Skip to main content

Bill S-220

If you have any questions or comments regarding the accessibility of this publication, please contact us at accessible@parl.gc.ca.

Skip to Document Navigation Skip to Document Content

First Session, Forty-second Parliament,
64-65 Elizabeth II, 2015-2016
Première session, quarante-deuxième législature,
64-65 Elizabeth II, 2015-2016
SENATE OF CANADA
SÉNAT DU CANADA
BILL S-220
PROJET DE LOI S-220
An Act to amend the Criminal Code (international fraud)
Loi modifiant le Code criminel (fraude internationale)
FIRST READING, MARCH 9, 2016
PREMIÈRE LECTURE LE 9 MARS 2016
THE HONOURABLE SENATOR Hervieux-Payette, P.C.
L'HONORABLE SÉNATRICE Hervieux-Payette, c.p.
4211520


SUMMARY
SOMMAIRE
This enactment amends the Criminal Code to give certain fraud-related offences an international scope and to add aggravating circumstances for the purpose of sentencing.
Le texte modifie le Code Criminel afin d’attribuer une portée extraterritoriale à certaines infractions relatives à la fraude et d’ajouter des circonstances aggravantes aux fins de la détermination de la peine.
Available on the Parliament of Canada Web Site at the following address:
http://www.parl.gc.ca
Disponible sur le site Web du Parlement du Canada à l’adresse suivante :
http://www.parl.gc.ca


1st Session, 42nd Parliament,
64-65 Elizabeth II, 2015-2016
1re session, 42e législature,
64-65 Elizabeth II, 2015-2016
SENATE OF CANADA
SÉNAT DU CANADA
BILL S-220
PROJET DE LOI S-220
An Act to amend the Criminal Code (international fraud)
Loi modifiant le Code criminel (fraude internationale)
Her Majesty, by and with the advice and consent of the Senate and House of Commons of Canada, enacts as follows:
Sa Majesté, sur l’avis et avec le consentement du Sénat et de la Chambre des communes du Canada, édicte :

Short Title

Titre abrégé

Short title
Titre abrégé
1This Act may be cited as the Combating International Fraud Act.
1Loi visant à combattre la fraude internationale.
R.‍S.‍, c. C-46
L.‍R.‍, ch. C-46

Criminal Code

Code Criminel

2Section 7 of the Criminal Code is amended by adding the following after subsection (4.‍2):
2L’article 7 du Code criminel est modifié par adjonction, après le paragraphe (4.‍2), de ce qui suit :
Fraud-related offences
Infractions relatives à la fraude
(4.‍21) 
Notwithstanding anything in this Act or any other Act, every one who commits an act or omission outside Canada that, if committed in Canada, would constitute an offence against, a conspiracy or an attempt to commit an offence against, or being an accessory after the fact or counselling in relation to an offence against, section 380, 382, 382.‍1, 383, 384 or 392, subsection 402.‍2(1) or paragraph 403(1)‍(a), is deemed to have committed that act or omission in Canada if
(a) the person who commits the act or omission
(i) is a Canadian citizen,
(ii) is a permanent resident within the meaning of subsection 2(1) of the Immigration and Refugee Protection Act,
(iii) is not a citizen of any state and ordinarily resides in Canada, or
(iv) is an organization that is incorporated or otherwise formed by or under an Act of Parliament or of a province;
(b) the person who commits the act or omission is, after the commission of the act or omission, present in Canada; or
(c) the act or omission is committed against a Canadian citizen.
(4.‍21) 
Malgré les autres dispositions de la présente loi ou toute autre loi, quiconque commet à l’étranger un acte — action ou omission — qui, s’il était commis au Canada, constituerait une infraction à l’article 380, 382, 382.‍1, 383, 384 ou 392, au paragraphe 402.‍2(1) ou à l’alinéa 403(1)a), ou relativement à une telle infraction, un complot ou une tentative ou un cas de complicité après le fait ou d’encouragement à la perpétration, est réputé avoir commis l’acte au Canada dans l’un ou l’autre des cas suivants :
a) l’auteur de l’acte :
(i) soit a la citoyenneté canadienne,
(ii) soit est un résident permanent au sens du paragraphe 2(1) de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés,
(iii) soit n’a la citoyenneté d’aucun État et réside habituellement au Canada,
(iv) soit est une organisation constituée ou autrement formée sous le régime d’une loi fédérale ou provinciale;
b) l’auteur de l’acte se trouve au Canada après la commission;
c) l’acte est commis contre un citoyen canadien.
3(1) The portion of subsection 380.‍1(1) of the Act before paragraph (a) is replaced by the following:
3(1) Le passage du paragraphe 380.‍1(1) de la même loi précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
Sentencing — aggravating circumstances
Détermination de la peine : circonstances aggravantes
380.‍1(1) Without limiting the generality of section 718.‍2, where a court imposes a sentence for an offence referred to in section 380, 382, 382.‍1, 383, 384, 392 or 400, subsection 402.‍2(1) or paragraph 403(1)‍(a), it shall consider the following as aggravating circumstances:
380.‍1(1) Sans que soit limitée la portée générale de l’article 718.‍2, lorsque le tribunal détermine la peine à infliger à l’égard d’une infraction prévue aux articles 380, 382, 382.‍1, 383, 384, 392 ou 400, au paragraphe 402.‍2(1) ou à l’alinéa 403(1)a), les faits ci-après constituent des circonstances aggravantes :
(2) Paragraph 380.‍1(1)‍(b) of the Act is replaced by the following:
(2) L’alinéa 380.‍1(1)b) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
(b) the offence adversely affected, or had the potential to adversely affect, the stability of the Canadian economy or financial system or that of another country, or any financial market in Canada or another country, or investor confidence in such a financial market;
b) l’infraction a nui — ou pouvait nuire — à la stabilité de l’économie canadienne ou d’un État étranger, du système financier canadien ou d’un État étranger ou des marchés financiers au Canada ou dans un État étranger ou à la confiance des investisseurs dans un marché financier au Canada ou dans un État étranger;
(3) Subsection 380.‍1(1.‍1) of the Act is replaced by the following:
(3) Le paragraphe 380.‍1(1.‍1) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
Aggravating circumstance — value of the fraud
Circonstance aggravante : valeur de la fraude
(1.‍1) Without limiting the generality of section 718.‍2, when a court imposes a sentence for an offence referred to in section 382, 382.‍1, 383, 384, 392 or 400, subsection 402.‍2(1) or paragraph 403(1)‍(a), it shall also consider as an aggravating circumstance the fact that the value of the fraud committed exceeded one million dollars.
(1.‍1) Sans que soit limitée la portée générale de l’article 718.‍2, lorsque le tribunal détermine la peine à infliger à l’égard d’une infraction prévue aux articles 382, 382.‍1, 383, 384, 392 ou 400, au paragraphe 402.‍2(1) ou à l’alinéa 403(1)a), le fait que la fraude commise ait une valeur supérieure à un million de dollars constitue également une circonstance aggravante.
(4) Subsection 380.‍1(2) of the Act is replaced by the following:
(4) Le paragraphe 380.‍1(2) de la même loi est remplacé par ce qui suit :
Non-mitigating factors
Circonstances atténuantes
(2) When a court imposes a sentence for an offence referred to in section 380, 382, 382.‍1, 383, 384, 392 or 400, subsection 402.‍2(1) or paragraph 403(1)‍(a), it shall not consider as mitigating circumstances the offender’s employment, employment skills or status or reputation in the community if those circumstances were relevant to, contributed to, or were used in the commission of the offence.
(2) Lorsque le tribunal détermine la peine à infliger à l’égard d’une infraction prévue aux articles 380, 382, 382.‍1, 383, 384, 392 ou 400, au paragraphe 402.‍2(1) ou à l’alinéa 403(1)a), il ne prend pas en considération à titre de circonstances atténuantes l’emploi qu’occupe le délinquant, ses compétences professionnelles ni son statut ou sa réputation dans la collectivité, si ces facteurs ont contribué à la perpétration de l’infraction, ont été utilisés pour la commettre ou y étaient liés.
Published under authority of the Senate of Canada
Publié avec l'autorisation du Sénat du Canada



EXPLANATORY NOTES

NOTES EXPLICATIVES

Criminal Code
Code criminel
Clause 2: New.
Article 2 : Nouveau.
Clause 3: Existing text of relevant portions of section 380.‍1:
Article 3 : Texte des passages visés de l’article 380.‍1 :
Sentencing — aggravating circumstances
Détermination de la peine : circonstances aggravantes
380.‍1(1) Without limiting the generality of section 718.‍2, where a court imposes a sentence for an offence referred to in section 380, 382, 382.‍1 or 400, it shall consider the following as aggravating circumstances:
. . . 
(b) the offence adversely affected, or had the potential to adversely affect, the stability of the Canadian economy or financial system or any financial market in Canada or investor confidence in such a financial market;
. . . 
380.‍1(1) Sans que soit limitée la portée générale de l’article 718.‍2, lorsque le tribunal détermine la peine à infliger à l’égard d’une infraction prévue aux articles 380, 382, 382.‍1 ou 400, les faits ci-après constituent des circonstances aggravantes :
[. . .‍] 
b) l’infraction a nui — ou pouvait nuire — à la stabilité de l’économie canadienne, du système financier canadien ou des marchés financiers au Canada ou à la confiance des investisseurs dans un marché financier au Canada;
[. . .‍] 
Aggravating circumstance — value of the fraud
Circonstance aggravante : valeur de la fraude
(1.‍1) Without limiting the generality of section 718.‍2, when a court imposes a sentence for an offence referred to in section 382, 382.‍1 or 400, it shall also consider as an aggravating circumstance the fact that the value of the fraud committed exceeded one million dollars.
(1.‍1) Sans que soit limitée la portée générale de l’article 718.‍2, lorsque le tribunal détermine la peine à infliger à l’égard d’une infraction prévue aux articles 382, 382.‍1 ou 400, le fait que la fraude commise ait une valeur supérieure à un million de dollars constitue également une circonstance aggravante.
Non-mitigating factors
Circonstances atténuantes
(2) When a court imposes a sentence for an offence referred to in section 380, 382, 382.‍1 or 400, it shall not consider as mitigating circumstances the offender’s employment, employment skills or status or reputation in the community if those circumstances were relevant to, contributed to, or were used in the commission of the offence.
(2) Lorsque le tribunal détermine la peine à infliger à l’égard d’une infraction prévue aux articles 380, 382, 382.‍1 ou 400, il ne prend pas en considération à titre de circonstances atténuantes l’emploi qu’occupe le délinquant, ses compétences professionnelles ni son statut ou sa réputation dans la collectivité, si ces facteurs ont contribué à la perpétration de l’infraction, ont été utilisés pour la commettre ou y étaient liés.

Publication Explorer
Publication Explorer
ParlVU