Passer au contenu

Projet de loi C-43

Si vous avez des questions ou commentaires concernant l'accessibilité à cette publication, veuillez communiquer avec nous à accessible@parl.gc.ca.

First Session, Thirty-eighth Parliament,
53-54 Elizabeth II, 2004-2005
Première session, trente-huitième législature,
53-54 Elizabeth II, 2004-2005
STATUTES OF CANADA 2005
CHAPTER 30
LOIS DU CANADA (2005)
CHAPITRE 30
An Act to implement certain provisions of the budget tabled in Parliament on February 23, 2005
Loi portant exécution de certaines dispositions du budget déposé au Parlement le 23 février 2005


ASSENTED TO
29th JUNE, 2005
BILL C-43
SANCTIONNÉE
LE 29 JUIN 2005
PROJET DE LOI C-43




RECOMMENDATION
Her Excellency the Governor General recommends to the House of Commons the appropriation of public revenue under the circumstances, in the manner and for the purposes set out in a measure entitled “An Act to implement certain provisions of the budget tabled in Parliament on February 23, 2005”.
SUMMARY
Part 1 amends the Income Tax Act and the Income Tax Application Rules to
(a) increase the amount that Canadians can earn tax free;
(b) increase the annual limits on contributions to tax-deferred retirement savings plans;
(c) eliminate the foreign property limitations on tax-deferred retirement savings plans;
(d) increase the Child Disability Benefit supplement to the Canada Child Tax Benefit;
(e) allow for a longer period for the existence of and contributions to a Registered Education Savings Plan in certain circumstances where the plan beneficiary is eligible for the disability tax credit;
(f) increase the maximum refundable medical expense supplement;
(g) exclude emergency medical services vehicles from the standby charge;
(h) extend to January 11, 2005 the date for charitable giving in respect of the 2004 taxation year for the tsunami relief effort;
(i) eliminate the corporate surtax; and
(j) extend the SR&ED tax incentives to SR&ED performed in Canada’s exclusive economic zone.
Part 2 amends the Air Travellers Security Charge Act to reduce the air travellers security charge for domestic air travel to $5 for one-way travel and to $10 for round-trip travel, for transborder air travel to $8.50 and for other international air travel to $17, applicable to air travel purchased on or after March 1, 2005.
Part 3 amends Part IX of the Excise Tax Act to extend the application of the 83 per cent rebate of the goods and services tax (GST) and the federal component of the harmonized sales tax (HST) to eligible charities and non-profit organizations in respect of the tax they pay on their purchases to provide exempt health care supplies similar to those traditionally provided in hospitals. It also amends that Act to provide that a director of a corporation may, under certain conditions, be held liable not only for unremitted net GST/HST amounts, but also for GST/HST net tax refund amounts to which the corporation is not entitled. Finally, it amends that Act to allow, under strict conditions, the creation of a Web-based GST/HST registry to facilitate the verification of a supplier’s registration by a registrant for the purposes of claiming input tax credits.
Part 4 amends Schedule I to the Excise Tax Act to phase out the excise tax on jewellery through a series of rate reductions over the next four years.
Part 5 amends the Federal-Provincial Fiscal Arrangements Act to authorize the Minister of Finance to pay funds to a trust established to provide the provinces with funding for the purpose of early learning and child care.
Part 6 authorizes the Minister of Finance to pay funds to a trust established to provide the Territories with funding for the purpose of assisting them to achieve the goals of the Northern Strategy.
Part 7 amends the Auditor General Act to permit the Auditor General to conduct inquiries into and report on the affairs of certain corporations that have received at least $100,000,000 in funding from Her Majesty in right of Canada. This Part also amends the Financial Administration Act to extend the application of financial management and control provisions in that Act to wholly-owned subsidiaries of parent Crown corporations and certain parent Crown corporations.
Part 8 authorizes the payment of funds to various foundations, including the Federation of Canadian Municipalities for the purpose of providing funding to the Green Municipal Fund.
Part 9 amends the Asia-Pacific Foundation of Canada Act to focus the mandate of the Foundation, to modify its governance structure, to establish qualifications for the appointment of the directors and the President, to impose a duty of care on the directors and the President and to require that the Foundation offer its services in both official languages. It also amends the Act to specify the type of funds the Foundation may receive and the appropriate use of those funds and to require that those funds be invested in accordance with policies, standards and procedures established by the board. In addition, the provisions of the Act respecting auditing, annual reports and winding-up have been expanded.
Part 10 amends Part 1 of the Budget Implementation Act, 1998 to broaden the category of persons to whom the Canada Millennium Scholarship Foundation may grant scholarships and bursaries to include not only persons who are Canadian citizens or permanent residents of Canada within the meaning of subsection 2(1) of the Immigration and Refugee Protection Act but also persons who are protected persons within the meaning of subsection 95(2) of that Act, for example, Convention refugees.
Part 11 authorizes the Minister of State (Infrastructure and Communities), pursuant to the initiative commonly known as “A New Deal for Cities and Communities”, to make payments for the purpose of providing funding, in the fiscal year 2005-2006, to cities and communities for environmentally sustainable infrastructure initiatives, in accordance with agreements to be negotiated with provinces, territories and first nations.
Part 12 enacts the Nova Scotia and Newfoundland and Labrador Additional Fiscal Equalization Offset Payments Act. The legislation will implement the arrangements of February 14, 2005 reached with Newfoundland and Labrador and Nova Scotia on offshore revenues. To do this, the legislation will
(a) authorize the payment of equalization offset payments to Newfoundland and Labrador and Nova Scotia for 2004-05 to 2011-12, set out the conditions under which payments will be extended to any of fiscal years 2012-13 to 2019-20, and authorize payments for that period should those conditions be met;
(b) set out the manner in which the offset payments are to be calculated;
(c) authorize the making of a cash pre-payment in the amount of $2 billion in respect of the agreement with Newfoundland and Labrador and a cash pre-payment in the amount of $830 million in respect of the agreement with Nova Scotia; and
(d) implement all other aspects of the agreements.
Consequential amendments to the Budget Implementation Act, 2004 respecting offset payments to Nova Scotia will also be required to ensure that 100 per cent offset is being provided for in fiscal years 2004-05 and 2005-06.
Part 13 establishes an Agency, to be called the Canada Emission Reduction Incentives Agency, to acquire greenhouse emission reduction and removal credits on behalf of the Government of Canada.
Part 14 enacts the Greenhouse Gas Technology Investment Fund Act. That Act establishes an account in the accounts of Canada called the Greenhouse Gas Technology Investment Fund to which are to be charged amounts paid by the Minister of Natural Resources for the purpose of
(a) research into, or the development or demonstration of, technologies or processes intended to reduce emissions of greenhouse gases from industrial sources or to remove greenhouse gases from the atmosphere in the course of an industrial operation; or
(b) creating elements of the infrastructure that are necessary to support research into, or the development or demonstration of, those technologies or processes.
The Act also provides for the creation of technology investment units in respect of amounts that are contributed to Her Majesty for those purposes.
Part 15 amends the Canada Deposit Insurance Corporation Act to
(a) increase the deposit insurance coverage limit for insurable deposits from $60,000 to $100,000;
(b) repeal the authority of the Corporation to make by-laws respecting standards of sound business and financial practices for member institutions; and
(c) provide that the deposits of a federal institution shall automatically be insured.
Part 16 amends the Canada Student Financial Assistance Act to provide for the termination of the obligations of certain borrowers in respect of student loans in the event of their death or if, as a result of their permanent disability, they are unable to repay their loan without exceptional hardship, taking into account their family income.
Part 17 amends the Currency Act with respect to the Exchange Fund Account and the management of Canada’s foreign exchange reserves. These amendments include authorizing the Minister of Finance to establish a policy concerning the investment of assets held in that Account and to advance funds to that Account on terms and conditions that the Minister considers appropriate.
Part 18 amends the Department of Public Works and Government Services Act to provide the Minister of Public Works and Government Services with responsibility for the procurement of goods and services for the federal government, and to authorize the Minister to negotiate and enter into contracts on behalf of the Government of Canada and to make commitments to a minimum volume of purchases on its behalf.
Part 19 amends the Employment Insurance Act and the Department of Human Resources Development Act to allow the Canada Employment Insurance Commission to set the premium rate under a new rate-setting mechanism. In setting the rate, the Commission will take into account the principle that the premium rate should generate just enough premium revenue to cover payments to be made for that year, as well as the report from the employment insurance chief actuary and any public input. On an as-needed basis, the Commission may also contract for the services of persons with specialized knowledge in rate-setting matters. If it is in the public interest to do so, the Governor in Council may substitute a different premium rate. In any given year, the rate cannot change by more than 0.15% ($0.15 per $100) from the previous year’s rate, and for the years 2006 and 2007 must not exceed 1.95% ($1.95 per $100).
Part 20 amends the Employment Insurance Act, for the purpose of the implementation of a premium reduction agreement between the Government of Canada and a province, to allow for a regulatory scheme to make the necessary adjustments and modifications to that Act as required to harmonize it with a provincial law that has the effect of reducing or eliminating the special benefits payable under that Act. A consequential change is also made to the parental benefits provisions.
Part 21 amends the Financial Administration Act to provide the authority for the President of the Treasury Board to create a shared-governance corporate entity for the purpose of administering group insurance or other benefit programs. In addition, the amendments provide the authority for the Treasury Board to establish or modify those programs not just for employees of the public service but for other persons or classes of persons as well.
Part 22 amends the Old Age Security Act to increase the guaranteed income supplement by $18 a month for single pensioners and by $14.50 a month for each pensioner in a couple, effective January 2006. Also, the amendments increase the allowance by $14.50 a month and the allowance for the survivor by $18 a month, effective January 2006. In addition, the amendments provide for identical increases to the guaranteed income supplement, the allowance and the allowance for the survivor in January 2007.
Part 23 authorizes the Minister of Finance to pay funds directly to the provinces of Quebec, British Columbia and Saskatchewan and to each of the three Territories.
RECOMMANDATION
Son Excellence la gouverneure générale recommande à la Chambre des communes l’affectation de deniers publics dans les circonstances, de la manière et aux fins prévues dans une mesure intitulée « Loi portant exécution de certaines dispositions du budget déposé au Parlement le 23 février 2005 ».
SOMMAIRE
La partie 1 modifie la Loi de l’impôt sur le revenu et les Règles concernant l’application de l’impôt sur le revenu en vue :
a) d’accroître le montant de revenu que les Canadiens peuvent gagner en franchise d’impôt;
b) de hausser les plafonds de cotisation annuelle aux régimes d’épargne-retraite à imposition différée;
c) d’éliminer le plafond relatif aux biens étrangers applicable aux régimes d’épargne-retraite à imposition différée;
d) de hausser la Prestation pour enfants handicapés de la Prestation fiscale canadienne pour enfants;
e) de prolonger la période pendant laquelle un régime enregistré d’épargne-études peut exister ainsi que la période pendant laquelle il est permis d’y verser des cotisations, dans le cas où le bénéficiaire du régime a droit au crédit d’impôt pour personnes handicapées;
f) de hausser le plafond du supplément remboursable pour frais médicaux;
g) d’exclure les véhicules de secours médical d’urgence de l’application des règles sur les frais pour droit d’usage;
h) de prolonger jusqu’au 11 janvier 2005 le délai pour le versement de dons pour l’année d’imposition 2004 pour le secours aux sinistrés du tsunami;
i) éliminer la surtaxe qui est imposée aux sociétés;
j) d’étendre les incitatifs fiscaux pour RS&DE aux activités de RS&DE menées dans la zone économique exclusive du Canada.
La partie 2 modifie la Loi sur le droit pour la sécurité des passagers du transport aérien en vue de réduire le droit pour la sécurité des passagers du transport aérien à 5 $, pour les vols intérieurs aller seulement, et à 10 $, pour les vols intérieurs aller-retour. Le droit applicable aux vols transfrontaliers est ramené à 8,50 $ et celui applicable aux autres vols internationaux, à 17 $. Les nouveaux taux s’appliquent au transport aérien acheté après le 28 février 2005.
La partie 3 modifie la partie IX de la Loi sur la taxe d’accise de sorte que le remboursement de 83 % de la taxe sur les produits et services (TPS) et de la composante fédérale de la taxe de vente harmonisée (TVH) puisse être accordé à certains organismes de bienfaisance et organismes à but non lucratif au titre de la taxe qu’ils paient sur les achats faits en vue d’effectuer des fournitures exonérées de services de santé semblables à ceux traditionnellement offerts dans les hôpitaux. En outre, elle modifie cette loi afin de prévoir que les administrateurs d’une personne morale peuvent, dans certaines circonstances, être tenus responsables non seulement des montants de TPS/TVH nette non versés, mais aussi des montants de remboursement de taxe nette auxquels la personne morale n’avait pas droit. Enfin, elle modifie la même loi afin de permettre, selon des conditions rigoureuses, la création d’un répertoire TPS/TVH accessible sur le Web pour faciliter la vérification de l’inscription d’un fournisseur par les inscrits qui demandent des crédits de taxe sur les intrants.
La partie 4 modifie l’annexe I de la Loi sur la taxe d’accise en vue d’éliminer graduellement la taxe d’accise sur les bijoux au moyen d’une série de réductions de taux étalées sur les quatre prochaines années.
La partie 5 modifie la Loi sur les arrangements fiscaux entre le gouvernement fédéral et les provinces afin d’autoriser le ministre des Finances à verser des fonds à une fiducie établie en vue de fournir du financement aux provinces pour l’apprentissage et la garde des jeunes enfants.
La partie 6 autorise le ministre des Finances à effectuer des paiements à une fiducie établie en vue de fournir du financement aux territoires pour les aider à atteindre les objectifs de la Stratégie pour le Nord.
La partie 7 modifie la Loi sur le vérificateur général afin d’autoriser le vérificateur général à effectuer des enquêtes et à faire rapport à l’égard de sociétés qui ont reçu pour leur financement au moins cent millions de dollars de Sa Majesté du chef du Canada. Elle modifie également la Loi sur la gestion des finances publiques afin de rendre applicables les dispositions en matière de gestion et de contrôle financiers de celle-ci aux filiales à cent pour cent des sociétés d’État mères et à certaines sociétés d’État mères.
La partie 8 autorise le versement de fonds à diverses fondations, notamment la Fédération canadienne des municipalités en vue du financement du Fonds municipal vert.
La partie 9 modifie la Loi sur la Fondation Asie-Pacifique du Canada pour préciser le mandat de la Fondation, redéfinir sa structure de gouvernance et l’obliger à offrir ses services dans les deux langues officielles, et pour préciser les qualités requises de ses administrateurs et de son président et leur imposer un devoir de diligence. Elle vient aussi préciser le type de fonds que la Fondation peut recevoir et l’utilisation qu’elle peut en faire, et exiger que leur investissement soit conforme aux politiques, aux normes et aux procédures établies par le conseil. De plus, les dispositions de la loi portant sur la vérification, la présentation du rapport annuel et la liquidation ont été élargies.
La partie 10 modifie la partie 1 de la Loi d’exécution du budget de 1998 pour élargir la catégorie de personnes auxquelles la Fondation canadienne des bourses d’études du millénaire peut attribuer une bourse de façon à inclure non seulement les citoyens canadiens ou les résidents permanents du Canada au sens du paragraphe 2(1) de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés, mais également les personnes protégées au sens du paragraphe 95(2) de cette loi, telles que les réfugiés au sens de la Convention.
La partie 11 autorise le ministre d’État (Infrastructure et Collectivités), dans le cadre du programme intitulé « Nouveau pacte pour les villes et les collectivités », à faire des paiements aux villes et aux collectivités pour l’exercice 2005-2006, conformément aux accords éventuellement conclus avec les provinces, les territoires et les premières nations, pour la réalisation d’opérations durables du point de vue de l’environnement en matière d’infrastructure.
La partie 12 édicte la Loi sur les paiements de péréquation compensatoires supplémentaires à la Nouvelle-Écosse et à Terre-Neuve-et-Labrador. Cette loi met en oeuvre les ententes conclues le 14 février 2005 avec la Nouvelle-Écosse et avec Terre-Neuve-et-Labrador au sujet des recettes tirées des ressources extracôtières. À cette fin :
a) elle autorise le versement de paiements de péréquation compensatoires supplémentaires à la Nouvelle-Écosse et à Terre-Neuve-et-Labrador pour les exercices 2004-2005 à 2011-2012, prévoit les conditions de prolongation des paiements pour les exercices 2012-2013 à 2019-2020 et autorise ces paiements si ces conditions sont remplies;
b) elle prévoit le mode de calcul des paiements de péréquation compensatoires supplémentaires;
c) elle autorise le versement d’un paiement initial en espèces de 830 millions de dollars relativement à l’entente conclue avec la Nouvelle-Écosse, et de deux milliards de dollars relativement à l’entente conclue avec Terre-Neuve-et-Labrador;
d) elle pourvoit aux autres mesures de mise en oeuvre des ententes.
Elle apporte aussi des modifications corrélatives à la Loi d’exécution du budget de 2004 concernant les paiements à la Nouvelle-Écosse afin que la compensation égale cent pour cent pour les exercices 2004-2005 et 2005-2006.
La partie 13 constitue l’Agence canadienne pour l’incitation à la réduction des émissions en vue d’acquérir des crédits de réduction et de séquestration de gaz à effet de serre pour le compte du gouvernement du Canada.
La partie 14 édicte la Loi sur le Fonds d’investissement technologique pour la lutte aux gaz à effet de serre. Cette loi établit, parmi les comptes du Canada, un compte intitulé « Fonds d’investissement technologique pour la lutte aux gaz à effet de serre » duquel sont débitées les sommes que le ministre des Ressources naturelles peut consacrer :
a) à la réalisation de travaux de recherche, de mise au point ou de mise à l’épreuve concernant les techniques ou procédés destinés à la réduction des émissions de gaz à effet de serre provenant de sources industrielles ou à la séquestration de gaz à effet de serre provenant de l’atmosphère dans le cadre d’une exploitation industrielle;
b) à l’établissement des éléments d’infrastructure nécessaires pour permettre la réalisation des travaux de recherche, de mise au point ou de mise à l’épreuve concernant ces techniques ou procédés.
Cette loi prévoit en outre la création d’unités d’investissement technologique à l’égard des sommes que reçoit Sa Majesté à ces fins.
La partie 15 modifie la Loi sur la Société d’assurance-dépôts du Canada afin :
a) d’augmenter la limite de protection de l’assurance-dépôts de 60 000 $ à 100 000 $;
b) de révoquer le pouvoir de la Société de prendre des règlements administratifs sur les normes des pratiques commerciales et financières saines pour les institutions membres;
c) de prévoir que les dépôts d’une institution fédérale sont automatiquement assurés.
La partie 16 modifie la Loi fédérale sur l’aide financière aux étudiants afin de prévoir que les obligations de certains emprunteurs s’éteignent au moment de leur décès ou lorsque, en raison d’une invalidité permanente et compte tenu du revenu familial, ils ne peuvent rembourser leur prêt sans privations excessives.
La partie 17 modifie la Loi sur la monnaie à l’égard du Compte du fonds des changes et de la gestion des réserves de change du Canada. Les modifications visent notamment à autoriser le ministre des Finances à établir une politique concernant l’investissement des actifs détenus dans le Compte et à verser des avances au Compte selon les modalités qu’il juge indiquées.
La partie 18 modifie la Loi sur le ministère des Travaux publics et des Services gouvernementaux pour conférer au ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux la responsabilité de l’approvisionnement en biens et services au sein de l’administration et pour le doter du pouvoir de négocier les achats pour le compte de l’ensemble de l’administration et de s’engager à acheter une quantité minimale de biens et services au nom de l’administration.
La partie 19 modifie la Loi sur l’assurance-emploi et la Loi sur le ministère du Développement des ressources humaines afin de permettre à la Commission de l’assurance-emploi du Canada de fixer le taux de cotisation conformément à un nouveau mécanisme, c’est-à-dire en tenant compte du principe voulant que ce taux soit propre à faire en sorte que le montant des cotisations à recevoir pendant l’année soit juste suffisant pour couvrir les sommes à verser pendant la même année, du rapport de l’actuaire en chef de l’assurance-emploi et des observations du public. La Commission peut engager à contrat des spécialistes pour la fixation du taux de cotisation. S’il l’estime dans l’intérêt public, le gouverneur en conseil peut substituer un autre taux de cotisation à celui fixé par la Commission. D’une année à l’autre, le taux de cotisation ne peut varier de plus de quinze centièmes (0,15 % ou 15 cents par 100 $). Pour 2006 et 2007, il ne peut excéder 1,95 % (1,95 $ par 100 $).
La partie 20 modifie la Loi sur l’assurance-emploi afin de permettre la mise en oeuvre de tout accord de réduction du taux de cotisation conclu entre les gouvernement du Canada et des provinces et de permettre la prise des règlements nécessaires aux ajustements et modifications à la loi qui sont requis pour l’harmonisation de celle-ci avec les lois provinciales ayant pour effet de réduire ou d’éliminer les prestations spéciales à verser en vertu de la Loi sur l’assurance-emploi. Elle apporte également une modification aux dispositions touchant les prestations parentales.
La partie 21 modifie la Loi sur la gestion des finances publiques afin d’autoriser le président du Conseil du Trésor à constituer une personne morale cogérée chargée de veiller à l’administration de programmes d’assurances collectives ou de programmes accordant d’autres avantages. Elle permet en outre au Conseil du Trésor d’établir ou de modifier de tels programmes à l’égard non seulement des employés de l’administration publique fédérale mais encore d’autres personnes ou catégories de personnes.
La partie 22 modifie la Loi sur la sécurité de la vieillesse pour augmenter, à compter de janvier 2006, le supplément de revenu garanti de 18 $ par mois pour les pensionnés célibataires et de 14,50 $ par mois pour chacun des membres d’un couple de pensionnés. À compter de la même date, l’allocation est également augmentée de 14,50 $ par mois et l’allocation au survivant de 18 $ par mois. Les mêmes augmentations seront accordées en janvier 2007.
La partie 23 autorise le ministre des Finances à effectuer des paiements au Québec, à la Colombie-Britannique, à la Saskatchewan et aux trois territoires.
Also available on the Parliament of Canada Web Site at the following address:
http://www.parl.gc.ca
Aussi disponible sur le site Web du Parlement du Canada à l’adresse suivante :
http://www.parl.gc.ca

TABLE OF PROVISIONS
TABLE ANALYTIQUE
AN ACT TO IMPLEMENT CERTAIN PROVISIONS OF THE BUDGET TABLED IN PARLIAMENT ON FEBRUARY 23, 2005
LOI PORTANT EXÉCUTION DE CERTAINES DISPOSITIONS DU BUDGET DÉPOSÉ AU PARLEMENT LE 23 FÉVRIER 2005
SHORT TITLE
TITRE ABRÉGÉ
1.       Budget Implementation Act, 2005
1.       Loi d’exécution du budget de 2005
PART 1
PARTIE 1
AMENDMENTS IN RESPECT OF INCOME TAX
MODIFICATIONS CONCERNANT L’IMPÔT SUR LE REVENU
2-18.       Income Tax Act
2-18.       Loi de l’impôt sur le revenu
19.       Income Tax Application Rules
19.       Règles concernant l’application de l’impôt sur le revenu
PART 2
PARTIE 2
AMENDMENTS IN RESPECT OF THE AIR TRAVELLERS SECURITY CHARGE
MODIFICATIONS CONCERNANT LE DROIT POUR LA SÉCURITÉ DES PASSAGERS DU TRANSPORT AÉRIEN
20.       Air Travellers Security Charge Act
20.       Loi sur le droit pour la sécurité des passagers du transport aérien
Coordinating Amendment
Disposition de coordination
21.       Bill C-33
21.       Projet de loi C-33
PART 3
PARTIE 3
AMENDMENTS IN RESPECT OF THE GOODS AND SERVICES TAX AND HARMONIZED SALES TAX
MODIFICATIONS CONCERNANT LA TAXE SUR LES PRODUITS ET SERVICES ET LA TAXE DE VENTE HARMONISÉE
22-24.       Excise Tax Act
22-24.       Loi sur la taxe d’accise
PART 4
PARTIE 4
AMENDMENTS IN RESPECT OF EXCISE TAX ON JEWELLERY, ETC.
MODIFICATIONS CONCERNANT LA TAXE D’ACCISE SUR LES BIJOUX
25-26.       Excise Tax Act
25-26.       Loi sur la taxe d’accise
PART 5
PARTIE 5
AMENDMENTS TO THE FEDERAL-PROVINCIAL FISCAL ARRANGEMENTS ACT
MODIFICATION DE LA LOI SUR LES ARRANGEMENTS FISCAUX ENTRE LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL ET LES PROVINCES
27-28.       Federal-Provincial Fiscal Arrangements Act
27-28.       Loi sur les arrangements fiscaux entre le gouvernement fédéral et les provinces
Coordinating Amendment
Disposition de coordination
29.       Bill C-39
29.       Projet de loi C-39
PART 6
PARTIE 6
NORTHERN STRATEGY
STRATÉGIE POUR LE NORD
30.       Payments to trust
30.       Paiement à une fiducie
PART 7
PARTIE 7
AUDITOR GENERAL OF CANADA
VÉRIFICATEUR GÉNÉRAL DU CANADA
31-34.       Auditor General Act
31-34.        Loi sur le vérificateur général
35-40.       Financial Administration Act
35-40.        Loi sur la gestion des finances publiques
Consequential Amendments
Modifications connexes
41-43.       Broadcasting Act
41-43.       Loi sur la radiodiffusion
44.       Canada Post Corporation Act
44.       Loi sur la Société canadienne des postes
45-46.       Canadian Race Relations Foundation Act
45-46.       Loi sur la Fondation canadienne des relations raciales
47-49.       Public Sector Pension Investment Board Act
47-49.       Loi sur l’Office d’investissement des régimes de pensions du secteur public
Coordinating Amendments
Dispositions de coordination
50.       Bill C-6
50.       Projet de loi C-6
51.       Bill C-18
51.       Projet de loi C-18
PART 8
PARTIE 8
PAYMENTS TO CERTAIN ENTITIES
PAIEMENTS À CERTAINES ENTITÉS
Aboriginal Healing Foundation
Fondation autochtone de guérison
52.       Payment of $40,000,000
52.       Paiement de 40 000 000 $
Asia-Pacific Foundation of Canada
Fondation Asie-Pacifique du Canada
53.       Payment of $50,000,000
53.       Paiement de 50 000 000 $
Canadian Academies of Science
Académies canadiennes des sciences
54.       Payment of $30,000,000
54.       Paiement de 30 000 000 $
Canadian Cattlemen’s Association
Canadian Cattlemen’s Association
55.       Payment of $50,000,000
55.       Paiement de 50 000 000 $
Canadian Youth Business Foundation
Fondation canadienne des jeunes entrepreneurs
56.       Payment of $10,000,000
56.       Paiement de 10 000 000 $
Federation of Canadian Municipalities
Fédération canadienne des municipalités
57.       Payment of $300,000,000
57.       Paiement de 300 000 000 $
Genome Canada
Génome Canada
58.       Payment of $165,000,000
58.       Paiement de 165 000 000 $
Precarn Incorporated
Precarn Inc.
59.       Payment of $20,000,000
59.       Paiement de 20 000 000 $
PART 9
PARTIE 9
ASIA-PACIFIC FOUNDATION OF CANADA
FONDATION ASIE-PACIFIQUE DU CANADA
60-80.       Asia-Pacific Foundation of Canada Act
60-80.       Loi sur la Fondation Asie-Pacifique du Canada
Coordinating Amendments
Dispositions de coordination
81.       2003, c. 22
81.       2003, ch. 22
PART 10
PARTIE 10
AMENDMENT TO THE BUDGET IMPLEMENTATION ACT, 1998
MODIFICATION DE LA LOI D’EXÉCUTION DU BUDGET DE 1998
82.       Budget Implementation Act, 1998
82.       Loi d’exécution du budget de 1998
PART 11
PARTIE 11
PAYMENTS FOR INFRASTRUCTURE
PAIEMENTS POUR L’INFRASTRUCTURE
83.       Payments for infrastructure
83.       Paiements pour l’infrastructure
84.       Bilateral agreement
84.       Accord
PART 12
PARTIE 12
NOVA SCOTIA AND NEWFOUNDLAND AND LABRADOR ADDITIONAL FISCAL EQUALIZATION OFFSET PAYMENTS
PAIEMENTS DE PÉRÉQUATION COMPENSATOIRES SUPPLÉMENTAIRES À LA NOUVELLE-ÉCOSSE ET À TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR
85.       Enactment of Act
85.       Édiction de la loi
SHORT TITLE
TITRE ABRÉGÉ
1.       Nova Scotia and Newfoundland and Labrador Additional Fiscal Equalization Offset Payments Act
1.       Loi sur les paiements de péréquation compensatoires supplémentaires à la Nouvelle-Écosse et à Terre-Neuve-et-Labrador
INTERPRETATION
DÉFINITIONS
2.       Definitions
2.       Définitions
PURPOSE
OBJET
3.       Purpose of the Act
3.       Objet de la loi
PART 1
PARTIE 1
ADDITIONAL FISCAL EQUALIZATION OFFSET PAYMENTS FOR NOVA SCOTIA
PAIEMENTS DE PÉRÉQUATION COMPENSATOIRES SUPPLÉMENTAIRES À LA NOUVELLE-ÉCOSSE
4.       Definitions
4.       Définitions
5.       Payment of $830 million
5.       Paiement de 830 000 000 $
6.       Additional fiscal equalization offset payment of $30.5 million
6.       Paiement de péréquation compensatoire supplémentaire de 30 500 000 $
7.       Additional fiscal equalization offset payments for the 2006-2012 period
7.       Paiement de péréquation compensatoire supplémentaire pour 2006-2012
8.       Calculation of payments
8.       Calcul des paiements
9.       Restriction
9.       Réserve
10.       Restriction
10.       Réserve
11.       Transitional payments for the 2006-2011 period
11.       Paiement de transition : 2006-2011
12.       Additional fiscal equalization offset payments for the 2012-2020 period
12.       Paiement de péréquation compensatoire supplémentaire : 2012-2020
13.       Restriction
13.       Réserve
14.       Transitional payments for the 2012-2020 period
14.       Paiements de transition : 2012-2020
15.       Review of the Canada–Nova Scotia Arrangement
15.       Examen de l’Entente Canada — Nouvelle-Écosse
16.       Discussions
16.       Discussions
17.       Determination
17.       Détermination
PART 2
PARTIE 2
ADDITIONAL FISCAL EQUALIZATION OFFSET PAYMENTS FOR NEWFOUNDLAND AND LABRADOR
PAIEMENTS DE PÉRÉQUATION COMPENSATOIRES SUPPLÉMENTAIRES À TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR
18.       Definitions
18.       Définitions
19.       Payment of $2 billion
19.       Paiement de 2 000 000 000 $
20.       Additional fiscal equalization offset payment of $133.6 million
20.       Paiement de péréquation compensatoire supplémentaire de 133 600 000 $
21.       Additional fiscal equalization offset payment for the 2006-2012 period
21.       Paiement de péréquation compensatoire supplémentaire pour 2006-2012
22.       Calculation of payments
22.       Calcul des paiements
23.       Restriction
23.       Réserve
24.       Restriction
24.       Réserve
25.       Transitional payments for 2011-2012
25.       Paiement de transition : 2011-2012
26.       Additional fiscal equalization offset payments for the 2012-2020 period
26.       Paiement de péréquation compensatoire supplémentaire : 2012-2020
27.       Restriction
27.       Réserve
28.       Transitional payments for the 2012-2020 period
28.       Paiements de transition : 2012-2020
29.       Review of the Canada–New­foundland and Labrador Arrangement
29.       Examen de l’Entente Canada — Terre-Neuve-et-Labrador
30.       Discussions
30.       Discussions
31.       Determination
31.       Détermination
PART 3
PARTIE 3
GENERAL PROVISIONS
DISPOSITIONS GÉNÉRALES
32.       Appropriation
32.       Affectation
33.       Regulations
33.       Règlements
Related Amendment to the Budget Implementation Act, 2004
Modification connexe de la Loi d’exécution du budget de 2004
86.       Budget Implementation Act, 2004
86.       Loi d’exécution du budget de 2004
PART 13
PARTIE 13
CANADA EMISSION REDUCTION INCENTIVES AGENCY
AGENCE CANADIENNE POUR L’INCITATION À LA RÉDUCTION DES ÉMISSIONS
87.       Enactment of Act
87.       Édiction de la loi
SHORT TITLE
TITRE ABRÉGÉ
1.       Canada Emission Reduction Incentives Agency Act
1.       Loi sur l’Agence canadienne pour l’incitation à la réduction des émissions
INTERPRETATION
DÉFINITIONS
2.       Definitions
2.       Définitions
INTERPRETATION
INTERPRÉTATION
2.1       Interpretation
2.1       Interprétation
DESIGNATIONS
DÉSIGNATION
3.       Designations
3.       Désignation
ESTABLISHMENT OF AGENCY
CONSTITUTION
4.       Establishment
4.       Constitution de l’Agence
5.       Minister responsible
5.       Ministre responsable
OBJECT
MISSION
6.       Object
6.       Mission
ORGANIZATION AND HEAD OFFICE
ORGANISATION ET SIÈGE
7.       Appointment of President
7.       Nomination du président
8.       President’s powers
8.       Attributions du président
9.       Delegation by President
9.       Délégation par le président
10.       Remuneration
10.       Rémunération
11.       Head office
11.       Siège de l’Agence
ADVISORY BOARD
COMITÉ CONSULTATIF
12.       Appointment of members
12.       Comité consultatif
EMPLOYEES
PERSONNEL
13.       Employees
13.       Personnel
DUTIES AND POWERS OF THE AGENCY
ATTRIBUTIONS DE L’AGENCE
14.       Contracts and agreements
14.       Contrats et accords
15.       Legal proceedings
15.       Action en justice
16.       Procurement process
16.       Processus d’acquisition
17.       Competitive process — eligible domestic credits
17.       Processus d’acquisition concurrentiel — crédits nationaux admissibles
18.       Competitive process — eligible Kyoto units
18.       Processus d’acquisition concurrentiel — unités Kyoto admissibles
19.       Advance payment for eligible domestic credits
19.       Crédits nationaux admissibles futurs
20.       Credits to be recorded
20.       Inscription des crédits admissibles
21.       Contracts with Her Majesty
21.       Contrats avec Sa Majesté
GENERAL
DISPOSITIONS GÉNÉRALES
22.       Accident compensation
22.       Indemnisation
CORPORATE BUSINESS PLAN
PLAN D’ENTREPRISE
23.       Corporate business plan
23.       Plan d’entreprise
AUDIT
VÉRIFICATION
24.       Annual audit
24.       Vérification
ANNUAL REPORT
RAPPORT D’ACTIVITÉS
25.       Annual report
25.       Rapport d’activités
Consequential Amendments
Modifications corrélatives
88.       Access to Information Act
88.       Loi sur l’accès à l’information
89.       Financial Administration Act
89.       Loi sur la gestion des finances publiques
90.       Privacy Act
90.       Loi sur la protection des renseignements personnels
91.       Public Service Staff Relations Act
91.       Loi sur les relations de travail dans la fonction publique
92.       Public Service Superannuation Act
92.       Loi sur la pension de la fonction publique
Coordinating Amendments
Dispositions de coordination
93.       2003, c. 22
93.       2003, ch. 22
94.       2003, c. 22
94.       2003, ch. 22
Coming into Force
Entrée en vigueur
95.       Order in council
95.       Décret
PART 14
PARTIE 14
GREENHOUSE GAS TECHNOLOGY INVESTMENT FUND ACT
FONDS D'INVESTISSEMENT TECHNOLOGIQUE POUR LA LUTTE AUX GAS À EFFET DE SERRE
96.       Enactment of Act
96.       Édiction de la loi
SHORT TITLE
TITRE ABRÉGÉ
1.       Greenhouse Gas Technology Investment Fund Act
1.       Loi sur le Fonds d'investissement technologique pour la lutte aux gaz à effet de serre
INTERPRETATION
DÉFINITIONS
2.       Definitions
2.       Définitions
GREENHOUSE GAS TECHNOLOGY INVESTMENT FUND
FONDS D'INVESTISSEMENT TECHNOLOGIQUE POUR LA LUTTE AUX GAZ À EFFET DE SERRE
3.       Establishment
3.       Fonds d'investissement technologique pour la lutte aux gaz à effect de serre
4.       Amounts to be credited to Fund
4.       Sommes à porter au crédit du Fonds
5.       Amounts charged to Fund
5.       Débit
GRANTS OR CONTRIBUTIONS
SUBVENTIONS ET CONTRIBUTIONS
6.       Power of Minister
6.       Pouvoirs du ministre
ADVISORY BOARD
COMITÉ CONSULTATIF
7.       Appointment of members
7.       Comité consultatif
TECHNOLOGY INVESTMENT UNITS
UNITÉS D'INVESTISSEMENT TECHNOLOGIQUE
8.       Creation
8.       Création
Coming into Force
Entrée en vigueur
97.       Order in council
97.       Décret
PART 15
PARTIE 15
AMENDMENTS TO THE CANADA DEPOSIT INSURANCE CORPORATION ACT
MODIFICATION DE LA LOI SUR LA SOCIÉTÉ D’ASSURANCE-DÉPÔTS DU CANADA
98-108.       Canada Deposit Insurance Corporation Act
98-108.       Loi sur la Société d’assurance-dépôts du Canada
Coming into Force
Entrée en vigueur
109.       Order in council
109.       Décret
PART 16
PARTIE 16
AMENDMENTS TO THE CANADA STUDENT FINANCIAL ASSISTANCE ACT
MODIFICATION DE LA LOI FÉDÉRALE SUR L’AIDE FINANCIÈRE AUX ÉTUDIANTS
110-112.       Canada Student Financial Assistance Act
110-112.       Loi fédérale sur l’aide financière aux étudiants
PART 17
PARTIE 17
AMENDMENTS TO THE CURRENCY ACT
MODIFICATION DE LA LOI SUR LA MONNAIE
113-116.       Currency Act
113-116.       Loi sur la monnaie
Transitional Provisions
Dispositions transitoires
117.       First fiscal year — payment into C.R.F.
117.       Versement au Trésor — premier exercice
118.       First fiscal year — report to Parliament
118.       Rapport au Parlement — premier exercice
Coming into Force
Entrée en vigueur
119.       Order in council
119.       Décret
PART 18
PARTIE 18
AMENDMENTS TO THE DEPARTMENT OF PUBLIC WORKS AND GOVERNMENT SERVICES ACT
MODIFICATION DE LA LOI SUR LE MINISTÈRE DES TRAVAUX PUBLICS ET DES SERVICES GOUVERNEMENTAUX
120-124.       Department of Public Works and Government Services Act
120-124.       Loi sur le ministère des Travaux publics et des Services gouvernementaux
Coming into Force
Entrée en vigueur
125.       Order in council
125.       Décret
PART 19
PARTIE 19
AMENDMENTS RELATED TO THE PREMIUM RATE PROVIDED FOR UNDER THE EMPLOYMENT INSURANCE ACT
MODIFICATIONS RELATIVES AU TAUX DE COTISATION PRÉVU PAR LA LOI SUR L’ASSURANCE-EMPLOI
126.       Employment Insurance Act
126.       Loi sur l’assurance-emploi
127-128.       Department of Human Resources Development Act
127-128.       Loi sur le ministère du Développement des ressources humaines
Coordinating Amendments
Dispositions de coordination
129.       Bill C-23
129.       Projet de loi C-23
PART 20
PARTIE 20
AMENDMENTS TO THE EMPLOYMENT INSURANCE ACT (PROVINCIAL PLANS)
MODIFICATION DE LA LOI SUR L’ASSURANCE-EMPLOI — RÉGIMES PROVINCIAUX
130-131.       Employment Insurance Act
130-131.       Loi sur l’assurance-emploi
PART 21
PARTIE 21
AMENDMENTS TO THE FINANCIAL ADMINISTRATION ACT
MODIFICATION DE LA LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES
132-133.       Financial Administration Act
132-133.       Loi sur la gestion des finances publiques
Coordinating Amendments
Dispositions de coordination
134.       2003, c. 22
134.       2003, ch. 22
135.       Bill C-21
135.       Projet de loi C-21
PART 22
PARTIE 22
AMENDMENTS TO THE OLD AGE SECURITY ACT
MODIFICATION DE LA LOI SUR LA SÉCURITÉ DE LA VIEILLESSE
136-137.       Old Age Security Act
136-137.       Loi sur la sécurité de la vieillesse
PART 23
PARTIE 23
PAYMENTS TO CERTAIN PROVINCES AND TERRITORIES
PAIEMENTS À CERTAINES PROVINCES ET AUX TERRITOIRES
Payment to Quebec
Paiement au Québec
138.       Payment of $200,000,000
138.       Paiement de 200 000 000 $
Payment to British Columbia
Paiement à la Colombie-Britannique
139.       Payment of $100,000,000
139.       Paiement de 100 000 000 $
Payment to Saskatchewan
Paiement à la Saskatchewan
140.       Payment of $6,500,000
140.       Paiement de 6 500 000 $
Payment to Yukon
Paiement au Yukon
141.       Payment of $13,700,000
141.       Paiement de 13 700 000 $
Payment to the Northwest Territories
Paiement aux Territoires du Nord-Ouest
142.       Payment of $22,500,000
142.       Paiement de 22 500 000 $
Payment to Nunavut
Paiement au Nunavut
143.       Payment of $21,800,000
143.       Paiement de 21 800 000 $

53-54 ELIZABETH II
53-54 ELIZABETH II
——————
——————
CHAPTER 30
CHAPITRE 30
An Act to implement certain provisions of the budget tabled in Parliament on February 23, 2005
Loi portant exécution de certaines dispositions du budget déposé au Parlement le 23 février 2005
[Assented to 29th June, 2005]
[Sanctionnée le 29 juin 2005]
Her Majesty, by and with the advice and consent of the Senate and House of Commons of Canada, enacts as follows:
Sa Majesté, sur l’avis et avec le consentement du Sénat et de la Chambre des communes du Canada, édicte :
SHORT TITLE
TITRE ABRÉGÉ
Short title

1. This Act may be cited as the Budget Implementation Act, 2005.
1. Loi d’exécution du budget de 2005.
Titre abrégé

PART 1
PARTIE 1
AMENDMENTS IN RESPECT OF INCOME TAX
MODIFICATIONS CONCERNANT L’IMPÔT SUR LE REVENU
R.S., c. 1 (5th Supp.)

Income Tax Act
Loi de l’impôt sur le revenu
L.R., ch. 1 (5e suppl.)

2. (1) Section 37 of the Income Tax Act is amended by adding the following after subsection (1.2):
2. (1) L’article 37 de la Loi de l’impôt sur le revenu est modifié par adjonction, après le paragraphe (1.2), de ce qui suit :
SR&ED in the exclusive economic zone

(1.3) For the purposes of this section and section 127 of this Act and Part XXIX of the Income Tax Regulations, an expenditure is deemed to have been made by a taxpayer in Canada if the expenditure is

(a) made by the taxpayer in the course of a business carried on by the taxpayer in Canada; and

(b) made for the prosecution of scientific research and experimental development in the exclusive economic zone of Canada, within the meaning of the Oceans Act, or in the airspace above that zone or the seabed or subsoil below that zone.
(1.3) Pour l’application du présent article, de l’article 127 de la présente loi et de la partie XXIX du Règlement de l’impôt sur le revenu, une dépense est réputée avoir été effectuée par un contribuable au Canada si, à la fois :
Recherche scientifique et développement expérimental dans la zone économique exclusive

a) elle est effectuée par le contribuable dans le cadre d’une entreprise qu’il exploite au Canada;

b) elle est effectuée dans le cadre d’activités de recherche scientifique et de développement expérimental menées dans la zone économique exclusive du Canada, au sens de la Loi sur les océans, ou dans l’espace aérien ou les fonds marins ou leur sous-sol correspondants.

(2) Subsection (1) applies to expenditures made after February 22, 2005.
(2) Le paragraphe (1) s’applique aux dépenses effectuées après le 22 février 2005.
3. (1) The portion of subsection 86.1(2) of the Act before paragraph (a) is replaced by the following:
3. (1) Le passage du paragraphe 86.1(2) de la même loi précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
Eligible distribution

(2) For the purpose of this section, a distribution by a particular corporation that is received by a taxpayer is an eligible distribution if
(2) Pour l’application du présent article, la distribution effectuée par une société donnée à un contribuable est une distribution admissible si les conditions suivantes sont réunies :
Distribution admissible

(2) The portion of paragraph 86.1(2)(f) of the Act before subparagraph (i) is replaced by the following:
(2) Le passage de l’alinéa 86.1(2)f) de la même loi précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par ce qui suit :
(f) the taxpayer elects in writing filed with the taxpayer’s return of income for the taxation year in which the distribution occurs that this section apply to the distribution and provides information satisfactory to the Minister
f) le contribuable fait, dans sa déclaration de revenu pour l’année d’imposition de la distribution, un choix afin que le présent article s’applique à la distribution, et fournit au ministre des renseignements, que celui-ci estime acceptables, établissant ce qui suit :
(3) Subsections (1) and (2) apply to distributions received after 2004.
(3) Les paragraphes (1) et (2) s’appliquent aux distributions reçues après 2004.
4. (1) The portion of paragraph 107.4(3)(b) of the Act before subparagraph (i) is replaced by the following:
4. (1) Le passage de l’alinéa 107.4(3)b) de la même loi précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par ce qui suit :
(b) the transferee trust’s cost of the property is deemed to be the amount, if any, by which
b) le coût du bien pour la fiducie cessionnaire est réputé égal à l’excédent éventuel du montant visé au sous-alinéa (i) sur le montant visé au sous-alinéa (ii) :
(2) Paragraph 107.4(3)(c) of the Act is repealed.
(2) L’alinéa 107.4(3)c) de la même loi est abrogé.
(3) Subsections (1) and (2) apply to dispositions that occur after 2004.
(3) Les paragraphes (1) et (2) s’appliquent aux dispositions effectuées après 2004.
5. Subsection 118(3.1) of the Act is replaced by the following:
5. Le paragraphe 118(3.1) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
Additions to personal credits — basic personal amount

(3.1) The amount of $7,131 referred to in paragraphs (a) to (c) of the description of B in subsection (1) (in this subsection referred to as the “particular amount”) that is to be used for the purpose of determining the amount of that description is

(a) for the 2006 taxation year, to be replaced by the amount that is the total of $100 and the amount that would be determined for that description for that year in respect of the particular amount if this section were read without reference to this subsection;

(b) for the 2007 taxation year, to be replaced by the amount that is the total of $100 and the amount that would be determined for that description for that year in respect of the particular amount by applying subsection 117.1(1) to the amount determined under paragraph (a);

(c) for the 2008 taxation year, to be replaced by the amount that is the total of $400 and the amount that would be determined for that description for that year in respect of the particular amount by applying subsection 117.1(1) to the amount determined under paragraph (b);

(d) for the 2009 taxation year, to be replaced by the amount that is the greater of

(i) the amount that is the total of $600 and the amount that would be determined for that description for that year in respect of the particular amount by applying subsection 117.1(1) to the amount determined under paragraph (c), and

(ii) $10,000; and

(e) for the 2010 and subsequent taxation years, to be replaced by the amount that is the amount that would be determined for that description for those years in respect of the particular amount by applying subsection 117.1(1) to the amount determined under paragraph (d).
(3.1) La somme de 7 131 $ figurant aux alinéas (1)a) à c) (appelée « somme donnée » au présent paragraphe) qui entre dans le calcul du total des montants visés aux alinéas (1)a) à e) est remplacée, pour les années d’imposition ci-après, par les montants suivants :
Majoration des crédits personnels — montant personnel de base

a) 2006, le montant qui correspond au total de 100 $ et de la somme qui entrerait dans ce calcul pour cette année au titre de la somme donnée si le présent article s’appliquait compte non tenu du présent paragraphe;

b) 2007, le montant qui correspond au total de 100 $ et de la somme qui entrerait dans ce calcul pour cette année au titre de la somme donnée une fois rajusté, conformément au paragraphe 117.1(1), le montant déterminé selon l’alinéa a);

c) 2008, le montant qui correspond au total de 400 $ et de la somme qui entrerait dans ce calcul pour cette année au titre de la somme donnée une fois rajusté, conformément au paragraphe 117.1(1), le montant déterminé selon l’alinéa b);

d) 2009, le plus élevé des montants suivants :

(i) le montant qui correspond au total de 600 $ et de la somme qui entrerait dans ce calcul pour cette année au titre de la somme donnée une fois rajusté, conformément au paragraphe 117.1(1), le montant déterminé selon l’alinéa c),

(ii) 10 000 $;

e) 2010 et années d’imposition suivantes, la somme qui entrerait dans ce calcul pour l’année en cause au titre de la somme donnée une fois rajusté, conformément au paragraphe 117.1(1), le montant déterminé selon l’alinéa d).

Additions to personal credits — spouse or common-law partner or wholly dependent person

(3.2) The amount of $6,055 referred to in subparagraphs (a)(ii) and (b)(iv) of the description of B in subsection (1) (in this subsection referred to as the “particular amount”) that is to be used for the purpose of determining the amount of that description is

(a) for the 2006 taxation year, to be replaced by the amount that is the total of $85 and the amount that would be determined for that description for that year in respect of the particular amount if this section were read without reference to this subsection;

(b) for the 2007 taxation year, to be replaced by the amount that is the total of $85 and the amount that would be determined for that description for that year in respect of the particular amount by applying subsection 117.1(1) to the amount determined under paragraph (a);

(c) for the 2008 taxation year, to be replaced by the amount that is the total of $340 and the amount that would be determined for that description for that year in respect of the particular amount by applying subsection 117.1(1) to the amount determined under paragraph (b);

(d) for the 2009 taxation year, to be replaced by the amount that is the greater of

(i) the amount that is the total of $510 and the amount that would be determined for that description for that year in respect of the particular amount by applying subsection 117.1(1) to the amount determined under paragraph (c), and

(ii) $8,500; and

(e) for the 2010 and subsequent taxation years, to be replaced by the amount that is the amount that would be determined for that description for those years in respect of the particular amount by applying subsection 117.1(1) to the amount determined under paragraph (d).
(3.2) La somme de 6 055 $ figurant aux alinéas (1)a) et b) (appelée « somme donnée » au présent paragraphe) qui entre dans le calcul du total des montants visés aux alinéas (1)a) à e) est remplacée, pour les années d’imposition ci-après, par les montants suivants :
Majoration des crédits personnels — époux ou conjoint de fait ou personne entièrement à charge

a) 2006, le montant qui correspond au total de 85 $ et de la somme qui entrerait dans ce calcul pour cette année au titre de la somme donnée si le présent article s’appliquait compte non tenu du présent paragraphe;

b) 2007, le montant qui correspond au total de 85 $ et de la somme qui entrerait dans ce calcul pour cette année au titre de la somme donnée une fois rajusté, conformément au paragraphe 117.1(1), le montant déterminé selon l’alinéa a);

c) 2008, le montant qui correspond au total de 340 $ et de la somme qui entrerait dans ce calcul pour cette année au titre de la somme donnée une fois rajusté, conformément au paragraphe 117.1(1), le montant déterminé selon l’alinéa b);

d) 2009, le plus élevé des montants suivants :

(i) le montant qui correspond au total de 510 $ et de la somme qui entrerait dans ce calcul pour cette année au titre de la somme donnée une fois rajusté, conformément au paragraphe 117.1(1), le montant déterminé selon l’alinéa c),

(ii) 8 500 $;

e) 2010 et années d’imposition suivantes, la somme qui entrerait dans ce calcul pour l’année en cause au titre de la somme donnée une fois rajusté, conformément au paragraphe 117.1(1), le montant déterminé selon l’alinéa d).

Additions to personal credits — net income threshold

(3.3) The amount of $606 referred to in subparagraphs (a)(ii) and (b)(iv) of the description of B in subsection (1) (in this subsection referred to as the “particular amount”) that is to be used for the purpose of determining the amount of that description is

(a) for the 2006 taxation year, to be replaced by the amount that is the total of $8.50 and the amount that would be determined for that description for that year in respect of the particular amount if this section were read without reference to this subsection;

(b) for the 2007 taxation year, to be replaced by the amount that is the total of $8.50 and the amount that would be determined for that description for that year in respect of the particular amount by applying subsection 117.1(1) to the amount determined under paragraph (a);

(c) for the 2008 taxation year, to be replaced by the amount that is the total of $34 and the amount that would be determined for that description for that year in respect of the particular amount by applying subsection 117.1(1) to the amount determined under paragraph (b);

(d) for the 2009 taxation year, to be replaced by the amount that is the greater of

(i) the amount that is the total of $51 and the amount that would be determined for that description for that year in respect of the particular amount by applying subsection 117.1(1) to the amount determined under paragraph (c), and

(ii) $850; and

(e) for the 2010 and subsequent taxation years, to be replaced by the amount that is the amount that would be determined for that description for those years in respect of the particular amount by applying subsection 117.1(1) to the amount determined under paragraph (d).
(3.3) La somme de 606 $ figurant aux alinéas (1)a) et b) (appelée « somme donnée » au présent paragraphe) qui entre dans le calcul du total des montants visés aux alinéas (1)a) à e) est remplacée, pour les années d’imposition ci-après, par les montants suivants :
Majoration des crédits personnels — seuil de revenu net

a) 2006, le montant qui correspond au total de 8,50 $ et de la somme qui entrerait dans ce calcul pour cette année au titre de la somme donnée si le présent article s’appliquait compte non tenu du présent paragraphe;

b) 2007, le montant qui correspond au total de 8,50 $ et de la somme qui entrerait dans ce calcul pour cette année au titre de la somme donnée une fois rajusté, conformément au paragraphe 117.1(1), le montant déterminé selon l’alinéa a);

c) 2008, le montant qui correspond au total de 34 $ et de la somme qui entrerait dans ce calcul pour cette année au titre de la somme donnée une fois rajusté, conformément au paragraphe 117.1(1), le montant déterminé selon l’alinéa b);

d) 2009, le plus élevé des montants suivants :

(i) le montant qui correspond au total de 51 $ et de la somme qui entrerait dans ce calcul pour cette année au titre de la somme donnée une fois rajusté, conformément au paragraphe 117.1(1), le montant déterminé selon l’alinéa c),

(ii) 850 $;

e) 2010 et années d’imposition suivantes, la somme qui entrerait dans ce calcul pour l’année en cause au titre de la somme donnée une fois rajusté, conformément au paragraphe 117.1(1), le montant déterminé selon l’alinéa d).

6. For the purpose of applying section 118.1 of the Act, a gift made by an individual after 2004 and before January 12, 2005 is deemed to have been made by the individual in the individual’s 2004 taxation year and not in the individual’s 2005 taxation year if
(a) the individual claims an amount under subsection 118.1(3) of the Act in respect of the gift for the individual’s 2004 taxation year;
(b) the gift was made to a registered charity listed under the International Humanitarian Assistance program of the Canadian International Development Agency;
(c) the individual directed the charity to apply the gift to the tsunami relief effort; and
(d) the gift was in the form of cash or was transferred by way of cheque, credit card or money order.
6. Pour l’application de l’article 118.1 de la même loi, le particulier qui fait un don après 2004 et avant le 12 janvier 2005 est réputé l’avoir fait au cours de son année d’imposition 2004 et non au cours de son année d’imposition 2005 si, à la fois :
a) il demande, au titre du don, une déduction en vertu du paragraphe 118.1(3) de la même loi pour son année d’imposition 2004;
b) le don a été fait à un organisme de bienfaisance enregistré désigné dans le cadre du Programme d’assistance humanitaire internationale de l’Agence canadienne de développement international;
c) le particulier a demandé à l’organisme de bienfaisance d’affecter le don aux secours aux sinistrés du tsunami;
d) le don a été fait en espèces ou par chèque, carte de crédit ou mandat-poste.
7. (1) Paragraph (a) of the description of A in subsection 122.51(2) of the Act is replaced by the following:
7. (1) L’alinéa a) de l’élément A de la formule figurant au paragraphe 122.51(2) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
(a) $750, and
a) 750 $,
(2) Subsection (1) applies to the 2005 and subsequent taxation years.
(2) Le paragraphe (1) s’applique aux années d’imposition 2005 et suivantes.
8. (1) The portion of the description of N in the description of M in subsection 122.61(1) of the Act before paragraph (a) is replaced by the following:
8. (1) Le passage de l’élément N précédant l’alinéa a) de la cinquième formule figurant au paragraphe 122.61(1) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
N      is the product obtained by multiplying $2,000 by the number of qualified dependants in respect of whom both
N      représente le produit de 2 000 $ par le nombre de personnes à charge admissibles à l’égard desquelles, à la fois :
(2) Subsection (1) applies in respect of overpayments deemed to arise during months that are after June 2005.
(2) Le paragraphe (1) s’applique relativement aux paiements en trop réputés se produire au cours des mois postérieurs à juin 2005.
9. Section 123.2 of the Act is replaced by the following:
9. L’article 123.2 de la même loi est remplacé par ce qui suit :
Corporation surtax

123.2 (1) There shall be added to the tax otherwise payable under this Part for each taxation year by a corporation an amount equal to the corporation’s specified percentage for the taxation year multiplied by the amount, if any, by which

(a) the tax payable under this Part by the corporation for the year determined without reference to this section, sections 123.3, 123.4 and 125 to 126 and subsections 127(3), (5), (27) to (31), (34) and (35) and 137(3) and as if subsection 124(1) did not contain the words “in a province”

exceeds

(b) in the case of a corporation that was throughout the year an investment corporation or a mutual fund corporation, the amount determined for A in the definition “refundable capital gains tax on hand” in subsection 131(6) in respect of the corporation for the year, and

(c) in any other case, nil.
123.2 (1) Est à ajouter à l’impôt payable par ailleurs en vertu de la présente partie pour chaque année d’imposition par une société le produit du pourcentage désigné applicable à la société pour l’année par l’excédent éventuel du montant visé à l’alinéa a) sur celui visé à l’alinéa b) ou c) qui est applicable :
Surtaxe des sociétés

a) l’impôt payable par la société en vertu de la présente partie pour l’année, calculé compte non tenu du présent article, des articles 123.3, 123.4 et 125 à 126 et des paragraphes 127(3), (5), (27) à (31), (34) et (35) et 137(3), ni du passage « dans une province » au paragraphe 124(1),

b) dans le cas d’une société qui est tout au long de l’année une société de placement ou une société de placement à capital variable, la somme représentée par l’élément A de la formule figurant à la définition de « impôt en main remboursable au titre des gains en capital » au paragraphe 131(6) relativement à la société pour l’année,

c) dans les autres cas, zéro.

Specified percentage

(2) The specified percentage of a corporation for a taxation year is

(a) if the taxable capital employed in Canada of the corporation for the taxation year is equal to or less than $50,000,000, that pro- portion of 4% that the number of days in the taxation year that are before 2008 is of the number of days in the taxation year; and

(b) if paragraph (a) does not apply, the percentage determined by the formula

A + B[(C - $50,000,000)/$25,000,000]

where

A      is that proportion of 4% that the number of days in the taxation year that are before 2008 is of the number of days in the taxation year,

B      is that proportion of 4% that the number of days in the taxation year that are after 2007 is of the number of days in the taxation year; and

C      is the lesser of $75,000,000 and the taxable capital employed in Canada of the corporation for the taxation year.
(2) Le pourcentage désigné applicable à une société pour une année d’imposition correspond :
Pourcentage désigné

a) si le capital imposable utilisé au Canada de la société pour l’année d’imposition est égal ou inférieur à 50 000 000 $, à la proportion de 4 % que représente le rapport entre le nombre de jours de l’année d’imposition qui sont antérieurs à 2008 et le nombre total de jours de l’année d’imposition;

b) si l’alinéa a) ne s’applique pas, au pourcentage obtenu par la formule suivante :

A + B[(C - 50 000 000 $)/25 000 000 $]

où :

A      représente la proportion de 4 % que représente le rapport entre le nombre de jours de l’année d’imposition qui sont antérieurs à 2008 et le nombre total de jours de l’année d’imposition,

B      la proportion de 4 % que représente le rapport entre le nombre de jours de l’année d’imposition qui sont postérieurs à 2007 et le nombre total de jours de l’année d’imposition,

C      75 000 000 $ ou, s’il est moins élevé, le capital imposable utilisé au Canada de la société pour l’année d’imposition.

Taxable income

(3) For the purpose of subsection (2), the taxable capital employed in Canada of a corporation for a particular taxation year is

(a) if the corporation is associated with one or more other corporations in the particular taxation year, the total of all amounts each of which is the taxable capital employed in Canada (within the meaning assigned by subsection 181.2(1) or 181.3(1) or section 181.4, as the case may be) of the corporation, or of such an associated corporation, for its last taxation year that ended in the calendar year preceding the calendar year in which the particular taxation year ends; and

(b) if the corporation is not associated with one or more other corporations in the particular taxation year, the taxable capital employed in Canada (within the meaning assigned by subsection 181.2(1) or 181.3(1) or section 181.4, as the case may be) of the corporation for the particular taxation year.
(3) Pour l’application du paragraphe (2), le capital imposable utilisé au Canada d’une société pour une année d’imposition donnée correspond au montant applicable suivant :
Capital imposable

a) si la société est associée à une ou plusieurs autres sociétés au cours de l’année donnée, le total des sommes représentant chacune le capital imposable utilisé au Canada, au sens des paragraphes 181.2(1) ou 181.3(1) ou de l’article 181.4, selon le cas, de la société, ou d’une telle société associée, pour sa dernière année d’imposition s’étant terminée dans l’année civile précédant celle dans laquelle l’année donnée se termine;

b) sinon, le capital imposable utilisé au Canada, au sens des paragraphes 181.2(1) ou 181.3(1) ou de l’article 181.4, selon le cas, de la société pour l’année donnée.

10. (1) Subsection 146.1(1) of the Act is amended by adding the following in alphabetical order:
10. (1) Le paragraphe 146.1(1) de la même loi est modifié par adjonction, selon l’ordre alphabétique, de ce qui suit :
“specified plan”
« régime déterminé »

“specified plan” means an education savings plan

(a) that does not allow more than one beneficiary under the plan at any one time,

(b) under which the beneficiary is an individual in respect of whom paragraphs 118.3(1)(a) to (b) apply for the beneficiary’s taxation year that ends in the 21st year following the year in which the plan was entered into, and

(c) that provides that, at all times after the end of the 25th year following the year in which the plan was entered into, no other individual may be designated as a beneficiary under the plan;
« régime déterminé » Régime d’épargne-études qui répond aux conditions suivantes :
« régime déterminé »
specified plan

a) le régime ne peut, à aucun moment, compter plus d’un bénéficiaire;

b) le bénéficiaire du régime est un particulier à l’égard duquel les alinéas 118.3(1)a) à b) s’appliquent pour son année d’imposition se terminant dans la vingt et unième année suivant l’année de la conclusion du régime;

c) le régime prévoit qu’aucun autre particulier ne peut être désigné à titre de bénéficiaire du régime après la fin de la vingt-cinquième année suivant l’année de la conclusion du régime.

(2) Clause 146.1(2)(d.1)(iii)(B) of the Act is replaced by the following:
(2) La division 146.1(2)d.1)(iii)(B) de la même loi est remplacée par ce qui suit :
(B) the payment is made in the year in which the plan is required to be terminated in accordance with paragraph (i), or
(B) il est effectué au cours de l’année dans laquelle il doit être mis fin au régime conformément à l’alinéa i),
(3) Paragraphs 146.1(2)(h) and (i) of the Act are replaced by the following:
(3) Les alinéas 146.1(2)h) et i) de la même loi sont remplacés par ce qui suit :
(h) the plan provides that no contribution (other than a contribution made by way of a transfer from another registered education savings plan) may be made into the plan after
(i) in the case of a specified plan, the 25th year following the year in which the plan was entered into, and
(ii) in any other case, the 21st year following the year in which the plan was entered into;
(i) the plan provides that it must be terminated on or before the last day of
(i) in the case of a specified plan, the 30th year following the year in which the plan was entered into, and
(ii) in any other case, the 25th year following the year in which the plan was entered into;
h) le régime prévoit qu’aucune cotisation (sauf celle qui est effectuée au moyen d’un transfert d’un autre régime enregistré d’épargne-études) ne peut y être versée après l’année suivante :
(i) s’agissant d’un régime déterminé, la vingt-cinquième année suivant l’année de sa conclusion,
(ii) dans les autres cas, la vingt et unième année suivant l’année de la conclusion du régime;
i) le régime prévoit qu’il doit être mis fin au régime au plus tard le dernier jour de l’année suivante :
(i) s’agissant d’un régime déterminé, la trentième année suivant l’année de sa conclusion,
(ii) dans les autres cas, la vingt-cinquième année suivant l’année de la conclusion du régime;
(4) The portion of paragraph 146.1(6.1)(b) of the Act before subparagraph (i) is replaced by the following:
(4) Le passage de l’alinéa 146.1(6.1)b) de la même loi précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par ce qui suit :
(b) for the purposes of this paragraph, the definition “specified plan” in subsection (1) and paragraphs (2)(d.1), (h) and (i), the transferee plan is deemed to have been entered into on the day that is the earlier of
b) pour l’application du présent alinéa, de la définition de « régime déterminé » au paragraphe (1) et des alinéas (2)d.1), h) et i), le régime cessionnaire est réputé avoir été conclu au premier en date des jours suivants :
(5) Subsections (1) to (4) apply to the 2005 and subsequent taxation years.
(5) Les paragraphes (1) à (4) s’appliquent aux années d’imposition 2005 et suivantes.
11. (1) Paragraph (k) of the definition “money purchase limit” in subsection 147.1(1) of the Act is replaced by the following:
11. (1) L’alinéa k) de la définition de « plafond des cotisations déterminées », au paragraphe 147.1(1) de la même loi, est remplacé par ce qui suit :
(k) for 2006, the greater of $19,000 and the former limit for the year,
(l) for 2007, the greater of $20,000 and the former limit for the year,
(m) for 2008, the greater of $21,000 and the former limit for the year,
(n) for 2009, the greater of $22,000 and the former limit for the year, and
(o) for each year after 2009, the greater of
(i) the product (rounded to the nearest multiple of $10, or, if that product is equidistant from two such consecutive multiples, to the higher multiple) of
(A) the money purchase limit for 2009, and
(B) the quotient obtained when the average wage for the year is divided by the average wage for 2009, and
(ii) the money purchase limit for the preceding year;
k) 2006, 19 000 $ ou, s’il est plus élevé, l’ancien plafond pour l’année;
l) 2007, 20 000 $ ou, s’il est plus élevé, l’ancien plafond pour l’année;
m) 2008, 21 000 $ ou, s’il est plus élevé, l’ancien plafond pour l’année;
n) 2009, 22 000 $ ou, s’il est plus élevé, l’ancien plafond pour l’année;
o) chaque année postérieure à 2009, la plus élevée des sommes suivantes :
(i) le produit — arrêté à la dizaine, celui qui a au moins cinq à l’unité étant arrondi à la dizaine supérieure — des sommes suivantes :
(A) le plafond des cotisations déterminées pour 2009,
(B) le quotient du salaire moyen pour l’année par le salaire moyen pour 2009,
(ii) le plafond des cotisations déterminées pour l’année précédente.
(2) Subsection 147.1(1) of the Act is amended by adding the following in alphabetical order:
(2) Le paragraphe 147.1(1) de la même loi est modifié par adjonction, selon l’ordre alphabétique, de ce qui suit :
“former limit”
« ancien plafond »

“former limit” for each calendar year after 2005 and before 2010 means the greater of

(a) the product (rounded to the nearest multiple of $10, or, if that product is equidistant from two such consecutive multiples, to the higher multiple) of

(i) $18,000, and

(ii) the quotient obtained when the average wage for the year is divided by the average wage for 2005, and

(b ) for 2006, $18,000, and for any other of those calendar years, the former limit for the preceding calendar year;
« ancien plafond » Pour chaque année civile postérieure à 2005 et antérieure à 2010, la plus élevée des sommes suivantes :
« ancien plafond »
former limit

a) le produit — arrêté à la dizaine, celui qui a au moins cinq à l’unité étant arrondi à la dizaine supérieure — des sommes suivantes :

(i) 18 000 $,

(ii) le quotient du salaire moyen pour l’année par le salaire moyen pour 2005;

b) pour 2006, 18 000 $; pour chacune des années 2007, 2008 et 2009, l’ancien plafond pour l’année civile la précédant.

(3) Subsections (1) and (2) apply after 2004.
(3) Les paragraphes (1) et (2) s’appliquent à compter de 2005.
12. (1) Clauses 204.4(2)(a)(i)(A) and (B) of the Act are replaced by the following:
12. (1) Les divisions 204.4(2)a)(i)(A) et (B) de la même loi sont remplacées par ce qui suit :
(A) not fewer than 20 beneficiaries are taxpayers described in any of paragraphs 149(1)(o) to (o.2), (o.4) or (s), or
(B) not fewer than 100 beneficiaries are taxpayers described in paragraph 149(1)(r) or (x),
(A) soit au moins 20 bénéficiaires sont des contribuables visés à l’un des alinéas 149(1)o) à o.2), o.4) et s),
(B) soit au moins 100 bénéficiaires sont des contribuables visés aux alinéas 149(1)r) ou x),
(2) Subparagraphs 204.4(2)(a)(vi) and (vii) of the Act are replaced by the following:
(2) Les sous-alinéas 204.4(2)a)(vi) et (vii) de la même loi sont remplacés par ce qui suit :
(vi) the total value of all interests in the applicant owned by all trusts or corporations described in any of paragraphs 149(1)(o) to (o.2), (o.4) or (s) to which any one employer, either alone or together with persons with whom the employer was not dealing at arm’s length, has made contributions does not exceed 25% of the value of all its property,
(vii) the total value of all interests in the applicant owned by all trusts described in paragraph 149(1)(r) or (x) to which any one taxpayer, either alone or together with persons with whom the taxpayer was not dealing at arm’s length, has made contributions does not exceed 25% of the value of all its property, and
(vi) la valeur totale des participations dans la requérante que possèdent les fiducies ou sociétés visées à l’un des alinéas 149(1)o) à o.2), o.4) et s) auxquelles un employeur quelconque, soit seul, soit avec des personnes avec lesquelles il avait un lien de dépendance, a versé des contributions, n’est pas supérieure à 25 % de la valeur de ses biens,
(vii) la valeur totale des participations dans la requérante qui appartiennent aux fiducies visées aux alinéas 149(1)r) ou x) auxquelles un contribuable quelconque, soit seul, soit avec des personnes avec lesquelles il avait un lien de dépendance, a versé des contributions, n’est pas supérieure à 25 % de la valeur de ses biens,
(3) Subsection 204.4(4) of the Act is replaced by the following:
(3) Le paragraphe 204.4(4) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
Suspension of revocation

(4) Notwithstanding a notification to a taxpayer under subsection (3), for the purposes of sections 204.6 and 204.7, the taxpayer is deemed to be a registered investment for each month or part of a month after the notification during which an interest in, or a share of the capital stock of, the taxpayer continues, by virtue of having been a registered investment, to be a qualified investment for a plan or fund referred to in subsection (1).
(4) Malgré l’avis donné à un contribuable en vertu du paragraphe (3), pour l’application des articles 204.6 et 204.7, le contribuable est réputé être un placement enregistré pour chaque mois ou partie de mois qui suit un tel avis et durant lequel une participation dans le contribuable ou une action du capital-actions du contribuable continue, parce qu’il a été un placement enregistré, d’être un placement admissible pour un fonds ou un régime visé au paragraphe (1).
Suspension de la révocation

(4) Subsections (1) to (3) apply to taxation years that begin after 2004.
(4) Les paragraphes (1) à (3) s’appliquent aux années d’imposition commençant après 2004.
13. (1) Clause (b)(iii)(A) of the definition “eligible investment” in subsection 204.8(1) of the Act is replaced by the following:
13. (1) La division b)(iii)(A) de la définition de « placement admissible », au paragraphe 204.8(1) de la même loi, est remplacée par ce qui suit :
(A) a debt obligation, issued by the entity, that is prescribed to be a small business security, or
(A) celle qu’elle émet et qui est, par règlement, un titre de petite entreprise,
(2) Subsection (1) applies to taxation years that begin after 2004.
(2) Le paragraphe (1) s’applique aux années d’imposition commençant après 2004.
14. (1) Part XI of the Act is repealed.
14. (1) La partie XI de la même loi est abrogée.
(2) Subsection (1) applies to months that end after 2004.
(2) Le paragraphe (1) s’applique aux mois se terminant après 2004.
15. (1) The heading of Part X1.1 of the Act is replaced by the following:
15. (1) Le titre de la partie XI.1 de la même loi est remplacé par ce qui suit :
TAX IN RESPECT OF DEFERRED INCOME PLANS AND OTHER TAX EXEMPT PERSONS
IMPÔT RELATIF AUX RÉGIMES DE REVENU DIFFÉRÉ ET À D’AUTRES PERSONNES EXONÉRÉES D’IMPÔT
(2) Subsection (1) applies to months that end after 2004.
(2) Le paragraphe (1) s’applique aux mois se terminant après 2004.
16. (1) Section 207.1 of the Act is amended by adding the following after subsection (4):
16. (1) L’article 207.1 de la même loi est modifié par adjonction, après le paragraphe (4), de ce qui suit :
Tax payable in respect of agreement to acquire shares

(5) Where at any time a taxpayer whose taxable income is exempt from tax under Part I makes an agreement (otherwise than as a consequence of the acquisition or writing by it of an option listed on a prescribed stock exchange) to acquire a share of the capital stock of a corporation (otherwise than from the corporation) at a price that may differ from the fair market value of the share at the time the share may be acquired, the taxpayer shall, in respect of each month during which the taxpayer is a party to the agreement, pay a tax under this Part equal to the total of all amounts each of which is the amount, if any, by which the amount of a dividend paid on the share at a time in the month at which the taxpayer is a party to the agreement exceeds the amount, if any, of the dividend that is received by the taxpayer.
(5) Le contribuable dont le revenu imposable est exonéré de l’impôt prévu à la partie I et qui convient (autrement que par suite de l’acquisition ou de la vente par lui d’une option inscrite à la cote d’une bourse de valeur visée par règlement) d’acquérir une action du capital-actions d’une société (auprès d’une personne autre que la société) à un prix qui peut différer de la juste valeur marchande de l’action au moment où l’action peut être acquise doit payer en vertu de la présente partie, pour chaque mois où il est partie à la convention, un impôt égal au total des sommes représentant chacune l’excédent éventuel du montant d’un dividende versé sur l’action au cours du mois où il est partie à la convention sur le montant du dividende qu’il reçoit.
Impôt à payer au titre d’une convention d’acquisition d’actions

(2) Subsection (1) applies to months that end after 2004.
(2) Le paragraphe (1) s’applique aux mois se terminant après 2004.
17. (1) The definition “automobile” in subsection 248(1) of the Act is amended by adding the following after paragraph (b.1):
17. (1) La définition de « automobile », au paragraphe 248(1) de la même loi, est modifiée par adjonction, après l’alinéa b.1), de ce qui suit :
(b.2) a clearly marked emergency medical response vehicle that is used, in connection with or in the course of an individual’s office or employment with an emergency medical response or ambulance service, to carry emergency medical equipment together with one or more emergency medical attendants or paramedics,
b.2) les véhicules de secours médical d’urgence clairement identifiés qui sont utilisés, dans le cadre de la charge ou de l’emploi d’un particulier au sein d’un service de secours médical d’urgence ou d’un service d’ambulance, pour transporter de l’équipement médical d’urgence et un ou plusieurs préposés aux soins médicaux d’urgence ou travailleurs paramédicaux;
(2) Paragraph (c) of the definition “disposition” in subsection 248(1) of the Act is replaced by the following:
(2) L’alinéa c) de la définition de « disposition », au paragraphe 248(1) de la même loi, est remplacé par ce qui suit :
(c) any transfer of the property to a trust or, where the property is property of a trust, any transfer of the property to any beneficiary under the trust, except as provided by paragraph (f) or (k), and
c) tout transfert de bien à une fiducie ou tout transfert de bien d’une fiducie à un bénéficiaire de celle-ci, sauf disposition contraire aux alinéas f) ou k);
(3) Paragraph (g) of the definition “disposition” in subsection 248(1) of the Act is repealed.
(3) L’alinéa g) de la définition de « disposition », au paragraphe 248(1) de la même loi, est abrogé.
(4) Subsection (1) applies to the 2005 and subsequent taxation years.
(4) Le paragraphe (1) s’applique aux années d’imposition 2005 et suivantes.
(5) Subsections (2) and (3) apply to dispositions that occur after 2004.
(5) Les paragraphes (2) et (3) s’appliquent aux dispositions effectuées après 2004.
18. (1) The portion of subsection 259(1) of the Act before paragraph (a) is replaced by the following:
18. (1) Le passage du paragraphe 259(1) de la même loi précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
Proportional holdings in trust property

259. (1) For the purposes of subsections 146(6), (10) and (10.1) and 146.3(7), (8) and (9) and Parts X, X.2 and XI.1, if at any time a taxpayer that is a registered investment or that is described in paragraph 149(1)(r), (s), (u) or (x) acquires, holds or disposes of a particular unit in a qualified trust and the qualified trust elects for any period that includes that time to have this subsection apply,
259. (1) Pour l’application des paragraphes 146(6), (10) et (10.1) et 146.3(7), (8) et (9) et des parties X, X.2 et XI.1, lorsque, à un moment donné, le contribuable qui est soit un placement enregistré, soit visé à l’un des alinéas 149(1)r), s), u) et x) acquiert ou détient une unité donnée dans une fiducie admissible, ou dispose d’une telle unité, et que cette fiducie choisit, pour une période quelconque qui comprend ce moment, de se prévaloir du présent paragraphe, les règles suivantes s’appliquent :
Partie déterminée d’un bien de fiducie

(2) Paragraph 259(1)(c) of the Act is repealed.
(2) L’alinéa 259(1)c) de la même loi est abrogé.
(3) Subsection 259(2) of the Act is repealed.
(3) Le paragraphe 259(2) de la même loi est abrogé.
(4) Subsections 259(3) and (4) of the Act are replaced by the following:
(4) Les paragraphes 259(3) et (4) de la même loi sont remplacés par ce qui suit :
Election

(3) An election by a qualified trust under subsection (1) shall be made by the qualified trust filing a prescribed form with the Minister and shall apply for the period

(a) that begins on the later of

(i) the day that is 15 months before the day on which the election is filed, and

(ii) the day, if any, that is designated by the qualified trust in the election; and

(b) that ends on the earlier of

(i) the day on which the qualified trust files with the Minister a notice of revocation of the election, and

(ii) the day, if any, that is designated by the qualified trust in the notice of revocation and that is not before the day that is 15 months before the day on which the notice of revocation is filed.
(3) La fiducie admissible fait le choix prévu au paragraphe (1) en présentant le formulaire prescrit au ministre. Ce choix s’applique à la période qui :
Choix

a) commence au dernier en date des jours suivants :

(i) le jour qui précède de 15 mois la date de la présentation du document constatant le choix,

(ii) le jour que la fiducie indique éventuellement dans ce document;

b) se termine au premier en date des jours suivants :

(i) le jour où la fiducie présente au ministre un avis de révocation du choix,

(ii) le jour que la fiducie indique éventuellement dans l’avis de révocation et qui n’est pas antérieur au jour qui précède de 15 mois la date de la présentation de cet avis.

Requirement to provide information

(4) Where a qualified trust elects under subsection (1),

(a) it shall provide notification of the election

(i) within 30 days after making the election, to each person who held a unit in the qualified trust at any time in the period before the election was made and during which the election is applicable, and

(ii) at the time of acquisition, to each person who acquires a unit in the qualified trust at any time in the period after the election was made and during which the election is applicable; and

(b) if a person who holds a unit in the qualified trust at any time in the period during which the election is applicable makes a written request to the qualified trust for information that is necessary for the purpose of determining the consequences under this Act of the election for that person, the qualified trust shall provide to the person that information within 30 days after receiving the request.
(4) La fiducie admissible qui fait le choix prévu au paragraphe (1) est tenue :
Obligation de fournir des renseignements

a) d’une part, de donner avis du choix, à la fois :

(i) au plus tard 30 jours après avoir fait le choix, à chaque personne qui détenait une unité dans la fiducie avant que le choix soit fait et au cours de la période qu’il vise,

(ii) au moment de l’acquisition, à chaque personne qui acquiert une unité dans la fiducie après que le choix est fait et au cours de la période qu’il vise;

b) d’autre part, de fournir à toute personne détentrice d’une unité dans la fiducie au cours de la période visée par le choix qui lui en fait la demande écrite, au plus tard 30 jours après la réception de cette demande, les renseignements qui permettront à cette personne de déterminer les conséquences du choix pour elle en vertu de la présente loi.

(5) The definition “qualified corporation” in subsection 259(5) of the Act is repealed.
(5) La définition de « société admissible », au paragraphe 259(5) de la même loi, est abrogée.
(6) Subsections (1) to (5) apply to taxation years that begin after 2004.
(6) Les paragraphes (1) à (5) s’appliquent aux années d’imposition commençant après 2004.
R.S., c. 2 (5th Supp.)

Income Tax Application Rules
Règles concernant l’application de l’impôt sur le revenu
L.R., ch. 2 (5e suppl.)

19. (1) Section 65 of the Income Tax Application Rules is repealed.
19. (1) L’article 65 des Règles concernant l’application de l’impôt sur le revenu est abrogé.
(2) Subsection (1) applies to months that end after 2004.
(2) Le paragraphe (1) s’applique aux mois se terminant après 2004.
PART 2
PARTIE 2
AMENDMENTS IN RESPECT OF THE AIR TRAVELLERS SECURITY CHARGE
MODIFICATIONS CONCERNANT LE DROIT POUR LA SÉCURITÉ DES PASSAGERS DU TRANSPORT AÉRIEN
2002, c. 9, s. 5

Air Travellers Security Charge Act
Loi sur le droit pour la sécurité des passagers du transport aérien
2002, ch. 9, art. 5

2003, c. 15, s. 44(1)

20. (1) The portion of paragraph 12(1)(a) of the Air Travellers Security Charge Act before subparagraph (i) is replaced by the following:
20. (1) Le passage de l’alinéa 12(1)a) de la Loi sur le droit pour la sécurité des passagers du transport aérien précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par ce qui suit :
2003, ch. 15, par. 44(1)

(a) $4.67 for each chargeable emplanement included in the service, to a maximum of $9.35, if
a) 4,67 $ pour chaque embarquement assujetti compris dans le service, jusqu’à concurrence de 9,35 $, si, à la fois :
2003, c. 15, s. 44(1)

(2) The portion of paragraph 12(1)(b) of the Act before subparagraph (i) is replaced by the following:
(2) Le passage de l’alinéa 12(1)b) de la même loi précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par ce qui suit :
2003, ch. 15, par. 44(1)

(b) $5.00 for each chargeable emplanement included in the service, to a maximum of $10.00, if
b) 5 $ pour chaque embarquement assujetti compris dans le service, jusqu’à concurrence de 10 $, si, à la fois :
2003, c. 15, s. 44(1)

(3) The portion of paragraph 12(1)(c) of the Act before subparagraph (i) is replaced by the following:
(3) Le passage de l’alinéa 12(1)c) de la même loi précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par ce qui suit :
2003, ch. 15, par. 44(1)

(c) $7.94 for each chargeable emplanement included in the service, to a maximum of $15.89, if
c) 7,94 $ pour chaque embarquement assujetti compris dans le service, jusqu’à concurrence de 15,89 $, si, à la fois :
2003, c. 15, s. 44(1)

(4) The portion of paragraph 12(1)(d) of the Act before subparagraph (i) is replaced by the following:
(4) Le passage de l’alinéa 12(1)d) de la même loi précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par ce qui suit :
2003, ch. 15, par. 44(1)

(d) $8.50 for each chargeable emplanement included in the service, to a maximum of $17.00, if
d) 8,50 $ pour chaque embarquement assujetti compris dans le service, jusqu’à concurrence de 17 $, si, à la fois :
2003, c. 15, s. 44(1)

(5) Paragraph 12(1)(e) of the Act is replaced by the following:
(5) L’alinéa 12(1)e) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
2003, ch. 15, par. 44(1)

(e) $17.00, if the service includes transportation to a destination outside the continental zone.
e) 17 $, si le service comprend le transport vers une destination à l’extérieur de la zone continentale.
(6) The portion of paragraph 12(2)(a) of the Act before subparagraph (i) is replaced by the following:
(6) Le passage de l’alinéa 12(2)a) de la même loi précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par ce qui suit :
(a) $7.94 for each chargeable emplanement by an individual on an aircraft used to transport the individual to a destination outside Canada but within the continental zone, to a maximum of $15.89, if
a) 7,94 $ pour chaque embarquement assujetti d’un particulier à bord d’un aéronef utilisé pour le transport du particulier vers une destination à l’étranger, mais à l’intérieur de la zone continentale, jusqu’à concurrence de 15,89 $, si, à la fois :
(7) The portion of paragraph 12(2)(b) of the Act before subparagraph (i) is replaced by the following:
(7) Le passage de l’alinéa 12(2)b) de la même loi précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par ce qui suit :
(b) $8.50 for each chargeable emplanement by an individual on an aircraft used to transport the individual to a destination outside Canada but within the continental zone, to a maximum of $17.00, if
b) 8,50 $ pour chaque embarquement assujetti d’un particulier à bord d’un aéronef utilisé pour le transport du particulier vers une destination à l’étranger, mais à l’intérieur de la zone continentale, jusqu’à concurrence de 17 $, si, à la fois :
(8) Paragraph 12(2)(c) of the Act is replaced by the following:
(8) L’alinéa 12(2)c) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
(c) $17.00, if the service includes transportation to a destination outside the continental zone.
c) 17 $, si le service comprend le transport vers une destination à l’extérieur de la zone continentale.
(9) Subsections (1) to (8) apply in respect of any air transportation service that includes a chargeable emplanement on or after March 1, 2005 and for which any consideration is paid or becomes payable on or after that day.
(9) Les paragraphes (1) à (8) s’appliquent au service de transport aérien qui comprend un embarquement assujetti après le 28 février 2005 et à l’égard duquel la contrepartie, même partielle, est payée ou devient exigible après cette date.
Coordinating Amendment
Disposition de coordination
Bill C-33

21. (1) Subsections (2) and (3) apply if Bill C-33, introduced in the 1st session of the 38th Parliament and entitled the Budget Implementation Act, 2004, No. 2 (the “other Act”), receives royal assent.
21. (1) Les paragraphes (2) et (3) s’appliquent en cas de sanction du projet de loi C-33, déposé au cours de la 1re session de la 38e législature et intitulé Loi no 2 d’exécution du budget de 2004 (appelé « autre loi » au présent article).
Projet de loi C-33

(2) If the other Act receives royal assent on the same day as this Act, section 2 of the other Act is deemed to have come into force immediately before section 20 of this Act.
(2) Si l’autre loi est sanctionnée à la même date que la présente loi, l’article 2 de l’autre loi est réputé être entré en vigueur juste avant l’article 20 de la présente loi.
(3) If the other Act receives royal assent after this Act, then, on the day on which the other Act is assented to, subsection 2(9) of the other Act is replaced by the following:
(3) Si l’autre loi est sanctionnée après la présente loi, à la date de sanction de l’autre loi, le paragraphe 2(9) de celle-ci est remplacé par ce qui suit :
(9) Subsections (1) to (8) apply in respect of any air transportation service that includes a chargeable emplanement on or after April 1, 2004 and for which any consideration is paid or becomes payable on or after April 1, 2004 but do not apply in respect of any air transportation service that includes a chargeable emplanement on or after March 1, 2005 and for which any consideration is paid or becomes payable on or after March 1, 2005.
(9) Les paragraphes (1) à (8) s’appliquent au service de transport aérien qui comprend un embarquement assujetti après le 31 mars 2004 et à l’égard duquel la contrepartie, même partielle, est payée ou devient exigible après cette date. Ils ne s’appliquent pas au service de transport aérien qui comprend un embarquement assujetti après le 28 février 2005 et à l’égard duquel la contrepartie, même partielle, est payée ou devient exigible après cette date.
PART 3
PARTIE 3
AMENDMENTS IN RESPECT OF THE GOODS AND SERVICES TAX AND HARMONIZED SALES TAX
MODIFICATIONS CONCERNANT LA TAXE SUR LES PRODUITS ET SERVICES ET LA TAXE DE VENTE HARMONISÉE
R.S., c. E-15

Excise Tax Act
Loi sur la taxe d’accise
L.R., ch. E-15

22. (1) The definition “selected public service body” in subsection 259(1) of the Excise Tax Act is amended by striking out the word “or” at the end of paragraph (d) and by adding the following after paragraph (e):
22. (1) La définition de « organisme déterminé de services publics », au paragraphe 259(1) de la Loi sur la taxe d’accise, est modifiée par adjonction, après l’alinéa e), de ce qui suit :
(f) a facility operator, or
(g) an external supplier;
f) exploitant d’établissement;
g) fournisseur externe.
2004, c. 22, s. 39(1)

(2) Paragraph (b) of the definition “specified percentage” in subsection 259(1) of the Act is replaced by the following:
(2) L’alinéa b) de la définition de « pourcentage établi », au paragraphe 259(1) de la même loi, est remplacé par ce qui suit :
2004, ch. 22, par. 39(1)

(b) in the case of a hospital authority, a facility operator or an external supplier, 83%,
b) dans le cas d’une administration hospitalière, d’un exploitant d’établissement ou d’un fournisseur externe, 83 %;
(3) Subsection 259(1) of the Act is amended by adding the following in alphabetical order:
(3) Le paragraphe 259(1) de la même loi est modifié par adjonction, selon l’ordre alphabétique, de ce qui suit :
“ancillary supply”
« fourniture connexe »

“ancillary supply” means

(a) an exempt supply of a service of organizing or coordinating the making of facility supplies or home medical supplies in respect of which supply an amount, other than a nominal amount, is paid or payable to the supplier as medical funding, or

(b) the portion of an exempt supply (other than a facility supply, a home medical supply or a prescribed supply) of property or a service (other than a financial service) that represents the extent to which the property or service is, or is reasonably expected to be, consumed or used for making a facility supply and in respect of which portion an amount, other than a nominal amount, is paid or payable to the supplier as medical funding;
“external supplier”
« fournisseur externe »

“external supplier” means a charity, a public institution or a qualifying non-profit organization (other than a hospital authority or a facility operator), that makes ancillary supplies, facility supplies or home medical supplies;
“facility operator”
« exploitant d’établissement »

“facility operator” means a charity, a public institution or a qualifying non-profit organization (other than a hospital authority), that operates a qualifying facility;
“facility supply”
« fourniture en établissement »

“facility supply” means an exempt supply (other than a prescribed supply) of property or a service in respect of which

(a) the property is made available, or the service is rendered, to an individual at a public hospital or qualifying facility as part of a medically necessary process of health care for the individual for the purpose of maintaining health, preventing disease, diagnosing or treating an injury, illness or disability or providing palliative health care, which process

(i) is undertaken in whole or in part at the public hospital or qualifying facility,

(ii) is reasonably expected to take place under the active direction or supervision, or with the active involvement, of

(A) a physician acting in the course of the practise of medicine,

(B) a midwife acting in the course of the practise of midwifery,

(C) if a physician is not readily accessible in the geographic area in which the process takes place, a nurse practitioner acting in the course of the practise of a nurse practitioner, or

(D) a prescribed person acting in prescribed circumstances, and

(iii) in the case of chronic care that requires the individual to stay overnight at the public hospital or qualifying facility, requires or is reasonably expected to require that

(A) a registered nurse be at the public hospital or qualifying facility at all times when the individual is at the public hospital or qualifying facility,

(B) a physician or, if a physician is not readily accessible in the geographic area in which the process takes place, a nurse practitioner, be at, or be on-call to attend at, the public hospital or qualifying facility at all times when the individual is at the public hospital or qualifying facility,

(C) throughout the process, the individual be subject to medical management and receive a range of therapeutic health care services that includes registered nursing care, and

(D) it not be the case that all or substantially all of each calendar day or part during which the individual stays at the public hospital or qualifying facility is time during which the individual does not receive therapeutic health care services referred to in clause (C), and

(b) if the supplier does not operate the public hospital or qualifying facility, an amount, other than a nominal amount, is paid or payable as medical funding to the supplier;
“home medical supply”
« fourniture de biens ou services médicaux à domicile »

“home medical supply” means an exempt supply (other than a facility supply or a prescribed supply) of property or a service

(a) that is made

(i) as part of a medically necessary process of health care for an individual for the purpose of maintaining health, preventing disease, diagnosing or treating an injury, illness or disability or providing palliative health care, and

(ii) after a physician acting in the course of the practise of medicine, or a prescribed person acting in prescribed circumstances, has identified or confirmed that it is appropriate for the process to take place at the individual’s place of residence or lodging (other than a public hospital or a qualifying facility),

(b) in respect of which the property is made available, or the service is rendered, to the individual at the individual’s place of residence or lodging (other than a public hospital or a qualifying facility), on the authorization of a person who is responsible for coordinating the process and under circumstances in which it is reasonable to expect that the person will carry out that responsibility in consultation with, or with ongoing reference to instructions for the process given by, a physician acting in the course of the practise of medicine, or a prescribed person acting in prescribed circumstances,

(c) all or substantially all of which is of property or a service other than meals, accommodation, domestic services of an ordinary household nature, assistance with the activities of daily living and social, recreational and other related services to meet the psycho-social needs of the individual, and

(d) in respect of which an amount, other than a nominal amount, is paid or payable as medical funding to the supplier;
“medical funding”
« subvention médicale »

“medical funding” of a supplier in respect of a supply means an amount of money (including a forgivable loan but not including any other loan or a refund, remission or rebate of, or credit in respect of, taxes, duties or fees imposed under any statute) that is paid or payable to the supplier in respect of health care services for the purpose of financially assisting the supplier in making the supply or as consideration for the supply by

(a) a government, or

(b) a person that is a charity, a public institution or a qualifying non-profit organization

(i) one of the purposes of which is organizing or coordinating the delivery of health care services to the public, and

(ii) in respect of which it is reasonable to expect that a government will be the primary source of funding for the activities of the person that are in respect of the delivery of health care services to the public during the fiscal year of the person in which the supply is made;
“midwife”
« sage-femme »

“midwife” means a person who is entitled under the laws of a province to practise the profession of midwifery;
“physician”
« médecin »

“physician” means a person who is entitled under the laws of a province to practise the profession of medicine;
“qualifying funding”
« subvention admissible »

“qualifying funding” of the operator of a facility for all or part of a fiscal year of the operator means a readily ascertainable amount of money (including a forgivable loan but not including any other loan or a refund, remission or rebate of, or credit in respect of, taxes, duties or fees imposed under any statute) that is paid or payable to the operator in respect of the delivery of health care services to the public for the purpose of financially assisting in operating the facility during the fiscal year or part, as consideration for an exempt supply of making the facility available for use in making facility supplies at the facility during the fiscal year or part or as consideration for facility supplies of property that are made available, or services that are rendered, at the facility during the fiscal year or part and is paid or payable by

(a) a government, or

(b) a person that is a charity, a public institution or a qualifying non-profit organization

(i) one of the purposes of which is organizing or coordinating the delivery of health care services to the public, and

(ii) in respect of which it is reasonable to expect that a government will be the primary source of funding for the activities of the person that are in respect of the delivery of health care services to the public during the fiscal year of the person in which the supply is made;
“specified activities”
« activités déterminées »

“specified activities” means activities referred to in any of clauses (4.1)(b)(iii)(B) to (D), other than the operation of a public hospital;
“specified supply”
« fourniture déterminée »

“specified supply” of property of a person means

(a) a taxable supply made to the person at any time after December 31, 2004, of property that was owned on that day by the person or by another person who is related to the person at that time, or

(b) a taxable supply that the person is deemed under subsection 211(4) to have made after December 30, 2004, of property that was, on that day, owned by the person, or by another person who last supplied the property to the person by way of sale and who was related to the person on the day the supply by way of sale was made.
« activités déterminées » Les activités visées à l’une des divisions (4.1)b)(iii)(B) à (D), à l’exception de l’activité qui consiste à exploiter un hôpital public.
« activités déterminées »
specified activities

« exploitant d’établissement » Organisme de bienfaisance, institution publique ou organisme à but non lucratif admissible, sauf une administration hospitalière, qui exploite un établissement admissible.
« exploitant d’établissement »
facility operator

« fournisseur externe » Organisme de bienfaisance, institution publique ou organisme à but non lucratif admissible, sauf une administration hospitalière et un exploitant d’établissement, qui effectue des fournitures connexes, des fournitures en établissement ou des fournitures de biens ou services médicaux à domicile.
« fournisseur externe »
external supplier

« fourniture connexe »
« fourniture connexe »
ancillary supply

a) La fourniture exonérée d’un service qui consiste à organiser ou à coordonner la réalisation de fournitures en établissement ou de fournitures de biens ou services médicaux à domicile, à l’égard de laquelle une somme, sauf une somme symbolique, est payée ou payable au fournisseur à titre de subvention médicale;

b) la partie d’une fourniture exonérée (sauf une fourniture en établissement, une fourniture de biens ou services médicaux à domicile et une fourniture visée par règlement) de biens ou de services (sauf un service financier) qui représente la mesure dans laquelle les biens ou services sont ou seront vraisemblablement consommés ou utilisés en vue d’effectuer une fourniture en établissement et à l’égard de laquelle une somme, sauf une somme symbolique, est payée ou payable au fournisseur à titre de subvention médicale.

« fourniture de biens ou services médicaux à domicile » Fourniture exonérée (sauf une fourniture en établissement et une fourniture visée par règlement) de biens ou de services à l’égard de laquelle les conditions suivantes sont réunies :
« fourniture de biens ou services médicaux à domicile »
home medical supply

a) la fourniture est effectuée, à la fois :

(i) dans le cadre d’un processus de soins d’un particulier qui est médicalement nécessaire pour le maintien de la santé, la prévention des maladies, le diagnostic ou le traitement des blessures, maladies ou invalidités ou la prestation de soins palliatifs,

(ii) après qu’un médecin agissant dans l’exercice de la médecine, ou une personne visée par règlement agissant dans les circonstances visées par règlement, a établi ou confirmé qu’il y a lieu que le processus soit accompli au lieu de résidence ou d’hébergement (sauf un hôpital public ou un établissement admissible) du particulier;

b) les biens sont mis à la disposition du particulier, ou les services lui sont rendus, à son lieu de résidence ou d’hébergement (sauf un hôpital public ou un établissement admissible), avec l’autorisation de la personne qui est chargée de coordonner le processus et dans des circonstances où il est raisonnable de s’attendre à ce que cette personne s’acquitte de sa charge soit en consultation avec un médecin agissant dans l’exercice de la médecine ou d’une personne visée par règlement agissant dans les circonstances visées par règlement, soit en suivant de façon continue les instructions concernant le processus données par un tel médecin ou une telle personne;

c) la totalité ou la presque totalité de la fourniture consiste en biens ou services autres que des repas, le logement, des services ménagers propres à la tenue de l’intérieur domestique, de l’aide dans l’accomplissement des activités courantes et des activités récréatives et sociales, et d’autres services connexes pour satisfaire aux besoins psychosociaux du particulier;

d) une somme, autre qu’une somme symbolique, est payée ou payable au fournisseur à titre de subvention médicale relativement à la fourniture.

« fourniture déterminée »
« fourniture déterminée »
specified supply

a) Fourniture taxable, effectuée au profit d’une personne après le 31 décembre 2004, portant sur un bien qui, à cette date, appartenait à la personne ou à une autre personne qui lui est liée au moment où la fourniture est effectuée;

b) fourniture taxable qu’une personne est réputée en vertu du paragraphe 211(4) avoir effectuée après le 30 décembre 2004 et qui porte sur un bien qui, à cette date, appartenait à la personne ou à une autre personne qui le lui a fourni la dernière fois par vente et qui lui était liée à la date où la fourniture par vente a été effectuée.

« fourniture en établissement » Fourniture exonérée (sauf une fourniture visée par règlement) d’un bien ou d’un service à l’égard de laquelle les conditions suivantes sont réunies :
« fourniture en établissement »
facility supply

a) le bien est mis à la disposition d’un particulier, ou le service lui est rendu, dans un hôpital public ou un établissement admissible, dans le cadre d’un processus de soins du particulier qui est médicalement nécessaire pour le maintien de la santé, la prévention des maladies, le diagnostic ou le traitement des blessures, maladies ou invalidités ou la prestation de soins palliatifs et à l’égard duquel les conditions suivantes sont réunies :

(i) il est accompli en totalité ou en partie à l’hôpital public ou à l’établissement admissible,

(ii) il est raisonnable de s’attendre à ce qu’il soit accompli sous la direction ou la surveillance active, ou avec la participation active, d’une des personnes suivantes :

(A) un médecin agissant dans l’exercice de la médecine,

(B) une sage-femme agissant dans l’exercice de la profession de sage-femme,

(C) un infirmier praticien ou une infirmière praticienne agissant dans l’exercice de la profession d’infirmier praticien ou d’infirmière praticienne, si les services d’un médecin ne sont pas facilement accessibles dans la région géographique où le processus est accompli,

(D) une personne visée par règlement agissant dans les circonstances visées par règlement,

(iii) s’agissant de soins de longue durée qui obligent le particulier à passer la nuit à l’hôpital public ou à l’établissement admissible, il exige, ou il est raisonnable de s’attendre à ce qu’il exige, à la fois :

(A) qu’un infirmier ou une infirmière autorisé soit présent à l’hôpital public ou à l’établissement admissible pendant toute la durée du séjour du particulier,

(B) qu’un médecin ou, si les services d’un médecin ne sont pas facilement accessibles dans la région géographique où le processus est accompli, un infirmier praticien ou une infirmière praticienne soit présent, ou de garde, à l’hôpital public ou à l’établissement admissible pendant toute la durée du séjour du particulier,

(C) que, tout au long du processus, le particulier fasse l’objet d’attention médicale et bénéficie de divers services de soins thérapeutiques et notamment de soins d’infirmiers ou d’infirmières autorisés,

(D) qu’il ne s’agisse pas d’un cas où le particulier ne bénéficie pas des services de soins thérapeutiques visés à la division (C) pendant la totalité ou la presque totalité de chaque jour ou partie de jour qu’il passe à l’hôpital public ou à l’établissement admissible;

b) si le fournisseur n’exploite pas l’hôpital public ou l’établissement admissible, une somme, sauf une somme symbolique, est payée ou payable au fournisseur à titre de subvention médicale relativement à la fourniture.

« médecin » Personne autorisée par les lois d’une province à exercer la profession de médecin.
« médecin »
physician

« sage-femme » Personne autorisée par les lois d’une province à exercer la profession de sage-femme.
« sage-femme »
midwife

« subvention admissible » Est une subvention admissible de l’exploitant d’un établissement pendant tout ou partie de l’exercice de l’exploitant, la somme d’argent vérifiable (y compris un prêt à remboursement conditionnel, mais à l’exclusion de tout autre prêt et des remboursements, ristournes, remises ou crédits au titre des frais, droits ou taxes imposés par une loi) qui lui est payée ou payable par l’une des personnes ci-après, au titre de la prestation de services de santé au public, soit dans le but de l’aider financièrement à exploiter l’établissement au cours de l’exercice ou de la partie d’exercice, soit en contrepartie d’une fourniture exonérée qui consiste à faire en sorte que l’établissement soit disponible pour que des fournitures en établissement puissent y être effectuées au cours de l’exercice ou de la partie d’exercice, soit en contrepartie de fournitures en établissement de biens qui sont mis à la disposition d’une personne, ou de services qui lui sont rendus, au cours de l’exercice ou de la partie d’exercice :
« subvention admissible »
qualifying funding

a) un gouvernement;

b) un organisme de bienfaisance, une institution publique ou un organisme à but non lucratif admissible, à la fois :

(i) qui a notamment pour mission d’organiser ou de coordonner la prestation de services de santé au public,

(ii) à l’égard duquel il est raisonnable de s’attendre à ce qu’un gouvernement soit la principale source de financement des activités de l’organisme ou de l’institution relatives à la prestation de services de santé au public au cours de son exercice pendant lequel la fourniture est effectuée.

« subvention médicale » Est une subvention médicale d’un fournisseur relativement à une fourniture, la somme d’argent (y compris un prêt à remboursement conditionnel, mais à l’exclusion de tout autre prêt et des remboursements, ristournes, remises ou crédits au titre des frais, droits ou taxes imposés par une loi) qui lui est payée ou payable par l’une des personnes ci-après, au titre de services de santé, soit dans le but de l’aider financièrement à effectuer la fourniture, soit en contrepartie de la fourniture :
« subvention médicale »
medical funding

a) un gouvernement;

b) un organisme de bienfaisance, une institution publique ou un organisme à but non lucratif admissible, à la fois :

(i) qui a notamment pour mission d’organiser ou de coordonner la prestation de services de santé au public,

(ii) à l’égard duquel il est raisonnable de s’attendre à ce qu’un gouvernement soit la principale source de financement des activités de l’organisme ou de l’institution relatives à la prestation de services de santé au public au cours de son exercice pendant lequel la fourniture est effectuée.

(4) Section 259 of the Act is amended by adding the following after subsection (2):
(4) L’article 259 de la même loi est modifié par adjonction, après le paragraphe (2), de ce qui suit :
Qualifying facilities

(2.1) For the purposes of this section, a facility, or part of a facility, other than a public hospital, is a qualifying facility for a fiscal year, or any part of a fiscal year, of the operator of the facility or part, if

(a) supplies of services that are ordinarily rendered during that fiscal year or part to the public at the facility or part would be facility supplies if the references in the definition “facility supply” in subsection (1) to “public hospital or qualifying facility” were references to the facility or part;

(b) an amount, other than a nominal amount, is paid or payable to the operator as qualifying funding in respect of the facility or part for the fiscal year or part; and

(c) an accreditation, licence or other authorization that is recognized or provided for under a law of Canada or a province in respect of facilities for the provision of health care services applies to the facility or part during that fiscal year or part.
(2.1) Pour l’application du présent article, un établissement ou une partie d’établissement, sauf un hôpital public, est un établissement admissible pour l’exercice de son exploitant, ou pour une partie de cet exercice, dans le cas où, à la fois :
Établissement admissible

a) des fournitures de services qui sont habituellement rendus au public au cours de l’exercice ou de la partie d’exercice dans l’établissement ou dans la partie d’établissement seraient des fournitures en établissement si les mentions d’hôpital public et d’établissement admissible, à la définition de « fourniture en établissement » au paragraphe (1), valaient mention de l’établissement ou de la partie d’établissement;

b) une somme, sauf une somme symbolique, est payée ou payable à l’exploitant à titre de subvention admissible relativement à l’établissement ou à la partie d’établissement pour l’exercice ou la partie d’exercice;

c) un agrément, un permis ou une autre autorisation qui est reconnu ou prévu par une loi fédérale ou provinciale relativement aux établissements servant à la prestation de services de santé s’applique à l’établissement ou à la partie d’établissement au cours de l’exercice ou de la partie d’exercice.

2004, c. 22, s. 39(4)

(5) Subparagraphs 259(4.1)(b)(i) to (iii) of the Act are replaced by the following:
(5) Les sous-alinéas 259(4.1)b)(i) à (iii) de la même loi sont remplacés par ce qui suit :
2004, ch. 22, par. 39(4)

(i) the reference in subsection (4) to “specified percentage” were read as a reference to “specified percentage appli­cable to a selected public service body described in whichever of paragraphs (a) to (g) of the definition of that expression in subsection (1) applies to the person minus 50%”,
(ii) the reference in subsection (4) to “specified provincial percentage” were read as a reference to the greater of “specified provincial percentage applicable to a selected public service body described in whichever of paragraphs (a) to (e) of the definition of that expression in subsection (1) applies to the person minus 50%” and “0%”,
(iii) in the case of a person who is not designated to be a municipality for the purposes of this section, the reference in the description of C in subsection (4) to “designated activities” were read as a reference to
(A) in the case of a person determined to be a municipality under paragraph (b) of the definition “municipality” in subsection 123(1), activities engaged in by the person in the course of fulfilling the person’s responsibilities as a local authority,
(B) in the case of a person acting in the person’s capacity as a hospital authority, activities engaged in by the person in the course of operating a public hospital, operating a qualifying facility for use in making facility supplies, or of making facility supplies, ancillary supplies or home medical supplies,
(C) in the case of a person acting in the person’s capacity as a facility operator, activities engaged in by the person in the course of operating a qualifying facility for use in making facility supplies, or of making facility supplies, ancillary supplies or home medical supplies,
(D) in the case of a person acting in the person’s capacity as an external supplier, activities engaged in by the person in the course of making ancillary supplies, facility supplies or home medical supplies, or
(E) in any other case, activities engaged in by the person in the course of operating a recognized degree-granting institution, a college affiliated with, or research body of, such an institution, an elementary or secondary school or a post-secondary college or technical institute, as the case may be, and
(iv) in the case of a person who is not designated to be a municipality for the purposes of this section, the reference in the description of F in subsection (4) to “designated activities” were read as a reference to
(A) in the case of a person determined to be a municipality under paragraph (b) of the definition “municipality” in subsection 123(1), activities engaged in by the person in the course of fulfilling the person’s responsibilities as a local authority, or
(B) in any other case, activities engaged in by the person in the course of operating a recognized degree-granting institution, a college affiliated with, or research body of, such an institution, a public hospital, an elementary or secondary school or a post-secondary college or technical institute, as the case may be.
(i) la mention « pourcentage établi » au paragraphe (4) valait mention du pourcentage établi applicable à un organisme déterminé de services publics visé à celui des alinéas a) à g) de la définition de cette expression au paragraphe (1) qui s’applique à l’organisme, moins 50 %,
(ii) la mention « pourcentage provincial établi » au paragraphe (4) valait mention soit du pourcentage provincial établi applicable à un organisme déterminé de services publics visé à celui des alinéas a) à e) de la définition de cette expression au paragraphe (1) qui s’applique à l’organisme, moins 50 %, soit de 0 %, selon celui de ces pourcentages qui est le plus élevé,
(iii) dans le cas d’un organisme qui n’est pas désigné comme municipalité pour l’application du présent article, la mention « activités précisées » à l’élément C de la formule figurant au paragraphe (4) valait mention :
(A) dans le cas d’un organisme qui a le statut de municipalité selon l’alinéa b) de la définition de « municipalité » au paragraphe 123(1), des activités qu’il exerce dans le cadre de l’exécution de ses responsabilités à titre d’administration locale,
(B) dans le cas d’un organisme agissant en sa qualité d’administration hospitalière, des activités qu’il exerce dans le cadre soit de l’exploitation d’un hôpital public, soit de l’exploitation d’un établissement admissible en vue de la réalisation de fournitures en établissement, soit de la réalisation de fournitures en établissement, de fournitures connexes ou de fournitures de biens ou services médicaux à domicile,
(C) dans le cas d’un organisme agissant en sa qualité d’exploitant d’établissement, des activités qu’il exerce dans le cadre soit de l’exploitation d’un établissement admissible en vue de la réalisation de fournitures en établissement, soit de la réalisation de fournitures en établissement, de fournitures connexes ou de fournitures de biens ou services médicaux à domicile,
(D) dans le cas d’un organisme agissant en sa qualité de fournisseur externe, des activités qu’il exerce dans le cadre de la réalisation de fournitures connexes, de fournitures en établissement ou de fournitures de biens ou services médicaux à domicile,
(E) dans les autres cas, des activités que l’organisme exerce dans le cadre de l’exploitation d’une école primaire ou secondaire, d’un collège d’enseignement postsecondaire, d’un institut technique d’enseignement postsecondaire ou d’une institution reconnue qui décerne des diplômes, d’une école affiliée à une telle institution ou de l’institut de recherche d’une telle institution,
(iv) dans le cas d’un organisme qui n’est pas désigné comme municipalité pour l’application du présent article, la mention « activités précisées » à l’élément F de la formule figurant au paragraphe (4) valait mention :
(A) dans le cas d’un organisme qui a le statut de municipalité selon l’alinéa b) de la définition de « municipalité » au paragraphe 123(1), des activités qu’il exerce dans le cadre de l’exécution de ses responsabilités à titre d’administration locale,
(B) dans les autres cas, des activités que l’organisme exerce dans le cadre de l’exploitation d’un hôpital public, d’une école primaire ou secondaire, d’un collège d’enseignement postsecondaire, d’un institut technique d’enseignement postsecondaire ou d’une institution reconnue qui décerne des diplômes, d’une école affiliée à une telle institution ou de l’institut de recherche d’une telle institution.
2004, c. 22, s. 39(4)

(6) The portion of subsection 259(4.2) of the Act before paragraph (a) is replaced by the following:
(6) Le passage du paragraphe 259(4.2) de la même loi précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
2004, ch. 22, par. 39(4)

Exclusions

(4.2) For the purposes of determining a rebate payable to a person, in determining an amount under paragraphs (3)(a) and (4)(a), or under paragraph (4.1)(a) if the applicable specified provincial percentage is 0% and the person is a selected public service body described in any of paragraphs (a) to (e) of the definition “selected public service body” in subsection (1) or in paragraph (f) or (g) of that definition if the person is resident in Newfoundland and Labrador, no tax under any of subsection 165(2), sections 212.1 and 218.1 and Division IV.1 payable or deemed to have been paid or collected by the person shall be included
(4.2) Lorsqu’il s’agit de calculer le montant remboursable à une personne, pour le calcul du montant prévu aux alinéas (3)a) ou (4)a), ou à l’alinéa (4.1)a) si le taux provincial établi pour le calcul est de 0 % et que la personne est un organisme déterminé de services publics visé soit à l’un des alinéas a) à e) de la définition de « organisme déterminé de services publics » au paragraphe (1), soit aux alinéas f) ou g) de cette définition si la personne réside à Terre-Neuve-et-Labrador, la taxe prévue au paragraphe 165(2), aux articles 212.1 ou 218.1 ou à la section IV.1 qui est payable par la personne, ou réputée avoir été payée ou perçue par elle, n’est pas incluse :
Exclusions

2000, c. 30, s. 76(6)

(7) Subparagraph 259(4.3)(c)(ii) of the Act is replaced by the following:
(7) Le sous-alinéa 259(4.3)c)(ii) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
2000, ch. 30, par. 76(6)

(ii) in any other case, that it engages in otherwise than in the course of
(A) fulfilling its responsibilities as a local authority,
(B) operating a public hospital, an elementary or secondary school, a post-secondary college or technical institute, a recognized degree-granting institution or a college affiliated with or research body of such a degree-granting institution, or
(C) making facility supplies, ancillary supplies or home medical supplies or operating a qualifying facility for use in making facility supplies,
(ii) dans les autres cas, sont exercées hors du cadre :
(A) de l’exécution de ses responsabilités à titre d’administration locale,
(B) de l’exploitation d’un hôpital public, d’une école primaire ou secondaire, d’un collège d’enseignement postsecondaire, d’un institut technique d’enseignement postsecondaire ou d’une institution reconnue qui décerne des diplômes, d’une école affiliée à une telle institution ou de l’institut de recherche d’une telle institution,
(C) de la réalisation de fournitures en établissement, de fournitures connexes ou de fournitures de biens ou de services médicaux à domicile, ou de l’exploitation d’un établissement admissible en vue de la réalisation de fournitures en établissement.
1993, c. 27, s. 115(3)

(8) Subsection 259(7) of the English version of the Act is replaced by following:
(8) Le paragraphe 259(7) de la version anglaise de la même loi est remplacé par ce qui suit :
1993, ch. 27, par. 115(3)

Selected public service bodies

(7) If a selected public service body acquires or imports property or a service primarily for consumption, use or supply in the course of activities engaged in by another selected public service body, for the purpose of determining the amount of a rebate under this section to the body in respect of the non-creditable tax charged in respect of the property or service for any claim period of the body, the body is deemed to be engaged in those activities.
(7) If a selected public service body acquires or imports property or a service primarily for consumption, use or supply in the course of activities engaged in by another selected public service body, for the purpose of determining the amount of a rebate under this section to the body in respect of the non-creditable tax charged in respect of the property or service for any claim period of the body, the body is deemed to be engaged in those activities.
Selected public service bodies

1993, c. 27, s. 115(3)

(9) Subsection 259(8) of the Act is replaced by the following:
(9) Le paragraphe 259(8) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
1993, ch. 27, par. 115(3)

Selected public service bodies

(8) If a person acquires or imports property or a service primarily for consumption, use or supply in the course of activities engaged in by the person acting in the capacity of a selected public service body described in any of paragraphs (a) to (g) of the definition “selected public service body” in subsection (1), the amount of any rebate under this section to the person in respect of the non-creditable tax charged in respect of the property or service for a claim period shall be determined as if the person were not a selected public service body described in any other of those paragraphs.
(8) Le montant remboursable à une personne au titre de la taxe exigée non admise au crédit pour une période de demande relativement à un bien ou à un service qu’elle acquiert ou importe pour consommation, utilisation ou fourniture principalement dans le cadre des activités qu’elle exerce en sa qualité d’organisme déterminé de services publics visé à l’un des alinéas a) à g) de la définition de « organisme déterminé de services publics » au paragraphe (1) est calculé comme si elle n’était visée à aucun autre de ces alinéas.
Organisme déterminé de services publics

(10) Section 259 of the Act is amended by adding the following after subsection (13):
(10) L’article 259 de la même loi est modifié par adjonction, après le paragraphe (13), de ce qui suit :
Application

(14) For the purposes of this section, if a person incurs all or substantially all of the tax that is included in determining the amount of the non-creditable tax charged in respect of property or a service for a claim period of the person acting in the person’s capacity as a hospital authority, a facility operator or an external supplier, the person is deemed to have incurred all of the tax that is included in determining that amount in the course of fulfilling the person’s responsibilities as a hospital authority, a facility operator or an external supplier, as the case may be.
(14) Pour l’application du présent article, la personne qui engage la totalité ou la presque totalité de la taxe qui entre dans le calcul du montant de la taxe exigée non admise au crédit relativement à un bien ou un service pour sa période de demande en sa qualité d’administration hospitalière, d’exploitant d’établissement ou de fournisseur externe est réputée avoir engagé la totalité de la taxe qui entre dans le calcul de ce montant dans le cadre de l’exécution de ses responsabilités à titre d’administration hospitalière, d’exploitant d’établissement ou de fournisseur externe, selon le cas.
Application

Rules for specified supplies

(15) Despite subsections (3), (4) and (4.1), for the purpose of applying subsection (4.1) to determine a rebate payable under subsection (3) or (4) to a person that is a hospital authority, a facility operator or an external supplier, for a claim period of the person, if the person is required to determine under paragraph (4.1)(b) a particular amount, in respect of a specified supply of property of the person made at any time, that would, if subsection (4) applied to the person, be determined by the formula in paragraph (4)(a) for the claim period and the value of C in that paragraph is the extent to which the person intended, at that time, to consume, use or supply the property in the course of specified activities, the particular amount shall be determined by the formula

A x B

where

A      is the amount that would, in the absence of this subsection, be determined to be the particular amount; and

B      is the amount determined by the formula

(B1 - B2) / B1

where

B1      is the fair market value of the property at the time of the supply, and

B2      is the fair market value of the property on January 1, 2005.
(15) Malgré les paragraphes (3), (4) et (4.1), pour calculer, selon le paragraphe (4.1), le montant remboursable en application des paragraphes (3) ou (4) à une personne — administration hospitalière, exploitant d’établissement ou fournisseur externe — pour sa période de demande, dans le cas où la personne est tenue de calculer selon l’alinéa (4.1)b), relativement à la fourniture déterminée d’un de ses biens effectuée à un moment quelconque, un montant donné qui serait calculé selon la formule figurant à l’alinéa (4)a) pour la période de demande si le paragraphe (4) s’appliquait à elle, et où la valeur de l’élément C de cette formule représente la mesure dans laquelle elle avait l’intention, à ce moment, de consommer, d’utiliser ou de fournir le bien dans le cadre d’activités déterminées, le montant donné est calculé selon la formule suivante :
Fournitures déterminées

A x B

où :

A      représente le montant qui, en l’absence du présent paragraphe, représenterait le montant donné;

B      le montant obtenu par la formule suivante :

(B1 - B2) / B1

où :

B1      représente la juste valeur marchande du bien au moment de la fourniture,

B2      la juste valeur marchande du bien le 1er janvier 2005.

(11) Subsections (1) to (10) apply for the purposes of determining a rebate under section 259 of the Act of a person for claim periods ending on or after January 1, 2005, except that the rebate shall be determined as if those subsections had not come into force for the purposes of determining a rebate of a person for the claim period that includes that day in respect of
(a) an amount of tax that became payable by the person before that day;
(b) an amount that is deemed to have been paid or collected by the person before that day; or
(c) an amount that is required to be added in determining the person’s net tax
(i) as a result of a branch or division of the person becoming a small supplier division before that day, or
(ii) as a result of the person ceasing before that day to be a registrant.
(11) Les paragraphes (1) à (10) s’appliquent au calcul du montant remboursable à une personne en vertu de l’article 259 de la même loi pour les périodes de demande se terminant le 1er janvier 2005 ou par la suite. Toutefois, en ce qui concerne les montants ci-après, le montant remboursable à une personne pour sa période de demande qui comprend cette date est calculé comme si ces paragraphes n’étaient pas entrés en vigueur :
a) tout montant de taxe devenu payable par la personne avant cette date;
b) tout montant réputé avoir été payé ou perçu par la personne avant cette date;
c) tout montant à ajouter dans le calcul de la taxe nette de la personne du fait, selon le cas :
(i) qu’une de ses succursales ou divisions est devenue une division de petit fournisseur avant cette date,
(ii) qu’elle a cessé d’être un inscrit avant cette date.
23. Section 295 of the Act is amended by adding the following after subsection (6):
23. L’article 295 de la même loi est modifié par adjonction, après le paragraphe (6), de ce qui suit :
Confirmation of registration and business number

(6.1) On being provided by any person with information specified by the Minister sufficient to identify a single person and a number, an official may confirm or deny that the following statements are both true:

(a) the identified person is registered under Subdivision d of Division V; and

(b) the number is the business number of the identified person.
(6.1) Le fonctionnaire à qui sont fournis à la fois des renseignements précisés par le ministre qui permettent d’identifier une personne en particulier et un numéro peut confirmer ou nier que les énoncés ci-après sont tous les deux exacts :
Confirmation de l’inscription et du numéro d’entreprise

a) la personne est inscrite aux termes de la sous-section d de la section V;

b) le numéro en question est le numéro d’entreprise de la personne.

1997, c. 10, s. 239(1)

24. Subsection 323(1) of the Act is replaced by the following:
24. Le paragraphe 323(1) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
1997, ch. 10, par. 239(1)

Liability of directors

323. (1) If a corporation fails to remit an amount of net tax as required under subsection 228(2) or (2.3) or to pay an amount as required under section 230.1 that was paid to, or was applied to the liability of, the corporation as a net tax refund, the directors of the corporation at the time the corporation was required to remit or pay, as the case may be, the amount are jointly and severally, or solidarily, liable, together with the corporation, to pay the amount and any interest on, or penalties relating to, the amount.
323. (1) Les administrateurs d’une personne morale au moment où elle était tenue de verser, comme l’exigent les paragraphes 228(2) ou (2.3), un montant de taxe nette ou, comme l’exige l’article 230.1, un montant au titre d’un remboursement de taxe nette qui lui a été payé ou qui a été déduit d’une somme dont elle est redevable, sont, en cas de défaut par la personne morale, solidairement tenus, avec cette dernière, de payer le montant ainsi que les intérêts et pénalités afférents.
Responsabilité des administrateurs

PART 4
PARTIE 4
AMENDMENTS IN RESPECT OF EXCISE TAX ON JEWELLERY, ETC.
MODIFICATIONS CONCERNANT LA TAXE D’ACCISE SUR LES BIJOUX
R.S., c. E-15

Excise Tax Act
Loi sur la taxe d’accise
L.R., ch. E-15

25. (1) Section 5 of Schedule I to the Excise Tax Act is replaced by the following:
25. (1) L’article 5 de l’annexe I de la Loi sur la taxe d’accise est remplacé par ce qui suit :
5. Clocks and watches adapted to household or personal use, except railway men’s watches, and those specially designed for the use of the blind,
(a) eight per cent of the amount by which the sale price or duty paid value exceeds fifty dollars, applicable after February 23, 2005 and before March 2006;
(b) six per cent of the amount by which the sale price or duty paid value exceeds fifty dollars, applicable after February 2006 and before March 2007;
(c) four per cent of the amount by which the sale price or duty paid value exceeds fifty dollars, applicable after February 2007 and before March 2008; and
(d) two per cent of the amount by which the sale price or duty paid value exceeds fifty dollars, applicable after February 2008 and before March 2009.
5. Horloges et montres adaptées à l’usage domestique ou personnel, sauf les montres d’employés de chemins de fer et les montres spécialement conçues pour l’usage des aveugles :
a) huit pour cent de la fraction du prix de vente ou de la valeur à l’acquitté qui est supérieure à cinquante dollars, pour la période commençant le 24 février 2005 et se terminant le 28 février 2006;
b) six pour cent de la fraction du prix de vente ou de la valeur à l’acquitté qui est supérieure à cinquante dollars, pour la période commençant le 1er mars 2006 et se terminant le 28 février 2007;
c) quatre pour cent de la fraction du prix de vente ou de la valeur à l’acquitté qui est supérieure à cinquante dollars, pour la période commençant le 1er mars 2007 et se terminant le 29 février 2008;
d) deux pour cent de la fraction du prix de vente ou de la valeur à l’acquitté qui est supérieure à cinquante dollars, pour la période commençant le 1er mars 2008 et se terminant le 28 février 2009.
5.1 Articles of all kinds made in whole or in part of ivory, jet, amber, coral, mother of pearl, natural shells, tortoise shell, jade, onyx, lapis lazuli or other semi-precious stones,
(a) eight per cent, applicable after February 23, 2005 and before March 2006;
(b) six per cent, applicable after February 2006 and before March 2007;
(c) four per cent, applicable after February 2007 and before March 2008; and
(d) two per cent, applicable after February 2008 and before March 2009.
5.1 Articles de toutes sortes constitués en tout ou en partie d’ivoire, de jais, d’ambre, de corail, de nacre, de coquillages naturels, d’écailles de tortue, de jade, d’onyx, de lazulite ou d’autres pierres fines :
a) huit pour cent, pour la période commençant le 24 février 2005 et se terminant le 28 février 2006;
b) six pour cent, pour la période commençant le 1er mars 2006 et se terminant le 28 février 2007;
c) quatre pour cent, pour la période commençant le 1er mars 2007 et se terminant le 29 février 2008;
d) deux pour cent, pour la période commençant le 1er mars 2008 et se terminant le 28 février 2009.
5.2 The following articles, namely, articles commonly or commercially known as jewellery, whether real or imitation, including diamonds and other precious or semi-precious stones for personal use or for adornment of the person, and goldsmiths’ and silversmiths’ products except gold-plated or silver-plated ware for the preparation or serving of food or drink,
(a) eight per cent, applicable after February 23, 2005 and before March 2006;
(b) six per cent, applicable after February 2006 and before March 2007;
(c) four per cent, applicable after February 2007 and before March 2008; and
(d) two per cent, applicable after February 2008 and before March 2009.
5.2 Articles communément ou commercialement dénommés bijoux, véritables ou faux, y compris les diamants et autres pierres précieuses ou fines destinés à l’usage personnel ou à la parure, les produits de l’orfèvrerie, sauf les articles plaqués or ou argent pour la préparation ou le service des aliments ou breuvages :
a) huit pour cent, pour la période commençant le 24 février 2005 et se terminant le 28 février 2006;
b) six pour cent, pour la période commençant le 1er mars 2006 et se terminant le 28 février 2007;
c) quatre pour cent, pour la période commençant le 1er mars 2007 et se terminant le 29 février 2008;
d) deux pour cent, pour la période commençant le 1er mars 2008 et se terminant le 28 février 2009.
(2) Subsection (1) is deemed to have come into force on February 24, 2005.
(2) Le paragraphe (1) est réputé être entré en vigueur le 24 février 2005.
26. (1) Sections 5 to 5.2 of Schedule I to the Act are repealed.
26. (1) Les articles 5 à 5.2 de l’annexe I de la même loi sont abrogés.
(2) Subsection (1) comes into force on March 1, 2009.
(2) Le paragraphe (1) entre en vigueur le 1er mars 2009.
PART 5
PARTIE 5
AMENDMENTS TO THE FEDERAL-PROVINCIAL FISCAL ARRANGEMENTS ACT
MODIFICATION DE LA LOI SUR LES ARRANGEMENTS FISCAUX ENTRE LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL ET LES PROVINCES
R.S., F-8; 1995, c. 17, s. 45(1)

Federal-Provincial Fiscal Arrangements Act
Loi sur les arrangements fiscaux entre le gouvernement fédéral et les provinces
L.R., ch. F-8; 1995, ch. 17, par. 45(1)

27. The headings before section 24 of the Federal-Provincial Fiscal Arrangements Act are replaced by the following:
27. Les intertitres précédant l’article 24 de la Loi sur les arrangements fiscaux entre le gouvernement fédéral et les provinces sont remplacés par ce qui suit :
PART V.1
PARTIE V.1
CANADA HEALTH TRANSFER, CANADA SOCIAL TRANSFER, HEALTH REFORM TRANSFER AND EARLY LEARNING AND CHILD CARE TRANSFER
TRANSFERT CANADIEN EN MATIÈRE DE SANTÉ, TRANSFERT CANADIEN EN MATIÈRE DE PROGRAMMES SOCIAUX, TRANSFERT VISANT LA RÉFORME DES SOINS DE SANTÉ ET TRANSFERT POUR L’APPRENTISSAGE ET LA GARDE DES JEUNES ENFANTS
Canada Health Transfer
Transfert canadien en matière de santé
28. The Act is amended by adding the following after section 24.7:
28. La même loi est modifiée par adjonction, après l’article 24.7, de ce qui suit :
Early Learning and Child Care Transfer
Transfert pour l’apprentissage et la garde des jeunes enfants
Payments to trust

24.71 (1) The Minister may make direct payments, in an aggregate amount of not more than $700 million, to a trust established to provide the provinces with funding for the purpose of assisting them to invest in early learning and child care in accordance with four key principles: quality, universal inclusiveness, accessibility and development.
24.71 (1) Le ministre peut faire des paiements directs, jusqu’à concurrence de sept cents millions de dollars, à une fiducie établie en vue de fournir du financement aux provinces pour les aider à développer leur programme d’apprentissage et de garde des jeunes enfants dans le respect des principes suivants : qualité, universalité inclusive, accessibilité et développement.
Paiement à une fiducie

Share of a province

(2) The amount that may be provided to a province under this section is to be determined in accordance with the terms of the trust indenture establishing the trust.
(2) La somme qui peut être versée à une province au titre du présent article est déterminée en conformité avec les modalités énoncées dans l’acte établissant la fiducie.
Quote-part d’une province

Payments out of the C.R.F.

(3) Despite section 24.8, any amount payable under this section may be paid by the Minister out of the Consolidated Revenue Fund at the times and in the manner that the Minister considers appropriate.
(3) Par dérogation à l’article 24.8, le ministre prélève sur le Trésor, selon les échéances et les modalités qu’il estime indiquées dans les circonstances, les sommes à payer au titre du présent article.
Paiement sur le Trésor

Coordinating Amendment
Disposition de coordination
Bill C-39

29. If Bill C-39, introduced in the 1st session of the 38th Parliament and entitled An Act to amend the Federal-Provincial Fiscal Arrangements Act and to enact an Act respecting the provision of funding for diagnostic and medical equipment (the “other Act”), receives royal assent, then, on the later of the coming into force of section 1 of the other Act and section 27 of this Act, the headings before section 24 of the Federal-Provincial Fiscal Arrangements Act are replaced by the following:
29. En cas de sanction du projet de loi C-39, déposé au cours de la 1re session de la 38e législature et intitulé Loi modifiant la Loi sur les arrangements fiscaux entre le gouvernement fédéral et les provinces et édictant la Loi concernant l’octroi d’une aide financière à l’égard d’équipements diagnostiques et médicaux (l’« autre loi »), à l’entrée en vigueur de l’article 1 de l’autre loi ou à celle de l’article 27 de la présente loi, la dernière en date étant à retenir, les intertitres précédant l’article 24 de la Loi sur les arrangements fiscaux entre le gouvernement fédéral et les provinces sont remplacés par ce qui suit :
Projet de loi C-39

PART V.1
PARTIE V.1
CANADA HEALTH TRANSFER, CANADA SOCIAL TRANSFER, HEALTH REFORM TRANSFER, WAIT TIMES REDUCTION TRANSFER AND EARLY LEARNING AND CHILD CARE TRANSFER
TRANSFERT CANADIEN EN MATIÈRE DE SANTÉ, TRANSFERT CANADIEN EN MATIÈRE DE PROGRAMMES SOCIAUX, TRANSFERT VISANT LA RÉFORME DES SOINS DE SANTÉ, TRANSFERT VISANT LA RÉDUCTION DES TEMPS D’ATTENTE ET TRANSFERT POUR L’APPRENTISSAGE ET LA GARDE DES JEUNES ENFANTS
Canada Health Transfer
Transfert canadien en matière de santé
PART 6
PARTIE 6
NORTHERN STRATEGY
STRATÉGIE POUR LE NORD
Payments to trust

30. (1) The Minister of Finance may make direct payments, in an aggregate amount of not more than one hundred and twenty million dollars, to a trust established to provide the territories with funding for the purpose of assisting them to achieve the goals of the Northern Strategy developed jointly by the federal government and the territories.
30. (1) Le ministre des Finances peut faire des paiements directs, jusqu’à concurrence de cent vingt millions de dollars, à une fiducie établie en vue de fournir du financement aux territoires pour les aider à atteindre les objectifs de la Stratégie pour le Nord élaborée conjointement par le gouvernement fédéral et les territoires.
Paiement à une fiducie

Share of a territory

(2) The amount that may be provided to a territory under this section is to be determined in accordance with the terms of the trust indenture establishing the trust.
(2) La somme qui peut être versée à un territoire au titre du présent article est déterminée en conformité avec les modalités énoncées dans l’acte établissant la fiducie.
Quote-part d’un territoire

Payments out of C.R.F.

(3) Any amount payable under this section may be paid by the Minister of Finance out of the Consolidated Revenue Fund at the times and in the manner that the Minister of Finance considers appropriate.
(3) Le ministre prélève sur le Trésor, selon les échéances et les modalités qu’il estime indiquées dans les circonstances, les sommes à payer au titre du présent article.
Paiement sur le Trésor

PART 7
PARTIE 7
AUDITOR GENERAL OF CANADA
VÉRIFICATEUR GÉNÉRAL DU CANADA
R.S., c. A-17

Amendments to the Auditor General Act
Modification de la Loi sur le vérificateur général
L.R., ch. A-17

31. The heading before section 2 of the French version of the Auditor General Act is replaced by the following:
31. L’intertitre précédant l’article 2 de la version française de la Loi sur le vérificateur général est remplacé par ce qui suit :
DÉFINITIONS ET CHAMP D’APPLICATION
DÉFINITIONS ET CHAMP D’APPLICATION
32. Section 2 of the Act is amended by adding the following in alphabetical order:
32. L’article 2 de la même loi est modifié par adjonction, selon l’ordre alphabétique, de ce qui suit :
“funding agreement”
« accord de financement »

“funding agreement”, in respect of a corporation, means an agreement in writing under which the corporation receives funding from Her Majesty in right of Canada, either directly or through an agent or mandatary of Her Majesty, including by way of a loan, but does not include a construction contract, a goods contract or a service contract;
“not-for-profit corporation”
« société sans but lucratif »

“not-for-profit corporation” means a corporation no part of whose income is payable to or otherwise available for the personal benefit of any of its members or shareholders;
“recipient corporation”
« société bénéficiaire »

“recipient corporation” means any not-for-profit corporation, or any corporation without share capital, that has, in any five consecutive fiscal years, received a total of $100,000,000 or more under one or more funding agreements, but does not include any such corporation that is

(a) a Crown corporation,

(b) a departmental corporation as defined in section 2 of the Financial Administration Act,

(c) a municipality,

(d) a cooperative, other than a non-profit cooperative,

(e) a corporation that receives, on an ongoing basis, at least half of its funding from a municipality or the government of a province or of a foreign state, or from any agency of a municipality or any such government,

(f) a corporation that is controlled by a municipality or a government other than the Government of Canada, or

(g) an international organization;
« accord de financement » Accord écrit aux termes duquel une société reçoit du financement de Sa Majesté du chef du Canada, directement ou par l’intermédiaire d’un mandataire de celle-ci, notamment sous forme de prêt. Sont exclus de la présente définition les marchés de travaux, les marchés de fournitures et les marchés de services.
« accord de financement »
funding agreement

« société bénéficiaire » Société sans but lucratif ou sans capital-actions, qui a reçu, au total, au moins cent millions de dollars au cours de cinq exercices consécutifs au titre d’un ou de plusieurs accords de financement. Sont exclus de la présente définition :
« société bénéficiaire »
recipient corporation

a) les sociétés d’État;

b) les établissements publics, au sens de l’article 2 de la Loi sur la gestion des finances publiques;

c) les municipalités;

d) les coopératives autres que les coopératives sans but lucratif;

e) les sociétés dont au moins la moitié du financement provient habituellement d’une municipalité ou du gouvernement d’un État étranger ou d’une province, ou d’un de leurs organismes;

f) les sociétés contrôlées par une municipalité ou par un gouvernement autre que le gouvernement fédéral;

g) les organisations internationales.

« société sans but lucratif » Personne morale dont les revenus ne sont ni payés à ses membres ou actionnaires ni autrement mis à leur disposition pour leur avantage personnel.
« société sans but lucratif »
not-for-profit corporation

33. The Act is amended by adding the following after section 2:
33. La même loi est modifiée par adjonction, après l’article 2, de ce qui suit :
Control

2.1 (1) For the purpose of paragraph (f) of the definition “recipient corporation” in section 2, a municipality or government controls a corporation with share capital if

(a) shares of the corporation to which are attached more than fifty per cent of the votes that may be cast to elect directors of the corporation are held, otherwise than by way of security only, by, on behalf of or in trust for that municipality or government; and

(b) the votes attached to those shares are sufficient, if exercised, to elect a majority of the directors of the corporation.
2.1 (1) Pour l’application de l’alinéa f) de la définition de « société bénéficiaire » à l’article 2, l’entité — municipalité ou gouvernement — a le contrôle d’une société ayant un capital-actions si, à la fois :
Contrôle

a) elle détient, autrement qu’à titre de garantie seulement, plus de cinquante pour cent des actions de la société assorties de droits de vote permettant d’élire les administrateurs de celle-ci, ou ces actions sont détenues en son nom ou en fiducie pour elle;

b) ces droits de vote suffisent, s’ils sont exercés, à l’élection de la majorité des administrateurs de la société.

Control

(2) For the purpose of paragraph (f) of the definition “recipient corporation” in section 2, a corporation without share capital is controlled by a municipality or government if it is able to appoint the majority of the directors of the corporation, whether or not it does so.
(2) Pour l’application de l’alinéa f) de la définition de « société bénéficiaire » à l’article 2, la société sans capital-actions est contrôlée par une entité — municipalité ou gouvernement — si celle-ci peut en nommer la majorité des administrateurs, qu’elle exerce ou non ce pouvoir.
Contrôle

34. The Act is amended by adding the following after section 7:
34. La même loi est modifiée par adjonction, après l’article 7, de ce qui suit :
Inquiry and report

7.1 (1) The Auditor General may, with respect to any recipient corporation, inquire into its use of funds received from Her Majesty in right of Canada and inquire into whether

(a) the corporation has failed to fulfil its obligations under any funding agreement;

(b) money the corporation has received under any funding agreement has been used without due regard to economy and efficiency;

(c) the corporation has failed to establish satisfactory procedures to measure and report on the effectiveness of its activities in relation to the objectives for which it received funding under any funding agreement;

(d) the corporation has failed to faithfully and properly maintain accounts and essential records in relation to any amount it has received under any funding agreement; or

(e) money the corporation has received under any funding agreement has been expended without due regard to the environmental effects of those expenditures in the context of sustainable development.
7.1 (1) Le vérificateur général peut, relativement à la société bénéficiaire, faire une enquête sur l’utilisation des fonds reçus de Sa Majesté du chef du Canada et sur la question de savoir si elle a omis :
Enquête et rapport

a) de se conformer aux modalités de tout accord de financement;

b) de respecter les principes d’économie et d’efficience dans l’utilisation des fonds reçus au titre de tout accord de financement;

c) d’établir les procédures satisfaisantes pour évaluer l’efficacité de ses activités relativement aux objectifs prévus par tout accord de financement, et pour faire rapport à cet égard;

d) de tenir fidèlement et régulièrement des comptes et les registres essentiels relativement aux fonds reçus au titre de tout accord de financement;

e) de prendre en compte, dans l’utilisation de ces fonds, de l’effet de celle-ci sur l’environnement dans le contexte du développement durable.

Report

(2) The Auditor General may set out his or her conclusions in respect of an inquiry into any matter referred to in subsection (1) in the annual report, or in any of the three additional reports, referred to in subsection 7(1). The Auditor General may also set out in that report anything emerging from the inquiry that he or she considers to be of significance and of a nature that should be brought to the attention of the House of Commons.
(2) Il peut faire état de ses conclusions sur les questions visées au paragraphe (1) dans le rapport annuel ou dans l’un des trois rapports supplémentaires prévus au paragraphe 7(1). Il peut aussi y signaler toute question qui s’est présentée dans le cadre de l’enquête et qui, à son avis, est importante et doit être portée à l’attention de la Chambre des communes.
Rapport

R.S., c. F-11

Amendments to the Financial Administration Act
Modification de la Loi sur la gestion des finances publiques
L.R., ch. F-11

2001, c. 11, s. 6(1), c. 34, par. 16(c)(E); 2002, c. 17, par. 14(c)

35. Subsection 85(1) of the Financial Administration Act is replaced by the following:
35. Le paragraphe 85(1) de la Loi sur la gestion des finances publiques est remplacé par ce qui suit :
2001, ch. 11, par. 6(1), ch. 34, al. 16c)(A); 2002, ch. 17, al. 14c)

Exempted Crown corporations

85. (1) Divisions I to IV do not apply to the Bank of Canada or the Canada Pension Plan Investment Board.
85. (1) Les sections I à IV ne s’appliquent pas à la Banque du Canada ni à l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada.
Exemption

Exempted Crown corporations

(1.1) Divisions I to IV, except for sections 131 to 148, do not apply to the Canada Council for the Arts, the Canadian Broadcasting Corporation, Telefilm Canada, the International Development Research Centre or the National Arts Centre Corporation.
(1.1) Exception faite des articles 131 à 148, les dispositions des sections I à IV ne s’appliquent pas au Centre de recherches pour le développement international, au Conseil des Arts du Canada, à la Corporation du Centre national des Arts, à Téléfilm Canada ni à la Société Radio-Canada.
Exemption

36. (1) Subsections 134(1) and (2) of the Act are replaced by the following:
36. (1) Les paragraphes 134(1) et (2) de la même loi sont remplacés par ce qui suit :
Appointment of auditor

134. (1) Subject to subsection (2), the auditor of a Crown corporation shall be appointed annually by the Governor in Council, after the appropriate Minister has consulted the board of directors of the corporation, and may be removed at any time by the Governor in Council, after the appropriate Minister has consulted the board.
134. (1) Sous réserve du paragraphe (2), le vérificateur d’une société d’État est nommé chaque année par le gouverneur en conseil après consultation par le ministre de tutelle du conseil d’administration de la société; le gouverneur en conseil peut le révoquer en tout temps, après consultation du conseil d’administration par le ministre de tutelle.
Nomination

Auditor General

(2) The Auditor General of Canada shall be appointed by the Governor in Council as the auditor, or a joint auditor, of each Crown corporation, unless the Auditor General waives the requirement of being so appointed.
(2) Le vérificateur général est nommé par le gouverneur en conseil vérificateur ou covérificateur de chaque société d’État; toutefois, il a le droit de refuser le mandat.
Vérificateur général

(2) Subsections 134(4) to (7) of the Act are replaced by the following:
(2) Les paragraphes 134(4) à (7) de la même loi sont remplacés par ce qui suit :
Criteria for appointment

(5) The Governor in Council may make regulations prescribing the criteria to be applied in selecting an auditor for appointment pursuant to subsection (1).
(5) Le gouverneur en conseil peut, par règlement, fixer les conditions régissant la nomination d’un vérificateur au titre du paragraphe (1).
Conditions de nomination

Re-appointment

(6) An auditor of a Crown corporation is eligible for re-appointment on the expiration of the auditor’s appointment.
(6) Le mandat du vérificateur est renouvelable.
Renouvellement

Continuation in office

(7) Notwithstanding subsection (1), if an auditor of a Crown corporation is not appointed to take office on the expiration of the appointment of an incumbent auditor, the incumbent auditor continues in office until a successor is appointed.
(7) Par dérogation au paragraphe (1), s’il n’est pas pourvu à la succession du vérificateur, son mandat se prolonge jusqu’à la nomination de son remplaçant.
Prolongation du mandat

37. Sections 135 to 137 of the Act are replaced by the following:
37. Les articles 135 à 137 de la même loi sont remplacés par ce qui suit :
Persons not eligible

135. (1) A person is disqualified from being appointed or re-appointed or continuing as an auditor of a Crown corporation pursuant to section 134 if that person is not independent of the corporation, any of its affiliates, or the directors or officers of the corporation or any of its affiliates.
135. (1) Pour être vérificateur d’une société d’État, il faut être indépendant de la société, des personnes morales de son groupe et de leurs administrateurs ou dirigeants.
Conditions requises

Independence

(2) For the purposes of this section,

(a) independence is a question of fact; and

(b) a person is deemed not to be independent if that person or any of that person’s business partners

(i) is a business partner, director, officer or employee of the Crown corporation or any of its affiliates, or a business partner of any director, officer or employee of the corporation or any of its affiliates,

(ii) beneficially owns or controls, directly or indirectly through a trustee, legal representative, agent or other intermediary, a material interest in the shares or debt of the Crown corporation or any of its affiliates, or

(iii) has been a receiver, receiver-manager, liquidator or trustee in bankruptcy of the Crown corporation or any of its affiliates within two years of the person’s proposed appointment as auditor of the corporation.
(2) Pour l’application du présent article :
Indépendance

a) l’indépendance est une question de fait;

b) est réputée ne pas être indépendante la personne qui, ou dont un associé :

(i) est associé, administrateur, dirigeant ou salarié de la société d’État, ou d’une personne morale de son groupe, ou est associé d’un de leurs administrateurs, dirigeants ou salariés,

(ii) est le véritable propriétaire ou détient, directement ou indirectement, par un fiduciaire, un représentant légal, un mandataire ou un autre intermédiaire, le contrôle d’une partie importante des actions ou dettes de la société d’État ou de l’une des personnes morales de son groupe,

(iii) a été séquestre, séquestre-gérant, liquidateur ou syndic de faillite de la société d’État ou d’une personne morale de son groupe dans les deux ans précédant sa nomination éventuelle au poste de vérificateur de la société.

Resignation

(3) An auditor of a Crown corporation who becomes disqualified under this section shall resign immediately after becoming aware of the disqualification.
(3) Le vérificateur d’une société d’État doit démissionner dès qu’à sa connaissance il ne remplit plus les conditions prévues par le présent article.
Démission

Qualifications preserved

136. Nothing in sections 134 and 135 shall be construed as empowering the appointment, re-appointment or continuation in office as an auditor of a Crown corporation of any person who does not meet any qualifications for such appointment, re-appointment or continuation established by any other Act of Parliament.
136. Les articles 134 et 135 n’ont pas pour effet de permettre la nomination, le renouvellement ou la poursuite du mandat, à titre de vérificateur d’une société d’État, de personnes qui ne satisfont pas aux conditions d’aptitude correspondantes prévues par une autre loi fédérale.
Maintien des restrictions spéciales

Resignation

137. A resignation of an auditor of a Crown corporation becomes effective at the time the corporation receives a written resignation from the auditor or at the time specified in the resignation, whichever is later.
137. La démission du vérificateur d’une société d’État prend effet au moment où celle-ci en reçoit un avis écrit ou, si elle est ultérieure, à la date que précise l’avis.
Démission

38. Sections 140 and 141 of the Act are replaced by the following:
38. Les articles 140 et 141 de la même loi sont remplacés par ce qui suit :
Special report to appropriate Minister

140. Where the examiner of a parent Crown corporation, or a wholly-owned subsidiary of a parent Crown corporation, is of the opinion that the report under subsection 139(1) contains information that should be brought to the attention of the appropriate Minister, the examiner shall, after consultation with the board of directors of the corporation, or with the boards of the subsidiary and corporation, as the case may be, report that information to the Minister and furnish the board or boards with a copy of the report.
140. L’examinateur d’une société d’État mère ou d’une filiale à cent pour cent d’une société d’État mère, s’il estime que le rapport visé au paragraphe 139(1) contient des renseignements à porter à l’attention du ministre de tutelle, les lui transmet, après consultation du conseil d’administration de la société ou, dans le cas d’une filiale, des conseils de la société et de la filiale, dans un rapport spécial dont il remet un exemplaire aux conseils consultés.
Rapport spécial au ministre de tutelle

Special report to Parliament

141. Where the examiner of a parent Crown corporation, or a wholly-owned subsidiary of a parent Crown corporation, is of the opinion that the report under subsection 139(1) contains information that should be brought to the attention of Parliament, the examiner shall, after consultation with the appropriate Minister and the board of directors of the corporation, or with the boards of the subsidiary and corporation, as the case may be, prepare a report on that information for inclusion in the next annual report of the corporation and furnish the board or boards, the appropriate Minister and the Auditor General of Canada with copies of the report.
141. L’examinateur d’une société d’État mère ou d’une filiale à cent pour cent d’une société d’État mère, s’il estime que le rapport visé au paragraphe 139(1) contient des renseignements à porter à l’attention du Parlement, établit à leur sujet, après consultation du ministre de tutelle et du conseil d’administration de la société ou, dans le cas d’une filiale, du ministre et des conseils de la société et de la filiale, un rapport spécial à incorporer dans le rapport annuel suivant de la société et dont il remet un exemplaire au ministre, aux conseils consultés et au vérificateur général.
Rapport spécial au Parlement

39. Subsections 142(1) to (3) of the Act are replaced by the following:
39. Les paragraphes 142(1) à (3) de la même loi sont remplacés par ce qui suit :
Examiner

142. (1) Subject to subsection (2), a special examination referred to in section 138 shall be carried out by the auditor of a Crown corporation.
142. (1) Sous réserve du paragraphe (2), c’est le vérificateur d’une société d’État qui est chargé de l’examen spécial.
Examinateur

Examiner

(2) Where, in the opinion of the Governor in Council, a person other than the auditor of a Crown corporation should carry out a special examination, the Governor in Council may, after the appropriate Minister has consulted the board of directors of the corporation, appoint an auditor who is qualified for the purpose to carry out the examination in lieu of the auditor of the corporation and may, after the appropriate Minister has consulted the board, remove that qualified auditor at any time.
(2) Le gouverneur en conseil, s’il estime contre-indiqué de voir confier l’examen spécial au vérificateur de la société d’État, peut, après consultation du conseil d’administration de la société par le ministre de tutelle, en charger un autre vérificateur remplissant les conditions requises; il peut également révoquer ce dernier en tout temps, après pareille consultation.
Examinateur

1991, c. 24, s. 43

40. Section 146 of the Act is replaced by the following:
40. L’article 146 de la même loi est remplacé par ce qui suit :
1991, ch. 24, art. 43

Qualified privilege

146. Any oral or written statement or report made under this Part or the regulations by the auditor or a former auditor, or the examiner or a former examiner, of a Crown corporation has qualified privilege.
146. Les vérificateurs et les examinateurs d’une société d’État, ainsi que leurs prédécesseurs, jouissent d’une immunité relative en ce qui concerne les déclarations orales ou écrites et les rapports qu’ils font en vertu de la présente partie ou de ses règlements.
Immunité relative

Consequential Amendments
Modifications connexes
1991, c. 11

Broadcasting Act
Loi sur la radiodiffusion
1991, ch. 11

41. Subsections 60(1) to (6) of the Broadcasting Act are repealed.
41. Les paragraphes 60(1) à (6) de la Loi sur la radiodiffusion sont abrogés.
42. Sections 62 to 69 of the Act are repealed.
42. Les articles 62 à 69 de la même loi sont abrogés.
43. Paragraphs 71(3)(a) and (b) of the Act are replaced by the following:
43. Les alinéas 71(3)a) et b) de la même loi sont remplacés par ce qui suit :
(a) the financial statements of the Corporation referred to in subsection 131(4) of the Financial Administration Act,
(b) the annual auditor’s report referred to in section 132 of the Financial Administration Act,
a) les états financiers visés au paragraphe 131(4) de la Loi sur la gestion des finances publiques;
b) le rapport visé à l’article 132 de la Loi sur la gestion des finances publiques;
R.S., c. 10

Canada Post Corporation Act
Loi sur la Société canadienne des postes
L.R., ch. C-10

1993, c. 44, s. 31

44. Section 33 of the Canada Post Corporation Act is repealed.
44. L’article 33 de la Loi sur la Société canadienne des postes est abrogé.
1993, ch. 44, art. 31

1991, c. 8

Canadian Race Relations Foundation Act
Loi sur la Fondation canadienne des relations raciales
1991, ch. 8

45. Subsection 17(3) of the Canadian Race Relations Foundation Act is replaced by the following:
45. Le paragraphe 17(3) de la Loi sur la Fondation canadienne des relations raciales est remplacé par ce qui suit :
Financial Administration Act

(3) Part X of the Financial Administration Act, except for sections 131 to 148, does not apply to the Foundation.
(3) Exception faite des articles 131 à 148, les dispositions de la partie X de la Loi sur la gestion des finances publiques ne s’appliquent pas à la Fondation.
Loi sur la gestion des finances publiques

46. Subsection 25(2) of the Act is repealed.
46. Le paragraphe 25(2) de la même loi est abrogé.
1999, c. 34

Public Sector Pension Investment Board Act
Loi sur l’Office d’investissement des régimes de pensions du secteur public
1999, ch. 34

47. Subsection 3(6) of the Public Sector Pension Investment Board Act is replaced by the following:
47. Le paragraphe 3(6) de la Loi sur l’Office d’investissement des régimes de pensions du secteur public est remplacé par ce qui suit :
Financial Administration Act

(6) Part X of the Financial Administration Act, except for sections 132 to 147, does not apply to the Board. For the purposes of those sections, any reference to section 131 of that Act shall be read as a reference to section 35 of this Act.
(6) Exception faite des articles 132 à 147, les dispositions de la partie X de la Loi sur la gestion des finances publiques ne s’appliquent pas à l’Office. Pour l’application de ces articles, toute mention de l’article 131 de cette loi vaut mention de l’article 35 de la présente loi.
Loi sur la gestion des finances publiques

Reports and special examination

(7) Any report or information in respect of the Board that is provided to the Minister under sections 132 to 147 of the Financial Administration Act shall also be provided to the Minister of National Defence and the Solicitor General of Canada. The Minister may only require a special examination under subsection 138(2) of that Act after consultation with those Ministers.
(7) Les rapports et renseignements concernant l’Office qui sont fournis au ministre au titre des articles 132 à 147 de la Loi sur la gestion des finances publiques doivent l’être également au ministre de la Défense nationale et au solliciteur général du Canada. Le ministre ne peut exiger un examen spécial au titre du paragraphe 138(2) de cette loi qu’après consultation de ceux-ci.
Rapports et examens spéciaux

48. The heading before section 36 and sections 36 to 46 of the Act are repealed.
48. L’intertitre précédant l’article 36 et les articles 36 à 46 de la même loi sont abrogés.
49. (1) Paragraph 48(4)(b) of the Act is replaced by the following:
49. (1) L’alinéa 48(4)b) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
(b) the annual auditor’s report referred to in section 132 of the Financial Administration Act;
b) le rapport annuel du vérificateur visé à l’article 132 de la Loi sur la gestion des finances publiques;
(2) Paragraph 48(4)(i) of the Act is replaced by the following:
(2) L’alinéa 48(4)i) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
(i) a report of any special examination referred to in subsection 139(1) of the Financial Administration Act; and
i) le rapport sur tout examen spécial visé au paragraphe 139(1) de la Loi sur la gestion des finances publiques;
Coordinating Amendments
Dispositions de coordination
Bill C-6

50. If Bill C-6, introduced in the 1st session of the 38th Parliament and entitled the Department of Public Safety and Emergency Preparedness Act (the “other Act”), receives royal assent, then, on the later of the coming into force of section 1 of the other Act and section 47 of this Act, subsection 3(7) of the Public Sector Pension Investment Board Act is replaced by the following:
50. En cas de sanction du projet de loi C-6, déposé au cours de la 1re session de la 38e législature et intitulé Loi sur le ministère de la Sécurité publique et de la Protection civile (appelé « autre loi » au présent article), à l’entrée en vigueur de l’article 47 de la présente loi ou à celle de l’article 1 de l’autre loi, la dernière en date étant à retenir, le paragraphe 3(7) de la Loi sur l’Office d’investissement des régimes de pensions du secteur public est remplacé par ce qui suit :
Projet de loi C-6

Reports and special examination

(7) Any report or information in respect of the Board that is provided to the Minister under sections 132 to 147 of the Financial Administration Act shall also be provided to the Minister of National Defence and the Minister of Public Safety and Emergency Preparedness. The Minister may only require a special examination under subsection 138(2) of that Act if the Minister has consulted with those Ministers.
(7) Les rapports et renseignements concernant l’Office qui sont fournis au ministre au titre des articles 132 à 147 de la Loi sur la gestion des finances publiques doivent l’être également au ministre de la Défense nationale et au ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile. Le ministre ne peut exiger un examen spécial au titre du paragraphe 138(2) de cette loi qu’après consultation de ceux-ci.
Rapports et examens spéciaux

Bill C-18

51. If Bill C-18, introduced in the 1st session of the 38th Parliament and entitled An Act to amend the Telefilm Canada Act and another Act (the “other Act”), receives royal assent, then, on the later of the coming into force of section 35 of this Act and section 8 of the other Act, the portion of section 85 of the Financial Administration Act before subsection (2) is replaced by the following:
51. En cas de sanction du projet de loi C-18, déposé au cours de la 1re session de la 38e législature et intitulé Loi modifiant la Loi sur Téléfilm Canada et une autre loi en conséquence (appelé « autre loi » au présent article), à l’entrée en vigueur de l’article 35 de la présente loi ou à celle de l’article 8 de l’autre loi, la dernière en date étant à retenir, le passage de l’article 85 de la Loi sur la gestion des finances publiques précédant le paragraphe (2) est remplacé par ce qui suit :
Projet de loi C-18

Exempted Crown corporations

85. (1) Divisions I to IV do not apply to the Bank of Canada or the Canada Pension Plan Investment Board.
85. (1) Les sections I à IV ne s’appliquent pas à la Banque du Canada ni à l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada.
Exemption

Exempted Crown corporations

(1.1) Divisions I to IV, except for sections 131 to 148, do not apply to the Canada Council for the Arts, the Canadian Broadcasting Corporation, the International Development Research Centre or the National Arts Centre Corporation.
(1.1) Exception faite des articles 131 à 148, les dispositions des sections I à IV ne s’appliquent pas au Centre de recherches pour le développement international, au Conseil des Arts du Canada, à la Corporation du Centre national des Arts ni à la Société Radio-Canada.
Exemption

Exemption for Telefilm Canada

(1.2) Divisions I to IV, except for sections 131 to 148 and subject to subsection 21(2) of the Telefilm Canada Act, do not apply to Telefilm Canada.
(1.2) Exception faite des articles 131 à 148 et sous réserve du paragraphe 21(2) de la Loi sur Téléfilm Canada, les dispositions des sections I à IV ne s’appliquent pas à Téléfilm Canada.
Exemption : Téléfilm Canada

PART 8
PARTIE 8
PAYMENTS TO CERTAIN ENTITIES
PAIEMENTS À CERTAINES ENTITÉS
Aboriginal Healing Foundation
Fondation autochtone de guérison
Payment of $40,000,000

52. From and out of the Consolidated Revenue Fund there may, on the requisition of the Minister responsible for Indian Residential Schools Resolution, be paid and applied a sum not exceeding forty million dollars for payment to the Aboriginal Healing Foundation for its use.
52. À la demande du ministre responsable de la Résolution des questions des pensionnats indiens, peut être payée sur le Trésor et affectée à la Fondation autochtone de guérison, à son usage, une somme n’excédant pas quarante millions de dollars.
Paiement de 40 000 000 $

Asia-Pacific Foundation of Canada
Fondation Asie-Pacifique du Canada
Payment of $50,000,000

53. From and out of the Consolidated Revenue Fund there may, on the requisition of the Minister of Foreign Affairs, be paid and applied a sum not exceeding fifty million dollars for payment to the Asia-Pacific Foundation of Canada for its use.
53. À la demande du ministre des Affaires étrangères, peut être payée sur le Trésor et affectée à la Fondation Asie-Pacifique du Canada, à son usage, une somme n’excédant pas cinquante millions de dollars.
Paiement de 50 000 000 $

Canadian Academies of Science
Académies canadiennes des sciences
Payment of $30,000,000

54. From and out of the Consolidated Revenue Fund there may, on the requisition of the Minister of Industry, be paid and applied a sum not exceeding thirty million dollars for payment to the Canadian Academies of Science for its use.
54. À la demande du ministre de l’Industrie, peut être payée sur le Trésor et affectée à Académies canadiennes des sciences, à son usage, une somme n’excédant pas trente millions de dollars.
Paiement de 30 000 000 $

Canadian Cattlemen’s Association
Canadian Cattlemen’s Association
Payment of $50,000,000

55. From and out of the Consolidated Revenue Fund there may, on the requisition of the Minister of Agriculture and Agri-Food, be paid and applied a sum not exceeding fifty million dollars for payment to the Canadian Cattlemen’s Association for the purpose of establishing a legacy fund to support the Canadian cattle and beef industry and ensure its long-term viability.
55. À la demande du ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, peut être payée sur le Trésor et affectée à la Canadian Cattlemen’s Association une somme n’excédant pas cinquante millions de dollars en vue de la création d’un fonds patrimonial destiné au soutien du secteur de l’élevage bovin au Canada et au maintien de la viabilité à long terme de celui-ci.
Paiement de 50 000 000 $

Canadian Youth Business Foundation
Fondation canadienne des jeunes entrepreneurs
Payment of $10,000,000

56. From and out of the Consolidated Revenue Fund there may, on the requisition of the Minister of Industry, be paid and applied a sum not exceeding ten million dollars for payment to the Canadian Youth Business Foundation for its use.
56. À la demande du ministre de l’Industrie, peut être payée sur le Trésor et affectée à la Fondation canadienne des jeunes entrepreneurs, à son usage, une somme n’excédant pas dix millions de dollars.
Paiement de 10 000 000 $

Federation of Canadian Municipalities
Fédération canadienne des municipalités
Payment of $150,000,000

57. (1) From and out of the Consolidated Revenue Fund there may, on the requisition of the Minister of the Environment, be paid and applied a sum not exceeding one hundred and fifty million dollars for payment to the Federation of Canadian Municipalities for the purpose of providing funding to the Green Municipal Fund.
57. (1) À la demande du ministre de l’Environnement, peut être payée sur le Trésor et affectée à la Fédération canadienne des municipalités une somme n’excédant pas cent cinquante millions de dollars afin de fournir du financement au Fonds municipal vert.
Paiement de 150 000 000 $

Payment of $150,000,000

(2) From and out of the Consolidated Revenue Fund there may, on the requisition of the Minister of Natural Resources, be paid and applied a sum not exceeding one hundred and fifty million dollars for payment to the Federation of Canadian Municipalities for the purpose of providing funding to the Green Municipal Fund.
(2) À la demande du ministre des Ressources naturelles, peut être payée sur le Trésor et affectée à la Fédération canadienne des municipalités une somme n’excédant pas cent cinquante millions de dollars afin de fournir du financement au Fonds municipal vert.
Paiement de 150 000 000 $

Genome Canada
Génome Canada
Payment of $165,000,000

58. From and out of the Consolidated Revenue Fund there may, on the requisition of the Minister of Industry, be paid and applied a sum not exceeding one hundred and sixty-five million dollars for payment to Genome Canada for its use.
58. À la demande du ministre de l’Industrie, peut être payée sur le Trésor et affectée à Génome Canada, à son usage, une somme n’excédant pas cent soixante-cinq millions de dollars.
Paiement de 165 000 000 $

Precarn Incorporated
Precarn Inc.
Payment of $20,000,000

59. From and out of the Consolidated Revenue Fund there may, on the requisition of the Minister of Industry, be paid and applied a sum not exceeding twenty million dollars for payment to Precarn Incorporated for its use.
59. À la demande du ministre de l’Industrie, peut être payée sur le Trésor et affectée à Precarn Inc., à son usage, une somme n’excédant pas vingt millions de dollars.
Paiement de 20 000 000 $

PART 9
PARTIE 9
ASIA-PACIFIC FOUNDATION OF CANADA
FONDATION ASIE-PACIFIQUE DU CANADA
R.S., c. A-13

Asia-Pacific Foundation of Canada Act
Loi sur la Fondation Asie-Pacifique du Canada
L.R., ch. A-13

60. (1) The portion of section 3 of the Asia-Pacific Foundation of Canada Act before paragraph (a) is replaced by the following:
60. (1) Le passage de l’article 3 de la Loi sur la Fondation Asie-Pacifique du Canada précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
Purpose of Foundation

3. The purpose of the Foundation is to develop closer ties between the peoples and institutions of Canada and the peoples and institutions of the Asia-Pacific region and to promote capacity development in persons and entities that share an interest in the Asia-Pacific region and the building of networks between them by
3. La Fondation a pour mission de resserrer les liens entre les peuples du Canada et de la région Asie-Pacifique, d’établir des rapprochements entre leurs institutions et d’encourager le renforcement des capacités des personnes et entités qui partagent un intérêt pour la région Asie-Pacifique et l’établissement de réseaux entre elles, grâce aux actions suivantes :
Mission

(2) Section 3 of the Act is amended by adding the following after paragraph (a):
(2) L’article 3 de la même loi est modifié par adjonction, après l’alinéa a), de ce qui suit :
(a.1) promoting dialogue on, and understanding of, foreign policy issues as they relate to Canada and the Asia-Pacific region;
a.1) encouragement au dialogue sur les questions de politique étrangère propres au Canada et à la région Asie-Pacifique et sensibilisation à l’égard de celles-ci;
61. Paragraph 4(l) of the Act is replaced by the following:
61. L’alinéa 4l) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
(l) expend, for the purpose of the Foundation, all amounts received by it as grants, contributions and donations of money for its activities; and
l) employer, dans le cadre de sa mission, les sommes reçues à titre de subventions, de contributions ou de dons d’argent pour ses activités;
62. Section 7 of the Act is replaced by the following:
62. L’article 7 de la même loi est remplacé par ce qui suit :
Board of Directors

7. The affairs of the Foundation are to be managed by a Board of Directors, in this Act referred to as the “Board”.
7. Le conseil d’administration (ci-après le « conseil ») assure la conduite des affaires de la Fondation.
Conseil d’administration

63. Section 8 of the Act is repealed.
63. L’article 8 de la même loi est abrogé.
1995, c. 5, par. 25(1)(a)

64. Section 9 of the Act is replaced by the following:
64. L’article 9 de la même loi est remplacé par ce qui suit :
1995, ch. 5, al. 25(1)a)

Appointment to the Board

9. The Board consists of the following directors:

(a) the Chairperson and up to six other directors appointed by the Governor in Council after consultation with the Board by the Minister of Foreign Affairs, in this Act referred to as the “Minister”;

(b) up to eighteen directors appointed by the Board after consultations with the governments of the provinces and any interested individuals, corporations and organizations; and

(c) the President of the Foundation appointed under section 17.
9. Le conseil se compose des administrateurs suivants :
Nomination au conseil

a) le président du conseil et jusqu’à six autres administrateurs nommés par le gouverneur en conseil, après consultation du conseil par le ministre des Affaires étrangères (ci-après le « ministre »);

b) jusqu’à dix-huit administrateurs nommés par le conseil, après consultation des gouvernements provinciaux ainsi que des organisations, particuliers et personnes morales intéressés;

c) le président de la Fondation nommé en conformité avec l’article 17.

65. Section 10 of the Act is replaced by the following:
65. L’article 10 de la même loi est remplacé par ce qui suit :
Appointments from provinces

10. When considering the appointment to the Board under paragraph 9(b) of any person proposed by the government of a province, the Board, subject to the criteria that it may establish for the purpose, is to have regard to the amounts contributed to the Foundation by that province.
10. Avant de procéder, au titre de l’alinéa 9b), à la nomination d’un candidat proposé par un gouvernement provincial, le conseil tient compte, sous réserve de tout autre critère qu’il peut établir à cette fin, des contributions versées par cette province à la Fondation.
Contributions provinciales

Representation and experience

10.1 The appointment of directors is to be made from persons whose background or experience would assist the Foundation in the fulfilment of its purpose and having regard to the following considerations:

(a) the need to ensure, as far as possible, that at least one half of the membership has experience or expertise concerning relations between Canada and the Asia-Pacific region;

(b) the need for a membership that has sufficient knowledge of corporate governance, investment management, auditing and evaluations; and

(c) the importance of having membership that is representative of Canadian society.
10.1 Les administrateurs doivent avoir la formation ou l’expérience propres à aider la Fondation à remplir sa mission et sont choisis compte tenu des éléments suivants :
Représentativité et connaissances

a) la nécessité de former, dans la mesure du possible, un conseil dont au moins la moitié des membres ont de l’expérience ou une expertise dans le domaine des relations entre le Canada et la région Asie-Pacifique;

b) la nécessité de former un conseil qui, collectivement, dispose de connaissances suffisantes en administration des sociétés, en gestion de placements et en vérification et évaluation;

c) l’importance de former un conseil représentatif de la société canadienne.

Ineligibility

10.2 A person is not eligible to be appointed as a director if the person is a member of the Senate or the House of Commons.
10.2 La fonction d’administrateur est incompatible avec celle de sénateur ou de député.
Inadmissibilité

66. The Act is amended by adding the following after section 12:
66. La même loi est modifiée par adjonction, après l’article 12, de ce qui suit :
Removal from office

12.1 The Chairperson and any director appointed under paragraph 9(a) may be removed for cause by the Governor in Council. Any director appointed under paragraph 9(b) may be removed for cause by the Board.
12.1 Le président du conseil, de même que tout autre administrateur nommé en application des alinéas 9a) ou b), peut faire l’objet d’une révocation motivée de la part de l’autorité qui l’a nommé.
Révocation

67. The Act is amended by adding the following after section 16:
67. La même loi est modifiée par adjonction, après l’article 16, de ce qui suit :
Directors without voting rights

16.1 A director who is part of the public service of Canada does not have the right to vote on any matter before the Board or a committee of the Board.
16.1 L’administrateur qui fait partie de l’administration publique fédérale n’a pas droit de vote sur les questions soumises au conseil ou à ses comités.
Administrateur sans droit de vote

Duty of care

16.2 The Chairperson, the President and every other director of the Foundation, in exercising any of their powers and in discharging any of their duties, shall

(a) act honestly and in good faith with a view to the best interests of the Foundation;

(b) exercise the care, diligence and skill that a reasonably prudent person would exercise in comparable circumstances; and

(c) comply with this Act and the by-laws of the Foundation.
16.2 Le président du conseil, le président de la Fondation et les autres administrateurs agissent, dans l’exercice de leurs attributions :
Diligence

a) avec intégrité et de bonne foi pour servir au mieux les intérêts de la Fondation;

b) avec le soin, la diligence et la compétence dont ferait preuve, en pareilles circonstances, une personne prudente;

c) conformément à la présente loi et aux règlements administratifs de la Fondation.

Indemnification

16.3 Except in respect of an action by or on behalf of the Foundation to procure a judgment in its favour, the Foundation may indemnify a present or former Chairperson, President or other director or officer of the Foundation against all costs, charges and expenses, including amounts paid to settle an action or to satisfy a judgment, that are reasonably incurred by him or her in respect of any civil, criminal or administrative action or proceeding to which he or she is a party by reason of being or having been a director or officer of the Foundation, if

(a) he or she acted honestly and in good faith with a view to the best interests of the Foundation; and

(b) in the case of a criminal or administrative action or proceeding enforced by a monetary penalty, he or she had reasonable grounds for believing that the impugned conduct was lawful.
16.3 Sauf dans le cadre d’actions intentées par elle ou pour son compte en vue d’obtenir un jugement favorable, la Fondation peut indemniser ses administrateurs ou ses dirigeants — ou leurs prédécesseurs — de tous leurs frais — y compris les sommes versées en règlement d’une action ou pour exécuter un jugement — entraînés par des instances civiles, pénales ou administratives auxquelles ils étaient parties en cette qualité, si les conditions suivantes sont réunies :
Indemnisation

a) ils ont agi avec intégrité et bonne foi pour servir au mieux les intérêts de la Fondation;

b) dans le cas d’une instance pénale ou administrative où une sanction pécuniaire est imposée, ils avaient de bonnes raisons de croire que leur conduite était conforme à la loi.

Restriction

16.4 The Board or a committee of the Board may not, for the purpose of making a decision other than a decision to appoint a director under paragraph 9(b), be comprised of a majority of directors appointed under paragraph 9(a) who have the right to vote.
16.4 Les administrateurs nommés en application de l’alinéa 9a) et ayant droit de vote ne peuvent former la majorité des administrateurs nécessaires pour la prise d’une décision du conseil ou de l’un de ses comités, sauf celle de nommer un administrateur en application de l’alinéa 9b).
Restriction

Delegation by Board

16.5 (1) The Board may delegate to the Chairperson, a committee of directors or an officer of the Foundation any of the powers or rights of the Board.
16.5 (1) Le conseil peut déléguer tout ou partie de ses pouvoirs ou de ses droits au président du conseil, à un comité d’administrateurs ou à un dirigeant de la Fondation.
Délégation par le conseil

Restrictions on delegation

(2) The Board may not, however, delegate any power or right of the Board

(a) to make, amend or repeal by-laws;

(b) to appoint directors to, or fill vacancies on, a committee of the Board;

(c) to appoint officers of the Foundation or fix their remuneration;

(d) to accept grants, contributions and donations; or

(e) to approve the annual financial statements or annual reports of the Foundation.
(2) Toutefois, il ne peut déléguer les pouvoirs ou droits suivants :
Restrictions

a) prendre, modifier ou abroger des règlements administratifs;

b) nommer des administrateurs à un comité du conseil, ou y combler les vacances;

c) nommer les dirigeants de la Fondation ou fixer leur rémunération;

d) accepter des subventions, contributions et dons;

e) approuver les états financiers annuels ou le rapport annuel de la Fondation.

Both official languages to be used

16.6 The Foundation shall offer its services in both official languages.
16.6 La Fondation offre ses services dans les deux langues officielles.
Langues officielles

68. Section 17 of the Act is replaced by the following:
68. L’article 17 de la même loi est remplacé par ce qui suit :
Appointment and role

17. (1) The Board shall appoint a President of the Foundation who shall have supervision over and direction of the activities and staff of the Foundation.
17. (1) Le conseil nomme le président de la Fondation, qui en assure la direction et contrôle la gestion du personnel.
Attributions

Experience, expertise and other qualifications

(2) In order to be appointed as President, a person must have experience or expertise concerning relations between Canada and the Asia-Pacific region and must possess any other qualifications specified by the Board.
(2) Le président de la Fondation doit avoir, à sa nomination, une expérience ou une expertise démontrées dans le domaine des relations entre le Canada et la région Asie-Pacifique et toute autre qualité précisée par le conseil.
Expérience ou expertise et autres qualités

Transparent and competitive process

(3) The President must be selected through a transparent and competitive process.
(3) La nomination se fait selon un mode de sélection compétitif, dans le cadre d’un processus transparent.
Processus transparent

1992, c. 1, s. 8

69. Sections 18 and 19 of the French version of the Act are replaced by the following:
69. Les articles 18 et 19 de la version française de la même loi sont remplacés par ce qui suit :
1992, ch. 1, art. 18

Choix au sein du conseil

18. Si le président de la Fondation est choisi parmi les membres du conseil, un autre administrateur peut être nommé à sa place en conformité avec les alinéas 9a) ou b), selon le cas.
18. Si le président de la Fondation est choisi parmi les membres du conseil, un autre administrateur peut être nommé à sa place en conformité avec les alinéas 9a) ou b), selon le cas.
Choix au sein du conseil

Durée du mandat

19. La durée maximale du mandat du président de la Fondation est de trois ans, mais le conseil peut à tout moment le démettre de ses fonctions.
19. La durée maximale du mandat du président de la Fondation est de trois ans, mais le conseil peut à tout moment le démettre de ses fonctions.
Durée du mandat

70. Section 20 of the Act is replaced by the following:
70. L’article 20 de la même loi est remplacé par ce qui suit :
Re-appointment

20. A President whose term of office has expired is eligible for re-appointment in that capacity but no person may be appointed as President more than three times.
20. Le président de la Fondation peut être reconduit dans ses fonctions, mais personne ne peut être nommé président pour plus de trois mandats.
Reconduction

71. Sections 21 to 23 of the French version of the Act are replaced by the following:
71. Les articles 21 à 23 de la version française de la même loi sont remplacés par ce qui suit :
Président intérimaire

21. En cas d’absence ou d’empêchement du président de la Fondation ou de vacance de son poste, le conseil peut autoriser un administrateur ou tout dirigeant ou employé de la Fondation à assurer l’intérim.
21. En cas d’absence ou d’empêchement du président de la Fondation ou de vacance de son poste, le conseil peut autoriser un administrateur ou tout dirigeant ou employé de la Fondation à assurer l’intérim.
Président intérimaire

INDEMNITÉS ET FRAIS
INDEMNITÉS ET FRAIS
Président du conseil et autres administrateurs

22. Le président du conseil et les autres administrateurs, sauf le président de la Fondation, n’ont droit à aucune rémunération mais peuvent recevoir des frais de déplacement et de séjour, fixés par règlement administratif, pour leur participation aux activités de la Fondation hors de leur lieu habituel de résidence.
22. Le président du conseil et les autres administrateurs, sauf le président de la Fondation, n’ont droit à aucune rémunération mais peuvent recevoir des frais de déplacement et de séjour, fixés par règlement administratif, pour leur participation aux activités de la Fondation hors de leur lieu habituel de résidence.
Président du conseil et autres administrateurs

Président de la Fondation

23. Le président de la Fondation reçoit la rémunération et les frais fixés par le conseil.
23. Le président de la Fondation reçoit la rémunération et les frais fixés par le conseil.
Président de la Fondation

72. The Act is amended by adding the following after section 25:
72. La même loi est modifiée par adjonction, après l’article 25, de ce qui suit :
Audit and evaluation committee

25.1 (1) The Board shall appoint an audit and evaluation committee consisting of not fewer than three directors and fix the duties and functions of the committee and may, by by-law, provide for the payment of expenses to the members of the committee.
25.1 (1) Le conseil constitue un comité de vérification et d’évaluation, composé d’au moins trois administrateurs, et en fixe les attributions; il peut, par règlement administratif, prévoir le remboursement des frais exposés par les membres du comité.
Comité de vérification et d’évaluation

Internal audit

(2) In addition to any other duties and functions that it is required to perform, the audit and evaluation committee shall cause internal audits to be conducted to ensure compliance by the officers and employees of the Foundation with management systems and controls established by the Board.
(2) Dans le cadre de ses attributions, le comité de vérification et d’évaluation fait procéder à des vérifications internes afin de s’assurer du respect, par les dirigeants et les employés de la Fondation, des mécanismes de contrôle et des systèmes de gestion établis par le conseil.
Vérification interne

73. Section 27 of the Act is replaced by the following:
73. L’article 27 de la même loi est remplacé par ce qui suit :
Not agent of Her Majesty

27. The Foundation is not an agent of Her Majesty and the Chairperson, the President and the other directors, as well as the officers and employees of the Foundation are not, by virtue of their office or employment, part of the public service of Canada.
27. La Fondation n’est pas mandataire de Sa Majesté. Le président du conseil, le président de la Fondation et ses autres administrateurs, ainsi que ses dirigeants et employés, ne font pas, à ce titre, partie de l’administration publique fédérale.
Statut

Foundation not owned by Crown

27.1 For greater certainty, the Foundation is not, for the purposes of Part X of the Financial Administration Act or for any other purpose, to be considered to be wholly owned directly by Her Majesty in right of Canada.
27.1 Il est entendu que, pour l’application de la partie X de la Loi sur la gestion des finances publiques, ou pour toute autre fin, la Fondation n’est pas considérée appartenir, directement, à cent pour cent, à Sa Majesté du chef du Canada.
Indépendance

1995, c. 5, par. 25(1)(a)

74. Sections 31 and 32 of the Act are repealed.
74. Les articles 31 et 32 de la même loi sont abrogés.
1995, ch. 5, al. 25(1)a)

75. Section 33 of the Act is replaced by the following:
75. L’article 33 de la même loi est remplacé par ce qui suit :
Grants, contributions and donations

33. (1) Subject to subsection (3), the Foundation may accept grants, contributions and conditional or unconditional donations of money from any person, including the Government of Canada and the government of a province.
33. (1) Sous réserve du paragraphe (3), la Fondation peut accepter des subventions, des contributions et des dons d’argent assortis ou non de conditions de la part de quiconque, y compris du gouvernement du Canada ou d’une province.
Subventions, contributions et dons à la Fondation

Use of grants, contributions and donations

(2) All grants, contributions and donations of money received by the Foundation, and any income arising from the investment of those grants, contributions and donations, shall be used by the Foundation in fulfilling its purpose and in accordance with the terms and conditions of any agreement for the provision of funding.
(2) Les subventions, contributions et dons d’argent que reçoit la Fondation, ainsi que le produit de leur placement, sont utilisés pour l’accomplissement de sa mission et en conformité avec les modalités de tout accord de financement qu’elle a conclu.
Utilisation des subventions, contributions et dons

Conditional grants, contributions and donations

(3) The Foundation may not accept a grant, contribution or donation of money that is made on the condition that the Foundation use the grant, contribution or donation, or any income arising from it, for any purpose that is not consistent with the purpose of the Foundation.
(3) La Fondation ne peut accepter les subventions, contributions ou dons d’argent subordonnés à la condition qu’elle utilise les sommes en cause, ou le produit de leur placement, à une fin incompatible avec sa mission.
Subventions, contributions ou dons conditionnels

Investment policies

33.1 The Board shall establish investment policies, standards and procedures that a reasonably prudent person would apply in respect of a portfolio of investments to avoid undue risk of loss and obtain a reasonable return, having regard to the Foundation’s obligations and anticipated obligations.
33.1 Le conseil établit, en matière de placement, des principes, normes et méthodes sur le modèle de ceux qu’une personne prudente mettrait en oeuvre dans la gestion d’un portefeuille de placements afin, d’une part, d’éviter des risques de perte indus et, d’autre part, d’assurer un juste rendement, compte tenu des obligations réelles et éventuelles de la Fondation.
Normes en matière de placement

Investments

33.2 (1) Subject to any conditions of a grant, contribution or donation restricting the investment of money, the Foundation shall invest its funds, and reinvest any income from those funds, in accordance with the investment policies, standards and procedures established by the Board.
33.2 (1) Sous réserve des conditions limitant le placement d’une subvention, d’une contribution ou d’un don d’argent, la Fondation investit ses fonds, ainsi que le revenu en provenant, en conformité avec les principes, normes et méthodes établis par le conseil.
Placements

Incorporation of other corporations

(2) The Foundation may not, without the prior written authorization of the Minister, cause any corporation to be incorporated or participate in the incorporation of a corporation or become a partner in a partnership.
(2) La Fondation ne peut provoquer la constitution d’une entité en personne morale, participer à pareille constitution ou devenir l’associé d’une société de personnes, à moins d’y être préalablement autorisée par écrit par le ministre.
Constitution d’autres personnes morales

76. Section 34 of the Act and the heading before it are replaced by the following:
76. L’article 34 de la même loi et l’intertitre le précédant sont remplacés par ce qui suit :
WINDING-UP
LIQUIDATION
Meaning of “eligible recipient”

34. (1) In this section, “eligible recipient” means an entity that

(a) is established in Canada;

(b) meets the criteria of eligibility established by the Foundation in accordance with any agreement entered into between Her Majesty in right of Canada and the Foundation for the provision of funding by Her Majesty in right of Canada to the Foundation; and

(c) has legal capacity or is composed of organizations each of which has legal capacity.
34. (1) Au présent article, « bénéficiaire admissible » s’entend d’une entité qui :
Sens de « bénéficiaire admissible »

a) a été constituée au Canada;

b) satisfait aux critères d’admissibilité établis par la Fondation en conformité avec tout accord de financement conclu entre celle-ci et Sa Majesté du chef du Canada;

c) a la capacité juridique ou est composée d’organisations ayant chacune cette capacité.

Property to be divided

(2) If the Foundation is wound up or dissolved

(a) its property remaining after its debts and obligations have been satisfied shall be liquidated;

(b) the moneys arising from the liquidation shall be distributed among all the eligible recipients that have received funding from the Foundation and that are, as of the day the distribution begins, carrying on projects that are consistent with the purpose of the Foundation, to be used by them for those or any other projects that are so consistent; and

(c) each of those eligible recipients shall receive an amount that is the same proportion of the moneys arising from the liquidation as the total funding received by that eligible recipient from the Foundation is of the total of all funding that has been provided by the Foundation to all of those eligible recipients.
(2) En cas de liquidation ou de dissolution de la Fondation :
Répartition des biens

a) les biens restants, une fois réglées ses dettes et obligations, sont liquidés;

b) les sommes provenant de la liquidation sont réparties entre les bénéficiaires admissibles qui ont reçu une aide financière de la Fondation et doivent être utilisées par eux soit pour poursuivre les travaux conformes à la mission de la Fondation déjà en marche au début de la répartition, soit pour entreprendre de tels travaux;

c) la part qui revient à chacun est proportionnelle au rapport entre le total de l’aide financière qu’il a reçue de la Fondation et le total de l’aide financière accordée par celle-ci aux bénéficiaires.

Repayment out of remaining property

(3) Despite subsection (2), the Minister may require the Foundation to repay, out of the moneys arising from the liquidation, to the Receiver General for credit to the Consolidated Revenue Fund any amount that is so repayable under the terms or conditions on which public moneys were provided to the Foundation.
(3) Malgré le paragraphe (2), le ministre peut exiger de la Fondation que, sur les sommes provenant de la liquidation, elle rembourse au receveur général, pour versement au Trésor, toute somme dont le remboursement est prévu dans les conditions d’octroi du financement.
Remboursement

77. Section 35 of the Act is replaced by the following:
77. L’article 35 de la même loi est remplacé par ce qui suit :
Auditor

35. (1) The Board shall appoint an auditor for the Foundation and fix the auditor’s remuneration.
35. (1) Le conseil nomme le vérificateur de la Fondation et fixe sa rémunération.
Vérificateur

Qualifications of auditor

(2) In order to be appointed, the auditor must be

(a) a natural person who

(i) is a member in good standing of an institute or association of accountants incorporated by or under an Act of the legislature of a province,

(ii) has at least five years experience at a senior level in carrying out audits,

(iii) is ordinarily resident in Canada, and

(iv) is independent of the Board, the directors, the officers and, if any, the members of the Foundation; or

(b) a firm of accountants of which the member or employee, jointly designated by the Board and the firm to conduct the audit of the books and records of the Foundation on behalf of the firm, meets the qualifications set out in paragraph (a).
(2) Peut être nommé vérificateur :
Conditions à remplir

a) toute personne physique qui remplit les conditions suivantes :

(i) être membre en règle d’un institut ou d’une association de comptables constitués en personne morale sous le régime d’une loi provinciale,

(ii) posséder au moins cinq ans d’expérience au niveau supérieur dans l’exercice de la vérification,

(iii) résider habituellement au Canada,

(iv) être indépendante du conseil, des administrateurs, des dirigeants et des membres éventuels de la Fondation;

b) le cabinet de comptables dont le membre ou l’employé désigné conjointement par le conseil et le cabinet pour la vérification des documents comptables de la Fondation remplit les conditions prévues à l’alinéa a).

Audit

35.1 The accounts and financial transactions of the Foundation shall be audited annually and a report of the audit shall be made to the Board.
35.1 Le vérificateur examine chaque année les comptes et opérations financières de la Fondation et en fait rapport au conseil.
Vérification

78. Section 36 of the Act is replaced by the following:
78. L’article 36 de la même loi est remplacé par ce qui suit :
Annual report

36. (1) The Board shall, within four months after the end of each fiscal year of the Foundation, submit to the Minister a report, in both official languages, of the activities of the Foundation for that year. The report shall include

(a) the financial statements of the Foundation for that year, prepared in accordance with generally accepted accounting principles, and the auditor’s report on those financial statements;

(b) a detailed statement of its investment activities during that year and its investment portfolio as at the end of that year;

(c) a detailed statement of its funding activities;

(d) a statement of its plans for fulfilling its purpose for the next fiscal year; and

(e) an evaluation of the overall results achieved by the Foundation.
36. (1) Dans les quatre mois suivant chaque exercice de la Fondation, le conseil présente au ministre le rapport d’activité de celle-ci pour cet exercice, établi dans les deux langues officielles. Ce rapport annuel comprend notamment :
Rapport annuel

a) les états financiers pour cet exercice établis selon les principes comptables généralement reconnus et le rapport du vérificateur sur ces états financiers;

b) un état détaillé des activités de placement de la Fondation durant l’exercice et de son portefeuille de placement en fin d’exercice;

c) un état détaillé des sommes octroyées à titre d’aide financière;

d) le plan d’action de la Fondation visant l’accomplissement de sa mission pour le prochain exercice;

e) l’évaluation des résultats globaux atteints.

Tabling in Parliament

(2) The Minister shall cause a copy of the report to be laid before each House of Parliament on any of the first 15 days on which that House is sitting after the Minister receives it.
(2) Le ministre fait déposer un exemplaire du rapport annuel de la Fondation devant chaque chambre du Parlement dans les quinze premiers jours de séance de celle-ci suivant sa réception.
Dépôt au Parlement

Making report available

(3) The Board shall, as soon as is practicable after it is tabled under subsection (2), make the report available for public scrutiny.
(3) Dès que possible après son dépôt devant les deux chambres du Parlement, le conseil met le rapport annuel de la Fondation à la disposition du public.
Divulgation

79. Section 37 of the Act is replaced by the following:
79. L’article 37 de la même loi est remplacé par ce qui suit :
Review

37. (1) The Board shall, within five years after the coming into force of this section and every five years after that, review the Foundation’s activities and organization and submit a report to the Minister on the activities and organization, including a statement of any changes the Board recommends.
37. (1) Dans les cinq ans suivant l’entrée en vigueur du présent article, et par la suite tous les cinq ans, le conseil procède à un examen des activités et de l’organisation de la Fondation et présente au ministre un rapport assorti de ses recommandations quant aux modifications à celles-ci qu’il juge souhaitables.
Examen

Tabling in Parliament

(2) The Minister shall cause a copy of the report to be laid before each House of Parliament on any of the first 15 days on which that House is sitting after the Minister receives it.
(2) Le ministre fait déposer un exemplaire du rapport devant chaque chambre du Parlement dans les quinze premiers jours de séance de celle-ci suivant sa réception.
Dépôt au Parlement

Replacement of “Chairman” and “Vice-Chair­man”

80. The English version of the Act is amended by replacing the expressions “Chairman” and “Vice-Chairman” with the expressions “Chairperson” and “Vice-Chairperson”, respectively, wherever they occur in the following provisions:

(a) sections 12 to 14;

(b) section 16; and

(c) section 22.
80. Dans les passages ci-après de la version anglaise de la même loi, « Chairman » et « Vice-Chairman » sont respectivement remplacés par « Chairperson » et « Vice-Chairperson » :
Remplacement de « Chairman » et « Vice- Chairman »

a) les articles 12 à 14;

b) l’article 16;

c) l’article 22.

Coordinating Amendments
Dispositions de coordination
2003, c. 22

81. (1) On the later of the coming into force of section 67 of this Act and section 224 of the Public Service Modernization Act, chapter 22 of the Statutes of Canada, 2003 (in this section referred to as the “other Act”), section 16.1 of the English version of the Asia-Pacific Foundation of Canada Act is replaced by the following:
81. (1) À l’entrée en vigueur de l’article 224 de la Loi sur la modernisation de la fonction publique (appelée « autre loi » au présent article), chapitre 22 des Lois du Canada (2003), ou à celle de l’article 67 de la présente loi, la dernière en date étant à retenir, l’article 16.1 de la version anglaise de la Loi sur la Fondation Asie-Pacifique du Canada est remplacé par ce qui suit :
2003, ch. 22

Directors without voting rights

16.1 A director who is part of the federal public administration does not have the right to vote on any matter before the Board or a committee of the Board.
16.1 A director who is part of the federal public administration does not have the right to vote on any matter before the Board or a committee of the Board.
Directors without voting rights

(2) On the later of the coming into force of section 73 of this Act and section 224 of the other Act, section 27 of the English version of the Asia-Pacific Foundation of Canada Act is replaced by the following:
(2) À l’entrée en vigueur de l’article 224 de l’autre loi ou à celle de l’article 73 de la présente loi, la dernière en date étant à retenir, l’article 27 de la version anglaise de la Loi sur la Fondation Asie-Pacifique du Canada est remplacé par ce qui suit :
Not agent of Her Majesty

27. The Foundation is not an agent of Her Majesty and the Chairperson, the other directors, the President and the officers and employees of the Foundation are not, by virtue of their office or employment, part of the federal public administration.
27. The Foundation is not an agent of Her Majesty and the Chairperson, the other directors, the President and the officers and employees of the Foundation are not, by virtue of their office or employment, part of the federal public administration.
Not agent of Her Majesty

PART 10
PARTIE 10
1998, c. 21

AMENDMENT TO THE BUDGET IMPLEMENTATION ACT, 1998
MODIFICATION DE LA LOI D’EXÉCUTION DU BUDGET DE 1998
1998, ch. 21

2001, c. 27, s. 207

82. Paragraph 27(1)(a) of the Budget Implementation Act, 1998 is replaced by the following:
82. L’alinéa 27(1)a) de la Loi d’exécution du budget de 1998 est remplacé par ce qui suit :
2001, ch. 27, art. 207

(a) are Canadian citizens or permanent residents within the meaning of subsection 2(1) of the Immigration and Refugee Protection Act or protected persons within the meaning of subsection 95(2) of that Act;
a) est un citoyen canadien ou un résident permanent au sens du paragraphe 2(1) de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés ou une personne protégée au sens du paragraphe 95(2) de cette loi;
PART 11
PARTIE 11
PAYMENTS FOR INFRASTRUCTURE
PAIEMENTS POUR L’INFRASTRUCTURE
Payments for infrastructure

83. For the fiscal year 2005-2006, pursuant to the Government of Canada’s five-year initiative commonly known as “A New Deal for Cities and Communities”, the Minister of State (Infrastructure and Communities) may, subject to the terms and conditions approved by the Treasury Board, make payments from and out of the Consolidated Revenue Fund in an aggregate amount of not more than six hundred million dollars to provinces, territories and first nations for the purpose of providing funding to municipal and regional governments and related entities, including transit authorities and commissions and first nation communities, for environmentally sustainable infrastructure projects.
83. Pour l’exercice 2005-2006, dans le cadre du programme quinquennal du gouvernement fédéral intitulé « Nouveau pacte pour les villes et les collectivités », le ministre d’État (Infrastructure et Collectivités) peut, sous réserve des modalités approuvées par le Conseil du Trésor, faire des paiements jusqu’à concurrence de six cents millions de dollars, à prélever sur le Trésor, aux provinces, aux territoires et aux premières nations afin de fournir aux autorités municipales ou régionales et aux organismes afférents, y compris les commissions de transport en commun et les collectivités autochtones, du financement pour la réalisation d’opérations durables du point de vue de l’environnement en matière d’infrastructure.
Paiements pour l’infrastructure

Agreement

84. (1) The Minister of State (Infrastructure and Communities) shall not make a payment to a province, territory or first nation under section 83 unless the Government of Canada has entered into an agreement with the recipient province, territory or first nation.
84. (1) Le ministre d’État (Infrastructure et Collectivités) ne peut faire de paiement au titre de l’article 83 que si le gouvernement fédéral a conclu un accord avec la province, le territoire ou la première nation bénéficiaire.
Accord

Direct payments

(2) The Minister of State (Infrastructure and Communities) may, at the request of a provincial or territorial government, make payments under section 83 directly to a municipality, a municipal association or a provincial, territorial or municipal entity.
(2) Le ministre d’État (Infrastructure et Collectivités) peut, à la demande du gouvernement d’une province ou d’un territoire, faire les paiements prévus à l’article 83 à toute municipalité ou association municipale ou à tout organisme provincial, territorial ou municipal.
Paiements directs aux municipalités ou organismes

PART 12
PARTIE 12
NOVA SCOTIA AND NEWFOUNDLAND AND LABRADOR ADDITIONAL FISCAL EQUALIZATION OFFSET PAYMENTS
PAIEMENTS DE PÉRÉQUATION COMPENSATOIRES SUPPLÉMENTAIRES À LA NOUVELLE-ÉCOSSE ET À TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR
Nova Scotia and Newfoundland and Labrador Additional Fiscal Equalization Offset Payments Act
Loi sur les paiements de péréquation compensatoires supplémentaires à la Nouvelle-Écosse et à Terre-Neuve-et-Labrador
85. The Nova Scotia and Newfoundland and Labrador Additional Fiscal Equalization Offset Payments Act is enacted as follows:
85. Est édictée la Loi sur les paiements de péréquation compensatoires supplémentaires à la Nouvelle-Écosse et à Terre-Neuve-et-Labrador, dont le texte suit :
An Act respecting additional fiscal equalization offset payments for Nova Scotia and Newfoundland and Labrador relating to revenues from offshore petroleum resources
Loi concernant le versement de paiements de péréquation compensatoires supplé- mentaires à la Nouvelle-Écosse et à Terre-Neuve-et-Labrador relativement aux recettes des hydrocarbures extracôtiers
SHORT TITLE
TITRE ABRÉGÉ
Short title

1. This Act may be cited as the Nova Scotia and Newfoundland and Labrador Additional Fiscal Equalization Offset Payments Act.
1. Loi sur les paiements de péréquation compensatoires supplémentaires à la Nouvelle-Écosse et à Terre-Neuve-et-Labrador.
Titre abrégé

INTERPRETATION
DÉFINITIONS
Definitions

2. The following definitions apply in this Act.
“Canada–New­foundland and Labrador Arrangement”
« Entente Canada – Terre-Neuve-et- Labrador »

“Canada–Newfoundland and Labrador Arrangement” means the Arrangement between the Government of Canada and the Government of Newfoundland and Labrador on Offshore Revenues signed on February 14, 2005.
“Canada–Nova Scotia Arrangement”
« Entente Canada – Nouvelle-Écosse »

“Canada–Nova Scotia Arrangement” means the Arrangement between the Government of Canada and the Government of Nova Scotia on Offshore Revenues signed on February 14, 2005.
“Minister”
« ministre »

“Minister” means the Minister of Finance.
2. Les définitions qui suivent s’appliquent à la présente loi.
Définitions

« Entente Canada — Nouvelle-Écosse » L’entente portant sur les recettes tirées des ressources extracôtières et conclue entre le gouvernement du Canada et le gouvernement de la Nouvelle-Écosse le 14 février 2005.
« Entente Canada — Nouvelle- Écosse »
Canada–Nova Scotia Arrangement

« Entente Canada — Terre-Neuve-et-Labra­dor » L’entente portant sur les recettes tirées des ressources extracôtières et conclue entre le gouvernement du Canada et le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador le 14 février 2005.
« Entente Canada — Terre- Neuve-et-Labra­dor »
Canada–New­foundland and Labrador Arrangement

« ministre » Le ministre des Finances.
« ministre »
Minister

PURPOSE
OBJET
Purpose of the Act

3. The purpose of this Act is to implement the Canada–Newfoundland and Labrador Arrangement and the Canada–Nova Scotia Arrangement.
3. La présente loi a pour objet la mise en oeuvre de l’Entente Canada — Nouvelle-Écosse et de l’Entente Canada — Terre-Neuve-et-Labrador.
Objet de la loi

PART 1
PARTIE 1
ADDITIONAL FISCAL EQUALIZATION OFFSET PAYMENTS FOR NOVA SCOTIA
PAIEMENTS DE PÉRÉQUATION COMPENSATOIRES SUPPLÉMENTAIRES À LA NOUVELLE-ÉCOSSE
Definitions

4. The following definitions apply in this Part.
“additional fiscal equalization offset payment”
« paiement de péréquation compensatoire supplémentaire »

“additional fiscal equalization offset payment” means the payment that may be made under section 6, 7 or 12.
“fiscal equalization offset payment”
« paiement de péréquation compensatoire »

“fiscal equalization offset payment” means the fiscal equalization offset payment that may be made to the Province for a fiscal year under Part V of the Canada–Nova Scotia Offshore Petroleum Resources Accord Implementation Act.
“fiscal equalization payment”
« paiement de péréquation »

“fiscal equalization payment” means the fiscal equalization payment that may be made to the Province for a fiscal year under Part I of the Federal-Provincial Fiscal Arrangements Act.
“offshore revenue”
« recettes extracôtières »

“offshore revenue” in respect of any fiscal year means the aggregate of the following amounts paid to the Province for that fiscal year:

(a) amounts paid under paragraph 219(2)(b) of the Canada–Nova Scotia Offshore Petroleum Resources Accord Implementation Act;

(b) amounts paid with respect to the portion of tax under subsection 165(2) and sections 218.1, 220.05, 220.06 and 220.08 of the Excise Tax Act that is attributable to offshore activity in the Nova Scotia offshore area, within the meaning of subsection 123(1) of that Act; and

(c) amounts paid with respect to tax that would be payable under Part III of the Income Tax Act (Nova Scotia), R.S.N.S. 1989, c. 217, as amended from time to time, on taxable capital of a corporation employed in the offshore area within the meaning of section 2 of the Canada–Nova Scotia Offshore Petroleum Resources Accord Implementation Act if that area were in the land portion of the Province, unless those amounts have been included in paragraph (a).
“petroleum”
« hydro­carbures »

“petroleum” has the same meaning as in section 2 of the Canada–Nova Scotia Offshore Petroleum Resources Accord Implementation Act.
“Province”
Version anglaise seulement

“Province” means the Province of Nova Scotia.
4. Les définitions qui suivent s’appliquent à la présente partie.
Définitions

« hydrocarbures » S’entend au sens de l’article 2 de la Loi de mise en oeuvre de l’Accord Canada — Nouvelle-Écosse sur les hydrocarbures extracôtiers.
« hydro­carbures »
petroleum

« paiement de péréquation » Le paiement de péréquation qui peut être fait à la province de la Nouvelle-Écosse pour l’exercice sous le régime de la partie I de la Loi sur les arrangements fiscaux entre le gouvernement fédéral et les provinces.
« paiement de péréquation »
fiscal equalization payment

« paiement de péréquation compensatoire » Le paiement de péréquation compensatoire qui peut être fait à la province de la Nouvelle-Écosse pour l’exercice sous le régime de la partie V de la Loi de mise en oeuvre de l’Accord Canada — Nouvelle-Écosse sur les hydrocarbures extracôtiers.
« paiement de péréquation compensatoire »
fiscal equalization offset payment

« paiement de péréquation compensatoire supplémentaire » Le paiement qui peut être fait en vertu des articles 6, 7 ou 12.
« paiement de péréquation compensatoire supplémentaire »
additional fiscal equalization offset payment

« recettes extracôtières » Le total des sommes ci-après payées pour un exercice à la province de la Nouvelle-Écosse :
« recettes extracôtières »
offshore revenue

a) les sommes versées en vertu de l’alinéa 219(2)b) de la Loi de mise en oeuvre de l’Accord Canada — Nouvelle-Écosse sur les hydrocarbures extracôtiers;

b) les sommes versées à l’égard de la partie de la taxe visée au paragraphe 165(2) et aux articles 218.1, 220.05, 220.06 et 220.08 de la Loi sur la taxe d’accise attribuable à son activité extracôtière dans la zone extracôtière de la Nouvelle-Écosse, au sens du paragraphe 123(1) de cette loi;

c) les sommes versées à l’égard de l’impôt qui serait payable au titre de la partie III de la loi intitulée Income Tax Act, chapitre 217 des lois intitulées Revised Statutes of Nova Scotia, 1989, avec ses modifications successives, sur le capital imposable de toute personne morale utilisé dans la zone extracôtière de la province, au sens de l’article 2 de la Loi de mise en oeuvre de l’Accord Canada — Nouvelle-Écosse sur les hydrocarbures extracôtiers, si cette zone était située dans la province, dans le cas où ces sommes n’ont pas été incluses à l’alinéa a).

Payment of $830 million

5. The Minister shall make a payment to the Province in the amount of $830 million, to allow the Province to reduce its outstanding debt.
5. Le ministre verse à la province de la Nouvelle-Écosse la somme de huit cent trente millions de dollars pour lui permettre de réduire sa dette existante.
Paiement de 830 000 000 $

Additional fiscal equalization offset payment of $30.5 million

6. (1) For the 2004-2005 fiscal year, the Minister shall make an additional fiscal equalization offset payment to the Province in the amount of $30.5 million.
6. (1) Pour l’exercice 2004-2005, le ministre verse à la province de la Nouvelle-Écosse un paiement de péréquation compensatoire supplémentaire de trente millions cinq cent mille dollars.
Paiement de péréquation compensatoire supplémentaire de 30 500 000 $

Additional fiscal equalization offset payment of $26.6 million

(2) For the 2005-2006 fiscal year, the Minister shall make an additional fiscal equalization offset payment to the Province in the amount of $26.6 million.
(2) Pour l’exercice 2005-2006, le ministre verse à la province de la Nouvelle-Écosse un paiement de péréquation compensatoire supplémentaire de vingt-six millions six cent mille dollars.
Paiement de péréquation compensatoire supplémentaire de 26 600 000 $

Additional fiscal equalization offset payments for the 2006-2012 period

7. For each fiscal year between April 1, 2006 and March 31, 2012, the Minister shall make an additional fiscal equalization offset payment to the Province calculated in accordance with section 8.
7. Pour chacun des exercices compris entre le 1er avril 2006 et le 31 mars 2012, le ministre verse à la province de la Nouvelle-Écosse un paiement de péréquation compensatoire supplémentaire qu’il calcule conformément à l’article 8.
Paiement de péréquation compensatoire supplémentaire pour 2006-2012

Calculation of payments

8. The additional fiscal equalization offset payment that shall be made to the Province for a fiscal year corresponds to the amount determined by the Minister in accordance with the formula

(A - B) - C

where

A      is the fiscal equalization payment that may be made to the Province for the fiscal year under the equalization formula in effect at that time, calculated as if the Province did not have any offshore revenue or petroleum production;

B      is the fiscal equalization payment that may be made to the Province for that fiscal year under the equalization formula in effect at that time; and

C      is the fiscal equalization offset payment for that fiscal year.
8. Le paiement de péréquation compensatoire supplémentaire versé à la province de la Nouvelle-Écosse pour un exercice correspond à la somme déterminée par le ministre au moyen de la formule suivante :
Calcul des paiements

(A - B) - C

où :

A      représente le paiement de péréquation qui pourrait être fait à la province pour l’exercice selon la formule de péréquation en vigueur si la province n’avait pas eu de recettes extracôtières ou n’avait pas produit d’hydrocarbures;

B      le paiement de péréquation qui peut être fait à la province pour l’exercice selon la formule de péréquation en vigueur;

C      le paiement de péréquation compensatoire fait à la province pour l’exercice.

Restriction

9. Despite any other provision of this Act, no payment shall be made under sections 6 to 8 except to the extent that the aggregate of the payments determined under those sections for the fiscal year and the preceding applicable fiscal years exceeds $830 million.
9. Par dérogation aux autres dispositions de la présente loi, le ministre ne peut verser des paiements au titre des articles 6 à 8 que dans la mesure où le total des paiements calculés conformément à ces articles pour l’exercice en cours et les exercices précédents excède la somme de huit cent trente millions de dollars.
Réserve

Restriction

10. For any given fiscal year between April 1, 2006 and March 31, 2012, the Province will not receive the additional fiscal equalization offset payment provided for in section 7 if it does not receive a fiscal equalization payment for that fiscal year.
10. La province de la Nouvelle-Écosse ne peut recevoir, pour un exercice donné, le paiement de péréquation compensatoire supplémentaire visé à l’article 7 si elle ne reçoit pas de paiement de péréquation pour le même exercice.
Réserve

Transitional payments for the 2006-2011 period

11. (1) For each fiscal year between April 1, 2006 and March 31, 2011 in which the Province does not receive a fiscal equalization payment, the Minister shall make a transitional payment to the Province equal in amount to the sum that would be payable, under section 219 of the Canada–Newfoundland Atlantic Accord Implementation Act, and that would be determined, under section 220 of that Act, as if those sections applied to that Province’s offshore revenue.
11. (1) Pour chacun des exercices compris entre le 1er avril 2006 et le 31 mars 2011 au cours duquel la province de la Nouvelle-Écosse ne reçoit pas de paiement de péréquation, le ministre lui verse un paiement de transition correspondant à la somme qui pourrait lui être versée en vertu de l’article 219 de la Loi de mise en oeuvre de l’Accord atlantique Canada — Terre-Neuve selon le calcul prévu à l’article 220 de cette loi si ces articles s’appliquaient à ses recettes extracôtières.
Paiement de transition : 2006-2011

Transitional payment for 2011-2012

(2) If the Province does not receive a fiscal equalization payment for the 2011-2012 fiscal year, the Minister shall make a transitional payment equal in amount to the sum that would be payable, under section 219 of the Canada–Newfoundland Atlantic Accord Implementation Act, and that would be determined, under section 220 of that Act, as if those sections applied to that Province’s offshore revenue and the amount determined in accordance with paragraph 220(b) of that Act is equal to zero.
(2) Si, pour l’exercice 2011-2012, la province de la Nouvelle-Écosse ne reçoit pas de paiement de péréquation, le ministre lui verse un paiement de transition correspondant à la somme qui pourrait lui être versée en vertu de l’article 219 de la Loi de mise en oeuvre de l’Accord atlantique Canada — Terre-Neuve selon le calcul prévu à l’article 220 de cette loi si ces articles s’appliquaient à ses recettes extracôtières et si le montant visé à l’alinéa 220b) de cette loi était égal à zéro.
Paiement de transition : 2011-2012

First fiscal year of production

(3) For the purpose of this section, the first fiscal year of offshore production is the fiscal year beginning on April 1, 1999.
(3) Pour l’application du présent article, le premier exercice de production extracôtière est réputé être l’exercice commençant le 1er avril 1999.
Premier exercice de production extracôtière

Additional fiscal equalization offset payments for the 2012-2020 period

12. (1) For any fiscal year between April 1, 2012 and March 31, 2020, the Minister shall make additional fiscal equalization offset payments to the Province, determined in accordance with the formula set out in section 8 if

(a) the Province qualified for a fiscal equalization payment in the 2010-2011 or 2011-2012 fiscal year;

(b) the Province’s per capita net debt as of March 31, 2012 was not lower than that of at least four other provinces; and

(c) the Province receives a fiscal equalization payment for that fiscal year.
12. (1) Pour tout exercice compris entre le 1er avril 2012 et le 31 mars 2020, le ministre verse à la province de la Nouvelle-Écosse un paiement de péréquation compensatoire supplémentaire qu’il calcule conformément à l’article 8 si les conditions suivantes sont réunies :
Paiement de péréquation compensatoire supplémentaire : 2012-2020

a) la province pouvait recevoir un paiement de péréquation pour l’exercice 2010-2011 ou 2011-2012;

b) sa dette nette par habitant au 31 mars 2012 n’était pas inférieure à celle d’au moins quatre autres provinces;

c) elle reçoit un paiement de péréquation pour l’exercice en question.

Determination of per capita net debt

(2) For the purpose of paragraph (1)(b), “per capita net debt” for a province as of March 31, 2012 means the amount determined by the Minister in accordance with the regulations.
(2) Pour l’application de l’alinéa (1)b), la dette nette par habitant d’une province au 31 mars 2012 correspond à la somme déterminée par le ministre conformément aux règlements.
Détermination de la dette nette par habitant

Restriction

13. For greater certainty, if the Province does not meet the conditions set out in paragraphs 12(1)(a) and (b), it will not receive the additional fiscal equalization offset payment provided for in section 12 for any of the fiscal years between April 1, 2012 and March 31, 2020.
13. Il demeure entendu que la province de la Nouvelle-Écosse ne peut recevoir, pour les exercices compris entre le 1er avril 2012 et le 31 mars 2020, le paiement de péréquation compensatoire supplémentaire visé à l’article 12 si les conditions visées aux alinéas 12(1)a) et b) ne sont pas remplies.
Réserve

Transitional payments for the 2012-2020 period

14. (1) If for any fiscal year between April 1, 2012 and March 31, 2020 the Province does not receive an additional fiscal equalization offset payment but it received an additional fiscal equalization offset payment for the previous fiscal year, the Minister shall, for that fiscal year, pay to the Province a transitional payment equal to two thirds of the additional fiscal equalization offset payment it received for the previous fiscal year.
14. (1) Si, pour l’un des exercices compris entre le 1er avril 2012 et le 31 mars 2020, la province de la Nouvelle-Écosse ne reçoit pas de paiement de péréquation compensatoire supplémentaire mais qu’elle en avait reçu un pour l’exercice précédent, le ministre lui verse un paiement de transition pour l’exercice en question égal aux deux tiers du paiement de péréquation compensatoire supplémentaire reçu pour l’exercice précédent.
Paiements de transition : 2012-2020

Transitional payments for the 2012-2020 period

(2) If for any fiscal year between April 1, 2012 and March 31, 2020 the Province does not receive an additional fiscal equalization offset payment and did not receive an additional fiscal equalization offset payment for the previous fiscal year, but received an additional fiscal equalization offset payment for the fiscal year two years before that fiscal year, the Minister shall, for that fiscal year, pay to the Province a transitional payment equal to one third of the additional fiscal equalization offset payment it received for the fiscal year two years before that fiscal year.
(2) Si, pour l’un des exercices compris entre le 1er avril 2012 et le 31 mars 2020, la province de la Nouvelle-Écosse ne reçoit pas de paiement de péréquation compensatoire supplémentaire, qu’elle n’en avait pas reçu pour l’exercice précédent mais qu’elle en avait reçu un pour l’avant-dernier exercice, le ministre lui verse un paiement de transition pour l’exercice en question égal au tiers du paiement de péréquation compensatoire supplémentaire reçu pour l’avant-dernier exercice.
Paiements de transition : 2012-2020

Review of the Canada–Nova Scotia Arrangement

15. On or before March 31, 2019, the Minister, on behalf of the Government of Canada, and the minister designated by the Province for the purpose will review the Canada–Nova Scotia Arrangement in accordance with clause 8 of that Arrangement.
15. Au plus tard le 31 mars 2019, le ministre et le ministre provincial désigné par la province de la Nouvelle-Écosse à cette fin examinent l’Entente Canada — Nouvelle-Écosse, conformément à l’article 8 de celle-ci.
Examen de l’Entente Canada — Nouvelle- Écosse

Discussions

16. The Government of Canada shall enter into discussions with the Province if requested to do so by the Province under the terms of clause 9 of the Canada–Nova Scotia Arrangement.
16. Le gouvernement du Canada est tenu d’engager des discussions dans le cadre de l’article 9 de l’Entente Canada — Nouvelle-Écosse si la province de la Nouvelle-Écosse lui en fait la demande.
Discussions

Determination

17. A determination, for any fiscal year, of the additional fiscal equalization offset payment for the Province and for any other calculation that is necessary for the purposes of this Part shall be made by the Minister at the same time as the final computation of the amount, if any, of the fiscal equalization payment that is payable to the Province is made for that fiscal year under Part I of the Federal-Provincial Fiscal Arrangements Act.
17. La détermination, pour un exercice, du paiement de péréquation compensatoire supplémentaire à verser à la province de la Nouvelle-Écosse, ou de tout autre paiement prévu par la présente partie, est effectuée par le ministre en même temps que le calcul définitif du paiement de péréquation éventuel à faire à la province pour l’exercice sous le régime de la partie I de la Loi sur les arrangements fiscaux entre le gouvernement fédéral et les provinces.
Détermination

PART 2
PARTIE 2
ADDITIONAL FISCAL EQUALIZATION OFFSET PAYMENTS FOR NEWFOUNDLAND AND LABRADOR
PAIEMENTS DE PÉRÉQUATION COMPENSATOIRES SUPPLÉMENTAIRES À TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR
Definitions

18. The following definitions apply in this Part.
“additional fiscal equalization offset payment”
« paiement de péréquation compensatoire supplémentaire »

“additional fiscal equalization offset payment” means the payment that may be made under section 20, 21 or 26.
“fiscal equalization offset payment”
« paiement de péréquation compensatoire »

“fiscal equalization offset payment” means the fiscal equalization offset payment that may be made to the Province for a fiscal year under Part V of the Canada–Newfoundland Atlantic Accord Implementation Act.
“fiscal equalization payment”
« paiement de péréquation »

“fiscal equalization payment” means the fiscal equalization payment that may be made to the Province for a fiscal year under Part I of the Federal-Provincial Fiscal Arrangements Act.
“offshore revenue”
« recettes extracôtières »

“offshore revenue”, in respect of any fiscal year, means the aggregate of the following amounts paid to the Province for that fiscal year:

(a) amounts paid under paragraph 214(2)(b) of the Canada-Newfoundland Atlantic Accord Implementation Act;

(b) amounts paid with respect to the portion of tax under subsection 165(2) and sections 218.1, 220.05, 220.06 and 220.08 of the Excise Tax Act that is attributable to offshore activity in the Newfoundland offshore area, within the meaning of subsection 123(1) of that Act; and

(c) the royalties paid under the Hibernia Development Project Royalty Agreement signed on September 1, 1990, as amended from time to time.
“petroleum”
« hydro­carbures »

“petroleum” has the same meaning as in section 2 of the Canada–Newfoundland Atlantic Accord Implementation Act.
“Province”
Version anglaise seulement

“Province” means the Province of Newfoundland and Labrador.
18. Les définitions qui suivent s’appliquent à la présente partie.
Définitions

« hydrocarbures » S’entend au sens de l’article 2 de la Loi de mise en oeuvre de l’Accord atlantique Canada — Terre-Neuve.
« hydro­carbures »
petroleum

« paiement de péréquation » Le paiement de péréquation qui peut être fait à la province de Terre-Neuve-et-Labrador pour l’exercice sous le régime de la partie I de la Loi sur les arrangements fiscaux entre le gouvernement fédéral et les provinces.
« paiement de péréquation »
fiscal equalization payment

« paiement de péréquation compensatoire » Le paiement de péréquation compensatoire qui peut être fait à la province de Terre-Neuve-et-Labrador pour l’exercice sous le régime de la partie V de la Loi de mise en oeuvre de l’Accord atlantique Canada — Terre-Neuve.
« paiement de péréquation compensatoire »
fiscal equalization offset payment

« paiement de péréquation compensatoire supplémentaire » Le paiement qui peut être fait en vertu des articles 20, 21 ou 26.
« paiement de péréquation compensatoire supplémentaire »
additional fiscal equalization offset payment

« recettes extracôtières » Le total des sommes ci-après payées pour un exercice à la province de Terre-Neuve-et-Labrador :
« recettes extracôtières »
offshore revenue

a) les sommes versées en vertu de l’alinéa 214(2)b) de la Loi de mise en oeuvre de l’Accord atlantique Canada — Terre-Neuve;

b) les sommes versées à l’égard de la partie de la taxe visée au paragraphe 165(2) et aux articles 218.1, 220.05, 220.06 et 220.08 de la Loi sur la taxe d’accise attribuable à son activité extracôtière dans la zone extracôtière de Terre-Neuve, au sens du paragraphe 123(1) de cette loi;

c) les redevances versées sous le régime de l’accord intitulé Hibernia Development Project Royalty Agreement conclu le 1er septembre 1990, avec ses modifications successives.

Payment of $2 billion

19. The Minister shall make a payment to the Province in the amount of $2 billion to allow the Province to reduce its outstanding debt.
19. Le ministre verse à la province de Terre-Neuve-et-Labrador la somme de deux milliards de dollars pour lui permettre de réduire sa dette existante.
Paiement de 2 000 000 000 $

Additional fiscal equalization offset payment of $133.6 million

20. (1) For the 2004-2005 fiscal year, the Minister shall make an additional fiscal equalization offset payment to the Province in the amount of $133.6 million.
20. (1) Pour l’exercice 2004-2005, le ministre verse à la province de Terre-Neuve-et-Labrador un paiement de péréquation compensatoire supplémentaire de cent trente-trois millions six cent mille dollars.
Paiement de péréquation compensatoire supplémentaire de 133 600 000 $

Additional fiscal equalization offset payment of $188.7 million

(2) For the 2005-2006 fiscal year, the Minister shall make an additional fiscal equalization offset payment to the Province in the amount of $188.7 million.
(2) Pour l’exercice 2005-2006, le ministre verse à la province de Terre-Neuve-et-Labrador un paiement de péréquation compensatoire supplémentaire de cent quatre-vingt-huit millions sept cent mille dollars.
Paiement de péréquation compensatoire supplémentaire de 188 700 000 $

Additional fiscal equalization offset payment for the 2006-2012 period

21. For each fiscal year between April 1, 2006 and March 31, 2012, the Minister shall make an additional fiscal equalization offset payment to the Province calculated in accordance with section 22.
21. Pour chacun des exercices compris entre le 1er avril 2006 et le 31 mars 2012, le ministre verse à la province de Terre-Neuve-et-Labrador un paiement de péréquation compensatoire supplémentaire qu’il calcule conformément à l’article 22.
Paiement de péréquation compensatoire supplémentaire pour 2006-2012

Calculation of payments

22. The additional fiscal equalization offset payment that shall be made to the Province for a fiscal year corresponds to the amount determined by the Minister in accordance with the formula

(A - B) - C

where

A      is the fiscal equalization payment that may be made to the Province for the fiscal year under the equalization formula in effect at that time, calculated as if the Province did not have any offshore revenue or petroleum production;

B      is the fiscal equalization payment to the Province for that fiscal year under the equalization formula in effect at that time; and

C      is the fiscal equalization offset payment for that fiscal year.
22. Le paiement de péréquation compensatoire supplémentaire versé à la province de Terre-Neuve-et-Labrador pour un exercice correspond à la somme déterminée par le ministre au moyen de la formule suivante :
Calcul des paiements

(A - B) - C

où :

A      représente le paiement de péréquation qui pourrait être fait à la province pour l’exercice selon la formule de péréquation en vigueur si la province n’avait pas eu de recettes extracôtières ou n’avait pas produit d’hydrocarbures;

B      le paiement de péréquation qui peut être fait à la province pour l’exercice selon la formule de péréquation en vigueur;

C      le paiement de péréquation compensatoire fait à la province pour l’exercice.

Restriction

23. Despite any other provision of this Act, no payment shall be made under sections 20 to 22 by the Minister to the Province except to the extent that the aggregate of the payments determined under those sections for the fiscal year and the preceding applicable fiscal years exceeds $2 billion.
23. Par dérogation aux autres dispositions de la présente loi, le ministre ne peut verser des paiements au titre des articles 20 à 22 que dans la mesure où le total des paiements calculés conformément à ces articles pour l’exercice en cours et les exercices précédents excède la somme de deux milliards de dollars.
Réserve

Restriction

24. For any given fiscal year between April 1, 2006 and March 31, 2012, the Province will not receive the additional fiscal equalization offset payment provided for in section 21 if it does not receive a fiscal equalization payment for that fiscal year.
24. La province de Terre-Neuve-et-Labrador ne peut recevoir, pour un exercice donné, le paiement de péréquation compensatoire supplémentaire visé à l’article 21 si elle ne reçoit pas de paiement de péréquation pour le même exercice.
Réserve

Transitional payments for 2011-2012

25. If the Province does not receive a fiscal equalization payment for the 2011-2012 fiscal year, the Minister shall make a transitional payment equal in amount to the sum that would be payable under section 219 of the Canada–Newfoundland Atlantic Accord Implementation Act, and that would be determined, under section 220 of that Act, as if those sections applied to that fiscal year and the amount determined in accordance with paragraph 220(b) of that Act is equal to zero.
25. Si, pour l’exercice 2011-2012, la province de Terre-Neuve-et-Labrador ne reçoit pas de paiement de péréquation, le ministre lui verse un paiement de transition correspondant à la somme qui pourrait lui être versée en vertu de l’article 219 de la Loi de mise en oeuvre de l’Accord atlantique Canada — Terre-Neuve selon le calcul prévu à l’article 220 de cette loi si ces articles s’appliquaient à cet exercice et si le montant visé à l’alinéa 220b) de cette loi était égal à zéro.
Paiement de transition : 2011-2012

Additional fiscal equalization offset payments for the 2012-2020 period

26. (1) For any fiscal year between April 1, 2012 and March 31, 2020, the Minister shall make additional fiscal equalization offset payments to the Province, determined in accordance with the formula set out in section 22, if

(a) the Province qualified for a fiscal equalization payment in either of the 2010-2011 or 2011-2012 fiscal years;

(b) the Province’s per capita debt servicing charges as of March 31, 2012 were not lower than those of at least four other provinces; and

(c) the Province receives a fiscal equalization payment for that fiscal year.
26. (1) Pour tout exercice compris entre le 1er avril 2012 et le 31 mars 2020, le ministre verse à la province de Terre-Neuve-et-Labrador un paiement de péréquation compensatoire supplémentaire, qu’il calcule conformément à l’article 22, si les conditions suivantes sont réunies :
Paiement de péréquation compensatoire supplémentaire : 2012-2020

a) la province pouvait recevoir un paiement de péréquation pour l’exercice 2010-2011 ou 2011-2012;

b) les frais de service de sa dette par habitant au 31 mars 2012 n’étaient pas inférieurs à ceux d’au moins quatre autres provinces;

c) elle reçoit un paiement de péréquation pour l’exercice en question.

Determination of per capita debt servicing charge

(2) For the purpose of paragraph (1)(b), “per capita debt servicing charges” as of March 31, 2012, means the amount determined by the Minister in accordance with the formula

(A - B - C + D) / E

where

A      is the total of a province’s debt servicing charges for the 2011-2012 fiscal year, based on figures published in the fully consolidated audited financial statements presented on a full accrual basis of accounting in the province’s Public Accounts for the 2011-2012 fiscal year, with any necessary adjustments, as required, to include all of the debt charges related to unfunded pension liabilities, post-employment benefits and debt charges of government organizations and entities whose inclusion would be consistent with the accounting principles of full consolidation;

B      is the portion of A, if any, related to borrowings made by a province on behalf of self-supporting government business enterprises that are not dependent on transfers, grants or other direct funding from the province to fund their day-to-day operations or debt repayments;

C      is the portion of A, if any, related to borrowings made by a province on behalf of municipalities that are not in default on their interest payment obligations to the province;

D      is the total of a province’s debt servicing charges for the 2011-2012 fiscal year related to borrowings made by the province on behalf of municipalities that are in default on their interest payment obligations to the province, if these are not already included in A; and

E      is the total population of a province on July 1, 2011 based on the latest Statistics Canada official estimates available as soon as all provinces have released their Public Accounts for the 2011-2012 fiscal year.
(2) Pour l’application de l’alinéa (1)b), les frais de service de la dette par habitant d’une province au 31 mars 2012 correspondent à la somme déterminée par le ministre au moyen de la formule suivante :
Détermination des frais de service de la dette par habitant

(A - B - C + D) / E

où :

A      représente le total des frais de service de la dette de la province pour l’exercice 2011-2012, selon les données publiées dans les états financiers vérifiés et pleinement consolidés présentés selon la comptabilité d’exercice intégrale, figurant dans les Comptes publics de la province pour cet exercice, compte tenu de tout éventuel rajustement nécessaire pour inclure le service de la dette de la province relatif au passif non provisionné des régimes de retraites, aux avantages après-emploi, de même qu'aux frais d’intérêt des organisations gouvernementales dont l’inclusion est conforme aux principes comptables de la pleine consolidation;

B      le cas échéant, la fraction de A liée aux emprunts effectués par la province au nom des entreprises publiques qui ne dépendent pas de transferts, de subventions ou d’autres sources de financement direct de la province pour financer leurs opérations courantes ou leur service de la dette;

C      le cas échéant, la fraction de A liée aux emprunts effectués par la province au nom des municipalités qui ne sont pas en défaut à l’égard de leurs paiements d’intérêt à la province;

D      le total des frais de service de la dette de la province pour l’exercice 2011-2012 liés aux emprunts effectués par la province au nom des municipalités qui sont en défaut à l’égard de leurs paiements d’intérêt à la province dans le cas où ces frais ne sont pas déjà inclus dans A;

E      la population de la province au 1er juillet 2011, selon les estimations officielles les plus récentes de Statistique Canada, lorsque les Comptes publics de toutes les provinces pour cet exercice sont publiés.

Restriction

27. Fo