu de la présente loi est réputée nulle si le total des sommes dont elle est ainsi redevable est égal ou inférieur à 2 $.
Sommes minimes

Small amounts payable

(2) If, at any time, the total of all amounts payable by the Minister to a person under this Act does not exceed two dollars, the Minister may apply those amounts against any amount owing, at that time, by the person to Her Majesty in right of Canada. However, if the person, at that time, does not owe any amount to Her Majesty in right of Canada, those amounts payable are deemed to be nil.
(2) Si, à un moment donné, le total des sommes dues par le ministre à une personne en vertu de la présente loi est égal ou inférieur à 2 $, le ministre peut les déduire de toute somme dont la personne est alors redevable à Sa Majesté du chef du Canada. Toutefois, si la personne n’est alors redevable d’aucune somme à Sa Majesté du chef du Canada, les sommes à payer par le ministre sont réputées nulles.
Sommes minimes

Set-off of refunds

29. If, at any time, a person files a return in which the person reports an amount that the person is required to pay under this Act and the person claims a refund payable to the person under this Act at that time, in the return or in another return, or in a separate application filed under this Act with the return, the person is deemed to have paid at that time, and the Minister is deemed to have refunded at that time, an amount equal to the lesser of the amount required to be paid and the amount of the refund.
29. La personne qui, à un moment donné, présente une déclaration dans laquelle elle indique une somme qu’elle est tenue de verser en application de la présente loi et qui demande dans cette déclaration, ou dans toute autre déclaration ou demande distincte produite conformément à la présente loi avec cette déclaration, un remboursement qui lui est dû à ce moment est réputée avoir payé à ce moment la somme en question ou, s’il est inférieur, le montant du remboursement, et le ministre est réputé l’avoir remboursé à ce moment.
Compensation de rembour- sement

Authority for separate returns

30. (1) A person who engages in one or more activities in separate branches or divisions may file an application, in the prescribed form and manner, with the Minister for authority to file separate returns and applications for refunds under this Act in respect of a branch or division specified in the application.
30. (1) La personne qui exerce une activité dans des succursales ou divisions distinctes peut demander au ministre, en la forme et selon les modalités déterminées par celui-ci, l’autorisation de présenter des déclarations et demandes de remboursement distinctes dans le cadre de la présente loi pour chaque succursale ou division précisée dans la demande.
Déclarations distinctes

Authorization by Minister

(2) On receipt of the application, the Minister may, in writing, authorize the person to file separate returns and applications for refunds in relation to the specified branch or division, subject to any conditions that the Minister may at any time impose, if the Minister is satisfied that

(a) the branch or division can be separately identified by reference to its location or the nature of the activities engaged in by it; and

(b) separate records, books of account and accounting systems are maintained in respect of the branch or division.
(2) Sur réception de la demande, le ministre peut y faire droit par écrit, sous réserve de conditions qu’il peut imposer en tout temps, s’il est convaincu de ce qui suit :
Autorisation

a) la succursale ou la division en cause peut être reconnue distinctement par son emplacement ou par la nature des activités qui y sont exercées;

b) des registres, livres de compte et systèmes comptables sont tenus séparément pour la succursale ou la division en cause.

Revocation of authorization

(3) The Minister may revoke an authorization if

(a) the person, in writing, requests the Minister to revoke the authorization;

(b) the person fails to comply with any condition of the authorization or with any provision of this Act;

(c) the Minister is no longer satisfied that the requirements of subsection (2) are met; or

(d) the Minister considers that the authorization is no longer required.
(3) Le ministre peut retirer l’autorisation dans les cas suivants :
Retrait d’autorisation

a) la personne lui en fait la demande par écrit;

b) elle ne se conforme pas à une condition de l’autorisation ou à une disposition de la présente loi;

c) le ministre n’est plus convaincu que les exigences du paragraphe (2) sont remplies;

d) il est d’avis que l’autorisation n’est plus nécessaire.

Notice of revocation

(4) If the Minister revokes the authorization of a person, the Minister shall notify the person in writing of the revocation and the effective date of the revocation.
(4) Il informe la personne du retrait de l’autorisation dans un avis écrit en précisant la date de prise d’effet.
Avis de retrait

Execution of returns, etc.

31. A return or other document made under this Act by a person that is not an individual shall be signed on behalf of the person by an individual duly authorized to do so by the person or the governing body of the person. If the person is a corporation or an association that has duly elected or appointed officers, the president, vice-president, secretary and treasurer, or other equivalent officers, of the corporation or association, are deemed to be so duly authorized.
31. La déclaration ou tout autre document fait en application de la présente loi par une personne autre qu’un particulier doit être signé en son nom par un particulier qui y est régulièrement autorisé par la personne ou son organe directeur. Le président, le vice-président, le secrétaire et le trésorier, ou l’équivalent, d’une personne morale ou d’une association dont les cadres sont régulièrement élus ou nommés, sont réputés être ainsi autorisés.
Validation des déclarations

Extension of time

32. (1) The Minister may at any time extend, in writing, the time for filing a return or providing information under this Act.
32. (1) Le ministre peut en tout temps, par écrit, proroger le délai imparti pour présenter une déclaration ou communiquer des renseignements en vertu de la présente loi.
Prorogation

Effect of extension

(2) If the Minister extends the time within which a person is required to file a return or provide information under subsection (1),

(a) the return shall be filed, or the information shall be provided, within the time so extended;

(b) any amount payable that the person is required to report in the return shall be paid within the time so extended;

(c) any interest payable under section 34 on the amount referred to in paragraph (b) shall be calculated as though the amount were required to be paid on the day on which the extended time expires; and

(d) any penalty payable under section 64 in respect of the return shall be calculated as though the return were required to be filed on the day on which the extended time expires.
(2) Les règles ci-après s’appliquent lorsque le ministre proroge le délai :
Effet de la prorogation

a) la déclaration doit être présentée ou les renseignements communiqués dans le délai prorogé;

b) les sommes exigibles à indiquer dans la déclaration doivent être acquittées dans le délai prorogé;

c) les intérêts exigibles en vertu de l’article 34 sur les sommes visées à l’alinéa b) sont calculés comme si ces sommes devaient être payées au plus tard à l’expiration du délai prorogé;

d) les pénalités imposées au titre de l’article 64 relativement à la déclaration sont calculées comme si elle devait être présentée au plus tard à l’expiration du délai prorogé.

Demand for return

33. The Minister may, by a demand served personally or sent by mail, require a person to file, within any reasonable time that may be stipulated in the demand, a return under this Act for any reporting period that is designated in the demand.
33. Le ministre peut, sur mise en demeure signifiée à personne ou envoyée par courrier, exiger d’une personne qu’elle présente, dans le délai raisonnable fixé dans celle-ci, la déclaration prévue par la présente loi pour tout mois qu’il y précise.
Mise en demeure de présenter une déclaration

Interest
Intérêts
Compound interest on amounts not paid when required

34. (1) If a person fails to pay an amount to the Receiver General as and when required under this Act, the person shall pay to the Receiver General interest on the amount. The interest shall be compounded daily at the specified rate and computed for the period beginning on the first day after the day on or before which the amount was required to be paid and ending on the day on which the amount is paid.
34. (1) La personne qui omet de verser une somme au receveur général selon les modalités et dans le délai prévus sous le régime de la présente loi est tenue de payer des intérêts, au taux déterminé, calculés et composés quotidiennement sur cette somme pour la période commençant le lendemain de l’expiration du délai de versement et se terminant le jour du versement.
Intérêts composés sur les sommes non versées

Payment of interest that is compounded

(2) For the purposes of subsection (1), interest that is compounded on a particular day on an unpaid amount of a person is deemed to be required to be paid by the person to the Receiver General at the end of the particular day, and, if the person has not paid the interest so computed by the end of the day after the particular day, the interest shall be added to the unpaid amount at the end of the particular day.
(2) Pour l’application du paragraphe (1), les intérêts qui sont composés un jour donné sur la somme impayée sont réputés être à payer au receveur général à la fin du jour donné. Si ces intérêts ne sont pas payés au plus tard à la fin du jour suivant, ils sont ajoutés à la somme impayée à la fin du jour donné.
Paiement des intérêts composés

Period when interest not payable

(3) Despite any other provision of this Act, if the Minister notifies a person that the person is required to pay a specified amount under this Act and the person pays the specified amount in full before the end of the period that the Minister specifies in the notice, interest is not payable on the specified amount for the period.
(3) Malgré les autres dispositions de la présente loi, si le ministre avise une personne qu’elle est tenue de payer, en vertu de la présente loi, une somme déterminée et que celle-ci verse la totalité de cette somme avant la fin de la période précisée dans l’avis, aucun intérêt n’est à payer sur la somme pour cette période.
Intérêts non exigibles

Interest and penalty amounts of $25 or less

(4) If, at any time, a person pays an amount not less than the total of all amounts, other than interest and a penalty payable under section 64, owing at that time to Her Majesty in right of Canada under this Act for a reporting period and the total amount of interest and penalty payable by the person under this Act for that reporting period is not more than $25, the Minister may cancel the interest and penalty.
(4) Dans le cas où une personne paie une somme égale ou supérieure au total des sommes — sauf les intérêts et la pénalité imposée au titre de l’article 64 — dont elle est alors débitrice envers Sa Majesté du chef du Canada en vertu de la présente loi pour la période de déclaration et que le total des intérêts et de la pénalité à payer par elle en vertu de la présente loi pour cette période n’excède pas 25 $, le ministre peut annuler les intérêts et la pénalité.
Intérêts et pénalités de 25 $ ou moins

Compound interest on amounts owed by Her Majesty

35. Interest shall be compounded daily at the specified rate on amounts owed by Her Majesty in right of Canada to a person and computed for the period beginning on the first day after the day on which the amount is required to be paid by Her Majesty in right of Canada and ending on the day on which the amount is paid or is applied against an amount owed by the person to Her Majesty in right of Canada.
35. Des intérêts, au taux déterminé, sont calculés et composés quotidiennement sur les sommes dont Sa Majesté du chef du Canada est débitrice envers une personne, pour la période commençant le lendemain du jour où elles devaient être payées et se terminant le jour où elles sont payées ou déduites d’une somme dont la personne est redevable à Sa Majesté du chef du Canada.
Intérêts composés sur les dettes de Sa Majesté du chef du Canada

Application of interest provisions if Act amended

36. For greater certainty, if a provision of an Act amends this Act and provides that the amendment comes into force on, or applies as of, a particular day that is before the day on which that Act is assented to, the provisions of this Act that relate to the calculation and payment of interest apply in respect of the amendment as though that Act had been assented to on the particular day.
36. Il est entendu que, si la présente loi fait l’objet d’une modification qui entre en vigueur un jour antérieur à la date de sanction de la loi modificative, ou s’applique à compter de ce jour, les dispositions de la présente loi qui portent sur le calcul et le paiement d’intérêts s’appliquent à la modification comme si la loi modificative avait été sanctionnée ce jour-là.
Modification de la loi

Waiving or cancelling interest or penalty

37. (1) The Minister may, on or before the day that is 10 calendar years after the end of a reporting period, or on application by a person on or before that day, waive or cancel any amount otherwise payable to the Receiver General under this Act that is interest or a penalty payable under section 64 on an amount that is required to be paid by the person under this Act in respect of that reporting period.
37. (1) Le ministre peut, au plus tard le jour qui suit de dix années civiles la fin de la période de déclaration ou sur demande présentée au plus tard ce jour-là, annuler toute somme — intérêts ou pénalité imposée au titre de l’article 64 — qui est à payer par ailleurs au receveur général en vertu de la présente loi sur toute somme dont la personne est redevable en vertu de la présente loi relativement à cette période, ou y renoncer.
Renonciation ou annulation — intérêts ou pénalités

Interest if amounts cancelled

(2) If a person has paid an amount of interest or penalty and the Minister cancels that amount under subsection (1), the Minister shall pay interest on the amount paid by the person beginning on the day that is 30 days after the day on which the Minister received a request in a manner satisfactory to the Minister to apply that subsection and ending on the day on which the amount is refunded or applied against an amount owed by the person to Her Majesty in right of Canada.
(2) Si une personne a payé une somme — intérêts ou pénalité — que le ministre a annulée en vertu du paragraphe (1), ce dernier verse des intérêts sur la somme pour la période commençant le trentième jour suivant le jour où il a reçu, d’une manière qu’il juge acceptable, une demande en vue de l’application de ce paragraphe et se terminant le jour où la somme est remboursée ou déduite de toute somme dont la personne est redevable à Sa Majesté du chef du Canada.
Intérêts — sommes annulées

Administrative Charge under the Financial Administration Act
Frais administratifs prévus par la Loi sur la gestion des finances publiques
Dishonoured instruments

38. For the purposes of this Act and section 155.1 of the Financial Administration Act, any charge that becomes payable at any time by a person under the Financial Administration Act in respect of an instrument tendered in payment or settlement of an amount that is payable under this Act is deemed to be an amount that becomes payable by the person at that time under this Act. In addition, Part II of the Interest and Administrative Charges Regulations does not apply to the charge and any debt under subsection 155.1(3) of the Financial Administration Act in respect of the charge is deemed to be extinguished at the time the total of the amount and any applicable interest under this Act is paid.
38. Pour l’application de la présente loi et de l’article 155.1 de la Loi sur la gestion des finances publiques, les frais devenus exigibles d’une personne à un moment donné en vertu de cette loi relativement à un effet offert en paiement ou en règlement d’une somme à payer en vertu de la présente loi sont réputés être une somme devenue exigible de la personne à ce moment en vertu de la présente loi. En outre, la partie II du Règlement sur les intérêts et les frais administratifs ne s’applique pas aux frais, et toute créance relative à ces frais visée au paragraphe 155.1(3) de la Loi sur la gestion des finances publiques est réputée avoir été éteinte au moment où le total de la somme et des intérêts applicables en vertu de la présente loi est versé.
Effets refusés

Refunds
Remboursements
Statutory recovery rights

39. Except as specifically provided under this Act or the Financial Administration Act, no person has a right to recover any money paid to Her Majesty in right of Canada as or on account of, or that has been taken into account by Her Majesty in right of Canada as, an amount payable under this Act.
39. Il est interdit de recouvrer de l’argent qui a été versé à Sa Majesté du chef du Canada au titre d’une somme exigible en vertu de la présente loi ou qu’elle a pris en compte à ce titre, à moins qu’il ne soit expressément permis de le faire en vertu de la présente loi ou de la Loi sur la gestion des finances publiques.
Droits de recouvrement créés par une loi

Refund — third country adjustment

40. (1) The Minister shall pay to a person who has paid the charge referred to in section 10 in respect of the export of softwood lumber products from a region during two consecutive calendar quarters a refund of the amount calculated under subsection (2) or (3) if all of the following occur in each of two consecutive calendar quarters when compared respectively with each of the same two consecutive calendar quarters from the preceding year:

(a) the share of American consumption of softwood lumber products from imports not originating in Canada, as calculated in accordance with the prescribed formula, is at least 20% greater;

(b) the Canadian market share of American consumption of softwood lumber products, as calculated in accordance with the prescribed formula, has decreased; and

(c) the American market share of American consumption of softwood lumber products, as calculated in accordance with the prescribed formula, has increased.
40. (1) Le ministre rembourse à toute personne qui a payé le droit prévu à l’article 10 pour l’exportation de tout produit de bois d’oeuvre d’une région au cours de deux trimestres consécutifs le montant calculé au titre des paragraphes (2) ou (3) si, au cours de chacun de ces deux trimestres, par comparaison aux deux mêmes trimestres de l’année précédente, les conditions suivantes sont réunies :
Remboursement — ajustement pour les pays tiers

a) la part de la consommation américaine de produits de bois d’oeuvre par des importations ne provenant pas du Canada, calculée conformément à la formule réglementaire, est supérieure d’au moins 20 %;

b) la part de marché canadienne de la consommation américaine de produits de bois d’oeuvre, calculée conformément à la formule réglementaire, a diminué;

c) la part de marché américaine de la consommation américaine de produits de bois d’oeuvre, calculée conformément à la formule réglementaire, a augmenté.

Amount of refund — charge calculated under subsection 12(3)

(2) If the amount of the charge was calculated using the applicable rate under subsection 12(3), the amount of the refund is the amount of the charge paid.
(2) Dans le cas où le taux applicable au calcul du droit était celui prévu au paragraphe 12(3), le montant du remboursement correspond au montant du droit payé.
Montant du remboursement — droit calculé selon le paragraphe 12(3)

Amount of refund — charge calculated under subsection 12(4)

(3) If the amount of the charge was calculated using the applicable rate under subsection 12(4), the amount of the refund is, subject to subsection (4), the lesser of

(a) the amount of the charge paid, and

(b) 5% of the export price of the softwood lumber product exported as determined in accordance with section 13.
(3) Dans le cas où le taux applicable au calcul du droit était celui prévu au paragraphe 12(4), le montant du remboursement correspond, sous réserve du paragraphe (4), à la moins élevée des sommes suivantes :
Montant du remboursement — droit calculé selon le paragraphe 12(4)

a) la somme qui correspond au montant du droit payé;

b) 5 % du prix à l’exportation du produit de bois d’oeuvre exporté déterminé selon l’article 13.

Trigger volume

(4) If exports from a region for a month exceeded (within the meaning of subsection 14(2)) the monthly trigger volume during any month of the two consecutive calendar quarters, the amount of the refund is nil.
(4) Si, au cours de tout mois de ces deux trimestres, les exportations d’une région ont excédé, aux termes du paragraphe 14(2), le volume de déclenchement mensuel applicable à la région, le montant du remboursement est égal à zéro.
Volume de déclenchement

Application for refund

(5) A refund in respect of an amount shall not be paid under subsection (1) to a person unless the person files, in the prescribed manner, an application for the refund in the prescribed form and containing prescribed information within two years after the day on which the amount was paid by the person.
(5) Le remboursement n’est effectué que si la personne présente, dans les deux ans suivant le paiement, une demande en la forme, selon les modalités et accompagnée des renseignements déterminés par le ministre.
Demande de remboursement

One application per calendar quarter

(6) Subject to subsection (7), not more than one application for a refund under this section may be made by a person in any calendar quarter.
(6) Sous réserve du paragraphe (7), la personne ne peut présenter plus d’une demande de remboursement par trimestre.
Une demande par trimestre

Application by branches and divisions

(7) If a person who is entitled to a refund under this section is engaged in one or more activities in separate branches or divisions and is authorized under subsection 30(2) to file separate returns in relation to a branch or division, the person may file separate applications under this section in respect of the branch or division but not more than one application for a refund under this section in respect of the branch or division may be made by the person in any calendar quarter.
(7) La personne qui a droit au remboursement, qui exerce des activités dans des succursales ou divisions distinctes et qui est autorisée par le paragraphe 30(2) à présenter des déclarations distinctes relativement à des succursales ou divisions peut présenter des demandes de remboursement distinctes au titre du présent article relativement aux succursales ou divisions, mais ne peut en présenter plus d’une par trimestre relativement à la même succursale ou division.
Demandes par succursales ou divisions

Refund of payment

41. (1) If a person has paid an amount as or on account of, or that was taken into account as, a charge, a penalty, interest or other obligation under this Act in circumstances where the amount was not payable by the person, whether the amount was paid by mistake or otherwise, the Minister shall, subject to subsections (2) and (3), pay a refund of that amount to the person.
41. (1) Le ministre rembourse à toute personne la somme qu’elle a payée au titre des droits, pénalités, intérêts ou autres obligations en vertu de la présente loi, ou qui a été prise en compte à ce titre, alors qu’elle n’était pas exigible, qu’elle ait été payée par erreur ou autrement.
Remboursement d’une somme payée par erreur

Restriction

(2) A refund in respect of an amount shall not be paid under subsection (1) to a person to the extent that the Minister has assessed the person for the amount under section 50.
(2) Le remboursement n’est pas effectué dans la mesure où le ministre a établi une cotisation à l’égard de la personne pour cette somme en application de l’article 50.
Restriction

Application for refund

(3) A refund in respect of an amount shall not be paid under subsection (1) to a person unless the person files, in the prescribed manner, an application for the refund in prescribed form and containing prescribed information within two years after the day on which the amount was paid by the person.
(3) Le remboursement n’est effectué que si la personne présente, dans les deux ans suivant le paiement, une demande en la forme, selon les modalités et accompagnée des renseignements déterminés par le ministre.
Demande de remboursement

One application per reporting period

(4) Subject to subsection (5), not more than one application for a refund under this section may be made by a person in any reporting period.
(4) Sous réserve du paragraphe (5), la personne ne peut présenter plus d’une demande de remboursement par période de déclaration.
Une demande par période de déclaration

Application by branches and divisions

(5) If a person who is entitled to a refund under this section is engaged in one or more activities in separate branches or divisions and is authorized under subsection 30(2) to file separate returns in relation to a branch or division, the person may file separate applications under this section in respect of the branch or division but not more than one application for a refund under this section in respect of the branch or division may be made by the person in any reporting period.
(5) La personne qui a droit au remboursement, qui exerce des activités dans des succursales ou divisions distinctes et qui est autorisée par le paragraphe 30(2) à présenter des déclarations distinctes relativement à des succursales ou divisions peut présenter des demandes de remboursement distinctes au titre du présent article relativement aux succursales ou divisions, mais ne peut en présenter plus d’une par période de déclaration relativement à la même succursale ou division.
Demandes par succursales ou divisions

Restriction

42. (1) A refund of an amount under this Act shall not be paid to a person to the extent that it can reasonably be regarded that

(a) the amount has previously been refunded, remitted, applied or paid to that person under this or any other Act of Parliament;

(b) the person has applied for a refund, payment or remission of the amount under any other Act of Parliament; or

(c) the amount has been or will be refunded to the person under this Act.
42. (1) Aucune somme n’est remboursée à une personne en vertu de la présente loi dans la mesure où il est raisonnable de considérer, selon le cas :
Restriction

a) qu’elle a déjà été remboursée, versée ou payée à la personne, ou déduite d’une somme dont elle est redevable, en vertu de la présente loi ou d’une autre loi fédérale;

b) que la personne en a demandé le remboursement, le paiement ou la remise en vertu d’une autre loi fédérale;

c) que la somme a été ou sera remboursée à la personne en application de la présente loi.

Single application

(2) Only one application may be made under this Act for a refund with respect to any matter.
(2) L’objet d’un remboursement ne peut être visé par plus d’une demande présentée en vertu de la présente loi.
Demande unique

Restriction — trustees

43. If a trustee is appointed under the Bankruptcy and Insolvency Act to act in the administration of the estate of a bankrupt, a refund under this Act that the bankrupt was entitled to claim before the appointment shall not be paid after the appointment unless all returns required under this Act to be filed before the appointment have been filed and all amounts required under this Act to be paid by the bankrupt have been paid.
43. En cas de nomination, en application de la Loi sur la faillite et l’insolvabilité, d’un syndic pour voir à l’administration de l’actif d’un failli, tout remboursement prévu par la présente loi auquel le failli avait droit avant la nomination n’est effectué après la nomination que si toutes les déclarations à présenter en application de la présente loi ont été présentées et que si les sommes à verser par le failli en application de la présente loi ont été versées.
Restriction — failli

Overpayment of refunds, etc.

44. (1) If an amount is paid to, or applied to a liability of, a person as a refund under this Act and the person is not entitled to the amount or the amount paid or applied exceeds the refund or other payment to which the person is entitled, the person shall pay to the Receiver General an amount equal to the refund, payment or excess on the day on which the amount is paid to, or applied to a liability of, the person.
44. (1) Lorsque, au titre d’un remboursement prévu par la présente loi, une somme est payée à une personne, ou déduite d’une somme dont elle est redevable, et qu’elle n’y a pas droit ou que la somme payée ou déduite excède le remboursement ou tout autre paiement auquel elle a droit, la personne est tenue de verser au receveur général une somme égale au remboursement, au paiement ou à l’excédent, selon le cas, le jour où la somme lui est payée ou est déduite d’une somme dont elle est redevable.
Somme remboursée en trop

Effect of reduction of refund, etc.

(2) For the purpose of subsection (1), if a refund or other payment has been paid to a person in excess of the amount to which the person was entitled and the amount of the excess has, by reason of section 42, reduced the amount of any other refund or other payment to which the person would, but for the payment of the excess, be entitled, the person is deemed to have paid the amount of the reduction to the Receiver General.
(2) Pour l’application du paragraphe (1), si le remboursement ou l’autre paiement reçu par la personne est supérieur à celui auquel elle avait droit et si l’excédent a réduit, par l’effet de l’article 42, tout autre remboursement ou paiement auquel elle aurait droit si ce n’était l’excédent, elle est réputée avoir versé le montant de la réduction au receveur général.
Conséquence de la réduction du remboursement

Bankruptcies and Corporate Reorganizations
Faillites et réorganisations
Definitions

45. (1) The following definitions apply in this section.
“bankrupt”
« failli »

“bankrupt” has the same meaning as in section 2 of the Bankruptcy and Insolvency Act.
“business”
« entreprise »

“business” includes a part of a business.
“receiver”
« séquestre »

“receiver” means a person who

(a) under the authority of a debenture, bond or other debt security, of a court order or of an Act of Parliament or of the legislature of a province, is empowered to manage or operate a business or a property of another person;

(b) is appointed by a trustee under a trust deed in respect of a debt security to exercise the authority of the trustee to manage or operate a business or a property of the debtor under the debt security;

(c) is appointed by a bank to act as an agent or mandatary of the bank in the exercise of the authority of the bank under subsection 426(3) of the Bank Act in respect of property of another person;

(d) is appointed as a liquidator to liquidate the assets of a corporation or to wind up the affairs of a corporation; or

(e) is appointed as a committee, guardian, curator, tutor or mandatary in case of incapacity with the authority to manage and care for the affairs and assets of an individual who is incapable of managing those affairs and assets.

It includes a person who is appointed to exercise the authority of a creditor under a debenture, bond or other debt security to manage or operate a business or a property of another person, but, if a person is appointed to exercise the authority of a creditor under a debenture, bond or other debt security to manage or operate a business or a property of another person, it does not include that creditor.
“relevant assets”
« actif pertinent »

“relevant assets” of a receiver means

(a) if the receiver’s authority relates to all the properties, businesses, affairs and assets of a person, all those properties, businesses, affairs and assets; and

(b) if the receiver’s authority relates to only part of the properties, businesses, affairs or assets of a person, that part of the properties, businesses, affairs or assets.
“representative”
« représentant »

“representative” means a person, other than a trustee in bankruptcy or a receiver, who is administering, winding up, controlling or otherwise dealing with any property, business, estate or succession.
45. (1) Les définitions qui suivent s’appliquent au présent article.
Définitions

« actif pertinent »
« actif pertinent »
relevant assets

a) Si le pouvoir du séquestre porte sur l’ensemble des biens, des entreprises, des affaires et des éléments d’actif d’une personne, cet ensemble;

b) si ce pouvoir ne porte que sur une partie des biens, des entreprises, des affaires et des éléments d’actif d’une personne, cette partie.

« entreprise » Est assimilée à l’entreprise toute partie de celle-ci.
« entreprise »
business

« failli » S’entend au sens de l’article 2 de la Loi sur la faillite et l’insolvabilité.
« failli »
bankrupt

« représentant » Personne, autre qu’un syndic de faillite ou un séquestre, qui gère, liquide ou contrôle des biens, des affaires ou des successions, ou s’en occupe de toute autre façon.
« représentant »
representative

« séquestre » Personne qui, selon le cas :
« séquestre »
receiver

a) par application d’une obligation ou autre titre de créance, de l’ordonnance d’un tribunal ou d’une loi fédérale ou provinciale, a le pouvoir de gérer ou d’exploiter les entreprises ou les biens d’une autre personne;

b) est nommée par un fiduciaire aux termes d’un acte de fiducie relativement à un titre de créance, pour exercer le pouvoir du fiduciaire de gérer ou d’exploiter les entreprises ou les biens du débiteur du titre;

c) est nommée par une banque à titre de mandataire de la banque lors de l’exercice du pouvoir de celle-ci visé au paragraphe 426(3) de la Loi sur les banques relativement aux biens d’une autre personne;

d) est nommée à titre de liquidateur pour liquider les biens ou les affaires d’une personne morale;

e) est nommée à titre de mandataire en cas d’inaptitude, de curateur ou de tuteur ayant le pouvoir de gérer les affaires et les biens d’une personne qui est dans l’impossibilité de les gérer.

Est assimilée au séquestre la personne nommée pour exercer le pouvoir d’un créancier, aux termes d’une obligation ou autre titre de créance, de gérer ou d’exploiter les entreprises ou les biens d’une autre personne, à l’exclusion du créancier.

Trustee’s obligations

(2) For the purposes of this Act, if on a particular day a person becomes a bankrupt,

(a) the trustee in bankruptcy, and not the person, is liable for the payment of any amount (other than an amount that relates solely to activities in which the person begins to engage on or after the particular day and to which the bankruptcy does not relate) that becomes payable by the person under this Act during the period beginning on the day immediately after the day on which the trustee became the trustee in bankruptcy of the person and ending on the day on which the discharge of the trustee is granted under the Bankruptcy and Insolvency Act, except that

(i) the trustee is liable for the payment of any amount that became payable by the person after the particular day in respect of reporting periods that ended on or before the particular day, or of any amount that became payable by the person after the particular day, only to the extent of the property of the person in possession of the trustee available to satisfy the liability,

(ii) the trustee is not liable for the payment of any amount for which a receiver is liable under subsection (3), and

(iii) the payment by the person of an amount in respect of the liability shall discharge the liability of the trustee to the extent of that amount;

(b) if, on the particular day the person is registered under section 23, the registration continues in relation to the activities of the person to which the bankruptcy relates as though the trustee in bankruptcy were the registered person in respect of those activities and ceases to apply to the activities of the person in which the person begins to engage on or after the particular day and to which the bankruptcy does not relate;

(c) the reporting period of the person begins and ends on the day on which it would have begun and ended if the bankruptcy had not occurred, except that

(i) the reporting period of the person during which the person becomes a bankrupt shall end on the particular day and a new reporting period of the person in relation to the activities of the person to which the bankruptcy relates shall begin on the day immediately after the particular day, and

(ii) the reporting period of the person, in relation to the activities of the person to which the bankruptcy relates, during which the trustee in bankruptcy is discharged under the Bankruptcy and Insolvency Act shall end on the day on which the discharge is granted;

(d) subject to paragraph (f), the trustee in bankruptcy shall file with the Minister in the prescribed form and manner all returns in respect of the activities of the person to which the bankruptcy relates for the reporting periods of the person ending in the period beginning on the day immediately after the particular day and ending on the day on which the discharge of the trustee is granted under the Bankruptcy and Insolvency Act and that are required under this Act to be filed by the person, as if those activities were the only activities of the person;

(e) subject to paragraph (f), if the person has not on or before the particular day filed a return required under this Act to be filed by the person for a reporting period of the person ending on or before the particular day, the trustee in bankruptcy shall, unless the Minister waives in writing the requirement for the trustee to file the return, file with the Minister in the prescribed form and manner a return for that reporting period of the person; and

(f) if there is a receiver with authority in respect of any business, property, affairs or assets of the person, the trustee in bankruptcy is not required to include in any return any information that the receiver is required under subsection (3) to include in a return.
(2) Les règles ci-après s’appliquent dans le cadre de la présente loi en cas de faillite d’une personne :
Obligations du syndic

a) le syndic de faillite, et non le failli, est tenu au paiement de toute somme, sauf celle qui se rapporte uniquement à des activités non visées par la faillite que le failli commence à exercer le jour de celle-ci ou postérieurement, devenue exigible du failli en vertu de la présente loi pendant la période commençant le lendemain du jour où le syndic est devenu le syndic du failli et se terminant le jour de la libération du syndic en vertu de la Loi sur la faillite et l’insolvabilité; toutefois :

(i) la responsabilité du syndic à l’égard du paiement de toute somme devenue exigible du failli après le jour de la faillite pour des périodes de déclaration ayant pris fin ce jour-là ou antérieurement, ou de toute somme devenue exigible du failli après ce jour, se limite aux biens du failli en la possession du syndic et disponibles pour éteindre l’obligation,

(ii) le syndic n’est pas responsable du paiement de toute somme pour laquelle un séquestre est responsable en vertu du paragraphe (3),

(iii) le paiement d’une somme par le failli au titre de l’obligation éteint d’autant l’obligation du syndic;

b) si le failli est une personne inscrite en vertu de l’article 23, l’inscription continue d’être valable pour ses activités visées par la faillite comme si le syndic était l’inscrit relativement à ces activités, mais cesse de l’être pour ce qui est des activités non visées par la faillite que le failli commence à exercer le jour de celle-ci ou postérieurement;

c) la faillite n’a aucune incidence sur le début et la fin des périodes de déclaration du failli; toutefois :

(i) la période de déclaration qui comprend le jour de la faillite prend fin ce jour-là, et une nouvelle période de déclaration concernant les activités visées par la faillite commence le lendemain,

(ii) la période de déclaration, concernant les activités visées par la faillite, qui comprend le jour de la libération du syndic en vertu de la Loi sur la faillite et l’insolvabilité prend fin ce jour-là;

d) sous réserve de l’alinéa f), le syndic est tenu de présenter au ministre, en la forme et selon les modalités déterminées par celui-ci, les déclarations — que le failli est tenu de présenter aux termes de la présente loi — concernant les activités du failli visées par la faillite, exercées au cours des périodes de déclaration du failli qui ont pris fin pendant la période commençant le lendemain de la faillite et se terminant le jour de la libération du syndic en vertu de la Loi sur la faillite et l’insolvabilité, comme si ces activités étaient les seules que le failli exerçait;

e) sous réserve de l’alinéa f), si le failli ne produit pas, au plus tard le jour de la faillite, la déclaration qu’il est tenu de présenter en vertu de la présente loi pour une période de déclaration se terminant ce jour-là ou antérieurement, le syndic est tenu de présenter au ministre, en la forme et selon les modalités déterminées par celui-ci, une déclaration pour cette période, sauf si le ministre renonce par écrit à exiger cette déclaration du syndic;

f) lorsqu’un séquestre est investi de pouvoirs relativement à une entreprise, à un bien, aux affaires ou à des éléments d’actif du failli, le syndic n’est pas tenu d’inclure dans une déclaration les renseignements que le séquestre est tenu d’y inclure en vertu du paragraphe (3).

Receiver’s obligations

(3) For the purposes of this Act, if on a particular day a receiver is vested with authority to manage, operate, liquidate or wind up any business or property, or to manage and care for the affairs and assets, of a person,

(a) if the relevant assets of the receiver are a part and not all of the person’s businesses, properties, affairs or assets, the relevant assets of the receiver are deemed to be, throughout the period during which the receiver is acting as receiver of the person, separate from the remainder of the businesses, properties, affairs or assets of the person as though the relevant assets were businesses, properties, affairs or assets, as the case may be, of a separate person;

(b) the person and the receiver are jointly and severally or solidarily liable for the payment of any amount that becomes payable by the person under this Act before or during the period during which the receiver is acting as receiver of the person to the extent that the amount can reasonably be considered to relate to the relevant assets of the receiver or to the businesses, properties, affairs or assets of the person that would have been the relevant assets of the receiver if the receiver had been acting as receiver of the person at the time the amount became payable, except that

(i) the receiver is liable for the payment of any amount that became payable before that period only to the extent of the property of the person in possession or under the control and management of the receiver after

(A) satisfying the claims of creditors whose claims ranked, on the particular day, in priority to the claim of the Crown in respect of the amount, and

(B) paying any amounts that the receiv-er is required to pay to a trustee in bankruptcy of the person,

(ii) the person is not liable for the payment of any amount payable by the receiver, and

(iii) the payment by the person or the receiver of an amount in respect of the liability shall discharge the joint and several or solidary liability to the extent of that amount;

(c) the reporting period of the person begins and ends on the day on which it would have begun and ended if the vesting had not occurred, except that

(i) the reporting period of the person, in relation to the relevant assets of the receiver, during which the receiver begins to act as receiver of the person, shall end on the particular day and a new reporting period of the person in relation to the relevant assets shall begin on the day immediately after the particular day, and

(ii) the reporting period of the person, in relation to the relevant assets, during which the receiver ceases to act as receiver of the person, shall end on the day on which the receiver ceases to act as receiver of the person;

(d) the receiver shall file with the Minister in the prescribed form and manner all returns in respect of the relevant assets of the receiver for reporting periods of the person ending in the period during which the receiver is acting as receiver and that are required under this Act to be made by the person, as if the relevant assets were the only businesses, properties, affairs and assets of the person; and

(e) if the person has not on or before the particular day filed a return required under this Act to be filed by the person for a reporting period of the person ending on or before the particular day, the receiver shall, unless the Minister waives in writing the requirement for the receiver to file the return, file with the Minister in the prescribed form and manner a return for that reporting period that relates to the businesses, properties, affairs or assets of the person that would have been the relevant assets of the receiver if the receiver had been acting as receiver of the person during that reporting period.
(3) Dans le cas où un séquestre est investi, à une date donnée, du pouvoir de gérer, d’exploiter ou de liquider l’entreprise ou les biens d’une personne, ou de gérer ses affaires et ses éléments d’actif, les règles ci-après s’appliquent dans le cadre de la présente loi :
Obligations du séquestre

a) s’il ne représente qu’une partie des entreprises, des biens, des affaires ou des éléments d’actif de la personne, l’actif pertinent est réputé être distinct du reste des entreprises, des biens, des affaires ou des éléments d’actif de la personne, durant la période où le séquestre agit à ce titre pour la personne, comme si l’actif pertinent représentait les entreprises, les biens, les affaires et les éléments d’actif d’une autre personne;

b) la personne et le séquestre sont solidairement tenus au paiement de toute somme devenue exigible de la personne en vertu de la présente loi avant ou pendant la période où le séquestre agit à ce titre pour la personne, dans la mesure où il est raisonnable de considérer que les sommes se rapportent à l’actif pertinent ou aux entreprises, aux biens, aux affaires ou aux éléments d’actif de la personne qui auraient constitué l’actif pertinent si le séquestre avait agi à ce titre pour la personne au moment où les sommes sont devenues exigibles; toutefois :

(i) le séquestre n’est tenu de payer toute somme devenue exigible avant cette période que jusqu’à concurrence des biens de la personne qui sont en sa possession ou qu’il contrôle et gère après avoir, à la fois :

(A) réglé les réclamations de créanciers qui, à la date donnée, peuvent être réglées par priorité sur les réclamations de Sa Majesté relativement à toute somme,

(B) versé les sommes qu’il est tenu de payer au syndic de faillite de la personne,

(ii) la personne n’est pas tenue de verser les sommes exigibles du séquestre,

(iii) le paiement d’une somme par le séquestre ou la personne au titre de l’obligation éteint d’autant l’obligation;

c) le fait que le séquestre soit investi de pouvoirs relativement à la personne n’a aucune incidence sur le début ou la fin de la période de déclaration de la personne; toutefois :

(i) la période de déclaration de la personne, en ce qui concerne l’actif pertinent, au cours de laquelle le séquestre commence à agir à ce titre pour la personne prend fin à la date donnée, et une nouvelle période de déclaration, en ce qui concerne l’actif pertinent, commence le lendemain,

(ii) la période de déclaration de la personne, en ce qui concerne l’actif pertinent, au cours de laquelle le séquestre cesse d’agir à ce titre pour la personne prend fin le jour où le séquestre cesse d’agir ainsi;

d) le séquestre est tenu de présenter au ministre, en la forme et selon les modalités déterminées par celui-ci, les déclarations — que la personne est tenue de présenter aux termes de la présente loi — concernant l’actif pertinent pour les périodes de déclaration de la personne se terminant au cours de la période où le séquestre agit à ce titre, comme si l’actif pertinent représentait les seuls biens, entreprises, affaires ou éléments d’actif de la personne;

e) si la personne ne produit pas, au plus tard à la date donnée, toute déclaration qu’elle est tenue de présenter en vertu de la présente loi pour une période de déclaration se terminant à cette date ou antérieurement, le séquestre est tenu de présenter au ministre, en la forme et selon les modalités déterminées par celui-ci, une déclaration pour cette période concernant les entreprises, les biens, les affaires ou les éléments d’actif de la personne qui auraient constitué l’actif pertinent si le séquestre avait agi à ce titre au cours de cette période, sauf si le ministre renonce par écrit à exiger cette déclaration du séquestre.

Certificates for receivers and representatives

(4) Every receiver and representative who controls property of another person who is required to pay any amount under this Act shall, before distributing the property to any person, obtain a certificate from the Minister certifying that the following amounts have been paid or that security for the payment of them has, in accordance with this Act, been accepted by the Minister:

(a) all amounts that are payable by the other person under this Act in respect of the reporting period during which the distribution is made, or any previous reporting period; and

(b) all amounts that are, or can reasonably be expected to become, payable under this Act by the representative or receiver in that capacity in respect of the reporting period during which the distribution is made, or any previous reporting period.
(4) Le séquestre ou le représentant qui contrôle les biens d’une personne tenue de payer toute somme en vertu de la présente loi est tenu d’obtenir du ministre, avant de distribuer les biens, un certificat confirmant que les sommes ci-après ont été payées ou qu’une garantie pour leur paiement a été acceptée par le ministre conformément à la présente loi :
Obligation d’obtenir un certificat

a) les sommes qui sont exigibles de la personne en vertu de la présente loi pour la période de déclaration qui comprend le moment de la distribution ou pour une période de déclaration antérieure;

b) les sommes qui sont exigibles du séquestre ou du représentant à ce titre en vertu de la présente loi, ou dont il est raisonnable de s’attendre à ce qu’elles le deviennent, pour la période de déclaration qui comprend le moment de la distribution ou pour une période de déclaration antérieure.

Liability for failure to obtain certificate

(5) Any receiver or representative who distributes property without obtaining a certificate in respect of the amounts referred to in subsection (4) is personally liable for the payment of those amounts to the extent of the value of the property so distributed.
(5) Le séquestre ou le représentant qui distribue des biens sans obtenir le certificat requis est personnellement tenu au paiement des sommes en cause, jusqu’à concurrence de la valeur des biens ainsi distribués.
Responsabilité

Amalgamations

46. If two or more corporations (each of which is referred to in this section as a “predecessor”) are merged or amalgamated to form one corporation (in this section referred to as the “new corporation”), the new corporation is deemed to be a separate person from each of the predecessors for the purposes of this Act except that, for the purposes of sections 26 to 45 and 48 to 98, the new corporation is deemed to be the same corporation as, and a continuation of, each predecessor.
46. La personne morale issue de la fusion de plusieurs personnes morales est réputée être une personne distincte de ces dernières pour l’application de la présente loi. Toutefois, pour l’application des articles 26 à 45 et 48 à 98, elle est réputée être la même personne morale que chaque personne morale fusionnante et en être la continuation.
Fusions

Partnerships
Sociétés de personnes
Member of a partnership

47. (1) For the purposes of this Act, anything done by a person as a member of a partnership is deemed to have been done by the partnership in the course of the partnership’s activities and not to have been done by the person.
47. (1) Pour l’application de la présente loi, tout acte accompli par une personne à titre d’associé d’une société de personnes est réputé avoir été accompli par celle-ci dans le cadre de ses activités et non par la personne.
Associés de sociétés de personnes

Joint and several or solidary liability

(2) A partnership and each member or former member (each of which is referred to in this subsection as the “member”) of the partnership, other than a member who is a limited partner and is not a general partner, are jointly and severally or solidarily liable for

(a) the payment of all amounts that become payable by the partnership under this Act before or during the period during which the member is a member of the partnership or, if the member was a member of the partnership at the time the partnership was dissolved, after the dissolution of the partnership, except that

(i) the member is liable for the payment of amounts that become payable before the period only to the extent of the property and money that is regarded as property or money of the partnership under the relevant laws of general application in force in a province relating to partnerships, and

(ii) the payment by the partnership or by any member of the partnership of an amount in respect of the liability discharges the joint liability to the extent of that amount; and

(b) all other obligations under this Act that arose before or during that period for which the partnership is liable or, if the member was a member of the partnership at the time the partnership was dissolved, the obligations that arose upon or as a consequence of the dissolution.
(2) La société de personnes et chacun de ses associés ou anciens associés (chacun étant appelé « associé » au présent paragraphe), à l’exception de tout associé qui en est un commanditaire et non un commandité, sont solidairement responsables de ce qui suit :
Responsabilité solidaire

a) le paiement des sommes devenant exigibles de la société en vertu de la présente loi avant ou pendant la période au cours de laquelle l’associé en est un associé ou, si l’associé était un associé de la société au moment de la dissolution de celle-ci, après cette dissolution; toutefois :

(i) l’associé n’est tenu au paiement des sommes devenues exigibles avant la période que jusqu’à concurrence des biens et de l’argent qui sont considérés comme étant ceux de la société selon les lois d’application générale concernant les sociétés de personnes qui sont applicables et en vigueur dans une province,

(ii) le paiement par la société ou par un de ses associés d’une somme au titre de l’obligation réduit celle-ci d’autant;

b) les autres obligations de la société prévues par la présente loi et survenues avant ou pendant la période visée à l’alinéa a) ou, si l’associé était un associé de la société au moment de la dissolution de celle-ci, les obligations qui découlent de cette dissolution.

Continuation of partnership

(3) If a partnership would, but for this subsection, be regarded as having ceased to exist, the partnership is deemed for the purposes of this Act not to have ceased to exist until the registration of the partnership is cancelled.
(3) La société de personnes qui, sans le présent paragraphe, serait considérée comme ayant cessé d’exister est réputée, pour l’application de la présente loi, ne pas cesser d’exister tant que son inscription n’est pas annulée.
Continuation

Continuation of predecessor partnership by new partnership

(4) Where

(a) a partnership (in this subsection referred to as the “predecessor partnership”) would, but for this section, be regarded as having ceased at any time to exist,

(b) a majority of the members of the predecessor partnership that together had, at or immediately before that time, more than a 50% interest in the capital of the predecessor partnership become members of another partnership of which they comprise more than half of the members, and

(c) the members of the predecessor partnership who become members of the other partnership transfer to the other partnership all or substantially all of the property distributed to them in settlement of their capital interests in the predecessor partnership,

the other partnership is deemed to be a continuation of and the same person as the predecessor partnership, except where the other partnership is registered under section 23 or applies for registration under section 22.
(4) La société de personnes (appelée « société remplaçante » au présent paragraphe) est réputée être la même personne que la société de personnes qu’elle remplace (appelée « société remplacée » au présent paragraphe) et en être la continuation, sauf si elle est inscrite en vertu de l’article 23 ou présente une demande d’inscription en vertu de l’article 22, dans le cas où les conditions suivantes sont réunies :
Société de personnes remplaçante

a) la société remplacée serait considérée, sans le présent article, comme ayant cessé d’exister à un moment donné;

b) la majorité des associés de la société remplacée qui, ensemble, détenaient, au moment donné ou immédiatement avant ce moment, plus de 50 % de la participation dans cette société deviennent les associés de la société remplaçante et en constituent plus de la moitié des associés;

c) les associés de la société remplacée qui deviennent les associés de la société remplaçante transfèrent à celle-ci la totalité, ou presque, des biens qu’ils ont reçus en règlement de leur participation au capital de la société remplacée.

Records and Information
Registres et renseignements
Keeping records

48. (1) Every person who is required to pay an amount under this Act shall keep all records that are necessary to determine whether they have complied with this Act.
48. (1) La personne tenue de payer une somme au titre de la présente loi tient tous les registres permettant de vérifier si elle s’est conformée à la présente loi.
Obligation de tenir des registres

Minister may specify information

(2) The Minister may specify in writing the form that a record is to take and any information that the record must contain.
(2) Le ministre peut préciser par écrit la forme des registres ainsi que les renseignements qu’ils doivent contenir.
Forme et contenu

Language and location of record

(3) Unless otherwise authorized by the Minister, the records shall be kept in Canada, in English or French.
(3) Sauf autorisation contraire du ministre, les registres sont tenus au Canada, en français ou en anglais.
Langue et lieu de conservation

Electronic records

(4) Every person required under this Act to keep a record who does so electronically shall ensure that all equipment and software necessary to make the record intelligible are available during the retention period required for the record.
(4) Quiconque tient des registres comme l’y oblige la présente loi et le fait par voie électronique veille à ce que le matériel et les logiciels nécessaires à leur intelligibilité soient accessibles pendant la période de conservation.
Registres électroniques

Inadequate records

(5) If a person fails to keep adequate records for the purposes of this Act, the Minister may, in writing, require the person to keep any records that the Minister may specify, and the person shall keep the records specified by the Minister.
(5) Le ministre peut exiger par écrit que la personne qui ne tient pas les registres nécessaires à l’application de la présente loi tienne ceux qu’il précise. Le cas échéant, la personne est tenue d’obtempérer.
Registres insuffisants

General period for retention

(6) Every person who is required to keep records shall retain them until the expiry of six years after the end of the year to which they relate or for any other period that may be prescribed.
(6) La personne obligée de tenir des registres les conserve pendant la période de six ans suivant la fin de l’année qu’ils visent ou pendant toute autre période fixée par règlement.
Période de conservation

Objection or appeal

(7) If a person who is required under this Act to keep records serves a notice of objection or is a party to an appeal or reference under this Act, the person shall retain every record that pertains to the subject-matter of the objection, appeal or reference until the objection, appeal or reference is finally disposed of.
(7) La personne obligée de tenir des registres qui signifie un avis d’opposition ou est partie à un appel ou à un renvoi aux termes de la présente loi conserve les registres concernant l’objet de ceux-ci jusqu’à ce qu’il en soit décidé de façon définitive.
Opposition ou appel

Demand by Minister

(8) If the Minister is of the opinion that it is necessary for the administration or enforcement of this Act, the Minister may, by a demand served personally or sent by mail, require any person required under this Act to keep records to retain those records for any period that is specified in the demand, and the person shall comply with the demand.
(8) Le ministre peut exiger, par mise en demeure signifiée à personne ou envoyée par courrier, que la personne obligée de tenir des registres conserve ceux-ci pour la période précisée dans la mise en demeure, s’il est d’avis que cela est nécessaire pour l’exécution ou le contrôle d’application de la présente loi. Le cas échéant, la personne est tenue d’obtempérer.
Mise en demeure

Permission for earlier disposal

(9) A person who is required under this Act to keep records may dispose of them before the expiry of the period during which they are required to be kept if written permission for their disposal is given by the Minister.
(9) Il peut autoriser par écrit toute personne à se départir des registres qu’elle doit conserver avant la fin de la période déterminée pour leur conservation.
Autorisation de se départir des registres

Requirement to provide records or information

49. (1) Despite any other provision of this Act but subject to subsection (2), the Minister may, for any purpose related to the administration or enforcement of this Act, including the collection of any amount payable under this Act by any person, by notice served personally or sent by mail, require that any person provide the Minister, within any reasonable time that is stipulated in the notice, with

(a) any information or additional information, including a return under this Act; or

(b) any record.
49. (1) Malgré les autres dispositions de la présente loi, le ministre peut, sous réserve du paragraphe (2) et pour l’exécution ou le contrôle d’application de la présente loi, notamment pour la perception de toute somme exigible d’une personne en vertu de celle-ci, par avis signifié à personne ou envoyé par courrier, exiger de toute personne qu’elle lui fournisse, dans le délai raisonnable que précise l’avis :
Présentation de registres ou de renseignements

a) tout renseignement ou tout renseignement supplémentaire, y compris une déclaration prévue par la présente loi;

b) des registres.

Unnamed persons

(2) The Minister shall not impose on any person (in this section referred to as a “third party”) a requirement under subsection (1) to provide information or any record relating to one or more unnamed persons unless the Minister first obtains the authorization of a judge under subsection (3).
(2) Le ministre ne peut exiger de quiconque (appelé « tiers » au présent article) la fourniture de renseignements ou de registres prévue au paragraphe (1) concernant une ou plusieurs personnes non désignées nommément, sans y être au préalable autorisé par un juge en vertu du paragraphe (3).
Personnes non désignées nommément

Judicial authorization

(3) On ex parte application by the Minister, a judge may, subject to any conditions that the judge considers appropriate, authorize the Minister to impose on a third party a requirement under subsection (1) relating to an unnamed person or more than one unnamed person (in this section referred to as the “group”) if the judge is satisfied by information on oath that

(a) the person or group is ascertainable; and

(b) the requirement is made to verify compliance by the person or persons in the group with any duty or obligation under this Act.
(3) Sur requête ex parte du ministre, tout juge peut, aux conditions qu’il estime indiquées, autoriser celui-ci à exiger d’un tiers la fourniture de renseignements ou de registres prévue au paragraphe (1) concernant une personne non désignée nommément ou plusieurs personnes non désignées nommément (appelées « groupe » au présent article), s’il est convaincu, sur dénonciation sous serment, de ce qui suit :
Autorisation judiciaire

a) cette personne ou ce groupe est identifiable;

b) la fourniture est exigée pour vérifier si cette personne ou les personnes de ce groupe ont respecté quelque devoir ou obligation prévu par la présente loi.

Service of authorization

(4) An authorization granted under subsection (3) shall be attached to the notice referred to in subsection (1).
(4) L’autorisation accordée en application du paragraphe (3) doit être jointe à l’avis mentionné au paragraphe (1).
Signification ou envoi de l’autorisation

Review of authorization

(5) If an authorization is granted under subsection (3), a third party on whom a notice is served or to whom a notice is sent under subsection (1) may, within 15 days after the service or sending, apply to the judge who granted the authorization or, if that judge is unable to act, to another judge of the same court for a review of the authorization.
(5) Le tiers à qui un avis est signifié ou envoyé conformément au paragraphe (1) peut, dans les quinze jours suivant la date de signification ou d’envoi, demander au juge qui a accordé l’autorisation prévue au paragraphe (3) ou, en cas d’incapacité de ce juge, à un autre juge du même tribunal de réviser l’autorisation.
Révision de l’autorisation

Powers on review

(6) On hearing an application under subsection (5), a judge may

(a) cancel the authorization previously granted if the judge is not then satisfied that the conditions in paragraphs (3)(a) and (b) have been met; or

(b) confirm or vary the authorization if the judge is satisfied that those conditions have been met.
(6) À l’audition de la demande prévue au paragraphe (5), le juge peut annuler l’autorisation accordée antérieurement s’il n’est pas convaincu de l’existence des conditions prévues aux alinéas (3)a) et b). Sinon, il peut la confirmer ou la modifier.
Pouvoir de révision

Assessments
Cotisations
Assessment

50. (1) The Minister may assess a person for any charge or other amount payable by the person under this Act and may, despite any previous assessment covering, in whole or in part, the same matter, vary the assessment, reassess the person assessed or make any additional assessments that the circumstances require.
50. (1) Le ministre peut établir une cotisation pour déterminer le droit ou les autres sommes exigibles d’une personne en vertu de la présente loi et peut, malgré toute cotisation antérieure portant, en tout ou en partie, sur la même question, modifier la cotisation, en établir une nouvelle ou établir des cotisations supplémentaires, selon les circonstances.
Établissement des cotisations

Liability not affected

(2) The liability of a person to pay an amount under this Act is not affected by an incorrect or incomplete assessment or by the fact that no assessment has been made.
(2) L’inexactitude, l’insuffisance ou l’absence d’une cotisation ne change rien aux sommes dont une personne est redevable en vertu de la présente loi.
Obligation inchangée

Minister not bound

(3) The Minister is not bound by any return, application or information provided by or on behalf of any person and may make an assessment despite any return, application or information provided or not provided.
(3) Le ministre n’est pas lié par quelque déclaration, demande ou renseignement fourni par une personne ou en son nom; il peut établir une cotisation indépendamment du fait que quelque déclaration, demande ou renseignement ait été fourni.
Ministre non lié

Refund on reassessment

(4) If a person has paid an amount assessed under this section in respect of a reporting period and the amount paid exceeds the amount determined on reassessment to have been payable by the person in respect of that reporting period, the Minister shall refund to the person the amount of the excess and, for the purpose of section 35, the refund is deemed to have been required to be paid on the day on which the amount was paid to the Minister.
(4) Si une personne a payé une somme déterminée selon le présent article pour une période de déclaration et que cette somme excède celle qu’elle a à payer par suite de l’établissement d’une nouvelle cotisation pour cette période, le ministre lui rembourse l’excédent. Pour l’application de l’article 35, le remboursement est réputé avoir été dû le jour où la somme a été payée au ministre.
Remboursement sur nouvelle cotisation

Determination of refunds

(5) In making an assessment, the Minister may take into account any refund payable to the person being assessed under this Act. If the Minister does so, the person is deemed to have applied for the refund under this Act on the day on which the notice of assessment is sent.
(5) Lorsqu’il établit une cotisation, le ministre peut tenir compte de tout remboursement dû à la personne visée par la cotisation. Le cas échéant, la personne est réputée avoir demandé le remboursement en vertu de la présente loi à la date d’envoi de l’avis de cotisation.
Détermination des rembour-sements

Assessment of refund

51. (1) On receipt of an application made by a person for a refund under this Act, the Minister shall, without delay, consider the application and assess the amount of the refund, if any, payable to the person.
51. (1) Sans délai après avoir reçu la demande d’une personne visant un remboursement prévu par la présente loi, le ministre l’examine et établit une cotisation visant le montant du remboursement.
Cotisation visant le montant du remboursement

Reassessment

(2) The Minister may reassess or make an additional assessment of the amount of a refund despite any previous assessment of the amount of the refund.
(2) Il peut établir une nouvelle cotisation ou une cotisation supplémentaire au titre d’un remboursement même si une cotisation est déjà établie à ce titre.
Nouvelle cotisation

Payment

(3) If, on assessment under this section, the Minister determines that a refund is payable to a person, the Minister shall pay the refund to the person.
(3) S’il conclut, lors de l’établissement d’une cotisation en application du présent article, qu’un remboursement est dû à la personne, le ministre lui verse le montant du remboursement.
Paiement

Restriction

(4) A refund shall not be paid under this Act until the person has filed with the Minister all returns and other records of which the Minister has knowledge that are required to be filed under this Act.
(4) Le remboursement n’est versé qu’une fois présentés au ministre l’ensemble des déclarations et autres registres dont il a connaissance et qui sont à présenter en vertu de la présente loi.
Restriction

Interest

(5) If a refund is paid to a person, the Minister shall pay interest at the specified rate to the person on the refund for the period beginning on the day that is 30 days after the day on which the application for the refund is filed with the Minister and ending on the day on which the refund is paid.
(5) Le ministre paie à la personne à qui une somme est remboursée des intérêts au taux déterminé calculés sur la somme pour la période commençant le trentième jour suivant la production de la demande de remboursement et se terminant le jour où le remboursement est versé.
Intérêts

Notice of assessment

52. (1) After making an assessment under this Act, the Minister shall send to the person assessed a notice of the assessment.
52. (1) Une fois la cotisation établie à l’égard d’une personne, le ministre lui envoie un avis de cotisation.
Avis de cotisation

Payment of remainder

(2) If the Minister has assessed a person for an amount, any portion of that amount remaining unpaid is payable to the Receiver General as of the date of the notice of assessment.
(2) La partie impayée de la cotisation doit être payée au receveur général à la date de l’avis de cotisation.
Paiement du solde

Limitation period for assessments

53. (1) Subject to subsections (2) to (4), no assessment in respect of any charge or other amount payable by a person under this Act shall be made more than four years after the day on which the person filed the person’s return under section 26.
53. (1) Sous réserve des paragraphes (2) à (4), l’établissement de la cotisation à l’égard du droit ou de toute autre somme exigible d’une personne en vertu de la présente loi se prescrit par quatre ans à compter de la date à laquelle elle a présenté sa déclaration au titre de l’article 26.
Prescription des cotisations

Exception — objection or appeal

(2) A variation of an assessment, or a reassessment, in respect of any charge or other amount payable under this Act by a person may be made at any time if the variation or reassessment is made

(a) to give effect to a decision on an objection or appeal; or

(b) with the written consent of an appellant to dispose of an appeal.
(2) La cotisation concernant le droit ou toute autre somme exigible d’une personne en vertu de la présente loi peut être modifiée ou une nouvelle cotisation concernant une telle somme peut être établie à tout moment, selon le cas :
Exception — opposition ou appel

a) en vue de l’exécution de la décision rendue par suite d’une opposition ou d’un appel;

b) avec le consentement écrit de la personne visée, en vue du règlement d’un appel.

Exception — neglect or fraud

(3) An assessment in respect of any matter may be made at any time if the person to be assessed has, in respect of that matter,

(a) made a misrepresentation that is attribut-able to their neglect, carelessness or wilful default; or

(b) committed fraud with respect to a return or an application for a refund filed under this Act.
(3) La cotisation peut être établie à tout moment si la personne visée a, relativement à l’objet de la cotisation, selon le cas :
Exception — négligence ou fraude

a) fait une fausse déclaration attribuable à sa négligence, son inattention ou son omission volontaire;

b) commis une fraude relativement à une déclaration ou à une demande de remboursement produite en application de la présente loi.

Exception — waiver

(4) An assessment in respect of any matter specified in a waiver filed under subsection (5) may be made at any time within the period specified in the waiver unless the waiver has been revoked under subsection (6), in which case an assessment may be made at any time during the six months that the waiver remains in effect.
(4) Une cotisation portant sur une question précisée dans une renonciation présentée conformément au paragraphe (5) peut être établie dans le délai indiqué dans la renonciation ou, en cas de révocation de la renonciation conformément au paragraphe (6), dans les six mois pendant lesquels la renonciation demeure en vigueur.
Exception — renonciation

Filing waiver

(5) Any person may, within the time otherwise limited by subsection (1) for an assessment, waive the application of that subsection by filing with the Minister a waiver in the prescribed form specifying the period for which, and the matter in respect of which, the person waives the application of that subsection.
(5) Toute personne peut, dans le délai prévu par ailleurs au paragraphe (1) pour l’établissement d’une cotisation à son égard, renoncer à l’application de ce paragraphe en présentant au ministre une renonciation en la forme déterminée par celui-ci qui précise l’objet de la renonciation ainsi que sa période d’application.
Renonciation

Revoking waiver

(6) Any person who has filed a waiver may revoke it by filing with the Minister a notice of revocation of the waiver in the prescribed form and manner. The waiver remains in effect for six months after the notice is filed.
(6) La renonciation est révocable à six mois d’avis au ministre en la forme et selon les modalités déterminées par celui-ci.
Révocation de la renonciation

Objections to Assessment
Opposition aux cotisations
Objection to assessment

54. (1) Any person who has been assessed and who objects to the assessment may, within 90 days after the date of the notice of the assessment, file with the Minister a notice of objection in the prescribed form and manner setting out the reasons for the objection and all relevant facts.
54. (1) La personne qui fait opposition à la cotisation établie à son égard peut, dans les quatre-vingt-dix jours suivant la date de l’avis de cotisation, présenter au ministre un avis d’opposition, en la forme et selon les modalités déterminées par celui-ci, exposant les motifs de son opposition et tous les faits pertinents.
Opposition à la cotisation

Issue to be decided

(2) A notice of objection shall

(a) reasonably describe each issue to be decided;

(b) specify in respect of each issue the relief sought, expressed as the change in any amount that is relevant for the purposes of the assessment; and

(c) provide the facts and reasons relied on by the person in respect of each issue.
(2) L’avis d’opposition comporte les éléments ci-après pour chaque question à trancher :
Questions à trancher

a) une description suffisante;

b) le redressement demandé, sous la forme de la somme qui représente le changement apporté à une somme à prendre en compte aux fins de cotisation;

c) les motifs et les faits sur lesquels se fonde la personne.

Late compliance

(3) Despite subsection (2), if a notice of objection does not include the information required under paragraph (2)(b) or (c) in respect of an issue to be decided that is described in the notice, the Minister may, in writing, request the person to provide the information, and that paragraph is deemed to be complied with in respect of the issue if, within 60 days after the request is made, the person submits the information in writing to the Minister.
(3) Malgré le paragraphe (2), dans le cas où l’avis d’opposition ne contient pas les renseignements prévus aux alinéas (2)b) ou c) relativement à une question à trancher qui est décrite dans l’avis, le ministre peut demander par écrit à la personne de fournir ces renseignements. La personne est réputée s’être conformée à l’alinéa applicable relativement à la question à trancher si, dans les soixante jours suivant la date de la demande par le ministre, elle communique à celui-ci par écrit les renseignements requis.
Observation tardive

Limitation on objections

(4) Despite subsection (1), if a person has filed a notice of objection to an assessment (in this section referred to as the “earlier assessment”) and the Minister makes a particular assessment under subsection (8) as a result of the notice of objection, unless the earlier assessment was made in accordance with an order of a court vacating, varying or restoring an assessment or referring an assessment back to the Minister for reconsideration and reassessment, the person may object to the particular assessment in respect of an issue

(a) only if the person complied with subsection (2) in the notice with respect to that issue; and

(b) only with respect to the relief sought in respect of that issue as specified by the person in the notice.
(4) Malgré le paragraphe (1), si la personne a produit un avis d’opposition à une cotisation (appelée « cotisation antérieure » au présent article) et que le ministre établit, en application du paragraphe (8), une cotisation donnée par suite de l’avis, et sauf si la cotisation antérieure a été établie en conformité avec l’ordonnance d’un tribunal qui annule, modifie ou rétablit une cotisation ou renvoie une cotisation au ministre pour nouvel examen et nouvelle cotisation, la personne peut faire opposition à la cotisation donnée relativement à une question à trancher :
Restrictions touchant les oppositions

a) si, relativement à cette question, elle s’est conformée au paragraphe (2) dans l’avis;

b) seulement à l’égard du redressement qu’elle demande dans l’avis relativement à cette question.

Application of subsection (4)

(5) Subsection (4) does not limit the right of the person to object to the particular assessment in respect of an issue that was part of the particular assessment and not part of the earlier assessment.
(5) Le paragraphe (4) n’a pas pour effet de limiter le droit de la personne de s’opposer à la cotisation donnée relativement à une question sur laquelle porte cette cotisation mais non la cotisation antérieure.
Application du par. (4)

Limitation on objections

(6) Despite subsection (1), no objection may be made by a person in respect of an issue for which the right of objection has been waived in writing by the person.
(6) Malgré le paragraphe (1), aucune opposition ne peut être faite par la personne relativement à une question pour laquelle elle a renoncé par écrit à son droit d’opposition.
Restriction

Acceptance of objection

(7) The Minister may accept a notice of objection even if it was not filed in the prescribed form and manner.
(7) Le ministre peut accepter l’avis d’opposition qui n’a pas été présenté en la forme et selon les modalités qu’il détermine.
Acceptation de l’opposition

Consideration of objection

(8) On receipt of a notice of objection, the Minister shall, without delay, reconsider the assessment and vacate or confirm it or make a reassessment.
(8) Sans délai après avoir reçu l’avis d’opposition, le ministre examine la cotisation de nouveau et l’annule ou la confirme ou en établit une nouvelle.
Examen de l’opposition

Waiving reconsideration

(9) If, in a notice of objection, a person who wishes to appeal directly to the Tax Court of Canada requests the Minister not to reconsider the assessment objected to, the Minister may confirm the assessment without reconsideration.
(9) Le ministre peut confirmer la cotisation sans l’examiner de nouveau sur demande de la personne qui lui fait part, dans son avis d’opposition, de son intention d’en appeler directement à la Cour canadienne de l’impôt.
Renonciation au nouvel examen

Notice of decision

(10) After reconsidering an assessment under subsection (8) or confirming an assessment under subsection (9), the Minister shall notify the person objecting to the assessment of the Minister’s decision by mail.
(10) Après avoir examiné de nouveau ou confirmé la cotisation, le ministre fait part de sa décision par avis envoyé par courrier à la personne qui y a fait opposition.
Avis de décision

Extension of time by Minister

55. (1) If no objection to an assessment is filed under section 54 within the time limited under this Act, a person may make an application to the Minister to extend the time for filing a notice of objection and the Minister may grant the application.
55. (1) Le ministre peut proroger le délai pour produire un avis d’opposition dans le cas où la personne qui n’a pas fait opposition à une cotisation en application de l’article 54 dans le délai imparti lui présente une demande à cet effet.
Prorogation du délai par le ministre

Contents of application

(2) An application must set out the reasons why the notice of objection was not filed within the time limited under this Act for doing so.
(2) La demande indique les raisons pour lesquelles l’avis d’opposition n’a pas été présenté dans le délai imparti.
Contenu de la demande

How application made

(3) An application must be made by delivering or mailing, to the Assistant Commissioner of the Appeals Branch of the Agency, the application accompanied by a copy of the notice of objection.
(3) La demande, accompagnée d’un exemplaire de l’avis d’opposition, est livrée ou envoyée au sous-commissaire de la Direction générale des appels de l’Agence.
Modalités

Defect in application

(4) The Minister may accept an application even if it was not made in accordance with subsection (3).
(4) Le ministre peut recevoir la demande qui n’a pas été faite en conformité avec le paragraphe (3).
Acceptation

Duties of Minister

(5) On receipt of an application, the Minister shall, without delay, consider the application and grant or refuse it, and shall notify the person of the decision by mail.
(5) Sans délai après avoir reçu la demande, le ministre l’examine et y fait droit ou la rejette. Il avise la personne de sa décision par courrier.
Obligations du ministre

Date of objection if application granted

(6) If an application is granted, the notice of objection is deemed to have been filed on the day of the decision of the Minister.
(6) Si le ministre fait droit à la demande, l’avis d’opposition est réputé présenté à la date de sa décision.
Date de présentation de l’avis d’opposition

Conditions for grant of application

(7) No application shall be granted under this section unless

(a) the application is made within one year after the expiry of the time limited under this Act for objecting; and

(b) the person demonstrates that

(i) within the time limited under this Act for objecting, the person

(A) was unable to act or to give a mandate to act in their name, or

(B) had a bona fide intention to object to the assessment,

(ii) given the reasons set out in the application and the circumstances of the case, it would be just and equitable to grant the application, and

(iii) the application was made as soon as circumstances permitted it to be made.
(7) Il n’est fait droit à la demande que si les conditions suivantes sont réunies :
Conditions d’acceptation de la demande

a) elle a été présentée dans l’année suivant l’expiration du délai imparti pour faire opposition;

b) la personne démontre ce qui suit :

(i) dans le délai d’opposition imparti, elle n’a pu ni agir ni mandater quelqu’un pour agir en son nom, ou avait véritablement l’intention de faire opposition à la cotisation,

(ii) compte tenu des raisons indiquées dans la demande et des circonstances en l’espèce, il est juste et équitable d’y faire droit,

(iii) la demande a été présentée dès que les circonstances l’ont permis.

Appeal
Appel
Extension of time by Tax Court of Canada

56. (1) A person who has made an application under section 55 may apply to the Tax Court of Canada to have the application granted after either

(a) the Minister has refused the application; or

(b) 90 days have elapsed after the application was made and the Minister has not notified the person of the Minister’s decision.
56. (1) La personne qui a présenté une demande en vertu de l’article 55 peut demander à la Cour canadienne de l’impôt d’y faire droit après :
Prorogation du délai par la Cour canadienne de l’impôt

a) le rejet de la demande par le ministre;

b) l’expiration d’un délai de quatre-vingt-dix jours après la présentation de la demande, si le ministre ne l’a pas avisée de sa décision dans ce délai.

When application may not be made

(2) No application may be made after the expiry of 30 days after the decision referred to in subsection 55(5) was mailed to the person.
(2) La demande est toutefois irrecevable une fois expiré un délai de trente jours après l’envoi à la personne de la décision visée au paragraphe 55(5).
Irrecevabilité

How application made

(3) An application must be filed in the Registry of the Tax Court of Canada, in accordance with the rules of the Court made under the Tax Court of Canada Act.
(3) La demande se fait par dépôt auprès du greffe de la Cour canadienne de l’impôt de la manière prévue par les règles de cour applicables établies en vertu de la Loi sur la Cour canadienne de l’impôt.
Modalités

Copy to the Commissioner

(4) The Tax Court of Canada must send a copy of the application to the Commissioner.
(4) La Cour canadienne de l’impôt envoie copie de la demande au commissaire.
Copie au commissaire

Powers of Tax Court of Canada

(5) The Tax Court of Canada may dispose of an application by dismissing or granting it and, in granting it, the Court may impose any terms that it considers just or order that the notice of objection be deemed to be a valid objection as of the date of the order.
(5) Elle peut rejeter la demande ou y faire droit. Dans ce dernier cas, elle peut imposer les conditions qu’elle estime justes ou ordonner que l’avis d’opposition soit réputé valide à compter de la date de l’ordonnance.
Pouvoirs de la Cour canadienne de l’impôt

When application to be granted

(6) No application shall be granted under this section unless

(a) the application under subsection 55(1) was made within one year after the expiry of the time limited under this Act for objecting; and

(b) the person demonstrates that

(i) within the time limited under this Act for objecting, the person

(A) was unable to act or to give a mandate to act in their name, or

(B) had a bona fide intention to object to the assessment,

(ii) given the reasons set out in the application under this section and the circumstances of the case, it would be just and equitable to grant the application, and

(iii) the application under subsection 55(1) was made as soon as circumstances permitted it to be made.
(6) Il n’est fait droit à la demande que si les conditions suivantes sont réunies :
Conditions d’acceptation de la demande

a) la demande prévue au paragraphe 55(1) a été présentée dans l’année suivant l’expiration du délai imparti pour faire opposition;

b) la personne démontre ce qui suit :

(i) dans le délai d’opposition imparti, elle n’a pu ni agir ni mandater quelqu’un pour agir en son nom, ou avait véritablement l’intention de faire opposition à la cotisation,

(ii) compte tenu des raisons indiquées dans la demande prévue au présent article et des circonstances en l’espèce, il est juste et équitable d’y faire droit,

(iii) la demande prévue au paragraphe 55(1) a été présentée dès que les circonstances l’ont permis.

Appeal to Tax Court of Canada

57. (1) Subject to subsection (2), a person who has filed a notice of objection to an assessment may appeal to the Tax Court of Canada to have the assessment vacated or a reassessment made after

(a) the Minister has confirmed the assessment or has reassessed; or

(b) 180 days have elapsed after the filing of the notice of objection and the Minister has not notified the person that the Minister has vacated or confirmed the assessment or has reassessed.
57. (1) Sous réserve du paragraphe (2), la personne qui a présenté un avis d’opposition à une cotisation peut interjeter appel à la Cour canadienne de l’impôt pour faire annuler la cotisation, ou en faire établir une nouvelle, dans les cas suivants :
Appel

a) le ministre a confirmé la cotisation ou en a établi une nouvelle;

b) un délai de cent quatre-vingts jours après la présentation de l’avis a expiré sans que le ministre ait avisé la personne du fait qu’il a annulé ou confirmé la cotisation ou en a établi une nouvelle.

No appeal

(2) No appeal under subsection (1) may be instituted after the expiry of 90 days after notice that the Minister has reassessed or confirmed the assessment is sent to the person under subsection 54(10).
(2) Nul appel ne peut être interjeté après l’expiration d’un délai de quatre-vingt-dix jours après l’envoi à la personne, aux termes du paragraphe 54(10), d’un avis portant que le ministre a confirmé la cotisation ou en a établi une nouvelle.
Aucun appel

Amendment of appeal

(3) The Tax Court of Canada may, on any terms that it sees fit, authorize a person who has instituted an appeal in respect of a matter to amend the appeal to include any further assessment in respect of the matter that the person is entitled under this section to appeal.
(3) La Cour canadienne de l’impôt peut, de la manière qu’elle estime indiquée, autoriser une personne ayant interjeté appel sur une question à modifier l’appel de façon à ce qu’il porte sur toute cotisation ultérieure concernant la question qui peut faire l’objet d’un appel en vertu du présent article.
Modification de l’appel

Extension of time to appeal

58. (1) If no appeal to the Tax Court of Canada under section 57 has been instituted within the time limited by that section for doing so, a person may make an application to the Tax Court of Canada for an order extending the time within which an appeal may be instituted, and the Court may make an order extending the time for appealing and may impose any terms that it considers just.
58. (1) La personne qui n’a pas interjeté appel en application de l’article 57 dans le délai imparti peut présenter à la Cour canadienne de l’impôt une demande de prorogation du délai pour interjeter appel. Le tribunal peut faire droit à la demande et imposer les conditions qu’il estime justes.
Prorogation du délai d’appel

Contents of application

(2) An application must set out the reasons why the appeal was not instituted within the time limited under section 57 for doing so.
(2) La demande indique les raisons pour lesquelles l’appel n’a pas été interjeté dans le délai imparti.
Contenu de la demande

How application made

(3) An application must be filed in the Registry of the Tax Court of Canada, in accordance with the rules of the Court made under the Tax Court of Canada Act.
(3) La demande se fait par dépôt auprès du greffe de la Cour canadienne de l’impôt de la manière prévue par les règles de cour applicables établies en vertu de la Loi sur la Cour canadienne de l’impôt.
Modalités

Copy to Deputy Attorney General of Canada

(4) The Tax Court of Canada must send a copy of the application to the office of the Deputy Attorney General of Canada.
(4) La Cour canadienne de l’impôt envoie copie de la demande au bureau du sous-procureur général du Canada.
Copie au sous-procureur général du Canada

When order to be made

(5) No order shall be made under this section unless

(a) the application was made within one year after the expiry of the time limited under section 57 for appealing; and

(b) the person demonstrates that

(i) within the time limited under section 57 for appealing, the person

(A) was unable to act or to give a mandate to act in their name, or

(B) had a bona fide intention to appeal,

(ii) given the reasons set out in the application and the circumstances of the case, it would be just and equitable to grant the application,

(iii) the application was made as soon as circumstances permitted it to be made, and

(iv) there are reasonable grounds for the appeal.
(5) Il n’est fait droit à la demande que si les conditions suivantes sont réunies :
Conditions d’acceptation de la demande

a) elle a été présentée dans l’année suivant l’expiration du délai d’appel imparti;

b) la personne démontre ce qui suit :

(i) dans le délai d’appel imparti, elle n’a pu ni agir ni mandater quelqu’un pour agir en son nom, ou avait véritablement l’intention d’interjeter appel,

(ii) compte tenu des raisons indiquées dans la demande et des circonstances en l’espèce, il est juste et équitable d’y faire droit,

(iii) la demande a été présentée dès que les circonstances l’ont permis,

(iv) l’appel est raisonnablement fondé.

Limitation on appeals to the Tax Court of Canada

59. (1) Despite section 57, if a person has filed a notice of objection to an assessment, the person may appeal to the Tax Court of Canada to have the assessment vacated, or a reassessment made, only with respect to

(a) an issue in respect of which the person has complied with subsection 54(2) in the notice and the relief sought in respect of the issue as specified by the person in the notice; or

(b) an issue described in subsection 54(5) if the person was not required to file a notice of objection to the assessment that gave rise to the issue.
59. (1) Malgré l’article 57, la personne qui a présenté un avis d’opposition à une cotisation ne peut interjeter appel à la Cour canadienne de l’impôt pour faire annuler la cotisation, ou en faire établir une nouvelle, qu’à l’égard des questions suivantes :
Restriction touchant les appels à la Cour canadienne de l’impôt

a) une question relativement à laquelle elle s’est conformée au paragraphe 54(2) dans l’avis et le redressement qu’elle demande dans l’avis relativement à cette question;

b) une question visée au paragraphe 54(5), si elle n’était pas tenue de présenter un avis d’opposition à la cotisation qui a donné lieu à la question.

No appeal if waiver

(2) Despite section 57, a person may not appeal to the Tax Court of Canada to have an assessment vacated or varied in respect of an issue for which the right of objection or appeal has been waived in writing by the person.
(2) Malgré l’article 57, aucun appel ne peut être interjeté par la personne devant la Cour canadienne de l’impôt pour faire annuler ou modifier une cotisation visant une question pour laquelle elle a renoncé par écrit à son droit d’opposition ou d’appel.
Restriction

Institution of appeals

60. An appeal to the Tax Court of Canada under this Act shall be instituted in accordance with the Tax Court of Canada Act.
60. Tout appel interjeté à la Cour canadienne de l’impôt en vertu de la présente loi est interjeté conformément à la Loi sur la Cour canadienne de l’impôt.
Modalités de l’appel

Disposition of appeal

61. The Tax Court of Canada may dispose of an appeal from an assessment by

(a) dismissing it; or

(b) allowing it and

(i) vacating the assessment, or

(ii) referring the assessment back to the Minister for reconsideration and reassessment.
61. La Cour canadienne de l’impôt peut statuer sur un appel concernant une cotisation en le rejetant ou en l’accueillant. Dans ce dernier cas, elle peut annuler la cotisation ou la renvoyer au ministre pour nouvel examen et nouvelle cotisation.
Règlement d’appel

References to Tax Court of Canada

62. (1) If the Minister and another person agree in writing that a question arising under this Act, in respect of any assessment or proposed assessment of the person, should be determined by the Tax Court of Canada, that question shall be determined by that Court.
62. (1) La Cour canadienne de l’impôt statue sur toute question portant sur une cotisation, réelle ou projetée, découlant de l’application de la présente loi, que le ministre et la personne visée par la cotisation conviennent, par écrit, de lui soumettre.
Renvoi à la Cour canadienne de l’impôt

Time during consideration not to count

(2) For the purposes of making an assessment, filing a notice of objection to an assessment or instituting an appeal from an assessment, the time between the day on which proceedings are instituted in the Tax Court of Canada to have a question determined and the day on which the question is finally determined shall not be counted in the computation of

(a) the four-year period referred to in subsection 53(1);

(b) the period within which a notice of objection to an assessment may be filed under subsection 54(1); or

(c) the period within which an appeal may be instituted under subsection 57(2).
(2) La période commençant à la date où une question est soumise à la Cour canadienne de l’impôt et se terminant à la date où il est définitivement statué sur la question est exclue du calcul des délais ci-après lorsqu’ils ont trait, selon le cas, à l’établissement d’une cotisation à l’égard de la personne qui a accepté de soumettre la question, à la présentation d’un avis d’opposition à cette cotisation ou à l’interjection d’un appel de celle-ci :
Exclusion du délai d’examen

a) le délai de quatre ans prévu au paragraphe 53(1);

b) le délai de présentation d’un avis d’opposition à une cotisation prévu au paragraphe 54(1);

c) le délai d’appel prévu au paragraphe 57(2).

Reference of common questions to Tax Court of Canada

63. (1) If the Minister is of the opinion that a question arising out of one and the same transaction or occurrence or series of transactions or occurrences is common to assessments or proposed assessments in respect of two or more persons, the Minister may apply to the Tax Court of Canada for a determination of the question.
63. (1) Si le ministre est d’avis qu’une même opération, un même événement ou une même série d’opérations ou d’événements soulève une question qui se rapporte à des cotisations, réelles ou projetées, relatives à plusieurs personnes, il peut demander à la Cour canadienne de l’impôt de statuer sur la question.
Renvoi à la Cour canadienne de l’impôt de questions communes

Contents of application

(2) An application shall set out

(a) the question in respect of which the Minister requests a determination;

(b) the names of the persons that the Minister seeks to have bound by the determination; and

(c) the facts and reasons on which the Minister relies and on which the Minister based or intends to base assessments of each person named in the application.
(2) La demande comporte les renseignements suivants :
Contenu de la demande

a) la question sur laquelle le ministre demande une décision;

b) le nom des personnes qu’il souhaite voir liées par la décision;

c) les faits et motifs sur lesquels il s’appuie et sur lesquels il fonde ou a l’intention de fonder la cotisation de chaque personne nommée dans la demande.

Service

(3) A copy of the application shall be served by the Minister on each of the persons named in it and on any other person who, in the opinion of the Tax Court of Canada, is likely to be affected by the determination of the question.
(3) Le ministre signifie un exemplaire de la demande à chacune des personnes qui y sont nommées et à toute autre personne qui, de l’avis de la Cour canadienne de l’impôt, est susceptible d’être touchée par la décision.
Signification

Determination by Tax Court of Canada of question

(4) If the Tax Court of Canada is satisfied that a determination of a question set out in an application will affect assessments or proposed assessments in respect of two or more persons who have been served with a copy of the application and who are named in an order of the Tax Court of Canada under this subsection, it may

(a) if none of the persons so named has appealed from such an assessment, proceed to determine the question in any manner that it considers appropriate; or

(b) if one or more of the persons so named has or have appealed, make any order that it considers appropriate joining a party or parties to that appeal or those appeals and proceed to determine the question.
(4) Dans le cas où la Cour canadienne de l’impôt est convaincue que la décision rendue sur la question exposée dans une demande a un effet sur les cotisations, réelles ou projetées, relatives à plusieurs personnes à qui une copie de la demande a été signifiée et qui sont nommées dans une ordonnance qu’elle a rendue en application du présent paragraphe, elle peut :
Décision de la Cour canadienne de l’impôt

a) si aucune des personnes ainsi nommées n’a appelé d’une de ces cotisations, entreprendre de statuer sur la question selon les modalités qu’elle juge indiquées;

b) si une ou plusieurs des personnes ainsi nommées ont interjeté appel, rendre toute ordonnance qu’elle juge indiquée groupant dans cet ou ces appels les parties appelantes et entreprendre de statuer sur la question.

Determination final and conclusive

(5) Subject to subsection (6), if a question set out in an application is determined by the Tax Court of Canada, the determination is final and conclusive for the purposes of any assessments of persons named by the Court under subsection (4).
(5) Sous réserve du paragraphe (6), la décision rendue par la Cour canadienne de l’impôt sur une question soumise dans une demande dont elle a été saisie est définitive et sans appel aux fins d’établissement de toute cotisation à l’égard des personnes qui y sont nommées.
Décision définitive

Appeal

(6) If a question set out in an application is determined by the Tax Court of Canada, the Minister or any person who has been served with a copy of the application and who is named in an order of the Court under subsection (4) may appeal from the determination, in accord-ance with the provisions of this Act, the Tax Court of Canada Act or the Federal Courts Act, as those provisions relate to appeals from the Tax Court of Canada.
(6) Dans le cas où la Cour canadienne de l’impôt statue sur une question soumise dans une demande dont elle a été saisie, le ministre ou l’une des personnes à qui une copie de la demande a été signifiée et qui est nommée dans une ordonnance du tribunal rendue en application du paragraphe (4) peut interjeter appel de la décision conformément aux dispositions de la présente loi, de la Loi sur la Cour canadienne de l’impôt ou de la Loi sur les Cours fédérales concernant les appels de décisions de la Cour canadienne de l’impôt.
Appel

Parties to appeal

(7) The parties who are bound by a determination are parties to any appeal from the determination.
(7) Les parties liées par une décision sont parties à tout appel de cette décision.
Parties à un appel

Time during consideration not counted

(8) For the purpose of making an assessment of a person, filing a notice of objection to an assessment or instituting an appeal from an assessment, the periods described in subsection (9) shall not be counted in the computation of

(a) the four-year period referred to in subsection 53(1);

(b) the period within which a notice of objection to an assessment may be filed under subsection 54(1); or

(c) the period within which an appeal may be instituted under subsection 57(2).
(8) La période prévue au paragraphe (9) est exclue du calcul des délais ci-après lorsqu’ils ont trait, selon le cas, à l’établissement d’une cotisation à l’égard de la personne, à la présentation d’un avis d’opposition à cette cotisation ou à l’interjection d’un appel de celle-ci :
Exclusion du délai d’examen

a) le délai de quatre ans prévu au paragraphe 53(1);

b) le délai de présentation d’un avis d’opposition à une cotisation prévu au paragraphe 54(1);

c) le délai d’appel prévu au paragraphe 57(2).

Excluded periods

(9) The period that is not to be counted in the computation of the periods described in paragraphs (8)(a) to (c) is the time between the day on which an application that is made under this section is served on a person under subsection (3) and

(a) in the case of a person named in an order of the Tax Court of Canada under subsection (4), the day on which the determination becomes final and conclusive and not subject to any appeal; or

(b) in the case of any other person, the day on which the person is served with a notice that the person has not been named in an order of the Tax Court of Canada under subsection (4).
(9) La période exclue est celle commençant à la date où la demande est signifiée à une personne en application du paragraphe (3) et se terminant :
Période exclue

a) dans le cas d’une personne nommée dans une ordonnance rendue par la Cour canadienne de l’impôt en application du paragraphe (4), à la date où la décision devient définitive et sans appel;

b) dans le cas de toute autre personne, à la date où il lui est signifié un avis portant qu’elle n’a pas été nommée dans une telle ordonnance.

ADMINISTRATION AND ENFORCEMENT
EXÉCUTION ET CONTRÔLE D’APPLICATION
Penalties
Pénalités
Failure to file a return when required

64. Every person who fails to file a return as and when required under section 26 shall pay a penalty equal to the total of

(a) an amount equal to 1% of the amount of charges unpaid at the expiry of the time for filing the return, and

(b) the amount obtained when one quarter of the amount determined under paragraph (a) is multiplied by the number of complete months, not exceeding 12, from the day on which the return was required to be filed to the day on which the return is filed.
64. Quiconque omet de présenter une déclaration selon les modalités et dans le délai prévus à l’article 26 est tenu de payer une pénalité égale au total des valeurs suivantes :
Omission de présenter une déclaration

a) 1 % du total des droits impayés à l’expiration du délai de présentation de la déclaration;

b) le produit du quart de la somme déterminée selon l’alinéa a) par le nombre de mois entiers, jusqu’à concurrence de douze, compris dans la période commençant à la date limite où la déclaration devait être présentée et se terminant le jour où elle est effectivement présentée.

Failure to answer demand

65. Every person who fails to file a return as and when required under a demand issued under section 33 is liable to a penalty of $250.
65. Quiconque ne se conforme pas à une mise en demeure exigeant la présentation d’une déclaration en application de l’article 33 est passible d’une pénalité de 250 $.
Omission de donner suite à une mise en demeure

Failure to provide information

66. Every person who fails to provide any information or record as and when required under this Act is liable to a penalty of $100 for every failure unless, in the case of information required in respect of another person, a reasonable effort was made by the person to obtain the information.
66. Quiconque ne fournit pas des renseignements ou des registres selon les modalités et dans le délai prévus sous le régime de la présente loi est passible d’une pénalité de 100 $ pour chaque manquement à moins, s’il s’agit de renseignements concernant une autre personne, d’avoir fait des efforts raisonnables pour les obtenir.
Omission de fournir des renseignements

False statements or omissions

67. Every person who knowingly, or under circumstances amounting to gross negligence or, in the Province of Quebec, gross fault, makes or participates in, assents to or acquiesces in the making of a false statement or omission in a return, application, form, certificate, statement, invoice or answer (each of which is in this section referred to as a “return”) is liable to a penalty of the greater of $250 and 25% of the total of

(a) if the false statement or omission is relevant to the determination of an amount payable under this Act by the person, the amount, if any, by which

(i) the amount payable

exceeds

(ii) the amount that would be payable by the person if the amount payable were determined on the basis of the information provided in the return, and

(b) if the false statement or omission is relevant to the determination of a refund or any other payment that may be obtained under this Act, the amount, if any, by which

(i) the amount that would be the refund or other payment payable to the person if the refund or other payment were determined on the basis of the information provided in the return

exceeds

(ii) the amount of the refund or other payment payable to the person.
67. Toute personne qui, sciemment ou dans des circonstances équivalant à négligence grossière ou, dans la province de Québec, à faute lourde, donne, positivement ou par omission, de faux renseignements dans une déclaration, une demande, un formulaire, un certificat, un état, une facture ou une réponse (appelés « déclaration » au présent article), ou participe ou consent à leur énonciation, est passible d’une pénalité égale à 250 $ ou, si elle est plus élevée, à la somme correspondant à 25 % du total des valeurs suivantes :
Faux énoncés ou omissions

a) si le faux renseignement a trait au calcul d’une somme exigible de la personne en vertu de la présente loi, l’excédent éventuel de cette somme sur la somme qui serait exigible de la personne si elle était déterminée d’après sa déclaration;

b) si le faux renseignement a trait au calcul d’un remboursement ou d’un autre paiement pouvant être obtenu en vertu de la présente loi, l’excédent éventuel du remboursement ou autre paiement qui serait à payer à la personne, s’il était déterminé d’après sa déclaration, sur le remboursement ou autre paiement à payer à la personne.

Offences and Punishment
Infractions et peines
Offence for failure to file return or to comply with demand or order

68. (1) Every person who fails to file or make a return as and when required under this Act or who fails to comply with an obligation under subsection 48(5) or (8) or section 49 or an order made under section 74 is guilty of an offence and, in addition to any penalty otherwise provided, is liable on summary conviction to a fine of not less than $1,000 and not more than $25,000 or to imprisonment for a term not exceeding 12 months, or to both.
68. (1) Toute personne qui ne présente pas ou ne remplit pas une déclaration selon les modalités et dans le délai prévus sous le régime de la présente loi ou qui ne remplit pas une obligation prévue aux paragraphes 48(5) ou (8) ou à l’article 49 ou encore qui contrevient à une ordonnance rendue en application de l’article 74 commet une infraction et, en plus de toute pénalité prévue par ailleurs, est passible, sur déclaration de culpabilité par procédure sommaire, d’une amende d’au moins 1 000 $ et d’au plus 25 000 $ et d’un emprisonnement maximal de douze mois, ou de l’une de ces peines.
Omission de présenter une déclaration ou d’observer une obligation ou une ordonnance

Saving

(2) A person who is convicted of an offence under subsection (1) for a failure to comply with a provision of this Act is not liable to pay a penalty imposed under section 65 or 66 for the same failure, unless a notice of assessment for the penalty was issued before the information or complaint giving rise to the conviction was laid or made.
(2) La personne déclarée coupable de l’infraction visée au paragraphe (1) n’est passible de la pénalité prévue aux articles 65 ou 66 relativement aux mêmes faits que si un avis de cotisation concernant la pénalité a été envoyé avant que la dénonciation ou la plainte qui a donné lieu à la déclaration de culpabilité n’ait été faite.
Réserve

Offences for false or deceptive statement

69. (1) Every person commits an offence who

(a) makes, or participates in, assents to or acquiesces in the making of, a false or deceptive statement in a return, application, certificate, record or answer filed or made as required under this Act;

(b) for the purposes of evading payment of any amount payable under this Act, or obtaining a refund to which the person is not entitled under this Act,

(i) destroys, alters, mutilates, conceals or otherwise disposes of any records of a person, or

(ii) makes, or assents to or acquiesces in the making of, a false or deceptive entry, or omits, or assents to or acquiesces in the omission, to enter a material particular in the records of a person;

(c) wilfully, in any manner, evades or attempts to evade compliance with this Act or payment of an amount payable under this Act;

(d) wilfully, in any manner, obtains or attempts to obtain a refund to which the person is not entitled under this Act; or

(e) conspires with any person to commit an offence described in any of paragraphs (a) to (d).
69. (1) Commet une infraction quiconque, selon le cas :
Déclarations fausses ou trompeuses

a) donne des renseignements faux ou trompeurs, ou participe ou consent à leur énonciation, dans une déclaration, une demande, un certificat, un registre ou une réponse produits ou faits en vertu de la présente loi;

b) pour éluder le paiement d’une somme exigible en vertu de la présente loi ou pour obtenir un remboursement sans y avoir droit aux termes de celle-ci :

(i) détruit, modifie, mutile ou cache les registres d’une personne, ou en dispose autrement,

(ii) fait ou consent à laisser faire des inscriptions fausses ou trompeuses, ou omet ou consent à laisser omettre l’inscription d’un détail important dans les registres d’une personne;

c) volontairement, de quelque manière que ce soit, élude ou tente d’éluder l’observation de la présente loi ou le paiement d’une somme exigible en vertu de celle-ci;

d) volontairement, de quelque manière que ce soit, obtient ou tente d’obtenir un remboursement sans y avoir droit aux termes de la présente loi;

e) conspire avec une personne pour commettre l’une des infractions visées aux alinéas a) à d).

Punishment

(2) Every person who commits an offence under subsection (1) is guilty of an offence punishable on summary conviction and, in addition to any penalty otherwise provided, is liable to

(a) a fine of not less than 50%, and not more than 200%, of the amount payable that was sought to be evaded, or of the refund sought, or, if the amount that was sought to be evaded cannot be ascertained, a fine of not less than $1,000 and not more than $25,000;

(b) imprisonment for a term not exceeding 18 months; or

(c) both a fine referred to in paragraph (a) and imprisonment for a term not exceeding 18 months.
(2) Quiconque commet l’infraction visée au paragraphe (1) est passible, sur déclaration de culpabilité par procédure sommaire, en plus de toute pénalité prévue par ailleurs :
Peine

a) soit d’une amende au moins égale à 50 % de la somme exigible qu’il a tenté d’éluder, ou du remboursement qu’il a cherché à obtenir, sans dépasser 200 % de cette somme ou de ce remboursement, ou, si la somme n’est pas vérifiable, d’une amende d’au moins 1 000 $ et d’au plus 25 000 $;

b) soit d’un emprisonnement maximal de dix-huit mois;

c) soit de l’amende prévue à l’alinéa a) et d’un emprisonnement maximal de dix-huit mois.

Penalty on conviction

(3) A person who is convicted of an offence under subsection (1) is not liable to pay a penalty imposed under any of sections 64 to 67 for the same evasion or attempt unless a notice of assessment for that penalty was issued before the information or complaint giving rise to the conviction was laid or made.
(3) La personne déclarée coupable de l’infraction visée au paragraphe (1) n’est passible de la pénalité prévue à l’un des articles 64 à 67 relativement à la même élusion ou tentative d’élusion que si un avis de cotisation concernant la pénalité a été envoyé avant que la dénonciation ou la plainte qui a donné lieu à la déclaration de culpabilité n’ait été faite.
Réserve

Stay of appeal

(4) If, in any appeal under this Act, substantially the same facts are at issue as those that are at issue in a prosecution under this section, the Minister may file a stay of proceedings with the Tax Court of Canada and, on doing so, the proceedings before the Tax Court of Canada are stayed pending a final determination of the outcome of the prosecution.
(4) Le ministre peut demander la suspension d’un appel interjeté en vertu de la présente loi à la Cour canadienne de l’impôt si les faits qui y sont débattus sont pour la plupart les mêmes que ceux qui font l’objet de poursuites entamées en vertu du présent article. Dès lors, l’appel est suspendu en attendant l’issue des poursuites.
Suspension d’appel

Failure to pay charges

70. Every person who wilfully fails to pay a charge as and when required under this Act is guilty of an offence punishable on summary conviction and, in addition to any penalty or interest otherwise provided, is liable to

(a) a fine not exceeding the aggregate of $1,000 and an amount equal to 20% of the amount of the charge that should have been paid;

(b) imprisonment for a term not exceeding six months; or

(c) both a fine referred to in paragraph (a) and imprisonment for a term not exceeding six months.
70. Quiconque omet volontairement de payer un droit selon les modalités et dans le délai prévus sous le régime de la présente loi commet une infraction et est passible, sur déclaration de culpabilité par procédure sommaire, en plus de toute pénalité ou tous intérêts prévus par ailleurs :
Omission de verser un droit

a) soit d’une amende ne dépassant pas la somme de 1 000 $ et du montant représentant 20 % du droit qui aurait dû être versé;

b) soit d’un emprisonnement maximal de six mois;

c) soit de l’amende prévue à l’alinéa a) et d’un emprisonnement maximal de six mois.

Offence re confidential information

71. (1) Every person is guilty of an offence and liable on summary conviction to a fine not exceeding $5,000 or to imprisonment for a term not exceeding 12 months, or to both, if the person

(a) contravenes subsection 84(2); or

(b) knowingly contravenes an order made under subsection 84(7).
71. (1) Commet une infraction et est passible, sur déclaration de culpabilité par procédure sommaire, d’une amende maximale de 5 000 $ et d’un emprisonnement maximal de douze mois, ou de l’une de ces peines, quiconque, selon le cas :
Communication non autorisée de renseignements

a) contrevient au paragraphe 84(2);

b) contrevient sciemment à une ordonnance rendue en application du paragraphe 84(7).

Offence re confidential information

(2) Every person

(a) to whom confidential information has been provided for a particular purpose under paragraph 84(6)(a), (b), (c), (e), (h) or (k), or

(b) who is an official to whom confidential information has been provided for a particular purpose pursuant to paragraph 84(6)(d), (f) or (i)

and who for any other purpose knowingly uses, provides to any person, allows the provision to any person of, or allows any person access to, that information is guilty of an offence and liable on summary conviction to a fine not exceeding $5,000 or to imprisonment for a term not exceeding 12 months, or to both.
(2) Commet une infraction et est passible, sur déclaration de culpabilité par procédure sommaire, d’une amende maximale de 5 000 $ et d’un emprisonnement maximal de douze mois, ou de l’une de ces peines :
Communication non autorisée de renseignements

a) toute personne à qui un renseignement confidentiel est fourni à une fin précise en conformité avec les alinéas 84(6)a), b), c), e), h) ou k) et qui, sciemment, utilise ce renseignement, le fournit ou en permet la fourniture ou l’accès à une autre fin;

b) tout fonctionnaire à qui un renseignement confidentiel est fourni à une fin précise en conformité avec les alinéas 84(6)d), f) ou i) et qui, sciemment, utilise ce renseignement, le fournit ou en permet la fourniture ou l’accès à une autre fin.

Definitions

(3) In subsection (2), “official” and “confidential information” have the same meanings as in subsection 84(1).
(3) Pour l’application du paragraphe (2), « fonctionnaire » et « renseignement confidentiel » s’entendent au sens du paragraphe 84(1).
Définitions

General offence

72. Every person who fails to comply with any provision of this Act or the regulations made under this Act for which no other offence is specified in this Act is guilty of an offence punishable on summary conviction and liable to a fine not exceeding $1,000.
72. Quiconque enfreint une disposition de la présente loi ou de ses règlements pour laquelle celle-ci ne prévoit aucune autre infraction commet une infraction et est passible, sur déclaration de culpabilité par procédure sommaire, d’une amende maximale de 1 000 $.
Infraction générale

Defence of due diligence

73. No person shall be convicted of an offence under section 68 or 72 if the person establishes that they exercised all due diligence to prevent the commission of the offence.
73. Nul ne peut être déclaré coupable d’une infraction visée aux articles 68 ou 72 s’il établit qu’il a fait preuve de toute la diligence voulue pour en empêcher la perpétration.
Disculpation

Compliance orders

74. If a person is convicted by a court of an offence for a failure to comply with a provision of this Act, the court may make any order that it considers proper in order to enforce compliance with the provision.
74. Le tribunal qui déclare une personne coupable d’une infraction à la présente loi peut rendre toute ordonnance qu’il estime indiquée pour qu’il soit remédié au défaut visé par l’infraction.
Ordonnance d’exécution

Officers of corporations, etc.

75. If a person other than an individual commits an offence under this Act, every officer, director or representative of the person who directed, authorized, assented to, acquiesced in or participated in the commission of the offence is a party to and guilty of the offence and liable on conviction to the punishment provided for the offence, whether or not the person has been prosecuted or convicted.
75. En cas de perpétration par une personne, autre qu’un particulier, d’une infraction prévue par la présente loi, ceux de ses dirigeants, administrateurs ou représentants qui l’ont ordonnée ou autorisée, ou qui y ont consenti ou participé, sont considérés comme des coauteurs de l’infraction et sont passibles, sur déclaration de culpabilité, de la peine prévue, que la personne ait été ou non poursuivie ou déclarée coupable.
Cadres de personnes morales

Information or complaint

76. (1) An information or complaint under this Act may be laid or made by any employee of the Agency, by a member of the Royal Canadian Mounted Police or by any person authorized to do so by the Minister and, if an information or complaint purports to have been laid or made under this Act, it is deemed to have been laid or made by a person so authorized by the Minister and shall not be called in question for lack of authority of the informant or complainant, except by the Minister or a person acting for the Minister or for Her Majesty in right of Canada.
76. (1) Toute dénonciation ou plainte faite en vertu de la présente loi peut l’être par tout employé de l’Agence, par un membre de la Gendarmerie royale du Canada ou par toute personne qui y est autorisée par le ministre. La dénonciation ou la plainte faite en vertu de la présente loi est réputée l’avoir été par une personne qui y est autorisée par le ministre, et seul le ministre ou une personne agissant en son nom ou au nom de Sa Majesté du chef du Canada peut la mettre en doute pour défaut de compétence du dénonciateur ou du plaignant.
Dénonciation ou plainte

Two or more offences

(2) An information or complaint in respect of an offence under this Act may be for one or more offences, and no information, complaint, warrant, conviction or other proceeding in a prosecution under this Act is objectionable or insufficient by reason of the fact that it relates to two or more offences.
(2) La dénonciation ou la plainte faite à l’égard d’une infraction à la présente loi peut viser une ou plusieurs infractions. Aucune dénonciation, plainte, déclaration de culpabilité ou autre procédure ni aucun mandat dans une poursuite intentée en vertu de la présente loi n’est susceptible d’opposition ou n’est insuffisant du fait que deux infractions ou plus sont visées.
Deux infractions ou plus

Territorial jurisdiction

(3) An information or complaint in respect of an offence under this Act may be heard, tried or determined by any court, if the accused is resident, carrying on business, found or apprehended or is in custody within the court’s territorial jurisdiction even if the matter of the information or complaint did not arise within that territorial jurisdiction.
(3) Toute poursuite pour une infraction à la présente loi peut être intentée devant tout tribunal compétent du district judiciaire où l’accusé réside, exploite une entreprise ou est trouvé, appréhendé ou détenu, même si l’objet de la dénonciation ou de la plainte qui a donné lieu à la poursuite n’y a pas pris naissance.
District judiciaire

Limitation of prosecutions

(4) An information or complaint under the provisions of the Criminal Code relating to summary convictions, in respect of an offence under this Act, may be laid or made within two years after the day on which the matter of the information or complaint arose.
(4) La dénonciation ou la plainte peut être faite, à l’égard d’une infraction à la présente loi, en application des dispositions du Code criminel concernant les déclarations de culpabilité par procédure sommaire, dans les deux ans suivant le jour où l’objet de la dénonciation ou de la plainte a pris naissance.
Prescription des poursuites

Inspections
Inspection
By whom

77. (1) A person authorized by the Minister to do so may, at all reasonable times, for any purpose related to the administration or enforcement of this Act, inspect, audit or examine the records, processes, property or premises of a person in order to determine whether that or any other person is in compliance with this Act.
77. (1) La personne autorisée par le ministre peut, à toute heure convenable, pour l’exécution ou le contrôle d’application de la présente loi, inspecter, vérifier ou examiner les registres, les procédés, les biens ou les locaux d’une personne afin d’établir si celle-ci ou toute autre personne se conforme à la présente loi.
Inspection

Powers of authorized person

(2) For the purposes of an inspection, audit or examination, the authorized person may

(a) enter any place in which the authorized person reasonably believes the person keeps records or carries on any activity to which this Act applies; and

(b) require any individual to be present during the inspection, audit or examination and require that individual to answer all proper questions and to give to the authorized person all reasonable assistance.
(2) Afin d’effectuer l’inspection, la vérification ou l’examen, la personne autorisée peut :
Pouvoirs de la personne autorisée

a) pénétrer dans tout lieu où elle croit, pour des motifs raisonnables, que la personne tient des registres ou exerce une activité auxquels s’applique la présente loi;

b) exiger de toute personne qu’elle l’accompagne pendant l’inspection, la vérification ou l’examen, réponde à toutes les questions pertinentes et lui prête toute l’assistance raisonnable.

Prior authorization

(3) If any place referred to in paragraph (2)(a) is a dwelling-house, the authorized person may not enter that dwelling-house without the consent of the occupant, except under the authority of a warrant issued under subsection (4).
(3) Si le lieu visé à l’alinéa (2)a) est une maison d’habitation, la personne autorisée ne peut y pénétrer sans la permission de l’occupant, à moins d’y être autorisée par un mandat décerné en application du paragraphe (4).
Autorisation préalable

Warrant to enter dwelling-house

(4) A judge may issue a warrant authorizing a person to enter a dwelling-house subject to the conditions specified in the warrant if, on ex parte application by the Minister, a judge is satisfied by information on oath that

(a) there are reasonable grounds to believe that the dwelling-house is a place referred to in paragraph (2)(a);

(b) entry into the dwelling-house is necessary for any purpose related to the administration or enforcement of this Act; and

(c) entry into the dwelling-house has been, or there are reasonable grounds to believe that entry will be, refused.
(4) Sur requête ex parte du ministre, le juge saisi peut décerner un mandat qui autorise une personne à pénétrer dans une maison d’habitation aux conditions précisées dans le mandat, s’il est convaincu, sur la foi d’une dénonciation faite sous serment, que les éléments suivants sont réunis :
Mandat

a) il existe des motifs raisonnables de croire que la maison d’habitation est un lieu visé à l’alinéa (2)a);

b) il est nécessaire d’y pénétrer pour l’exécution ou le contrôle d’application de la présente loi;

c) l’accès en a été refusé, ou il est raisonnable de croire qu’il le sera.

Orders if entry not authorized

(5) If the judge is not satisfied that entry into the dwelling-house is necessary for any purpose related to the administration or enforcement of this Act, the judge may, to the extent that access was or may be expected to be refused and that a record or property is or may be expected to be kept in the dwelling-house,

(a) order the occupant of the dwelling-house to provide a person with reasonable access to any record or property that is or should be kept in the dwelling-house; and

(b) make any other order that is appropriate in the circumstances to carry out the purposes of this Act.
(5) Si l’accès à la maison d’habitation a été refusé ou pourrait l’être et si des registres ou des biens y sont gardés ou pourraient l’être, le juge qui n’est pas convaincu qu’il est nécessaire d’y pénétrer pour l’exécution ou le contrôle d’application de la présente loi peut :
Ordonnance en cas de refus

a) ordonner à l’occupant de la maison d’habitation de permettre à une personne d’avoir raisonnablement accès à tous registres ou biens qui y sont gardés ou devraient l’être;

b) rendre toute autre ordonnance indiquée en l’espèce pour l’application de la présente loi.

Definition of “dwelling- house”

(6) In this section, “dwelling-house” means the whole or any part of a building or structure that is kept or occupied as a permanent or temporary residence, and includes

(a) a building within the curtilage of a dwelling-house that is connected to it by a doorway or by a covered and enclosed passageway; and

(b) a unit that is designed to be mobile and to be used as a permanent or temporary residence and that is being used as such a residence.
(6) Au présent article, « maison d’habitation » s’entend de tout ou partie d’un bâtiment ou d’une construction tenu ou occupé comme résidence permanente ou temporaire, y compris :
Définition de « maison d’habitation »

a) tout bâtiment qui se trouve dans la même enceinte qu’une maison d’habitation et qui y est relié par une baie de porte ou par un passage couvert et clos;

b) toute unité conçue pour être mobile et pour être utilisée comme résidence permanente ou temporaire et qui est ainsi utilisée.

Compliance order

78. (1) On application by the Minister, a judge may, despite section 74, order a person to provide any access, assistance, information or record sought by the Minister under section 49 or 77 if the judge is satisfied that

(a) the person was required under section 49 or 77 to provide the access, assistance, information or record and did not do so; and

(b) in the case of information or a record, the information or record is not protected from disclosure by solicitor-client privilege.
78. (1) Sur demande du ministre, un juge peut, malgré l’article 74, ordonner à une personne de fournir l’accès, l’aide, les renseignements ou les registres que le ministre cherche à obtenir en vertu des articles 49 ou 77 s’il est convaincu de ce qui suit :
Ordonnance

a) la personne n’a pas fourni l’accès, l’aide, les renseignements ou les registres, bien qu’elle en soit tenue par les articles 49 ou 77;

b) s’agissant de renseignements ou de registres, le secret professionnel de l’avocat ne peut être invoqué à leur égard.

Notice required

(2) An application under subsection (1) must not be heard before the end of five clear days after the day on which the notice of application is served on the person against whom the order is sought.
(2) La demande n’est entendue qu’une fois écoulés cinq jours francs après la signification d’un avis de la demande à la personne concernée.
Avis

Judge may impose conditions

(3) The judge making an order under subsection (1) may impose any conditions in respect of the order that the judge considers appropriate.
(3) Le juge peut imposer, à l’égard de l’ordonnance, les conditions qu’il estime indiquées.
Conditions

Contempt of court

(4) If a person fails or refuses to comply with an order, a judge may find the person in contempt of court and the person is subject to the processes and the punishments of the court to which the judge is appointed.
(4) Quiconque refuse ou omet de se conformer à l’ordonnance peut être reconnu coupable d’outrage au tribunal; il est alors sujet aux procédures et sanctions du tribunal l’ayant ainsi reconnu coupable.
Outrage

Appeal

(5) An order by a judge under subsection (1) may be appealed to a court having appellate jurisdiction over decisions of the court to which the judge is appointed. An appeal does not suspend the execution of the order unless it is so ordered by a judge of the court to which the appeal is made.
(5) L’ordonnance visée au paragraphe (1) est susceptible d’appel devant le tribunal ayant compétence pour entendre les appels des décisions du tribunal l’ayant rendue. Toutefois, l’appel n’a pas pour effet de suspendre l’exécution de l’ordonnance, sauf ordonnance contraire d’un juge du tribunal saisi de l’appel.
Appel

Copies

79. If any record is seized, inspected, audited, examined or provided under any of sections 49, 77, 78 and 83, the person by whom it is seized, inspected, audited or examined or to whom it is provided or any officer of the Agency may make or cause to be made one or more copies of it and, in the case of an electronic document, make or cause to be made a print-out of the electronic document. Any document purporting to be certified by the Minister or an authorized person to be a copy of the record, or to be a print-out of an electronic document, made under this section is evidence of the nature and content of the original record and has the same probative force as the original record would have if it were proven in the ordinary way.
79. Toute personne qui saisit, inspecte, vérifie ou examine des registres ou en reçoit livraison en vertu de l’un des articles 49, 77, 78 et 83 ou tout fonctionnaire de l’Agence peut en faire ou en faire faire des copies et, s’il s’agit de documents électroniques, les imprimer ou les faire imprimer. Les documents présentés comme étant des copies de registres ou des imprimés de documents électroniques attestés par le ministre ou une personne autorisée et qui sont faits conformément au présent article font preuve de la nature et du contenu des registres originaux et ont la même force probante qu’auraient ceux-ci si leur authenticité était prouvée de la façon usuelle.
Copies

Prohibition

80. (1) No person shall, physically or otherwise, do or attempt to do either of the following:

(a) interfere with, hinder or molest any person doing anything the person is authorized to do under this Act; or

(b) prevent any person from doing anything the person is authorized to do under this Act.
80. (1) Nul ne peut, physiquement ou autrement :
Interdiction

a) entraver, rudoyer ou contrecarrer, ou tenter d’entraver, de rudoyer ou de contrecarrer toute personne qui fait une chose qu’elle est autorisée à faire en vertu de la présente loi;

b) empêcher ou tenter d’empêcher toute personne de faire une chose qu’elle est autorisée à faire en vertu de la présente loi.

Compliance

(2) Every person shall, unless the person is unable to do so, do everything the person is required to do by or pursuant to any of sections 49, 77 to 79 and 83.
(2) Quiconque est tenu par l’un ou l’autre des articles 49, 77 à 79 et 83 de faire quelque chose doit le faire, sauf impossibilité.
Observation

Definition of “foreign-based information or record”

81. (1) For the purposes of this section, “foreign-based information or record” means any information or record that is available or located outside Canada and that may be relevant to the administration or enforcement of this Act, including the collection of any amount payable under this Act by any person.
81. (1) Pour l’application du présent article, « renseignement ou registre étranger » s’entend de tout renseignement ou registre accessible ou situé à l’extérieur du Canada et qui peut être pris en compte pour l’exécution ou le contrôle d’application de la présente loi, notamment pour la perception d’une somme à payer par une personne en vertu de celle-ci.
Définition de « renseignement ou registre étranger »

Requirement to provide foreign-based information

(2) Despite any other provision of this Act, the Minister may, by notice served personally or sent by registered or certified mail, require a person resident in Canada or a non-resident person who carries on business in Canada to provide any foreign-based information or record.
(2) Malgré les autres dispositions de la présente loi, le ministre peut, par avis signifié à personne ou envoyé par courrier recommandé ou certifié, mettre en demeure toute personne résidant au Canada ou n’y résidant pas mais y exploitant une entreprise de livrer des renseignements ou registres étrangers.
Obligation de présenter des renseignements et registres étrangers

Content of notice

(3) A notice referred to in subsection (2) shall set out

(a) a reasonable period of not less than 90 days for the provision of the information or record;

(b) a description of the information or record being sought; and

(c) the consequences under subsection (8) to the person of the failure to provide the information or record being sought within the period set out in the notice.
(3) L’avis comporte les éléments suivants :
Contenu de l’avis

a) une indication du délai raisonnable, d’au moins quatre-vingt-dix jours, dans lequel les renseignements ou registres étrangers doivent être livrés;

b) la désignation des renseignements ou registres étrangers recherchés;

c) une indication des conséquences, prévues au paragraphe (8), du non-respect de la mise en demeure.

Review by judge

(4) The person on whom a notice of a requirement is served or to whom a notice of requirement is sent under subsection (2) may, within 90 days after the service or sending of the notice, apply to a judge for a review of the requirement.
(4) La personne à qui l’avis est signifié ou envoyé peut contester, par requête à un juge, la mise en demeure dans les quatre-vingt-dix jours suivant la date de signification ou d’envoi.
Révision par un juge

Powers on review

(5) On hearing an application under subsection (4) in respect of a requirement, a judge may

(a) confirm the requirement;

(b) vary the requirement if satisfied that it is appropriate to do so in the circumstances; or

(c) set aside the requirement if satisfied that it is unreasonable.
(5) À l’audition de la requête, le juge peut confirmer la mise en demeure, la modifier de la façon qu’il estime indiquée dans les circonstances ou la déclarer sans effet s’il est convaincu qu’elle est déraisonnable.
Pouvoir de révision

Clarification

(6) For the purposes of subsection (5), a requirement to provide information or a record shall not be considered to be unreasonable because the information or record is under the control of or available to a non-resident person that is not controlled by the person on whom the notice of the requirement is served or to whom the notice of requirement is sent under subsection (2) if that person is related to the non-resident person.
(6) Pour l’application du paragraphe (5), la mise en demeure de livrer des renseignements ou registres étrangers qui sont accessibles ou situés chez une personne ne résidant pas au Canada qui n’est pas contrôlée par la personne à qui l’avis est signifié ou envoyé, ou qui sont sous la garde de la personne ne résidant pas au Canada n’est pas de ce seul fait déraisonnable si les deux personnes sont liées.
Précision

Time during consideration not to count

(7) The period between the day on which an application for the review of a requirement is made under subsection (4) and the day on which the review is decided shall not be counted in the computation of

(a) the period set out in the notice of the requirement; and

(b) the period within which an assessment may be made under section 50 or 51.
(7) Le délai qui court entre le jour où une requête est présentée en application du paragraphe (4) et le jour où il est décidé de la requête ne compte pas dans le calcul :
Suspension du délai

a) du délai indiqué dans l’avis correspondant à la mise en demeure qui a donné lieu à la requête;

b) du délai dans lequel une cotisation peut être établie en application des articles 50 ou 51.

Consequence of failure

(8) If a person fails to comply substantially with a notice served or sent under subsection (2) and if the notice is not set aside under subsection (5), any court having jurisdiction in a civil proceeding relating to the administration or enforcement of this Act shall, on motion of the Minister, prohibit the introduction by that person of any foreign-based information or record covered by that notice.
(8) Tout tribunal saisi d’une procédure civile portant sur l’exécution ou le contrôle d’application de la présente loi doit, sur requête du ministre, refuser le dépôt en preuve par une personne de tout renseignement ou registre étranger visé par une mise en demeure qui n’est pas déclarée sans effet dans le cas où la personne ne livre pas la totalité, ou presque, des renseignements et registres étrangers visés par la mise en demeure.
Conséquence du défaut

Information respecting non-resident persons

82. Every corporation that, at any time in a taxation year, was resident in Canada or carried on business in Canada shall, in respect of each non-resident person with whom it was not dealing at arm’s length at any time in the year, file with the Minister, within six months after the end of the year, information specified by the Minister for the year in respect of transactions with that person.
82. Toute personne morale qui, au cours d’une année d’imposition, réside au Canada ou y exploite une entreprise présente au ministre, dans les six mois suivant la fin de l’année, au titre de chaque personne non résidante avec laquelle elle a un lien de dépendance au cours de l’année, les renseignements sur ses opérations avec cette personne déterminés par celui-ci.
Renseignements concernant certaines personnes non résidantes

Investigation
Enquête
Search warrant

83. (1) A judge may, on ex parte application by the Minister, issue a warrant authorizing any person named in the warrant to enter and search any building, receptacle or place for any record or thing that may afford evidence of the commission of an offence under this Act and to seize the record or thing and, as soon as is practicable, bring it before, or make a report in respect of it to, the judge or, where that judge is unable to act, another judge of the same court, to be dealt with by the judge in accordance with this section.
83. (1) Sur requête ex parte du ministre, un juge peut décerner un mandat écrit qui autorise toute personne qui y est nommée à pénétrer et perquisitionner dans tout bâtiment, contenant ou endroit pour y chercher des registres ou choses qui peuvent constituer des éléments de preuve de la perpétration d’une infraction à la présente loi, et à saisir ces registres ou choses. La personne doit, dès que cela est matériellement possible, soit les apporter au juge ou, en cas d’incapacité de celui-ci, à un autre juge du même tribunal, soit lui en faire rapport, pour que le juge en dispose conformément au présent article.
Requête pour mandat de perquisition

Evidence on oath

(2) An application under subsection (1) shall be supported by information on oath establishing the facts on which the application is based.
(2) La requête est appuyée par une dénonciation sous serment qui expose les faits la justifiant.
Preuve sous serment

Issue of warrant

(3) A judge may issue a warrant referred to in subsection (1) if the judge is satisfied that there are reasonable grounds to believe that

(a) an offence under this Act has been committed;

(b) a record or thing that may afford evidence of the commission of the offence is likely to be found; and

(c) the building, receptacle or place specified in the application is likely to contain such a record or thing.
(3) Le juge saisi de la requête peut décerner le mandat s’il est convaincu qu’il existe des motifs raisonnables de croire ce qui suit :
Mandat décerné

a) une infraction à la présente loi a été commise;

b) des registres ou choses qui peuvent constituer des éléments de preuve de la perpétration de l’infraction seront vraisemblablement trouvés;

c) le bâtiment, contenant ou endroit précisé dans la requête contient vraisemblablement de tels registres ou choses.

Contents of warrant

(4) A warrant issued under subsection (1) shall refer to the offence for which it is issued, identify the building, receptacle or place to be searched and the person who is alleged to have committed the offence, and it shall be reasonably specific as to any record or thing to be searched for and seized.
(4) Le mandat indique l’infraction pour laquelle il est décerné et la personne présumée l’avoir commise. Il précise dans quel bâtiment, contenant ou endroit perquisitionner et il donne suffisamment de détails sur les registres ou choses à chercher et à saisir.
Contenu du mandat

Seizure of record

(5) Any person who executes a warrant issued under subsection (1) may seize, in addition to the record or thing referred to in that subsection, any other record or thing that the person believes on reasonable grounds affords evidence of the commission of an offence under this Act and shall, as soon as is practicable, bring the record or thing before, or make a report in respect of it to, the judge who issued the warrant or, if that judge is unable to act, another judge of the same court, to be dealt with by the judge in accordance with this section.
(5) Quiconque exécute le mandat peut saisir, outre les registres ou choses visés au paragraphe (1), tous autres registres ou choses qu’il croit, pour des motifs raisonnables, constituer des éléments de preuve de la perpétration d’une infraction à la présente loi. Il doit, dès que cela est matériellement possible, soit apporter ces registres ou choses au juge qui a décerné le mandat ou, en cas d’incapacité de celui-ci, à un autre juge du même tribunal, soit lui en faire rapport, pour que le juge en dispose conformément au présent article.
Saisie

Retention of things seized

(6) Subject to subsection (7), if any record or thing seized under subsection (1) or (5) is brought before a judge or a report in respect of it is made to a judge, the judge shall, unless the Minister waives retention, order that it be retained by the Minister, who shall take reasonable care to ensure that it is preserved until the conclusion of any investigation into the offence in relation to which the record or thing was seized or until it is required to be produced for the purposes of a criminal proceeding.
(6) Sous réserve du paragraphe (7), lorsque des registres ou choses saisis en vertu des paragraphes (1) ou (5) sont apportés à un juge ou qu’il lui en est fait rapport, celui-ci ordonne que le ministre les retienne sauf si ce dernier y renonce. Le ministre qui les retient est tenu d’en prendre raisonnablement soin pour assurer leur conservation jusqu’à la fin de toute enquête sur l’infraction en rapport avec laquelle ils ont été saisis ou jusqu’à ce que leur production soit exigée pour les besoins d’une procédure pénale.
Rétention des choses saisies

Return of things seized

(7) If any record or thing seized under subsection (1) or (5) is brought before a judge or a report in respect of it is made to a judge, the judge may, on the judge’s own motion or on summary application by a person with an interest in the record or thing on three clear days notice of application to the Deputy Attorney General of Canada, order that the record or thing be returned to the person from whom it was seized or the person who is otherwise legally entitled to it, if the judge is satisfied that the record or thing

(a) will not be required for an investigation or a criminal proceeding; or

(b) was not seized in accordance with the warrant or this section.
(7) Le juge à qui des registres ou choses saisis en vertu des paragraphes (1) ou (5) sont apportés ou à qui il en est fait rapport peut, d’office ou sur requête sommaire d’une personne ayant un droit dans les registres ou choses, après préavis de trois jours francs au sous-procureur général du Canada, ordonner que les registres ou choses soient restitués à la personne à qui ils ont été saisis ou à celle qui y a légalement droit par ailleurs, s’il est convaincu que les registres ou choses :
Restitution des choses saisies

a) soit ne seront pas nécessaires à une enquête ou à une procédure pénale;

b) soit n’ont pas été saisis conformément au mandat ou au présent article.

Access and copies

(8) The person from whom any record or thing is seized under this section is entitled, at all reasonable times and subject to any reasonable conditions that may be imposed by the Minister, to inspect the record or thing and, in the case of a record, to obtain one copy of the record at the expense of the Minister.
(8) La personne à qui des registres ou choses sont saisis en application du présent article a le droit, à toute heure convenable et aux conditions raisonnables que peut imposer le ministre, d’examiner les registres ou choses et d’obtenir une copie unique des registres aux frais du ministre.
Accès aux registres et reproduction

Confidentiality of Information
Renseignements confidentiels
Definitions

84. (1) The following definitions apply in this section.
“authorized person”
« personne autorisée »

“authorized person” means a person who is engaged or employed, or who was formerly engaged or employed, by or on behalf of Her Majesty in right of Canada to assist in carrying out the provisions of this Act.
“confidential information”
« renseignement confidentiel »

“confidential information” means information of any kind and in any form that relates to one or more persons and that is obtained by or on behalf of the Minister for the purposes of this Act, and any information that is prepared from such information, but does not include information that does not directly or indirectly reveal the identity of the person to whom it relates.
“court of appeal”
« cour d’appel »

“court of appeal” has the same meaning as in section 2 of the Criminal Code.
“official”
« fonction- naire »

“official” means a person who is employed in the service of, who occupies a position of responsibility in the service of, or who is engaged by or on behalf of, Her Majesty in right of Canada or a province, or a person who was formerly so employed, who formerly occupied such a position or who formerly was so engaged.
84. (1) Les définitions qui suivent s’appliquent au présent article.
Définitions

« cour d’appel » S’entend au sens de l’article 2 du Code criminel.
« cour d’appel »
court of appeal

« fonctionnaire » Personne qui est ou a été employée par Sa Majesté du chef du Canada et des provinces, qui occupe ou a occupé une fonction de responsabilité à son service ou qui est ou a été engagée par elle ou en son nom.
« fonctionnaire »
official

« personne autorisée » Personne qui est ou a été engagée ou employée par Sa Majesté du chef du Canada ou en son nom pour aider à l’application de la présente loi.
« personne autorisée »
authorized person

« renseignement confidentiel » Renseignement de toute nature et sous toute forme concernant une ou plusieurs personnes et qui soit est obtenu par le ministre ou en son nom pour l’application de la présente loi, soit est tiré d’un renseignement ainsi obtenu. Est exclu de la présente définition le renseignement qui ne révèle pas, même indirectement, l’identité de la personne en cause.
« renseignement confidentiel »
confidential information

Provision of information

(2) Except as authorized under this section, no official shall knowingly

(a) provide, or allow to be provided, to any person any confidential information;

(b) allow any person to have access to any confidential information; or

(c) use any confidential information other than in the course of the administration or enforcement of this Act.
(2) Sauf autorisation prévue au présent article, il est interdit au fonctionnaire :
Communication de renseigne-ments

a) de fournir sciemment à quiconque tout renseignement confidentiel ou de permettre sciemment qu’il le soit;

b) de permettre sciemment à quiconque d’avoir accès à tout renseignement confidentiel;

c) d’utiliser sciemment tout renseignement confidentiel en dehors du cadre de l’exécution ou du contrôle d’application de la présente loi.

Provision of information in legal proceedings

(3) Despite any other Act of Parliament or other law, no official shall be required, in connection with any legal proceedings, to give or produce evidence relating to any confidential information.
(3) Malgré toute autre loi fédérale et toute règle de droit, nul fonctionnaire ne peut être requis, dans le cadre d’une instance, de témoigner ou de produire quoi que ce soit relativement à un renseignement confidentiel.
Communication de renseigne-ments dans le cadre d’une instance

Communications where proceedings have been commenced

(4) Subsections (2) and (3) do not apply in respect of

(a) criminal proceedings that have been commenced by the laying of an information or the preferring of an indictment under an Act of Parliament;

(b) any legal proceedings relating to the administration or enforcement of this Act, the Customs Act, the Export and Import Permits Act or any other Act of Parliament or law of a province that provides for the imposition or collection of a tax or duty, before a court of record, including a court of record in a jurisdiction outside Canada; or

(c) any legal proceedings under an international agreement relating to trade before

(i) a court of record, including a court of record in a jurisdiction outside Canada,

(ii) an international organization, or

(iii) a dispute settlement panel or an appellate body created under an international agreement relating to trade.
(4) Les paragraphes (2) et (3) ne s’appliquent :
Communication de renseigne-ments en cours d’instance

a) ni aux poursuites pénales engagées par le dépôt d’une dénonciation ou d’un acte d’accusation, en vertu d’une loi fédérale;

b) ni aux instances ayant trait à l’exécution ou au contrôle d’application de la présente loi, de la Loi sur les douanes, de la Loi sur les licences d’exportation et d’importation ou de toute loi fédérale ou provinciale qui prévoit l’imposition ou la perception d’un impôt, d’une taxe ou d’un droit, engagées devant une cour d’archives, notamment une cour d’archives hors du ressort canadien;

c) ni aux instances engagées, au titre d’un accord commercial international, devant :

(i) une cour d’archives, notamment une cour d’archives hors du ressort canadien,

(ii) une organisation internationale,

(iii) un organe de règlement de différends ou une juridiction d’appel constituée sous le régime d’un accord commercial international.

Circumstances involving danger

(5) The Minister may provide to appropriate persons any confidential information relating to imminent danger of death or physical injury to any individual.
(5) Le ministre peut fournir aux personnes compétentes tout renseignement confidentiel concernant un danger imminent de mort ou de blessures qui menace une personne.
Personnes en danger

Disclosure of confidential information

(6) An official may

(a) provide to a person any confidential information that may reasonably be regarded as necessary for the purpose of the administration or enforcement of this Act, solely for that purpose;

(b) provide to a person confidential information that can reasonably be regarded as necessary for the purposes of determining any liability or obligation of the person or any refund to which the person is or may become entitled under this Act;

(c) provide, allow to be provided, or allow inspection of or access to any confidential information to or by

(i) any person, or any person within a class of persons, that the Minister may authorize, subject to any conditions that the Minister may specify, or

(ii) any person otherwise legally entitled to the information by reason of an Act of Parliament, solely for the purposes for which that person is entitled to the information;

(d) provide confidential information

(i) to an official of the Department of Finance solely for the purposes of the administration of a federal-provincial agreement made under the Federal-Provincial Fiscal Arrangements Act,

(ii) to an official solely for the purpose of the formulation, evaluation or implementation of a fiscal or trade policy or for the purposes of the administration or enforcement of the Customs Act, the Export and Import Permits Act, any other Act of Parliament or law of a province that provides for the imposition or collection of a tax or duty or an international agreement relating to trade,

(iii) to an official solely for the purposes of the negotiation or implementation of an international agreement relating to trade,

(iv) to an official of the government of a province solely for the purposes of the formulation or evaluation of a fiscal or trade policy or any other policy relating to softwood lumber products,

(v) to an official of a department or agency of the Government of Canada or of a province as to the name, address, occupation, size or type of business of a person, solely for the purposes of enabling that department or agency to obtain statistical data for research and analysis,

(vi) to an official solely for the purposes of setting off, against any sum of money that may be payable by Her Majesty in right of Canada, a debt due to

(A) Her Majesty in right of Canada, or

(B) Her Majesty in right of a province on account of taxes payable to the province where an agreement exists between Canada and the province under which Canada is authorized to collect taxes on behalf of the province, or

(vii) to an official solely for the purposes of section 7.1 of the Federal-Provincial Fiscal Arrangements Act;

(e) provide confidential information to an official or any person employed by or representing the government of a foreign state, an international organization established by the governments of states, a community of states, or an institution of any such government or organization, in accord-ance with an international convention, agreement or other written arrangement relating to trade between the Government of Canada or an institution of the Government of Canada and the government of the foreign state, the organization, the community or the institution, solely for the purposes set out in that arrangement;

(f) provide confidential information solely for the purposes of sections 23 to 25 of the Financial Administration Act;

(g) use confidential information to compile information in a form that does not directly or indirectly reveal the identity of the person to whom the information relates;

(h) use, or provide to any person, confidential information solely for a purpose relating to the supervision, evaluation or discipline of an authorized person by Her Majesty in right of Canada in respect of a period during which the authorized person was employed by or engaged by or on behalf of Her Majesty in right of Canada to assist in the administration or enforcement of this Act, to the extent that the information is relevant for that purpose;

(i) provide access to records of confidential information to the Librarian and Archivist of Canada or a person acting on behalf of or under the direction of the Librarian and Archivist, solely for the purposes of section 12 of the Library and Archives of Canada Act, and transfer such records to the care and control of such persons solely for the purposes of section 13 of that Act;

(j) use confidential information relating to a person to provide information to that person; and

(k) provide confidential information to a police officer, within the meaning assigned by subsection 462.48(17) of the Criminal Code, solely for the purpose of investigating whether an offence has been committed under the Criminal Code, or the laying of an information or the preferring of an indictment, if

(i) that information can reasonably be regarded as being relevant for the purpose of ascertaining the circumstances in which an offence under the Criminal Code may have been committed, or the identity of the person or persons who may have committed an offence, with respect to an official, or with respect to any person related to that official,

(ii) the official was or is engaged in the administration or enforcement of this Act, and

(iii) the offence can reasonably be considered to be related to that administration or enforcement.
(6) Le fonctionnaire peut :
Communication d’un rensei-gnement confidentiel

a) fournir à toute personne tout renseignement confidentiel qu’il est raisonnable de considérer comme nécessaire à l’exécution ou au contrôle d’application de la présente loi, mais uniquement à cette fin;

b) fournir à toute personne tout renseignement confidentiel qu’il est raisonnable de considérer comme nécessaire à la détermination de toute somme dont la personne est redevable ou du montant de tout remboursement auquel elle a droit ou pourrait avoir droit en vertu de la présente loi;

c) d’une part, fournir ou permettre que soit fourni tout renseignement confidentiel à toute personne que le ministre autorise, ou qui fait partie d’une catégorie de personnes que le ministre autorise, aux conditions précisées par celui-ci, ou à toute personne qui y a par ailleurs légalement droit par l’effet d’une loi fédérale et, d’autre part, lui en permettre l’examen ou l’accès, mais uniquement aux fins auxquelles elle y a droit;

d) fournir tout renseignement confidentiel :

(i) à tout fonctionnaire du ministère des Finances, mais uniquement en vue de l’administration de tout accord fédéral-provincial conclu au titre de la Loi sur les arrangements fiscaux entre le gouvernement fédéral et les provinces,

(ii) à tout fonctionnaire, mais uniquement en vue de la formulation, de l’évaluation et de la mise à exécution de toute politique fiscale ou commerciale ou en vue de l’exécution ou du contrôle d’application de la Loi sur les douanes, de la Loi sur les licences d’exportation et d’importation, de toute loi fédérale ou provinciale qui prévoit l’imposition ou la perception d’un impôt, d’une taxe ou d’un droit ou de tout accord commercial international,

(iii) à tout fonctionnaire, mais uniquement en vue de la négociation et de la mise à exécution de tout accord commercial international,

(iv) à tout fonctionnaire provincial, mais uniquement en vue de la formulation ou de l’évaluation de toute politique fiscale ou commerciale ou de toute autre politique relative aux produits de bois d’oeuvre,

(v) à tout fonctionnaire d’un ministère ou organisme fédéral ou provincial, quant aux nom, adresse et profession d’une personne et à la taille et au genre de son entreprise, mais uniquement en vue de permettre au ministère ou à l’organisme de recueillir des données statistiques pour la recherche et l’analyse,

(vi) à tout fonctionnaire, mais uniquement en vue de procéder, par voie de compensation, à la retenue, sur toute somme due par Sa Majesté du chef du Canada, de toute somme correspondant à une créance :

(A) soit de Sa Majesté du chef du Canada,

(B) soit de Sa Majesté du chef d’une province s’il s’agit de taxes ou d’impôts provinciaux visés par un accord entre le Canada et la province en vertu duquel le Canada est autorisé à percevoir les impôts ou taxes à verser à la province,

(vii) à tout fonctionnaire, mais uniquement pour l’application de l’article 7.1 de la Loi sur les arrangements fiscaux entre le gouvernement fédéral et les provinces;

e) fournir tout renseignement confidentiel à tout fonctionnaire, à tout employé ou à tout représentant du gouvernement d’un État étranger, d’une organisation internationale créée par les gouvernements de divers États, d’une communauté internationale ou d’une institution d’un tel gouvernement ou d’une telle organisation, conformément à une convention, une entente ou un autre accord commercial international écrit conclu entre le gouvernement du Canada ou l’une de ses institutions et le gouvernement de l’État étranger, l’organisation, la communauté ou l’institution, aux seules fins qui y sont énoncées;

f) fournir tout renseignement confidentiel, mais uniquement pour l’application des articles 23 à 25 de la Loi sur la gestion des finances publiques;

g) utiliser tout renseignement confidentiel en vue de compiler des renseignements sous une forme qui ne révèle pas, même indirectement, l’identité de la personne en cause;

h) utiliser ou fournir tout renseignement confidentiel, mais uniquement à une fin liée à la surveillance ou à l’évaluation, par Sa Majesté du chef du Canada, d’une personne autorisée ou à des mesures disciplinaires prises par elle à l’endroit de cette personne relativement à une période au cours de laquelle celle-ci était soit employée par elle, soit engagée par elle ou en son nom pour aider à l’exécution ou au contrôle d’application de la présente loi, dans la mesure où le renseignement a rapport à cette fin;

i) donner accès à des registres renfermant des renseignements confidentiels au bibliothécaire et archiviste du Canada ou à toute personne agissant en son nom ou sur son ordre, mais uniquement pour l’application de l’article 12 de la Loi sur la Bibliothèque et les Archives du Canada, et transférer de tels registres sous la garde et la responsabilité de ces personnes, mais uniquement pour l’application de l’article 13 de cette loi;

j) utiliser tout renseignement confidentiel concernant une personne en vue de lui fournir un renseignement;

k) fournir tout renseignement confidentiel à tout policier, au sens du paragraphe 462.48(17) du Code criminel, mais uniquement en vue de l’établissement de la perpétration d’une infraction à cette loi ou en vue du dépôt d’une dénonciation ou d’un acte d’accusation, si, à la fois :

(i) il est raisonnable de considérer que le renseignement est nécessaire pour confirmer les circonstances dans lesquelles l’infraction au Code criminel peut avoir été commise à l’égard d’un fonctionnaire ou de toute personne qui lui est liée, ou l’identité de la ou des personnes pouvant avoir commis l’infraction,

(ii) le fonctionnaire est ou était chargé de l’exécution ou du contrôle d’application de la présente loi,

(iii) il est raisonnable de considérer que l’infraction est liée à cette exécution ou ce contrôle d’application.

Measures to prevent unauthorized use or disclosure

(7) The person presiding at a legal proceeding relating to the supervision, evaluation or discipline of an authorized person may order any measures that are necessary to ensure that confidential information is not used or provided to any person for any purpose not relating to that proceeding, including

(a) holding a hearing in camera;

(b) banning the publication of the information;

(c) concealing the identity of the person to whom the information relates; and

(d) sealing the records of the proceeding.
(7) La personne qui préside une instance concernant la surveillance ou l’évaluation d’une personne autorisée ou des mesures disciplinaires prises à l’endroit de celle-ci peut ordonner la mise en oeuvre de mesures nécessaires pour éviter qu’un renseignement confidentiel soit utilisé ou fourni à toute fin étrangère à la procédure, notamment :
Mesures visant à prévenir l’utilisation ou la communication non autorisées de renseigne-ments

a) la tenue d’une audience à huis clos;

b) la non-publication du renseignement;

c) la non-divulgation de l’identité de la personne en cause;

d) la mise sous scellés du procès-verbal des débats.

Disclosure to person or on consent

(8) An official may provide confidential information relating to a person

(a) to that person; and

(b) with the consent of that person, to any other person.
(8) Le fonctionnaire peut fournir tout renseignement confidentiel :
Divulgation de renseignements confidentiels

a) à la personne en cause;

b) à toute autre personne, avec le consentement de la personne en cause.

Appeal from order or direction

(9) An order or direction that is made in the course of or in connection with any legal proceedings and that requires an official to give or produce evidence relating to any confidential information may, by notice served on all interested parties, be appealed without delay by the Minister or by the person against whom the order or direction is made to

(a) the court of appeal of the province in which the order or direction is made, in the case of an order or direction made by a court or other tribunal established under the laws of the province, whether that court or tribunal is exercising a jurisdiction conferred by the laws of Canada; or

(b) the Federal Court of Appeal, in the case of an order or direction made by a court or other tribunal established under the laws of Canada.
(9) Le ministre ou la personne contre laquelle une ordonnance est rendue ou à l’égard de laquelle une directive est donnée, dans le cadre ou à l’égard d’une instance, enjoignant au fonctionnaire de témoigner ou de produire quoi que ce soit relativement à un renseignement confidentiel peut sans délai, par avis signifié aux parties intéressées, interjeter appel de l’ordonnance ou de la directive devant :
Appel d’une ordonnance ou d’une directive

a) la cour d’appel de la province dans laquelle l’ordonnance est rendue ou la directive donnée, s’il s’agit d’une ordonnance ou d’une directive émanant d’un tribunal établi en application des lois de la province, que ce tribunal exerce ou non une compétence conférée par les lois fédérales;

b) la Cour d’appel fédérale, s’il s’agit d’une ordonnance ou d’une directive émanant d’un tribunal établi en application des lois fédérales.

Disposition of appeal

(10) The court to which an appeal is taken under subsection (9) may allow the appeal and quash the order or direction appealed from or may dismiss the appeal, and the rules of practice and procedure from time to time governing appeals to the courts shall apply, with any modifications that the circumstances require, in respect of an appeal instituted under subsection (9).
(10) Le tribunal saisi de l’appel peut soit accueillir celui-ci et annuler l’ordonnance ou la directive en cause, soit le rejeter; les règles de pratique et de procédure régissant les appels devant les tribunaux judiciaires s’appliquent à l’appel avec les adaptations nécessaires.
Décision d’appel

Stay

(11) An appeal instituted under subsection (9) shall stay the operation of the order or direction appealed from until judgment is pronounced.
(11) L’application de l’ordonnance ou de la directive objet de l’appel est différée jusqu’au prononcé du jugement.
Sursis

Collection
Recouvrement
Definitions

85. (1) The following definitions apply in this section.
“action”
« action »

“action” means an action to collect a charge debt of a person and includes a proceeding in a court and anything done by the Minister under any of sections 88 to 93.
“charge debt”
« dette fiscale »

“charge debt” means any amount payable by a person under this Act.
“legal representative”
« représentant légal »

“legal representative” of a person means a trustee in bankruptcy, an assignee, a liquidator, a curator, a receiver of any kind, a trustee, an heir, an administrator, an executor, a liquidator of a succession, a committee, or any other similar person, administering, winding up, controlling or otherwise dealing in a representative or fiduciary capacity with any property, business, commercial activity or estate that belongs or belonged to, or that is or was held for the benefit of, the person or the person’s estate.
85. (1) Les définitions qui suivent s’appliquent au présent article.
Définitions

« action » Toute action en recouvrement d’une dette fiscale d’une personne, y compris une instance et toute mesure prise par le ministre en vertu de l’un des articles 88 à 93.
« action »
action

« dette fiscale » Toute somme exigible d’une personne en vertu de la présente loi.
« dette fiscale »
charge debt

« représentant légal » Syndic de faillite, cessionnaire, liquidateur, curateur, séquestre de tout genre, fiduciaire, héritier, administrateur du bien d’autrui, liquidateur de succession, exécuteur testamentaire, conseil ou autre personne semblable qui, en qualité de représentant ou de fiduciaire, administre, liquide ou contrôle les biens, les affaires, les activités commerciales ou les actifs qui appartiennent ou appartenaient à une personne ou à sa succession ou sont ou étaient détenus pour leur compte, ou s’en occupe de toute autre façon.
« représentant légal »
legal representative

Debts to Her Majesty

(2) A charge debt is a debt due to Her Majesty in right of Canada and is recoverable as such in the Federal Court or any other court of competent jurisdiction or in any other manner provided under this Act.
(2) La dette fiscale est une créance de Sa Majesté du chef du Canada et est recouvrable à ce titre devant la Cour fédérale ou devant tout autre tribunal compétent ou de toute autre manière prévue par la présente loi.
Créances de Sa Majesté

Court proceedings

(3) The Minister may not commence a proceeding in a court to collect a charge debt of a person in respect of an amount that may be assessed under this Act, unless when the proceeding is commenced the person has been or may be assessed for that amount.
(3) Le ministre ne peut engager une procédure en vue du recouvrement de la dette fiscale d’une personne à l’égard d’une somme pouvant faire l’objet d’une cotisation aux termes de la présente loi que si, au moment considéré, la personne a fait l’objet d’une cotisation pour cette somme ou peut en faire l’objet.
Procédure

No actions after limitation period

(4) The Minister may not commence an action to collect a charge debt after the end of the limitation period for the collection of the charge debt.
(4) Il ne peut intenter d’action en recouvrement d’une dette fiscale après l’expiration du délai de prescription applicable.
Prescription

Limitation period

(5) The limitation period for the collection of a charge debt of a person

(a) begins

(i) if a notice of assessment in respect of the charge debt is mailed to the person, or a notice referred to in subsection 94(1) in respect of the charge debt is mailed to or served on the person, on the last day on which one of those notices is mailed or served, and

(ii) if no notice referred to in subparagraph (i) in respect of the charge debt was mailed or served, on the day on which the Minister can commence an action to collect that charge debt; and

(b) ends, subject to subsection (9), on the day that is 10 years after the day on which it begins.
(5) Le délai de prescription pour le recouvrement d’une dette fiscale :
Délai de prescription

a) commence à courir :

(i) si un avis de cotisation, ou l’avis visé au paragraphe 94(1), à l’égard de la dette est, selon le cas, signifié ou envoyé par courrier, le dernier en date des jours où l’un de ces avis est envoyé ou signifié,

(ii) sinon, le premier jour où le ministre peut intenter une action en recouvrement;

b) prend fin, sous réserve du paragraphe (9), dix ans après le jour de son début.

Limitation period restarted

(6) The limitation period described in subsection (5) for the collection of a charge debt of a person restarts — and ends, subject to subsection (9), on the day that is 10 years after the day on which it restarts — on any day, before it would otherwise end, on which

(a) the person acknowledges the charge debt in accordance with subsection (7);

(b) the Minister commences an action to collect the charge debt; or

(c) the Minister, under subsection 89(7) or 95(4), assesses another person in respect of the charge debt.
(6) Le délai de prescription pour le recouvrement d’une dette fiscale recommence à courir — et prend fin, sous réserve du paragraphe (9), dix ans plus tard — le jour, antérieur à celui où il prendrait par ailleurs fin, où, selon le cas :
Reprise du délai de prescription

a) la personne en cause reconnaît la dette conformément au paragraphe (7);

b) le ministre intente une action en recouvrement de la dette;

c) le ministre établit, en vertu des paragraphes 89(7) ou 95(4), une cotisation visant une autre personne à l’égard de la dette.

Acknowledgement of charge debts

(7) A person acknowledges a charge debt if the person

(a) promises, in writing, to pay the charge debt;

(b) makes a written acknowledgement of the charge debt, whether or not a promise to pay can be inferred from the acknowledgement and whether or not it contains a refusal to pay; or

(c) makes a payment, including a purported payment by way of a negotiable instrument that is dishonoured, on account of the charge debt.
(7) Se reconnaît débitrice d’une dette fiscale la personne qui, selon le cas :
Reconnaissance de dette fiscale

a) promet, par écrit, de payer la dette;

b) reconnaît la dette par écrit, que cette reconnaissance soit ou non rédigée en des termes qui permettent de déduire une promesse de payer et soit assortie ou non d’un refus de payer;

c) fait un paiement au titre de la dette, y compris un prétendu paiement fait au moyen d’un titre négociable non accepté.

Agent or legal representative

(8) For the purposes of this section, an acknowledgement made by a person’s agent or mandatary or legal representative has the same effect as if it were made by the person.
(8) Pour l’application du présent article, la reconnaissance faite par le mandataire ou le représentant légal d’une personne a la même valeur que si elle était faite par celle-ci.
Mandataire ou représentant légal

Extension of limitation period

(9) In computing the day on which a limitation period ends, there shall be added the number of days on which one or more of the following is the case:

(a) the Minister has accepted and holds security in lieu of payment of the charge debt;

(b) if the person was resident in Canada on the applicable date described in paragraph (5)(a) in respect of the charge debt, the person is non-resident; or

(c) an action that the Minister may otherwise take in respect of the charge debt is restricted or not permitted under any provision of the Bankruptcy and Insolvency Act, of the Companies’ Creditors Arrangement Act or of the Farm Debt Mediation Act.
(9) Le nombre de jours où au moins un des faits ci-après se vérifie prolonge d’autant la durée du délai de prescription :
Prorogation du délai de prescription

a) le ministre a accepté et détient une garantie pour le paiement de la dette fiscale;

b) la personne, qui résidait au Canada à la date applicable visée à l’alinéa (5)a) relativement à la dette fiscale, n’y réside plus;

c) l’une des actions que le ministre peut exercer par ailleurs relativement à la dette fiscale est limitée ou interdite en vertu d’une disposition quelconque de la Loi sur la faillite et l’insolvabilité, la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies ou la Loi sur la médiation en matière d’endettement agricole.

Assessment before collection

(10) The Minister may not take any collection action under sections 88 to 93 in respect of any amount payable by a person that may be assessed under this Act, other than interest under section 34 or penalty under section 64 or 65, unless the amount has been assessed.
(10) Le ministre ne peut prendre de mesures de recouvrement en vertu des articles 88 à 93 relativement à toute somme susceptible de cotisation selon la présente loi que si la somme a fait l’objet d’une cotisation; il peut néanmoins exiger des intérêts aux termes de l’article 34 ou imposer une pénalité aux termes des articles 64 ou 65.
Cotisation avant recouvrement

Interest on judgments

(11) If a judgment is obtained for any amount payable under this Act, including a certificate registered under section 88, the provisions of this Act by which interest is payable for a failure to pay an amount apply, with any modifications that the circumstances require, to the failure to pay the judgment debt, and the interest is recoverable in the same manner as the judgment debt.
(11) Dans le cas où un jugement est obtenu à l’égard de toute somme exigible en vertu de la présente loi, y compris un certificat enregistré aux termes de l’article 88, les dispositions de la présente loi en application desquelles des intérêts sont exigibles pour défaut de paiement d’une somme s’appliquent, avec les adaptations nécessaires, au défaut de paiement de la créance constatée par le jugement, et les intérêts sont recouvrables de la même manière que cette créance.
Intérêts à la suite de jugements

Litigation costs

(12) If an amount is payable by a person to Her Majesty in right of Canada because of an order, judgment or award of a court in respect of the costs of litigation relating to a matter to which this Act applies, sections 88 to 94 apply to the amount as if it were payable under this Act.
(12) Dans le cas où une somme doit être payée à Sa Majesté du chef du Canada en exécution d’une ordonnance, d’un jugement ou d’une décision d’un tribunal concernant l’attribution des frais de justice relatifs à toute question régie par la présente loi, les articles 88 à 94 s’appliquent à la somme comme si elle était exigible en vertu de la présente loi.
Frais de justice

Collection restrictions

86. (1) If a person is liable for the payment of an amount under this Act, the Minister shall not, for the purpose of collecting the amount, take any of the following actions until the end of 90 days after the date of a notice of assessment issued under this Act in respect of the amount:

(a) commence legal proceedings in a court;

(b) certify the amount under section 88;

(c) require a person to make a payment under subsection 89(1); or

(d) require an institution or a person to make a payment under subsection 89(2).
86. (1) Lorsqu’une personne est redevable d’une somme en vertu de la présente loi, le ministre, pour recouvrer la somme, ne peut, avant le lendemain du quatre-vingt-dixième jour suivant la date de l’avis de cotisation délivré en vertu de la présente loi relativement à la somme :
Restrictions au recouvrement

a) entamer de poursuites devant un tribunal;

b) attester la somme dans un certificat, conformément à l’article 88;

c) obliger toute personne à faire un paiement, en vertu du paragraphe 89(1);

d) obliger toute institution ou toute personne à faire un paiement, en vertu du paragraphe 89(2).

No action after service of notice of objection

(2) If a person has served a notice of objection under this Act to an assessment of an amount payable under this Act, the Minister shall not, for the purpose of collecting the amount in controversy, take any of the actions described in subsection (1) until the end of 90 days after the date of the notice to the person that the Minister has confirmed or varied the assessment.
(2) Lorsqu’une personne signifie un avis d’opposition à une cotisation pour une somme exigible en vertu de la présente loi, le ministre, pour recouvrer la somme en litige, ne peut prendre aucune des mesures visées au paragraphe (1) avant le lendemain du quatre-vingt-dixième jour suivant la date de l’avis à la personne portant qu’il confirme ou modifie la cotisation.
Mesures postérieures à la signification d’un avis d’opposition

No action after appealing to Tax Court of Canada

(3) If a person has appealed to the Tax Court of Canada from an assessment of an amount payable under this Act, the Minister shall not, for the purpose of collecting the amount in controversy, take any of the actions described in subsection (1) before the day on which a copy of the decision of the Court is mailed to the person or the day on which the person discontinues the appeal, whichever is the earlier.
(3) Lorsqu’une personne interjette appel auprès de la Cour canadienne de l’impôt à l’égard d’une cotisation pour une somme exigible en vertu de la présente loi, le ministre, pour recouvrer la somme en litige, ne peut prendre aucune des mesures visées au paragraphe (1) avant la date d’envoi à la personne d’une copie de la décision du tribunal ou, si elle est antérieure, la date où la personne se désiste de l’appel.
Mesures postérieures à un appel devant la Cour canadienne de l’impôt

No action pending determination by court

(4) If a person has agreed under subsection 62(1) that a question should be determined by the Tax Court of Canada, or if a person is served with a copy of an application made under subsection 63(1) to that Court for the determination of a question, the Minister shall not take any of the actions described in subsection (1) for the purpose of collecting that part of an amount assessed, the liability for payment of which will be affected by the determination of the question, before the day on which the question is determined by the Court.
(4) Lorsqu’une personne convient, aux termes du paragraphe 62(1), de soumettre une question à la Cour canadienne de l’impôt ou qu’il est signifié à une personne copie d’une demande présentée en vertu du paragraphe 63(1) devant ce tribunal pour qu’il statue sur une question, le ministre, pour recouvrer la partie du montant de la cotisation dont la personne pourrait être redevable selon ce que le tribunal décidera, ne peut prendre aucune des mesures visées au paragraphe (1) avant que celui-ci ne statue.
Aucune mesure en attendant la décision de la Cour canadienne de l’impôt

Action after judgment

(5) Despite any other provision of this section, if a person has served a notice of objection under this Act to an assessment or has appealed to the Tax Court of Canada from an assessment and agrees in writing with the Minister to delay proceedings on the objection or appeal, as the case may be, until judgment has been given in another action before the Tax Court of Canada, the Federal Court of Appeal or the Supreme Court of Canada in which the issue is the same or substantially the same as that raised in the objection or appeal of the person, the Minister may take any of the actions described in subsection (1) for the purpose of collecting the amount assessed, or a part of it, determined in a manner consistent with the judgment of the Court in the other action at any time after the Minister notifies the person in writing that the judgment has been given by the Court in the other action.
(5) Malgré les autres dispositions du présent article, lorsqu’une personne signifie, conformément à la présente loi, un avis d’opposition à une cotisation ou interjette appel à l’égard d’une cotisation auprès de la Cour canadienne de l’impôt et qu’elle convient par écrit avec le ministre de retarder la procédure d’opposition ou d’appel jusqu’à ce que la Cour canadienne de l’impôt, la Cour d’appel fédérale ou la Cour suprême du Canada rende jugement dans une autre action qui soulève la même question, ou essentiellement la même, que celle soulevée dans l’opposition ou l’appel, le ministre peut prendre les mesures visées au paragraphe (1) pour recouvrer tout ou partie du montant de la cotisation établie de la façon envisagée par le jugement rendu dans cette autre action, à tout moment après qu’il a avisé la personne par écrit du jugement en question.
Mesures postérieures à un jugement

Authorization to proceed without delay

87. (1) Despite section 86, if, on ex parte application by the Minister, a judge is satisfied that there are reasonable grounds to believe that the collection of all or any part of an amount assessed in respect of a person would be jeopardized by a delay in the collection of the amount, the judge shall, on any terms that the judge considers reasonable in the circumstances, authorize the Minister to take without delay any of the actions described in subsection 86(1) with respect to the amount.
87. (1) Malgré l’article 86, sur requête ex parte du ministre, le juge saisi autorise celui-ci à prendre sans tarder toute mesure visée au paragraphe 86(1) à l’égard du montant d’une cotisation établie relativement à la personne en cause, aux conditions qu’il estime raisonnables dans les circonstances, s’il est convaincu qu’il existe des motifs raisonnables de croire que l’octroi à cette personne d’un délai pour payer la somme compromettrait le recouvrement de tout ou partie de celle-ci.
Recouvrement compromis

Notice of assessment not sent

(2) An authorization under subsection (1) in respect of an amount assessed may be granted by a judge even if a notice of assessment in respect of that amount has not been sent to the person at or before the time the application is made if the judge is satisfied that the receipt of the notice of assessment by the person would likely further jeopardize the collection of the amount, and for the purposes of sections 85, 88 to 90, 92 and 93, the amount in respect of which an authorization is so granted is deemed to be an amount payable under this Act.
(2) Le juge saisi peut accorder l’autorisation même si aucun avis de cotisation n’a été envoyé à la personne intéressée à la date de la présentation de la requête ou avant celle-ci, s’il est convaincu que la réception de l’avis par cette dernière compromettrait davantage, selon toute vraisemblance, le recouvrement de la somme. Pour l’application des articles 85, 88 à 90, 92 et 93, la somme visée par l’autorisation est réputée être une somme exigible en vertu de la présente loi.
Recouvrement compromis par la réception d’un avis de cotisation

Affidavits

(3) Statements contained in an affidavit of a person filed in the context of an application under this section may be based on the belief of the person.
(3) Les déclarations contenues dans tout affidavit produit par la personne dans le cadre de la requête peuvent être fondées sur son opinion.
Affidavits

Service of authorization and of notice of assessment

(4) An authorization granted under this section in respect of a person shall be served by the Minister on the person within 72 hours after it is granted unless the judge orders the authorization to be served at some other time specified in the authorization. If a notice of assessment has not been sent to the person at or before the time of the application, the notice of assessment shall be served together with the authorization.
(4) Le ministre signifie l’autorisation à la personne intéressée dans les soixante-douze heures suivant le moment où elle est accordée, sauf si le juge ordonne qu’elle soit signifiée dans tout autre délai qui y est précisé. L’avis de cotisation est signifié en même temps que l’autorisation, s’il n’a pas été envoyé à l’intéressé au plus tard au moment de la présentation de la requête.
Signification de l’autorisation et de l’avis de cotisation

How service effected

(5) For the purposes of subsection (4), service on a person shall be effected by

(a) personal service on the person; or

(b) service in accordance with the directions, if any, of a judge.
(5) Pour l’application du paragraphe (4), l’autorisation est signifiée à la personne soit par voie de signification à personne, soit par tout autre mode ordonné par le juge.
Mode de signification

Application to judge for direction

(6) If service on a person cannot reasonably be effected as and when required under this section, the Minister may, as soon as practicable, apply to a judge for further direction.
(6) Si la signification ne peut être effectuée conformément au présent article sans difficultés sérieuses, le ministre peut, dès que cela est matériellement possible, demander d’autres instructions au juge.
Demande d’instructions au juge

Review of authorization

(7) If a judge of a court has granted an authorization under this section in respect of a person, the person may, on six clear days notice to the Deputy Attorney General of Canada, apply to a judge of the court to review the authorization.
(7) Si le juge saisi accorde l’autorisation, la personne intéressée peut, après avis de six jours francs au sous-procureur général du Canada, demander à un juge du même tribunal de la réviser.
Révision de l’autorisation

Limitation period for review application

(8) An application under subsection (7) shall be made

(a) within 30 days after the authorization was served on the person in accordance with this section; or

(b) within any further time that a judge may allow, on being satisfied that the application was made as soon as practicable.
(8) La demande de révision est présentée :
Délai de présentation de la demande

a) dans les trente jours suivant la date où l’autorisation a été signifiée à l’intéressé;

b) dans le délai supplémentaire que le juge peut accorder s’il est convaincu que l’intéressé a présenté la demande dès que cela a été matériellement possible.

Hearing in camera

(9) An application under subsection (7) may, on the application of the person, be heard in camera, if the person establishes to the satisfaction of the judge that the circumstances of the case justify in camera proceedings.
(9) La demande de révision peut, à la demande de l’intéressé, être entendue à huis clos si celui-ci établit, à la satisfaction du juge, que les circonstances le justifient.
Huis clos

Disposition of application

(10) On an application under subsection (7), the judge shall determine the question summarily and may confirm, set aside or vary the authorization and make any other order that the judge considers appropriate.
(10) Le juge saisi de la demande de révision tranche la question de façon sommaire et peut confirmer, annuler ou modifier l’autorisation et rendre toute autre ordonnance qu’il juge indiquée.
Ordonnance

Directions

(11) If any question arises as to the course to be followed in connection with anything done or being done under this section and there is no direction in this section with respect to it, a judge may give any direction that the judge considers appropriate.
(11) Si aucune mesure n’est prévue au présent article sur une question à régler à l’égard d’une chose accomplie ou en voie d’accomplissement, le juge peut décider des mesures qu’il estime indiquées.
Mesures non prévues

No appeal from review order

(12) No appeal lies from an order of a judge made under subsection (10).
(12) L’ordonnance rendue en vertu du paragraphe (10) est sans appel.
Ordonnance sans appel

Certificates

88. (1) Any amount payable by a person (in this section referred to as the “debtor”) under this Act that has not been paid as and when required under this Act may be certified by the Minister as an amount payable by the debtor.
88. (1) Toute somme exigible d’une personne (appelée « débiteur » au présent article) en vertu de la présente loi qui n’a pas été payée selon les modalités et dans le délai prévus sous le régime de la présente loi peut, par certificat du ministre, être déclarée exigible du débiteur.
Certificat

Registration in court

(2) On production to the Federal Court, a certificate in respect of a debtor shall be registered in the Court and when so registered has the same effect, and all proceedings may be taken on the certificate, as if it were a judgment obtained in the Court against the debtor for a debt in the amount certified plus interest on the amount as provided under this Act to the day of payment and, for the purposes of those proceedings, the certificate is deemed to be a judgment of the Court against the debtor for a debt due to Her Majesty in right of Canada and enforceable as such.
(2) Sur production à la Cour fédérale, le certificat fait à l’égard d’un débiteur y est enregistré. Il a alors le même effet que s’il s’agissait d’un jugement rendu par ce tribunal contre le débiteur pour une dette de la somme attestée dans le certificat, augmentée des intérêts courus comme le prévoit la présente loi jusqu’au jour du paiement, et toute procédure peut être engagée à la faveur du certificat comme s’il s’agissait d’un tel jugement. Pour ce qui est d’une telle procédure, le certificat est réputé être un jugement exécutoire du tribunal contre le débiteur pour une créance de Sa Majesté du chef du Canada.
Enregistrement à la Cour fédérale

Costs

(3) All reasonable costs and charges paid or incurred for the registration in the Federal Court of a certificate or in respect of any proceedings taken to collect the amount certified are recoverable in the same manner as if they had been included in the amount certified in the certificate when it was registered.
(3) Les dépens et autres frais raisonnables payés ou engagés pour l’enregistrement à la Cour fédérale du certificat ou pour l’exécution de la procédure de recouvrement de la somme qui y est attestée sont recouvrables de la même manière que s’ils avaient été inclus dans cette somme au moment de l’enregistrement du certificat.
Dépens et autres frais

Charge on property

(4) A document issued by the Federal Court evidencing a registered certificate in respect of a debtor, a writ of that Court issued pursuant to the certificate or any notification of the document or writ (which document, writ or notification is in this section referred to as a “memorial”) may be filed, registered or otherwise recorded for the purpose of creating a charge, lien or priority on, or a binding interest in, property in a province, or any interest in such property, held by the debtor, in the same manner as a document evidencing

(a) a judgment of the superior court of the province against a person for a debt owing by the person, or

(b) an amount payable or required to be remitted by a person in the province in respect of a debt owing to Her Majesty in right of the province

may be filed, registered or otherwise recorded in accordance with the law of the province to create a charge, lien or priority on, or a binding interest in, the property or interest.
(4) Tout document délivré par la Cour fédérale et faisant preuve du contenu du certificat enregistré à l’égard d’un débiteur, tout bref de ce tribunal délivré au titre du certificat ou toute notification du document ou du bref (le document, le bref ou la notification étant appelé « extrait » au présent article) peut être produit, enregistré ou autrement inscrit en vue de grever d’une sûreté, priorité ou autre charge un bien du débiteur situé dans une province, ou un droit sur un tel bien, de la même manière que peut l’être, en application de la loi provinciale, tout document faisant preuve :
Charge sur un bien

a) soit du contenu d’un jugement rendu par la cour supérieure de la province contre une personne pour une dette de celle-ci;

b) soit d’une somme à payer ou à remettre par une personne dans la province au titre d’une créance de Sa Majesté du chef de la province.

Creation of charge

(5) If a memorial has been filed, registered or otherwise recorded under subsection (4),

(a) a charge, lien or priority is created on, or a binding interest is created in, property in the province, or any interest in such property, held by the debtor, or

(b) such property or interest in the property is otherwise bound,

in the same manner and to the same extent as if the memorial were a document evidencing a judgment referred to in paragraph (4)(a) or an amount referred to in paragraph (4)(b), and the charge, lien, priority or binding interest created is subordinate to any charge, lien, priority or binding interest in respect of which all steps necessary to make it effective against other creditors were taken before the time the memorial was filed, registered or otherwise recorded.
(5) Une fois l’extrait produit, enregistré ou autrement inscrit en application du paragraphe (4), une sûreté, priorité ou autre charge grève un bien du débiteur situé dans la province, ou un droit sur un tel bien, de la même manière et dans la même mesure que si l’extrait était un document faisant preuve du contenu d’un jugement visé à l’alinéa (4)a) ou d’une somme visée à l’alinéa (4)b). Cette sûreté, priorité ou charge prend rang après toute autre sûreté, priorité ou charge à l’égard de laquelle les mesures requises pour la rendre opposable aux autres créanciers ont été prises avant la production, l’enregistrement ou toute autre inscription de l’extrait.
Charge sur un bien

Proceedings in respect of memorial

(6) If a memorial is filed, registered or otherwise recorded in a province under subsection (4), proceedings may be taken in the province in respect of the memorial, including proceedings

(a) to enforce payment of the amount evidenced by the memorial, interest on the amount and all costs and charges paid or incurred in respect of

(i) the filing, registration or other recording of the memorial, and

(ii) proceedings taken to collect the amount,

(b) to renew or otherwise prolong the effectiveness of the filing, registration or other recording of the memorial,

(c) to cancel or withdraw the memorial wholly or in respect of any of the property or interests affected by the memorial, or

(d) to postpone the effectiveness of the filing, registration or other recording of the memo-rial in favour of any right, charge, lien or priority that has been or is intended to be filed, registered or otherwise recorded in respect of any property or interest affected by the memorial,

in the same manner and to the same extent as if the memorial were a document evidencing a judgment referred to in paragraph (4)(a) or an amount referred to in paragraph (4)(b), except that, if in any such proceeding or as a condition precedent to any such proceeding, any order, consent or ruling is required under the law of the province to be made or given by the superior court of the province or by a judge or official of the court, a similar order, consent or ruling may be made or given by the Federal Court or by a judge or official of the Federal Court and, when so made or given, has the same effect for the purposes of the proceeding as if it were made or given by the superior court of the province or by a judge or official of the court.
(6) L’extrait produit, enregistré ou autrement inscrit dans une province en application du paragraphe (4) peut, de la même manière et dans la même mesure que s’il s’agissait d’un document faisant preuve du contenu d’un jugement visé à l’alinéa (4)a) ou d’une somme visée à l’alinéa (4)b), faire l’objet dans la province d’une procédure visant notamment les mesures suivantes :
Procédure engagée à la faveur d’un extrait

a) exiger le paiement de la somme attestée par l’extrait, des intérêts afférents et des dépens et autres frais payés ou engagés en vue de la production, de l’enregistrement ou de toute autre inscription de l’extrait ou en vue de l’exécution de la procédure de recouvrement de la somme;

b) renouveler ou autrement prolonger l’effet de la production, de l’enregistrement ou de toute autre inscription de l’extrai